Mon mariage mélodieux et convivial : des préparatifs dans la joie et la bonne humeur – Partie 1

Après une semaine mouvementée, nous avons fini par venir à bout de nos préparatifs et à mettre en place la salle et la cour qui accueilleront nos festivités.

Enfin le grand jour !

Il est 7h03, le réveil sonne.

« Maman, j’veux pas aller à l’école »

Ah mais non, il n’y a pas école ! C’est samedi… Je me réveille doucement dans les bras de mon Grognon d’amour et je vois bien à ses petits yeux que tout comme moi, il aurait bien profité d’une heure ou deux de sommeil en plus…

*** Petite parenthèse traditions ***

Il ne t’a surement pas échappé que nous n’avons pas respecté la tradition et que nous avons dormi ensemble la veille de notre mariage. Pourquoi ? Parce que j’aime me réveiller dans ses bras et que je n’aurai pas imaginé commencer une journée aussi importante autrement. D’ailleurs son métier le contraint régulièrement à travailler la nuit et je n’aime pas dormir toute seule, alors pourquoi me l’infliger à la veille de mon mariage ?

**********

Nous entrouvrons les rideaux et il n’y a pas un nuage à l’horizon, la journée s’annonce chaude et ensoleillée, nous n’aurions pas rêvé mieux ! Au fur et à mesure que j’enfile mes vêtements je réalise doucement que, ça y est, nous allons nous dire oui, et la fatigue laisse petit à petit place à une douce excitation.

Mes préparatifs le matin du mariage

Crédits photo (creative commons) : Pexels

En route pour la manucure

Alors que je m’étais arrangée pour passer une matinée tranquille, mon Grognon n’a, quant à lui, pas réussi à déléguer quelques dernières tâches (se cacherait-il un « Groomzilla » sous ses airs d’Amoureux éperdu ?) et on se retrouve donc à attendre un camion frigo à la salle plutôt qu’à prendre un petit-déjeuner en amoureux. Le temps de dire bonjour à nos gardiens de salle et de charger quelques boissons dans le camion, et voilà Maman Myrtille qui arrive les bras chargés de pâtisseries maison (Mioum ! Vivement ce soir !).

Nous laissons donc les garçons et leur camion frigo et nous nous en allons nous faire jolies. Lorsque je reverrai mon Grognon nous serons prêts… Un an que l’on attend, c’est passé tellement vite !

En partant, j’ai toutefois un petit pincement au cœur, j’aimerai qu’il puisse profiter de la journée autant que moi et vu l’état de stress et de fatigue dans lequel il se trouve à ce moment précis, j’ai peur de le retrouver épuisé. Mais à peine arrivée dans l’institut de beauté où nous avons prévu de faire faire nos ongles, je pénètre dans ma bulle et m’envole à destination de mon petit nuage de bonheur personnel. Je plaisante avec l’esthéticienne et je me sens bien.

Je suis peut-être même un peu trop zen… pour être franche avec toi, bien que j’aie passé un bon moment relaxant grâce à l’ambiance de l’institut, mes ongles ont été MA grande déception esthétique. N’y apportant aucune importance et ne pensant pas que ce soit possible de les rater, je n’ai fait aucun essai et je n’avais, pour tout te dire, à peine réfléchi à la couleur. Je savais juste que je voulais quelque chose de très simple et que mon annulaire gauche soit doré, pour s’accorder avec la bride de mes chaussures (la bride et l’art du détail…). Je me suis donc laissée guider par l’esthéticienne et le résultat n’était franchement pas terrible. Et sans exagérer, même avec mes compétences esthétiques très limitées, je suis certaine que j’aurai mieux posé le verni, sans parler des couleurs choisies qui n’allaient pas du tout ensemble. Côté Maman, ce n’est pas mieux. La french demandée est très mal réalisée, au point que cette dernière demande à l’esthéticienne de recommencer, ce qui, soit dit en passant, nous fait perdre vingt minutes (heureusement que nous étions larges et flexibles sur le planning).

Morale de l’histoire ? Prends rendez-vous chez ton esthéticienne pour faire un test manucure même si tu veux une « simple » pose de verni et on ne te le dira jamais assez : prévois large au niveau du timing car tu n’es jamais à l’abri d’un imprévu.

Mais sincèrement, je ne sais pas te dire pourquoi, ce détail ne m’a absolument pas affecté et j’ai oublié mes ongles à la seconde où je suis sortie de l’institut. À ce moment-là je suis toujours dans ma bulle. J’ai le cœur léger et je suis contente de partager ce moment avec ma Maman.

Encore un imprévu et toujours pas de stress

Nous sommes en route pour aller chez Floriane, notre coiffeuse, et dans l’intimité de la voiture notre discussion se transforme en déclaration d’amour improvisée d’une maman pour sa fille chérie sur le point de se marier. Il faut savoir que dans la famille Myrtille nous ne sommes pas habitués à partager nos sentiments et nous nous retrouvons toutes les deux à pleurer sous le coup de l’émotion.

Mais il est temps de sécher nos larmes car nous devons récupérer les quelques fleurs à piquer dans mes cheveux, commandées chez une fleuriste non loin du salon de coiffure :

– « Bonjour, je viens chercher les fleurs que je vous ai commandées pour mon mariage.
– Elles ne sont pas prêtes, me répond-elle sans seulement s’excuser.
– Comment ça ? “Elles ne sont pas prêtes” ? (Comprendre : Ah non, il ne s’agit pas d’une blague ?)
– Eh bien je suis toute seule dans le magasin et j’ai eu du monde toute la matinée donc je n’ai pas eu le temps de m’y mettre. »

Je sens alors ma bulle de bonheur devenir de plus en plus fine, prête à éclater… Mais je reste aussi calme que possible.

– « Et à quel moment pensez-vous pouvoir avoir fini ?
– Je ne sais pas, voyez par vous-même, me dit-elle en prenant pour témoin la file de clients qui attendaient d’être servis.

Et là, je ne sais quelle force m’a permis de rester polie. Je lui ai simplement répondu que je me mariai le jour même et pas la semaine d’après, qu’à 11h15 au plus tard je serais coiffée et que passée cette heure il serait trop tard.

Nous sortons de la boutique et n’en revenons pas de l’impudence de cette fleuriste. Mais ça ne me stresse pas tant que ça, ma bulle est restée intacte et j’ai même un peu ce sentiment d’être intouchable. Fleur ou non dans les cheveux, d’ici quelques heures je serai unie à l’homme de ma vie au regard de la loi, de Dieu et des Hommes.

Le joyeux moment de se coiffer

Nous arrivons donc chez Floriane sans fleurs mais dans la bonne humeur pour y retrouver Miss Marimba et son époux Titi, le témoin de mon Grognon d’amour, en train de se faire coiffer. Il faut savoir que Floriane est également la coiffeuse de nombre de nos proches et qu’en ce 10 septembre elle en a vu défiler un maximum. Tatami, notre photographe amatrice, nous y attendait d’ailleurs également.

Nous discutons joyeusement. Mon Grognon déjeunant ensuite chez son témoin, je leur demande de prendre soin de lui et de l’aider à décompresser car je suis encore un peu inquiète pour mon Amoureux, même si je savais que je pouvais leur faire confiance.

Mais c’est que l’heure tourne et c’est Maman Myrtille qui passe en premier sous les mains expertes de Floriane.

Mes préparatifs le matin du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Ambiance décontractée et conviviale au salon de coiffure

Au moment où Floriane pose le sèche-cheveux, le téléphone sonne. C’est notre chère amie fleuriste (je l’avais d’ailleurs oubliée) qui nous informe que les fleurs sont prêtes. Ouf ! Juste à temps car c’est maintenant à mon tour de me faire coiffer, alors que ma Maman, rayonnante, s’en va chercher les fleurs tant désirées. Ma coiffure est plutôt simple, il faut juste un peu de temps pour réussir à boucler ma masse de cheveux et je me laisse dorloter en papotant joyeusement…

Mes préparatifs le matin du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Mes préparatifs le matin du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Et voilà je suis prête et super contente du résultat. Les fleurs, comme je les avais demandées (des petites fleurs blanches et quelques feuilles de lierre) et donnent un aspect fini et romantique qui complètent à merveille ma coiffure.

C’est maintenant au tour de Tatami de se faire coiffer. Nous ne sommes pas spécialement en avance alors il n’y a pas de temps à perdre. Et c’est forcément ce moment que choisissent tonton Brasseur et mon Grognon d’amour pour débarquer. Ils viennent pour une retouche rapide de la coiffure de Monsieur, avant de profiter du déjeuner au calme avec Titi et Miss Marimba.

Aaah malheur ! Mais je ne veux pas qu’il me voit ! Il faut tout de même qu’il ait la surprise lors de notre découverte… Et zou ! Je file me cacher dans l’arrière-boutique. De ma cachette, je les entends blaguer et là je suis certaine que mon Grognon va bien, la pression est retombée pour lui aussi et il prêt pour notre grand saut.

Mes préparatifs le matin du mariage

Crédits photo : Photo personnelle

“Eh Tatami, regarde le joli cadeau que j’ai reçu de ma Chérie”

Mon Grognon s’en va et c’est Silvène, la créatrice de ma robe qui arrive. Quel joyeux défilé ! J’adore. Elle revient de chez mes parents où elle s’est déjà fait maquiller et surtout où elle a déposé ma robe (***paillettes et arc-en-ciel***). Le temps d’un gros câlin et d’échanger quelques mots (je sens tout à coup l’excitation qui monte) et Tatami est prête.

Et heureusement parce que l’heure avance inlassablement et il est plus que temps de filer chez mes parents où ma maquilleuse, Valentine, m’attends…

Et toi ? Comment as-tu vécu tes préparatifs ? As-tu aussi profité d’une bulle protectrice pour te protéger des désagrément de dernière minute ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



9 commentaires sur “Mon mariage mélodieux et convivial : des préparatifs dans la joie et la bonne humeur – Partie 1”

  • Merci de nous plonger avec autant d’émotion dans ton joli jour ! Les préparatifs et l’adrénaline qui monte doucement font partie de mes lectures préférées sans aucun doute <3

  • Faire des essais , même pour une simple pose de vernis? Tu me stresses! Je pensais déjà pas faire d’essais pour le maquillage :/
    Malgré les péripéties tout s’est bien terminé, en tout cas très très belle coiffure!

    • Ah mais ne stresse pas ! Tout dépend de ce que tu recherches en fait. Pour moi les ongles n’avaient aucune importance, je me dis juste que bon, j’ai payé pour quelque chose que j’aurai au moins aussi bien fait moi-même, après je n’ai pas mal vécu d’avoir un manucure imparfaite.
      Par contre en ce qui concerne le maquillage, je te conseille vivement de tester car d’une maquilleuse à l’autre la technique et les produits changent. Ca te permettra de voir si le courant passe avec ta maquilleuse et surtout si tu supportes bien les produits qu’elle utilise.

      • Oui la manucure je pense me la faire moi même (vernis uni nude, ça reste dans mes compétences 😀 ) Pour le maquillage effectivement j’avais pas trop pris ces risques là en compte. Je pense me faire maquiller dans un salon où je suis déjà allée plusieurs fois, je tolère bien leur maquillage et j’étais satisfaite du travail de l’esthéticienne. Après le style sera pas tout à fait le même mais j’avais pas l’impression de prendre un risque. Je me dis surtout que 20€ de maquillage , en plus de plain d’autres faux frais, ça finit par chiffrer … ah tu me fais douter 😀

        • Je ne devrais pas te dire ça mais tu peux prendre la chose à l’inverse et te dire “au stade où j’en suis, 20€ de plus ou de moins…”
          Après si tu tolères le maquillage et que tu connais le salon, voire que tu as une maquilleuse avec qui le courant passe et que tu sais qu’elle comprendra ce que tu veux, je ne pense pas que tu prennes un grand risque en ne faisant pas d’essai.

  • La photo d’illustration de l’article j’ai vraiment cru que c’etait toi Mme Myrtille 😮.
    Effectivement, heureusement que tout se termine bien pour la manucure au final. C’etait un peu ma crainte aussi.

    J’adore le fait que vous n’ayiez pas suivi la tradition et que vous vous soyez reveillés ensemble, c’est tellement romantique ❤️.

    • Promis dans les prochaines chronique il n’y aura plus que ds photos de notre photographe 🙂
      Pour la manucure, oui et non… Autant cela n’a pas affecté ma journée, autant je n’aime pas les photos de nos alliances parce que les couleurs conseillées jurent de trop à mes yeux.

    • je suis du même avis, c’est génial de se réveiller ensemble <3 sauf quand c'est pour une question de logistique, je vois pas l'intérêt de se priver d'être ensemble 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *