Mon mariage mélodieux et convivial, c’est déjà fini ! (Enfin presque…)

Après à peine quelques toutes petites heures de sommeil, il est déjà temps de se lever.

Je vais être franche avec toi, nous sommes alors à mille lieues du réveil romantique de deux jeunes époux frais et pimpants ayant dormi dans les bras l’un de l’autre, comme on l’a déjà vu cent fois dans les téléfilms du dimanche après-midi. Nous avons en fait tous les deux la tête dans le pâté, et pas à moitié. Pas vraiment classe, en effet, mais sachant que nous dormions à deux pas du lieu des festivités, nous avons profité au maximum de notre soirée et des délicieux mets et boissons mis à disposition. (J’en profite pour rappeler que l’alcool nuit gravement à la santé et qu’il doit être consommé avec modération.)

Jour 1 : passer directement à la case rangement

Mais il nous reste tellement d’émotions positives de la veille que nous sommes assez rapidement sur pieds, et nous nous rendons au domicile de la famille Grognon pour y retrouver mes beaux-parents tout neufs ainsi qu’une poignée d’amis hébergés pour l’occasion. On prend quelques minutes pour se remémorer joyeusement les grands moments de la veille, et on file entamer la pénible étape du rangement.

Ce n’est pas l’envie qui nous manquait, mais faute de budget, nous n’avons malheureusement pas pu organiser de brunch du lendemain. Nous avons donc proposé à ceux qui étaient motivés de revenir pour nous aider à remettre la salle en ordre.

Lorsque nous arrivons, quelques courageux sont déjà en train de ranger, et beaucoup d’autres se joignent ensuite à nous. Tout comme lors des préparatifs, je suis sollicitée de toute part, mais ça n’a plus la même saveur : la fête est bel et bien terminée, et je t’avoue que j’ai un sacré pincement au cœur lorsque les lampions sont détachés du plafond.

Crédits photo : Photos personnelles

Vers 14h, nous avons bien avancé et décidons de nous mettre à table pour profiter tous ensemble des restes de petits fours de notre vin d’honneur, de fromage et de dessert. Il est vrai qu’on a toujours tendance à prévoir de trop dans nos familles, et notre mariage n’a pas dérogé à la règle.

Alors que tout le monde semble apprécier ce déjeuner festif improvisé, la fatigue me rattrape et je n’arrive pas à profiter de ce dernier moment avec mes proches. Je ne vois que les nombreuses choses qu’il reste à accomplir, je me sens bougonne et je me lève rapidement de table pour me remettre au travail et ne pas entamer la bonne humeur qui y règne.

Je passe l’après-midi à faire des allers-retours entre la maison et la salle avec tout notre bazar. Mais qui c’est qui a ramené toutes ces choses !

Et lorsque nous en voyons enfin le bout et que mes petites mains travailleuses viennent me dire au revoir, je leur propose de ramener des bouts de décoration ainsi que les jolis bouquets, ou des restes de fromage et de dessert (c’est que nous avions vu vraiment large). Aujourd’hui, j’ai grand plaisir à retrouver nos morceaux de décoration dans leurs maisons.

Quand nous rejoignons notre lit, en ce dimanche soir de septembre, nous sommes épuisés… non, pire : complètement vidés.

Du rangement, du tri, une petite fête et un semi-marathon plus tard…

Une fois que la salle est vide et propre, que les garçons ont remonté cet échafaudage à la noix (pour rester polie) et que nous avons remis les clés, il reste encore de nombreuses choses à régler.

Il y a les choses un peu reloues, du genre ramener les consignes chez le grossiste (par chance, notre traiteur avait déjà jeté les bouteilles non consignées dans un bac à verre), trier le million d’affaires que nous avons entassées, régler les prestataires…

Et puis, il y a la partie plus fun, où on ouvre nos cadeaux, découvre avec amusement et émotion les mots dans notre livre d’or, réceptionne nos photos (oui, tu lis bien, nous avons reçu nos photos quarante-huit heures après notre mariage : je soupçonne notre photographe d’être hyperactive et de très peu dormir la nuit).

Et lorsque nous en avons fini pour de bon avec tout ça, nous nous offrons une après-midi au SPA et un dîner en amoureux, histoire de nous détendre un peu… parce qu’en vrai, ce n’est pas fini !

Eh oui, comme nous ne pouvions pas nous permettre, ni financièrement ni logistiquement, d’inviter tous nos collègues musiciens le jour J, nous avions choisi l’option de faire une seconde fête le vendredi soir suivant, pour marquer le coup avec tous nos copains zikos.

Pour cette soirée, c’était beaucoup moins prise de tête, nous voulions une ambiance à la bonne franquette, et donc nous avons opté pour un format apéritif dînatoire avec petites grillades. Nous avions réservé quelques bières artisanales ainsi que du crémant, et nous avons ressorti la décoration du mariage pour l’occasion. Et c’était encore une belle réussite et de jolis souvenirs.

Crédits photo : Photos personnelles

Crédits photo : Photo personnelle

Crédits photo : Photos personnelles

Enfin, pour clôturer cette semaine de malade, le dimanche, nous nous sommes retrouvés sur la ligne de départ d’un semi-marathon. C’était ma petite astuce pour garder la forme pour notre grand jour. Je t’en avais d’ailleurs parlé, je trouvais que c’était une très bonne idée… jusqu’à ce moment précis où j’attendais le coup de feu du départ sous une pluie torrentielle.

Relativisons, il valait mieux se marier sous un grand soleil un peu trop chaud et courir ce semi-marathon sous la pluie que l’inverse.

Bon, je l’ai fait, j’ai passé cette fichue ligne d’arrivée après deux heures d’effort : je te l’ai dit plein de fois, une Myrtille ne renonce JAMAIS.

Un rapide dernier déjeuner en famille, et nous étions déjà en route pour rentrer chez nous avec des souvenirs en pagaille. Autant te dire que le lendemain, la reprise du boulot et le retour à la réalité ont été plutôt difficiles…

Et toi ? Comment as-tu vécu les lendemains de ton mariage ? Le retour à la vraie vie s’est-il effectué en douceur ? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Mon mariage mélodieux et convivial, c’est déjà fini ! (Enfin presque…)”

  • Le retour à la réalité est tellement dure, cela fait 2 semaines que notre mariage est passé mais j’ai toujours du mal à passer à autre chose! Super idée la fête avec vos amis musiciens pour prolonger le mariage!

  • Je déteste quand ça sent la fin dans les chroniques…! J’ai ressenti la même chose le lendemain, que la fête était belle et bien finie, et ce desaroi face à tous les rangements à faire…

  • J’ai eu mon gros moment de désarroi devant les choses à ranger aussi le dimanche après-midi!
    mais par contre ca devait être carrément chouette de refaire la fête le vendredi avec vos copains musiciens!

  • Mais c’est carrément génial de refaire la fête la semaine suivante, histoire de rester encore un peu sur votre nuage !

    J’ai ressenti un peu la même chose que toi le lendemain, on était vraiment dans le pâté aussi et franchement, je suis crois que j’ai plus comaté que profité. Mais enfin c’était agréable d’être encore à la fête et de pouvoir papoter et avoir déjà de chouettes retours sur le jour J grâce à nos proches !

  • Non, non, non, ne termine pas tout de suite tes chroniques stp Mme Myrtille :).
    En tout cas, vous avez l’air d’avoir apprécié chaque instant de votre journée et quelle bonne idée la fête la semaine d’après (même si ça doit être éprouvant de se replonger dans l’organisation aussitôt).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *