Mon mariage mélodieux et convivial : la soirée que nous avions prévue

Je ne sais pas comment toi et ton fiancé envisagez votre journée, mais avec le Grognon, pour chacun des points de notre mariage, on s’est demandé comment allaient réagir nos invités. Et avec la convivialité comme ligne directrice, il était essentiel qu’ils se sentent bien à tout moment.

En ce qui concerne les cérémonies et le vin d’honneur, je ne me faisais pas de mouron : tout le monde trouverait son compte. Au pire, certains trouveraient les cérémonies trop longues et/ou ennuyeuses, mais il fallait se rendre à l’évidence : en allant à un mariage, on sait généralement à quoi s’attendre. Et puis durant le vin d’honneur, les invités seraient libres de vaquer où bon leur semblerait et avec qui il leur plairait.

Mais, par contre, pour la soirée, nous avions bien compris que nous avions les cartes en main et que nos choix et convictions poseraient les bases festives (ou non) de la soirée. Alors, contrairement à celle du reste de la journée, je peux te dire que l’organisation de notre soirée nous a sacrément angoissés.

Les choix qui nous ont fait douter

Le premier risque que nous avons pris concerne notre plan de table. Tout d’abord, nous avons choisi des tables rondes, car nous trouvions ça moins ordinaire et bien plus festif. Et puis Mme Suzette a publié ce chouette article où elle expliquait pourquoi elle trouvait qu’un banquet était bien plus convivial. Grooooos moment de panique dans ma tête : « Quoi ?! Mais il faut qu’on annule la location des tables rondes et qu’on fasse un banquet !! »

Une fois mon cerveau redescendu à une température propice à la réflexion, j’ai pu relativiser. Certes, Mme Suzette avait de bons arguments, mais ceux-ci ne s’appliquaient pas à nos environnements sociaux/familiaux. Au contraire de ce qu’elle décrit, de notre côté, comme nous sommes issus de familles nombreuses et du milieu associatif, nous et nos invités sommes habitués aux banquets et longues tablées. Du coup, les tables rondes étaient bien plus originales et par conséquent, bien plus favorables à la convivialité dans notre cadre à nous.

Mais l’article de Mme Suzette a introduit un léger doute tout au long de nos préparatifs, car suite à sa lecture, j’ai réalisé qu’il y avait tout de même deux points de vue diamétralement opposés qui se valaient, et je me suis mise à prier pour que nos invités soient du même avis que moi.

Animations de la soirée // Photo : Valentine Poulain

Crédits photo : Valentine Poulain

Et puis, nous avons aussi fait le pari de mélanger nos invités. Nous sommes partis du principe que lorsque nous nous rendons à un événement, nous prenons beaucoup de plaisir à rencontrer de nouvelles personnes. Bien sûr, nous n’avons laissé personne tout seul et nous n’avons regroupé que des gens de même génération et avec des centres d’intérêt communs, mais tout de même, je dois t’avouer que j’ai vécu ça comme une grosse prise de risque. Tout le monde n’aime pas voir ses habitudes bousculées.

Le second risque, c’est que nous n’avions pas de DJ, et ce choix nous l’avions fait avant même de nous fiancer, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, nous avons tous les deux le souvenir un peu traumatisant de soirées animées ratées à cause de l’animateur. Et puis, la chenille et tout ce répertoire, ce n’est pas vraiment notre tasse de thé. En plus de cela, mon Grognon, en fin musicien, est extrêmement pointilleux en matière de musique et il n’aurait pas supporté qu’un DJ n’en fasse qu’à sa tête. Enfin, nous avions tout le matériel nécessaire à notre soirée, son et lumière.

C’est donc assez confiants que nous avons fait part de ce choix à nos proches dès le début de nos préparatifs. Et certains d’entre eux n’étaient vraiment pas convaincus. « Ah bon ? Tu es sûre ? On va certainement s’ennuyer sans personne pour animer la soirée… » Mais bien sûr, qui dit « absence de DJ » ne dit pas « absence d’animations » ! Nous avions juste décidé de nous en occuper nous-mêmes (DIY un jour, DIY toujours !).

Si toi aussi, tu souhaites te lancer dans l’animation “DIY”, je te conseille vivement d’aller jeter un œil à cet autre article de Mme Suzette (décidément, c’est qu’elle m’inspire, aujourd’hui !). Tu y trouveras tout ce à quoi tu dois penser avant de te lancer.

J’ajouterai juste que nous avons fait le choix de créer notre playlist sur Spotify plutôt que de télécharger la musique. C’est beaucoup moins chronophage, les bibliothèques sont infinies, les sons égalisés, l’application est très intuitive, il est possible d’écouter la musique en mode “hors ligne”, le premier mois est gratuit (non, tu te trompes, je n’ai pas d’actions chez Spotify)… Mon Grognon a pu créer très facilement une playlist évolutive de six heures pour la partie dansante de notre soirée. Celle-ci commençait par notre musique d’entrée, puis des musiques “traditionnelles” (marches, polka, valses) pour satisfaire les seniors, et puis évoluait au fil de la soirée vers des musiques de plus en plus actuelles (en passant par les années 80, les années rock n’roll, les années funk…).

Nous avions prévu de nous abonner un mois avant notre grand jour, de manière à avoir quatre semaines pour créer notre playlist, ce qui est amplement suffisant, et résilier l’abonnement dès le lendemain *mode pince activé*. Mais aujourd’hui, notre abonnement court toujours car nous sommes devenus accro à l’appli… Bref.

Animations de la soirée de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Notre jolie scène attendant ses musiciens

Le déroulement de la soirée

Pour commencer, nous n’avions pas prévu d’entrée spectaculairement fracassante. Nous avions envisagé un court instant de monter une petite vidéo du style de celle-ci ou encore celle-là. Mais ceci aurait été particulièrement chronophage et nous n’avons pas trouvé le temps ni la motivation de nous y mettre.

Donc au niveau du planning, nous avions prévu que la soirée se déroule comme suit :

  • 20h30 : tout le monde à table !
    • mot de bienvenue des mariés
  • 21h : service de l’entrée
    • animation : la chaise musicale
  • 22h : trou normand
    • animation : le jeu du carrosse (pour celles et ceux qui ne connaissent pas, allez jeter un œil ici)
  • 23h : plateau de fromages
    • animation : mini concert du groupe de musique de mon Grognon d’Amour
  • minuit : buffet de desserts
  • 0h30-1h : ouverture du bal et “musique, maestro !”

Et nous avions bien sûr validé ce planning avec notre traiteur.

Côté ambiance, nous avions prévu une playlist jazzy pour créer une atmosphère à la fois feutrée et décontractée tout au long du repas, qui se voulait plutôt gastronomique. Côté animations, nous avions également prévu deux animations fil rouge devant durer tout au long de la soirée.

La première était le jeu des couples célèbres. J’ai pris l’option de ne pas laisser le choix à nos invités d’y participer. En fait, sous la serviette de chacun, j’avais dissimulé une enveloppe dans laquelle se trouvait la règle du jeu et le nom d’un personnage sous un sticker à gratter. Le but premier de ce jeu était de promouvoir notre photomaton. De plus, les enveloppes avaient été déposées complètement au hasard, de manière à également favoriser des rencontres improbables.

Animations de la soirée de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Notre seconde animation fil rouge consistait en l’incontournable diaporama de photos des mariés plus ou moins jeunes, plus ou moins cultes. Celui-ci devait tourner en boucle dans la cour tout au long de la soirée. Ainsi, nos invités pouvaient choisir d’aller les regarder en une fois, ou de les voir en plusieurs fois, ou pas du tout, et cela tout en prenant l’air et en discutant avec leur voisin. Nous avions choisi cette alternative car j’avais le sentiment que cette animation en mode « imposée » aurait pu endormir nos chers invités. Et il n’était pas question qu’ils se tapent un roupillon en plein milieu de la soirée.

En fait, dans nos animations prévues, tu remarqueras qu’il n’y avait rien d’extraordinaire ou d’original. Nous avions volontairement choisi des animations simples pour pouvoir laisser une place à l’improvisation, au cas où il y aurait l’une ou l’autre surprise (sachant que nous n’avions rien demandé de particulier à personne). Et en relisant ce planning, je trouve que nous n’avions pas exagéré sur le programme de notre soirée. Il était simple, efficace et complètement tenable.

Mais comme je l’ai déjà laissé entendre, rien ne s’est déroulé comme nous l’avions prévu… D’ailleurs, à 20h30, nous profitions encore de notre vin d’honneur…

Promis, je reviens très vite pour te raconter comment s’est vraiment passée notre soirée !

Et toi ? Qu’as-tu prévu comme animations pour la soirée de ton mariage ? As-tu aussi pris quelques risques quant à son organisation ? As-tu demandé à tes proches de préparer une animation ? Raconte-moi tout !



11 commentaires sur “Mon mariage mélodieux et convivial : la soirée que nous avions prévue”

  • Ah ah, je me rends compte que le planning n’est là que pour avoir les grandes lignes du déroulé de la journée, les heures quant à elles varient bien souvent en fonction des “imprévus”. Nous aussi tout ne s’est pas tout à fait passé comme prévu !
    Sinon, je recommande aussi Spotify, nous l’avions utilisé dans les mêmes conditions pour le bapteme de notre ainé. Mais on l’a résilié pour de vrai juste après 😀 😀 😀

    • Chez nous le planning n’a servi à rien… je me demande d’ailleurs pourquoi on s’est cassé la tête.
      Quant à Spotify… toujours accro…

  • Ah le fameux jeu des couples célèbres pour attirer les gens au photomaton !
    J’espère que tu as eu bcp de succès, car pour nous ça a marché du tonnerre !

  • Ah le jeu des couples célèbres, j’y avais pensé aussi, et puis … à moins de 2 semaines du mariage je crois que ça va tomber à l’eau … Bon, on verra ce que nos témoins ont prévu !
    Par contre, trop de suspens là !! J’espère que même si rien ne s’est déroulé comme prévu, tout s’est bien déroulé !!

    • Mlle Laine si tu veux je peux t’envoyer mon fichier avec les cartes prêtes à être imprimées, tu n’auras qu’à les imprimer et les découper et le mettre sous enveloppe (bon d’accord ça demande un peu de temps quand même). Ce n’est pas grave si tu n’a pas les stickers à gratter, ça marche quand même. J’ai entre 90 et 95 personnages (je ne me rappelle pas le nombre exacte), si ça suffit pour tes invités et que ça te tente écris-moi à cette adresse mllemyrtille@mademoiselle-dentelle.fr et je te les enverrai avec plaisir 😉

      • Oh merci, c’est super gentil ! Mais honnêtement je crois que je ne vais pas avoir le courage … Il reste encore pas mal de trucs à penser/finaliser (dont toute la préparation du vin d’honneur …), et vu mon état de stress et de fatigue, je crois que je ne vais rien m’ajouter de plus. Mais merci en tout cas, c’est hyper gentil de ta part.

  • Nous n’avons pas fait de planning de la soirée… au moins, c’est radical ! 😂 nous avons concerté le traiteur pour savoir quelle était l’heure raisonnable pour passer à table (mais comme toi, trop occupés à profiter d’une belle soirée d’été, nous n’avons pas respecté l’horaire…), et pour le reste nous lui avons fait entièrement confiance. Et à vrai dire le jour J, je n’avais aucune idée de l’heure ni rien, et c’était bien comme ça 😊
    Du coup vous n’avez pas mangé de plat principal ? Ou c’est que vous avez sauté l’entrée traditionnelle et que ce que tu appelles “entrée” dans ton planning, c’est justement le plat principal ?

    Je suis impatiente de lire le récit de votre soirée après cette mise en bouche !!

    • Ah ah ah ! belle remarque ! Nous avons bien eu un plat, délicieux, qui plus est. Il est passé à la trappe. Est-ce pendant le reformatage qu’une ligne a sauté ? Je m’en vais investiguer et corriger tout ça ! Quel oeil Mme Peach !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *