Un mariage de Noël à l’ancienne : un petit bilan et un au revoir

Eh oui… ce moment est arrivé. Le moment du bilan et des au revoir, car toutes les bonnes choses ont une fin, surtout lorsqu’elles sont si belles.

En arrivant chez Mademoiselle Dentelle, j’avais prévu d’écrire une chronique bilan très détaillée, des finances à la décoration, des fiançailles à la recherche d’escarpins. Aujourd’hui, un peu plus d’un an après mon mariage, je ne me vois pas te raconter tout ça. Pourquoi ? J’ai peur de me répéter par rapport à mes autres chroniques, je n’ai plus du tout en mémoire les chiffres exacts et puis, dans le fond, est-ce vraiment l’essentiel ?

Bilan de mon mariage de Noël à l'ancienne

Crédits photo (creative commons) : Ben Rosett

Un mariage de rêve, et sans wedding-blues, c’est possible !

Malgré nos projets, notre budget un peu serré pour la région et tous nos souhaits, nous avons eu le mariage de nos rêves. Clairement, cette journée a été encore plus belle que nous l’avions imaginée. Pas de couacs, un shoot de bonheur et tellement d’amour. Nos proches étaient à nos côtés et ils ont partagé l’un des plus beaux jours de notre vie. Et des beaux jours, il y en aura d’autres !

Une journée ensoleillée de décembre, des prestataires formidables, des amis parfaits, nous avons été gâtés, et nous en avons conscience.

Oui, j’ai eu des moments de stress lors de ces préparatifs, mais qui n’en aura pas ? Oui, tu m’as entendu évoquer des situations difficiles, ou même certaines plus agréables. Tu as suivi, pas à pas, les mois précédents ce grand jour. Témoin, toi aussi, de notre amour. Mais je crois avoir compris dès le départ que mon mariage ne serait pas parfait, que ce n’était pas grave s’il ne ressemblait pas à un magazine ou à un reportage Pinterest. Eh bien, finalement il l’a été ! Pour moi en tout cas. J’en ai encore des frissons rien que d’y penser ou de regarder nos photos.

Mais je n’ai pas la nostalgie. Juste l’envie de recommencer, parce que c’était sacrément chouette la plénitude des préparatifs, l’excitation de la veille, l’émotion du jour J. Nous avons continué notre route en roucoulant de plaisir (oui, oui c’est tellement agréable d’appeler son Amoureux « mon mari », bon après ça passe, enfin parfois…).

Comme l’année du mariage n’était pas uniquement centrée sur celui-ci, je n’ai pas eu de mal à poursuivre les projets que nous avions en cours et à venir. Pas de wedding-blues, seulement des souvenirs plein la tête qui me font sourire au quotidien.

Ce que je referais / ne referais pas

Même si ce 9 décembre a été magnifique, il y a des choses, avec le recul, que je ne referais pas, d’autres que je n’avais, à la base pas prévues, mais que j’ai adorées…

À refaire

À ne pas refaire

  • Louer la salle uniquement pour la journée
  • Faire un vin d’honneur
  • Inviter certaines personnes et ne pas en inviter d’autres
  • Acheter ma robe dans la boutique où je l’ai trouvée (je n’ai pas aimé le personnel et j’ai regretté le manque de professionnalisme de la patronne. BREF !)
  • Organiser le lendemain au restaurant (c’était super sympa, mais j’aurais préféré avoir la salle pour deux jours)

Merci et à bientôt !

Avant de te quitter, je voulais te dire merci de m’avoir suivie depuis le tout début, de m’avoir encouragée au fil de tes commentaires. Sans Mademoiselle Dentelle, notre mariage n’aurait pas eu la même saveur, c’est évident.

Je remercie toutes les personnes qui partagent notre vie. Avant, pendant, après notre mariage, elles sont autour de nous et nous enrichissent. Nos témoins parfaits, aussi. Nos parents, nos proches, tous.

Et puis surtout, je remercie, tous les jours, le hasard d’avoir si bien fait les choses. J’ai épousé un homme merveilleux, l’homme de ma vie, n’ayons plus peur des mots. Et c’est la seule chose que je retiendrai de cette aventure. L’amour. Notre couple. Notre foyer. Notre solidité. Chaque jour qui passe, je l’aime davantage.

Si être mariés change fondamentalement quelque chose ? Je dirais que oui. Pour nous, en tous les cas. Nous avons l’impression d’être plus forts, j’ai l’impression d’être légitime dans nos choix. Au quotidien, non, M. Wayne ne range pas toujours ses vêtements et je suis toujours bordélique.

Le mariage, ce n’est pas seulement un morceau de papier, ce serait bien triste, et aujourd’hui nous pouvons vivre sans lui. Alors quitte à se marier, faisons-le par amour, faisons-le par envie et quant à savoir si les dragées iront à côté des centres de table, on s’en moque un peu, non ?

Je ne te dis pas « au revoir » car tu pourras me retrouver sur Dans Ma Tribu, dans une nouvelle aventure… ou bien ici, pour suivre d’autres types de récits. Les écrivains ne sont jamais au repos.

Une fois encore, merci pour tout et je te souhaite le plus fabuleux des mariages, celui dont tu as toujours rêvé !

 Bilan de mon mariage de Noël à l'ancienne

Crédits photo : Frank Guiraud



4 commentaires sur “Un mariage de Noël à l’ancienne : un petit bilan et un au revoir”

  • Merci pour toutes tes chroniques au top Mme O’Hara ! Ton mariage fait parti de ceux qui auraient pu me faire choisir un mariage d’hiver !
    Je vous souhaite tout le bonheur du monde, & une très belle nouvelle vie à 3 (Bientôt :P)
    A très vite sur DMT !

  • Oh, c’est une très belle chronique d’au revoir Mme O’Hara ! Merci a toi d’avoir partagé tout ça avec nous et surtout bonne continuation !

    A très vite sur DMT alors 🙂

  • Merci pour tous tes articles Mme O’Hara, je ne t’ai pas suivie depuis le tout début mais j’ai beaucoup aimé ton mariage d’hiver 🙂

    En revanche je vais lire assidûment tes chroniques chez DMT, je vous souhaite d’ailleurs tout le bonheur que vous méritez dans cette nouvelle aventure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *