Mon mariage d’officialisation en Provence : les préparatifs

Maintenant que tu en sais un peu plus sur ce que nous avons prévu, je t’emmène avec moi dans notre second mariage.

Les jours d’avant

Comme je te le racontais précédemment, il nous a fallu quelques semaines après notre mariage à Séville pour se remettre dans l’organisation d’Aix. Suite à ça, nous avons profité de 2 semaines de vacances en famille. Nous arrivons donc à Aix-en-Provence une semaine tout pile avant notre joli jour.

Cette semaine est clairement intense et nous prenons le temps de voir tous ceux qui nous accompagnent pour le mariage : le photographe, notre prêtre, la décoratrice de l’église, l’organiste et l’assistante de la maire.

En parallèle, nous devons finaliser un sacré nombre de tâches :

  • Les 2 livrets de cérémonie
  • Les sachets de dragées
  • Les compositions florales
  • Les courses
  • La cuisine pour ce qui est faisable en avance

Nous avons de la chance d’avoir toute la famille de Cariño qui nous aide et la maison de ses parents se transforme vite en chantier / atelier.

En début de semaine, nous avons même préparé un énorme tableau de bord pour suivre les préparatifs et assigner des tâches à chacun.

Le matin

Comme c’était le cas à Séville, nous dormons ensemble avec Cariño. Nous n’étions pas très attachés à la tradition la première fois, alors maintenant que nous sommes déjà « mariés », il n’y a aucune raison pour dormir séparés.

Le samedi 25 août, nous nous levons tôt tous les deux. Lui pour aller chez ses parents pour finaliser la décoration et se préparer, et moi pour commencer mon ravalement de façade ma mise en beauté.

Direction chez ma cousine qui va commencer le maquillage. Je ne suis pas très sereine mais ma sœur passe nous voir plusieurs fois et me donne son avis sur le rendu.

Les préparatifs de mon mariage en Provence

Crédits photo : Photo personnelle

Après ça, direction le coiffeur. Encore une fois je voulais avoir les cheveux attachés car autant te dire qu’un 25 août en Provence… il fait chaud (enfin en théorie). Ma mère connaît un coiffeur juste à côté de là où elle travaille, donc quand nous arrivons là-bas, avec ma sœur, nous sommes chouchoutées.

Les préparatifs de mon mariage en Provence

Crédits photo : Photo personnelle

Pendant ce temps-là, ma mère et mon beau-frère s’occupent une partie de la décoration juste à quelques mètres de nous. Je l’avais déjà évoqué mais ma mère est fleuriste et c’est elle qui est en charge de toute la décoration florale de ce mariage. J’ai le droit de voir certaines compositions en exclusivité 😉

Les préparatifs de mon mariage en Provence

Crédits photo : Photo personnelle

Quelques coups de sèche-cheveux et de laque plus tard, je suis prête à aller enfiler ma tenue de lumière. Nous voilà donc en direction de chez mes parents pour les derniers aspects de ma préparation.

Cette fois-ci, je suis beaucoup moins tendue. Il y a une dizaine de personnes autour de moi mais je suis heureuse d’être entourée de mes proches et je m’en fiche qu’ils me voient avant l’heure.

J’enfile ma robe, ma sur-jupe et nous voilà partis pour la mairie.

En route pour me marier

C’est assez étrange car même si c’est mon deuxième mariage, j’ai beaucoup de logistique que je n’avais pas au premier : la route, les allers-retours, les différents prestataires à aller voir. En arrivant sur le parking le plus proche de la place de la mairie, il y a un énorme bouchon. Un samedi matin, le parking est plein et il nous est impossible d’accéder à la place en voiture. Je suis donc en robe de mariée, dans une voiture et tous les passants me regardent bizarrement. Finalement, nous arrivons à trouver une place dans le parking souterrain.

Note pour toi future bride : une robe de mariée dans un parking souterrain, c’est un peu le jour et la nuit… Le contraste entre la pureté / propreté de la robe et la saleté / les odeurs du parking est flagrant.

Sortie du parking, je me dirige vers la place où je découvre des invités déjà en avance. Mais promis je te raconte tout ça très vite.

Et toi, as-tu eu beaucoup d’allers-retours à faire le jour de ton mariage ? T’es-tu retrouvée dans un endroit un peu glauque comme un parking souterrain ? Viens vite me raconter !



6 commentaires sur “Mon mariage d’officialisation en Provence : les préparatifs”

  • J’adore l’atmosphère qui se dégage de ta photo de coiffage, c’est un peu le calme avant la « tempête », c’est souvent l’impression que donnent les préparatifs le matin du mariage je trouve ! On sent que tu es plus calme pour ce mariage-ci cela dit, je me réjouis de la suite du récit 🙂

    Et j’ai aussi traversé un parking souterrain en robe de mariée, mais ça m’a moins marquée que la traversée du centre commercial qui a suivi : dans ce cas tout le monde (un samedi, beaucoup de monde !) te regarde très fixement et il y a même des petits jeunes en route pour la piscine qui nous ont interpellés d’un  » ouaich, félicitations « , c’était aussi incongru que chouette 😀

    • Oui c’est vrai que la séance coiffure est en général le dernier moment zen avant le stress du mariage…
      Olala traverser un centre commercial en mariée ?! Tu devais être le centre de toutes les attentions ! Et j’adore le « ouaich, félicitations »… ça partait d’une bonne intention 😉

  • On te sent suuuper zen pour ce second mariage ! Les fleurs sont très belles, quelle chance d’avoir une maman fleuriste ! Hâte de lire la suite 🙂

    • Ouiii j’ai trop de chance avec ma maman fleuriste ! Et en effet, j’étais ultra zen et surtout un peu à côté de la plaque (tu verras à la prochaine chronique).

Commente ici !