Mon mariage d’officialisation en Provence : repas et fin de soirée

Après avoir dit oui pour la millième quatrième fois (mais oui souviens-toi, à Séville, à la mairie, à l’Eglise et devant le moubed), nous sommes officiellement mariés.

Je pense honnêtement qu’on n’aurait pas pu se marier plus que ça mais pour être complètement transparente avec toi, je ne regrette aucune de nos cérémonies. Chacune a une signification bien particulière et je suis ravie d’avoir pu officialiser notre union aux yeux de toutes les entités.

Un menu multiculturel

Nous continuons cette merveilleuse journée avec un repas préparé par nos proches. La mère de M. Cariño est une excellente cuisinière et c’est elle qui était en charge de l’entrée.

Au menu :

  • Poivrons marinés
  • Tapenades diverses (noire, verte, tomate)
  • Papeton de courgettes et coulis
  • Salade melon, concombre, feta
  • Omelette iranienne
  • Feuilles de vigne
  • Raïta de concombre + crudités

Pour le repas, nous avons voulu mixer les cultures et ce sont mes parents qui s’en occupent. Ils ont un restaurant de spécialités perses donc ils sont habitués à cuisiner en grande quantité. Voilà ce que nous avons prévu :

  • Riz safrané aromatisé
  • Saumon en darne au barbecue
  • Coquelets mariné aux épices et citron
  • Ratatouille

Nous finissons ce merveilleux repas par une table à fromage mais surtout… UNE PIÈCE MONTÉE !

Crédits photo : Photo personnelle

Si tu as suivi mes aventures, tu sais que je suis très bec sucré. Ma plus grande frustration à Séville était de me « contenter » d’un dessert à peu près français. Mais je ne suis pas laissée faire pour ce second mariage et nos parents ont goûté plusieurs pâtisseries pour trouver THE pièce montée qui ferait mon bonheur.

Sache que j’ai entendu plusieurs histoires de pièces montées mal découpées ou écrasées. J’ai donc pris les devants et regardé un tuto Youtube quelques jours avant le mariage (oui chacun ses priorités).

Crédits photo : Photo personnelle

Tu vois ma tête de concentrée ?

Si tu te poses la question, sache qu’il te faudra un couteau à pain et une pince de service.

Pour le premier étage, tu coupes sous le chou et le prends avec ta pince. Ensuite, tu dois couper en vertical entre chaque chou puis en horizontal sous la rangée de choux. Tu les récupères un par un avec la pince. Ça peut paraître laborieux mais en réalité c’est plutôt rapide et tes choux seront intacts.

Crédits photo : Photo personnelle

Une soirée froide

Avec cette quantité de nourriture ingérée, il fallait bien évidemment danser un peu pour digérer tout ça. Sauf que si tu te souviens bien, nous avons droit à un mistral glacial. Les invités ont froid, sont fatigués et pas d’humeur très festive. Nous lançons la danse avec M. Cariño et arrivons à ramener quelques personnes sur la piste de danse. Ajoutons à ça une playlist éclectique pour plaire à tous avec des chansons françaises, anglaises et iraniennes, la soirée prend tout doucement.

Crédits photo : Photo personnelle

Au total, nous aurons dansé deux petites heures. Nous sommes loin de l’ambiance enflammée de Séville mais je ne me formalise pas. Ce qui compte est la qualité des moments partagés, même si ça ne dure pas longtemps… et puis ces invités ont tout de même vécu trois cérémonies en une journée.

Les derniers invités vont se coucher vers 3 heures du matin.

Un lendemain convivial

Le lendemain, le réveil est prévu de bonne heure pour démonter la tente et ranger. Une partie de ma famille proche nous rejoint chez mes beaux-parents dans la matinée et surprise : le temps est incroyable. Un soleil magnifique et pas une seule brise de vent !

Crédits photo : Photo personnelle

Je t’avoue que ça me frustre un peu mais finalement, ça nous permet de passer une journée formidable au soleil.

Je pense que ce dimanche est l’un de mes moments préférés de ce mariage. Voir nos familles s’entraider, aimer passer du temps ensemble, s’entendre parfaitement.

Crédits photo : Photo personnelle

Nous en profitons pour finir une partie des restes de la veille et de partager un dernier repas convivial tous ensemble.

De mon côté, je ne veux pas que ce moment se termine et je me plonge une dernière fois dans notre livre d’or.

C’est officiel, nous sommes mariés et nous pouvons emporter ces précieux souvenirs avec nous, dans notre nouvelle vie de couple.

Et toi, quel souvenir gardes-tu de ton mariage ? As-tu apprécié les moments de préparation autant que le jour J en lui-même ?


Et si tu le faisais toi-même ce repas de mariage que tu as déjà esquissé dans un coin de ta tête ? En toute gastronomie, et sans traiteur, c’est possible ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Mon mariage d’officialisation en Provence : repas et fin de soirée”

  • Quel plaisir de retrouver Mlle Framboise et ses beaux mariages ! Ta pièce montée est canon ! elle à l’air trop bonne ! Et c’est chouette de finir sur une si belle journée ensoleillée ! 🙂 Un 5ème, un 5ème !!! 😉

  • Ouii javais hâte de lire la suite de votre mariage ! 4 « oui » ahah, on peut dire que vous n’avez pas fait les choses à moitié ! Moi aussi, c’était pièce montée obligatoire (ras le bol des wedding cakes ultra sucrés irlandais !), j’adore le coup du tuto youtube pour le découpage XD J’ai aussi beaucoup apprécié le lendemain du mariage, voir nos familles discuter (ou essayer) malgré la barrière de la langue, jouer ensemble etc!

    • Oui je crois qu’on a un peu vécu les choses de la même manière … les gâteaux trop sucrés, la barrière de la langue. Mais je trouve que finalement, on s’en est pas trop mal sorties 😉

  • Tu m’as donné faim!!!! ta pièce montée devait être délicieuse et merci pour le petit cours pour la découpe 🙂

  • La pièce montée est très belle et votre menu me donne l’eau à la bouche !!
    Le lendemain du mariage était un très bon moment où nous avons pu profiter des invités sans que ce soit la folie….

    • Oui; je pense que tout le monde s’accorde à dire que le lendemain est vraiment très agréable… plus de pression mais toujours autant d’amour et de bonheur.

  • Vraiment sympa ces différentes cérémonies et votre soirée ! 3h c’est l’heure à laquelle notre seul et unique jour de mariage a du finir alors je trouve pas ça si mal ! Et le dimanche a eu l’air d’être un tres bon moment. J’ai hâte de lire la suite !

    • Merci Madame Crapate. C’est vrai que 3h c’est très bien, c’est juste qu’en réalité, dès 22h, j’ai senti les invités fatigués et congelés à cause du fameux Mistral. Mais de toute façon, on ne peut rien contre la météo

Commente ici !