Mon mariage orthodoxe grec : J-1 avant le grand jour !

La dernière fois, je t’ai raconté la tradition du lit qui a eu lieu le jeudi, soit à J-2 avant notre mariage. À partir de ce soir-là, nous avons été dormir chacun chez nos parents mon mari et moi. Il était prévu qu’on ne se revoie que le jour du mariage, mais tu imagines bien qu’on avait encore plusieurs choses à régler et qu’il a bien fallu se voir à J-1 !

À J-1 : le réveil sous les cris de joie

J’ai donc passé la nuit chez mes parents, dans la chambre d’amis (ma chambre d’ado ayant été squattée entre temps par un de mes frères… snif). Après une bonne nuit malgré l’absence de mon mari, je suis réveillée de bonne heure par des cris de joie. Mon oncle est arrivé de bonne heure avec sa famille de Grèce et les retrouvailles avec mes parents – qu’il n’avait plus vu depuis quelques années – étaient quelque peu bruyantes chaleureuses. Je me dépêche de me préparer pour aller les accueillir à mon tour. Les voir était aussi pour moi un grand moment de joie. Je ne les avais plus vus depuis trois ans et savoir qu’ils avaient fait tout ce chemin pour moi me rendait plus qu’heureuse.

J’ai également été acclamée comme il se doit par ma famille : “Haaaaaaaa voilà la future mariée”… Héhéhé.

Nous avons pris le petit déjeuner tous ensemble. Ma petite cousine de 8 ans n’a cessé de me demander toute la matinée : “Et c’est quand que tu vas mettre ta robe” ? – Moi : “Demain” – Elle : “Demain ? Mais c’est dans longtemps, pourquoi pas déjà aujourd’hui ?” – Moi (dans ma tête) : “C’est vrai ça, pourquoi attendre jusqu’à demain ?“. Mais bon, je me suis montrée plus forte qu’une enfant de 8 ans, et j’ai bien attendu le lendemain pour enfiler ma robe.

Après le petit-déjeuner, nous avons établi le programme. Un de mes frères allait se charger de jouer le guide pour mon oncle et sa famille histoire de leur faire découvrir Bruxelles. De me côté, je suis restée vague et j’ai simplement annoncé que j’avais plusieurs “trucs” à régler.

Les retrouvailles en cachette avec mon mari

Et pour cause, j’avais prévu de retrouver mon mari… chez nous à la maison… pour nous entraîner pour notre chorée. Souviens-toi, une de mes belles-sœurs nous avait préparé une chorée que nous avions filmée. On a laissé trainer plusieurs semaines avant de s’y remettre et, à quelques jours du mariage, il fallait se rendre à l’évidence… on ne connaissait pas notre chorée ! On a pensé laisser tomber, mais j’avais trop peur de vexer ma belle-sœur qui s’était investie pour nous. Au final, nous avons décidé de nous retrouver en cachette à J-1 pour nous entraîner à l’abri des regards.

Nous avions de la chance, il faisait magnifique. Nous avons donc passé avec mon mari plus de deux heures dans notre jardin, avec notre télé dehors pour pouvoir regarder la vidéo et la musique à fond pour s’entraîner. Je garde un merveilleux souvenir de ce moment-là. On s’était bien entendu enduit de crème solaire pour éviter les coups de soleil. Au bout de 2 heures d’entrainement et de rire, on connaissait notre chorée sur le bout des doigts et nous étions plus que prêts.

Entrainements pour répéter notre chorée du jour J !

Crédits photo : Photo personnelle

La mauvaise surprise du fleuriste

Une fois notre chorée apprise, il était prévu que mon mari aille récupérer toutes les fleurs pour notre mariage :

  • Mon bouquet et celui à lancer
  • Les boutonnières
  • Les fleurs pour les tables de la salle
  • La déco pour l’église (des fleurs pour l’allée de l’église)
  • Nos deux vases fleuris pour l’église

Au départ, mon mari allait récupérer tout ça tout seul. Finalement – ma famille de Grèce étant encore en train de faire du tourisme avec leur guide privé – j’ai décidé de l’accompagner. Et j’ai bien eu raison…

Lorsque nous sommes arrivés et que j’ai vu le résultat, j’ai d’abord cru à une blague… Mon bouquet et les boutonnières ne ressemblaient absolument pas à ce que j’avais demandé. J’avais préparé tout un document avec des photos et instructions claires de tout ce que je voulais. Lorsque j’ai passé ma commande, on m’a dit que tout était clair et on m’a félicité pour mon organisation (à savoir mon document explicatif). Sauf qu’apparemment ce n’était pas si clair que ça.

Alors que j’avais demandé un bouquet et des boutonnières uniquement de pivoines couleur corail, j’ai eu un bouquet avec un mélange de fleurs de couleur blanche, saumon et fushia. Heureusement que j’étais déjà sur mon nuage et en mode “gniiiiiiiiiiiiiii je me marie demain”. Le fleuriste voyait bien lui-même qu’il y avait une grosse différence entre ce que j’avais demandé et le résultat. Mais, selon lui, ils avaient cherché mais n’avaient pas trouvé de pivoines de couleur corail, du coup ils avaient fait avec ce qu’ils avaient.

Ok fleuriste, mais tu ne pouvais pas me dire ça avant ???

Je leur ai demandé de retravailler mon bouquet et les boutonnières pour enlever les fleurs qui ne correspondaient pas du tout au code couleur. Au final, voici mon bouquet du jour J. C’était déjà mieux que le résultat initial (que je n’ai pas pensé à prendre en photo pour toi), mais on était encore bien loin de ce que j’avais en tête. Finalement je trouvais mon bouquet pour le mariage religieux moins joli que celui pour mon mariage civil… et même que celui à lancer ! Mais j’avoue qu’au final, ça m’était égal. Ok mon bouquet n’était pas des plus beaux et n’était pas du tout ce que j’avais espéré, mais j’allais me marier dans quelques heures et c’était le plus important.

Mon bouquet le jour J !

Crédits photo : Photo personnelle

La soirée en famille

Au final, mon mari a été déposer les fleurs à la salle et nous avons passé une dernière soirée chacun de notre côté. Je suis retournée chez mes parents, ma famille de Grèce était revenue enchantée de son tour de Bruxelles avec plein de photos souvenirs. Ça faisait plaisir à voir. D’autres membres de la famille étaient également présents chez mes parents pour voir notre famille de Grèce. Du coup, nous nous sommes retrouvés avec une vingtaine de personnes chez mes parents, pour un dîner improvisé. Un moment convivial et chaleureux avant l’effervescence du jour J.

J’ai terminé ma soirée par les essayages express de mon oncle, pendant que ma Maman et une amie de la famille décoraient la maison en prévision du lendemain. Après cette journée chargée en émotion, j’ai été retrouver les bras de Morphée, heureuse de cette belle journée et excitée à l’idée de me marier à l’homme de ma vie quelques heures plus tard.

La suite, au prochain épisode.

Et toi, est-il prévu que tu ne vois pas ton Amoureux la veille du jour J ? As-tu aussi prévu de filer “en cachette” pour le voir ? Ou peut-être serez-vous déjà ensemble pour finaliser les derniers préparatifs ? Raconte-moi !



6 commentaires sur “Mon mariage orthodoxe grec : J-1 avant le grand jour !”

  • Aaaah c’est fleuristes qui n’en font qu’à leur tête…
    J’imagine que ce n’est pas évident d’avoir une fleur en particulier (si ce n’est pas la saison par exemple). Mais ils pourraient au moins se donner la peine de prévenir pour, (i) s’excuser et (ii) demander quel est le plan B souhaité.
    Je trouve qu’au regard des tarifs pratiqués, le service n’est pas souvent à la hauteur (surtout quand il s’agit de mariage), et fait malheureusement mauvais écho aux artisans honnêtes et bienveillants.
    Heureusement que ce petit incident ne t’a pas fait redescendre de ton petit nuage de bonheur 🙂

  • J’admire ta zenitude la veille du mariage.
    Nous avons également pris quelques moments là veille du mariage pour répéter notre ouverture de bal.
    Mais j’étais beaucoup plus stressée que toi !

  • C’est clair! Je partage l’avis de Madame Fleur… tu as l’air tellement zen!!!
    Perso j’ai été également un epu déçu sur le coup de mon bouquet. C’est ma cousine qui était chargé de me le rapporter et c’était donc trop tard pour faire des “retouches”… il était très joli mais pas du tout comme j’avais demandé… avec des photos également pourtant! Décidément les fleuristes… ce n’est pas facile de trouver chaussure à son pied!

  • Tu as plus de chance que moi, j’ai aussi voulu reviser notre ouverture de bal la vieille du mariage, il a pas voulu et on s’est disputé !!! j’ai bien failli partir pour chez mes parents faché en me disant que lorsque nous nous reverrions le lendemain nous allions nous marier !!!
    Du coup j’ai abandonné cette histoire de choré …

  • J’ai tellement hâte de lire la suite. 🙂 On sent déjà le côté chaleureux de ta famille dans cette journée, j’imagine que le lendemain a dû être encore plus riche en émotions.

  • J’adore ta conversation avec ta petite nièce “Ben c’est vrai ça! Pourquoi ne pas mettre ma robe aujourd’hui??” ^^
    Hâte de découvrir la suite 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *