Mon mariage orthodoxe grec : la soirée

Une fois le plat principal terminé, nous avons ouvert le bal. En effet, dans les mariages grecs, il n’y a généralement pas d’animation. La seule animation est la danse. Et généralement, toutes les générations confondues, de 7 à 77 ans, dansent jusqu’aux petites heures de la nuit.

Notre première ouverture de bal était sur une musique traditionnelle grecque, qui se danse en cercle. La musique était jouée par notre orchestre. Pendant plus d’une heure trente, l’orchestre a donc joué de la musique grecque et la piste ne s’est pas désemplie.

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

Au bout d’une heure trente, l’orchestre s’est arrêté de jouer et c’est le DJ qui a pris la relève. Pour rappel, nous voulions alterner de la musique grecque, jouée en live et de la musique anglo-saxonne, passée par un DJ.

Le dessert !

Mais avant de lancer la musique anglo-saxonne, notre gâteau de mariage a fait son entrée. Et je pense que ce moment est le moment préféré de mon mari, et pour cause : notre gâteau a fait son entrée sur une musique choisie par lui, celle de la Champions League !

À voir mon mari en train de chanter, les yeux qui pétillent et tous ses amis aussi footeux que lui les bras levés, je ne regrette vraiment pas ce choix. C’était un moment drôle et émouvant à la fois.

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

À côté du gâteau (qui était en fait de la glace car je n’aime pas les gâteaux), nous avions prévu un buffet de desserts. Et comme tu peux le voir, ce buffet était autant un plaisir pour les yeux que pour les papilles. Il y avait de tout : des fruits, des tartelettes, des mousses, des crêpes, etc. C’était un vrai régal et ça a bluffé nos invités.

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

Une deuxième ouverture de bal

Après avoir profité du dessert, nous avons lancé notre deuxième ouverture de bal (oui une ouverture ne nous suffisait pas !). Celle-ci était un mix préparé par ma belle-sœur. Pour commencer, nous avons ainsi dansé quelques minutes sur un slow grec sur lequel nous nous sommes embrassés plus de 13 ans plus tôt pour la première fois. Ce slow est “notre” chanson et, à chaque fois que nous l’entendons, nous arrêtons de faire ce que nous faisons pour danser ensemble, peu importe où nous sommes et ce que nous faisons. Nous avons donc dansé, comme si nous étions seuls au monde, comme nous l’avions fait 13 ans plus tôt et comme nous l’avons fait des dizaines de fois depuis.

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

Ensuite, notre chanson s’est arrêtée et c’est au son de Frank Sinatra et sa chanson”Fly me to the moon” que nous avons dansé. Nous avions pour l’occasion appris une chorégraphie préparée par une de mes belles-sœurs danseuse. Nous avions choisi cette chanson parce que c’est une chanson et un chanteur que nous aimons beaucoup. Par manque de temps, nous nous étions entraînés uniquement la veille pour cette danse. Nous avons fait quelques petites erreurs, mais personne ne les a remarqués et nous avons passé un super moment. C’est surtout mon mari qui a impressionné nos invités. Il était à fond dans son personnage de crooner !

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

Une fois notre chorégraphie terminée et notre baiser final, ce sont nos frères, sœurs et témoins qui sont venus nous rejoindre sur la piste pour une chorégraphie tous ensemble.

Les garçons ont d’abord fait quelques pas sur “Sexy back” de Justin Timberlake, ensuite les filles ont dansé sur “All the single ladies” de Beyoncé et enfin nous avons terminé de danser tous ensemble sur la Carlton Dance (“It’s not Unusual” de Tom Jones). Ce moment était très drôle, mais franchement c’était un peu chaotique. Nous avons réussi à s’entraîner ensemble qu’une heure avant le mariage, et ça se voyait. Mais heureusement mon objectif n’était pas de faire une danse bluffante mais plutôt de passer un chouette moment avec nos frères, sœurs et témoins qui sont si importants pour nous et ça c’était clairement réussi. Je suis heureuse qu’ils aient joué le jeu et accepté de faire cette chorégraphie sans se prendre la tête.

Ensuite, tous les invités ont été conviés pour danser avec nous et relancer la soirée jusqu’au bout de la nuit.

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

La soirée

Si tu as bien regardé le menu lors de ma dernière chronique, tu as peut-être remarqué que nous avions prévu une “surprise croquante” après le buffet de desserts et au cours de la soirée. En fait, ce sont des frites qui étaient prévues ! Malgré que les invités aient bien mangé pendant toute la soirée, ils n’ont pas refusé de goûter cette petite surprise.

C’est au cours de la soirée que j’ai également lancé mon bouquet et, comme tu le vois en photo, la compétition était rude.

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

Enfin, un autre moment crucial de notre mariage est ce qu’on appelle “la danse du saoul”. C’est une danse grecque généralement dansée par un homme, pendant que tout le monde est accroupi et applaudi la performance.

Comme dans chaque mariage, mon mari, nos pères et notre témoin ont dansé cette danse, ce qui donne lieu à de magnifiques photos de mon mari et moi accroupis, en train d’applaudir nos pères.

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

La soirée de notre mariage grec // Photo : Stéphane Evras

Crédits photo : Stéphane Evras

La soirée s’est terminée vers 3 heures du matin. Comme le veut la tradition, nous sommes rentrés ensuite chez nous, accompagnés de nos parents qui nous ont fait manger du miel et des noix devant notre porte, pour que nous ayons une longue vie sucrée. Mon mari m’a ensuite portée jusqu’à l’intérieur de la maison où nous avons retrouvé notre lit plein de riz et d’argent.

Ça y est, nous étions mari et femme et notre journée de mariage était définitivement terminée. Mais heureusement, de beaux voyages de noces nous attendaient encore, mais ça, je te le raconterai une prochaine fois.

Et toi, as-tu déjà prévu ton ouverture de bal ? Sur quelle(s) musique(s) se sera ? Y aura t-il certaines coutumes familiales aussi pendant la soirée ? Raconte-moi !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



12 commentaires sur “Mon mariage orthodoxe grec : la soirée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *