Mon mariage orthodoxe grec : la tradition du lit

La dernière fois, je t’ai raconté tous les couacs que nous avons eus la semaine avant notre mariage. Heureusement, tout s’est finalement arrangé et je garde quand même de bons souvenirs des quelques jours avant le jour J. Notamment du jeudi, à J-2, avec la tradition du lit.

Aujourd’hui, je vais t’en raconter un peu plus sur cette tradition grecque et comment ça s’est passé pour nous.

La tradition du lit en Grèce

Cette tradition peut varier de régions en régions en Grèce. Dans la région de mes parents, quelques jours avant le mariage, la future demeure du couple est ouverte au grand public. Tous ceux qui le désirent peuvent aller jeter un œil et faire le tour de chaque pièce de la maison. La dote de la fiancée est d’ailleurs exposée. C’est une manière de montrer à tous les curieux les biens des futurs mariés. Durant la soirée, le lit conjugal des futurs mariés est préparé par les femmes de la famille selon une tradition bien précise.

Cette tradition est une vieille tradition qui n’est pas toujours respectée à la lettre. Nous avons décidé de la respecter, mais à notre propre sauce.

La tradition du lit selon nos envies

Pour nous, il était bien entendu hors de question d’ouvrir notre porte à des inconnus (faut pas pousser hein). Nous avons donc invité notre famille à venir boire un verre et profiter d’un apéro dinatoire le jeudi soir. Il n’était par ailleurs pas question d’inspecter les lieux, nous vivons depuis quelques années ensemble avec mon mari et nous avons déjà pendu notre crémaillère. Par ailleurs, n’ayant pas de dote – n’en déplaise à mon homme ! – rien n’a été exposé.

Pour nous, cette tradition était surtout une manière de lancer les festivités du mariage et de rassembler notre famille proche (une trentaine de personnes) à l’approche du grand jour.

Mon mariage orthodoxe grec : la tradition du lit

Crédits photo (creative commons) : BueEyedA73

Le déroulement de la soirée

Comme tu le vois sur la photo ci-dessous, j’avais prévu une jolie petite robe bleue pour cette soirée.

La tradition du lit dans les mariages grecs

Crédits photo : Photo personnelle

Comme il faisait beau, nos invités ont passé la soirée dehors sur notre terrasse. Ils ont passé un excellent moment à discuter entre eux et à se réjouir du grand jour à venir.

Ensuite, les femmes de la famille ont commencé les choses sérieuses et elles se sont rendues dans notre chambre pour préparer notre lit. La tradition veut que seules les femmes s’occupent de ça. Par ailleurs, le lit est préparé par les jeunes filles à marier de la famille, sous l’œil avisé des femmes déjà mariées qui leurs donnent des conseils pour préparer un lit (car c’est bien connu, seule une femme mariée sait faire un bon lit !). La future mariée peut également faire preuve d’autorité sur les jeunes filles à marier (« il y a encore des plis », « le coussin n’est pas droit », etc.).

Pour ajouter un peu de piquant, et comme le chiffre 3 est très important dans la tradition et la religion orthodoxe (même si cette tradition n’a rien de religieux), les femmes mariées défont le lit préparé par les jeunes filles trois fois car, avant la troisième fois, le lit n’est pas parfait. Tu le comprendras, c’est un peu une pièce de théâtre et c’est surtout un moment de rigolade entre femmes de la famille, même si les jeunes filles rigolent moins !

Une fois le lit validé par les femmes mariées, elles jettent dessus :

  • Du riz car le riz est symbole de fertilité.
  • Des dragées et bonbons pour que le couple ait tout le temps une vie sucrée.
  • Des pièces car les pièces symbolisent la force.

Ensuite, les hommes viennent admirer le lit conjugal à leur tour et jettent des billets sur le lit, pour que le couple puisse entamer sa vie conjugale avec tout ce dont ils ont besoin.

La tradition du lit dans les mariages grecs

Crédits photo : Photo personnelle

Enfin, la toute dernière tradition veut qu’un enfant soit jeté sur le lit. Cet enfant symbolise le futur enfant à venir du couple. Si c’est une fille qui est jetée sur le lit, le couple aura une fille en premier, si c’est un garçon, il aura un petit garçon en premier.

Et c’est là que nous avons frôlé le petit drame…

…. nous n’avons pas d’enfants à jeter sur le lit !

Il était prévu que 4 enfants soient présents, nous avions donc l’embarras du choix pour l’enfant à jeter sur le lit. Au final, aucun enfant n’était présent. La fille de mon frère étant malade, elle est restée avec sa maman à la maison. Ma témoin avait finalement décidé de venir sans sa fille pour être libre de partir à l’heure voulue et mon amie ayant deux fils, est finalement également venue sans eux. Chacun s’est dit que, de toute de façon, l’autre apporterait son enfant…

J’étais déjà extrêmement stressée et émotive ce jour-là, à deux jours du mariage. Lorsque je me suis rendue compte qu’aucun enfant n’était présent, je n’ai pu contenir mes larmes. Ça peut paraître très bête mais, pour moi, c’était très important.

Par ailleurs, j’ai toujours souhaité avoir des enfants, mais la vie à fait que ce n’est pas encore venu. Ma crainte – comme beaucoup de femmes j’imagine – c’est que je n’arrive jamais à avoir d’enfants. Pour moi, l’absence d’enfants ce jour-là, alors que je pensais que 4 enfants seraient présents était comme un signe… Je sais que c’est ridicule, mais je suis extrêmement superstitieuse et j’accorde beaucoup d’importance aux traditions.

Mon amie comprenant la situation est rentrée chez elle récupérer ses enfants en catastrophe… au final, ce n’est pas un mais deux enfants qui ont sauté joyeusement sur notre lit. Ouf, tout est bien qui finit bien.

Le moment des au revoir

À partir de ce soir-là, mon mari et moi sommes allés dormir chacun chez nos parents. Le lit devait rester comme ça jusqu’à notre retour, après le mariage. Après avoir rangé la maison avec les derniers invités, nous nous sommes donc dits au revoir avec mon mari et nous sommes partis chacun de notre côté. Il était prévu qu’on ne se revoie qu’à l’église le jour du mariage… mais on a craqué le lendemain.

Je te raconterai ça une prochaine fois.

Et toi, as-tu des traditions propres à tes origines ? Les feras-tu le jour J ? Dis-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



16 commentaires sur “Mon mariage orthodoxe grec : la tradition du lit”

  • Comme toi, je suis quelques peu superstitieuse sur certaines choses. Et les enfants en font partie donc je comprends tout à fait ta réaction.
    Cette tradition est très sympa (j’avoue le fait d’inspecter la maison beaucoup moins :)).
    J’aurais pas pu attendre toute une journée sans voir mon mari !!!

  • Très sympa cette tradition, je ne la connaissais pas et pourtant mon mari a deux tantes qui sont mariés à des grecs. C’est toujours très intéressant de connaître les traditions des autres pays.

  • Oh c’est mignon comme tradition ! J’ai beau de na pas être du tout superstitieuse j’avoue que j’aurais eu du mal aussi si il n’y avait pas eu d’enfants !!!
    Bon pour moi la question ne se serait pas posé, j’aurais jeté la mienne ! Haha !!

  • J’aime tellement tout ce que vous mettez dans votre mariage depuis le début de tes chroniques.

    Bravo pour la façon dont vous vivez la tradition avec joie et décontraction!

  • Merci pour ce partage des traditions grecques ! Je les ai découvertes avec plaisir !
    Pour ma part, pas de traditions liées à nos origines mais j’aimerais bien faire celles du « quelque chose de vieux, de neuf, d’emprunté et de bleu ». Je ne sais pas trop comment m’y prendre, je demande à des personnes spécifiques ? je suggère l’idée à mon témoin ? Je ne sais pas trop encore mais j’aime les traditions, j’aimerais même en créer une à perpétuer ! Il faut bien un début !

  • Quel plaisir de découvrir cette tradition pleine de sens et de convivialité ! Je suis fan !
    Et je te comprends à 100% pour le drame de l’enfant a jeté 🙂

  • Trop mignonne cette tradition. Je suis contente que tu ais pu avoir des enfants à « jeter » sur le lit, pour que tu puisses être sereine les jours suivants qui sont si importants ! 🙂
    De notre côté pas de tradition, à part les basiques… arrivée au bras du papa, ouverture de bal… rien d’extras quoi! 😀 Je devais même arriver avec mon papa dans la voiture a la mairie, mais étant tous dispersés à droite à gauche, et n’étant pas en avance, c’est avec ma maman que je suis arrivée. C’est un très bon souvenir! Même si j’aurai aussi aimé avoir aussi un petit moment avec mon papa dans la voiture 🙂

  • J’adore ce genre de traditions !
    Et tu racontes si bien que j’ai eu l’estomac noué pour toi jusqu’au dénouement…!
    Du coup, deux enfants jetés, ça annonce de futurs jumeaux ? 😉

  • C’est chouette de découvrir des traditions d’autres cultures. Et puis de voir que la jeune génération aime les perpétrer en leur donnant un sens qui leur est propre. J’aime beaucoup comment tu as raconté votre soirée et ce qu’elle représentait pour toi. Je vous souhaite de beaux jumeaux alors maintenant (comment ça, je n’ai rien compris ?). 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *