Mon mariage participatif et coloré : la semaine avant

Nous y sommes, je vais enfin commencer à te raconter notre joli jour ! Mais avant ça, permets-moi de te parler de la semaine qui l’a précédé.

Comme tu le sais maintenant, ma mère vit en Nouvelle-Zélande et par conséquent ma petite sœur aussi. Tu t’en doutes, je les vois très peu, et la dernière fois elle était bien plus petite. Du coup dès qu’on a su qu’ils revenaient un mois pour le mariage, j’ai pris mon parti de partir quelques jours en voyage avec ma petite sœur. Nous avons décidé de partir à Londres pour assister à la comédie musicale Mamma mia ! Pour des raisons d’organisations diverses on est parti dimanche, à six jours du mariage donc. Pendant ce temps-là Mr Fox s’envolait pour la Pologne où avait lieu son EVG. Nous nous sommes beaucoup amusées et j’ai vraiment apprécié ces deux jours en tête à tête avec ma frangine.

Crédits photo : Photo personnelle

Dans l’avion vers Londres

Sauf que… Le timing était vraiment mal choisi. Alors, oui, ça m’a permis d’oublier un peu les préparatifs et c’était appréciable. Mais le retour à la réalité a été dur : la journée du dimanche et du lundi ont été très très longues, un peu stressantes – j’avais quand même la responsabilité d’une fillette de moins de dix ans – et le mardi n’a pas non plus été de tout repos avec le retour en France. Mercredi le train était à 5 heures du matin et à partir de là je n’ai plus eu aucun moment de répit : une fois arrivée sur Aix-en-Provence j’ai posé les valises pour m’atteler à ce qu’il fallait finir.

Mercredi

J’ai d’abord dessiné la couverture de notre livre d’or ce qui a été très long (plus de quatre heures et à trois jours du mariage c’est un temps considérable !). J’ai ensuite découpé quelques bandes de tulles pour que mon beau-père finisse les pompons. Puis j’ai accompagné ma mère chercher des cartons. C’est aussi mercredi que ma mère a commencé les choux de la pièce montée. Il a ensuite fallut finaliser le plan des chambres et créer les panneaux pour le signaler.

Je suis aussi allée imprimer toutes mes cartes pour le photomaton. Avec Miss Purple nous les avons ensuite découpés et mises dans des enveloppes aux noms des différents invités. Je t’avoue que je ne me souviens pas de tout, mais ce que je sais c’est que nous nous sommes couchées après minuit et que j’étais K.O.

Crédits photo : Photo personnelle

Jeudi

Le lendemain les choses sérieuses ont vraiment commencées : Mister Fox était enfin en repos. Dès le lever, je suis partie avec ma mère faire les courses des fruits et légumes au marché. Puis retour à la maison où nous avons petit déjeuner rapidement avant de se remettre au travail. À midi une amie dont le père est maraîcher est venue manger à la maison et m’a apporté une cagette remplie d’épinards, de carottes et de poireaux. À peine fini de manger, j’ai filé chez l’esthéticienne pour une épilation : j’ai souffert ! Et moi qui en hiver laisse mes poils vivre leurs vies (car la pilosité n’a rien de sale, rappelons-le) j’ai moyen aimé les réflexions faites par l’esthéticienne un poil méprisante qui m’ont données l’impression d’être le yéti…

Mais bon, pas le temps de m’appesantir là-dessus. Il faut encore finir certaines choses et aller faire les courses de ce qui n’est pas légumes/fruits/boissons pour la journée de préparation du lendemain. On commence donc l’atelier perles d’eau qui garniront les vases avec une petite sœur surexcitée, un Mister Fox et une Miss Purple (qui nous a rejoint entre temps) amusés qui ont joué pas mal avec.

Pendant ce temps, ma mère et mon beau-père sont allés acheter des pensées en jardinerie et une bouteille d’hélium pour les ballons. Je te rappelle qu’à ce stade je n’ai encore aucune idée d’à quoi ressemblera la décoration de ma salle dont ma mère me fait la surprise, à part qu’il y aura des pompons. Ils en profitent pour acheter quelques plats jetables (mea culpa, depuis j’essaie de faire attention à consommer moins n’importe comment).

À leur retour, il est temps de partir faire les courses avec Milou, Miss Purple et Mister Fox. Petite astuce si tu décides toi aussi de t’occuper de la nourriture toi-même : afin de t’épargner un peu de temps en magasin fait une liste des courses qui regroupe les produits rayons par rayons. Un peu fastidieux à mettre en place, mais un vrai gain de temps et ça permet de réduire les chances d’oublier quelque chose car on ne l’aurait pas vu à temps. Nous remplissons deux caddies et en auront pour environ quatre cents euros… Heureusement que le magasin propose la livraison à domicile, car on aurait jamais pu ramener tout ça à la maison à la seule force de nos bras.

À peine rentrés chez nous que Mister Fox repartait déjà à l’aéroport (en bus) pour accueillir sa famille anglaise et il n’est revenu que très tard ce soir-là. Pendant ce temps, nous avons terminé deux/trois trucs et rangé les courses qui étaient arrivées en même temps.

Mlle Purple est rentrée chez elle et j’ai commencé la préparation de certains amuses-gueules. La soirée s’est terminée vers deux heures du matin, en ayant pris un peu d’avance sur le planning du lendemain. À ce point-là je commence a être sur les nerfs et je suis lessivée.

Crédits photo : Photo personnelle

Vendredi

Le lendemain fut une véritable course : je me suis réveillée vers 7h30 et, dès le saut du lit, j’ai filé en cuisine préparé le repas. Je consacrerai une chronique entière à ce sujet, mais sache qu’on avait séparé les plats à cuisiner entre deux cuisines, Mlle Purple et Mickey nous prêtant gentiment la leur pour tout ce qui ne nécessitait pas un four. Mister Fox était « en poste » là-bas tandis que je suis restée à gérer ma cuisine où ma mère travaillait surtout sur la pièce montée avec l’aide d’une amie chef de Mister Fox.

Ce matin-là, la famille d’Angleterre de mon fiancé est passée nous voir et deux de ses tantes se sont proposées pour nous aider à repasser les housses de chaises et le costume du marié, ainsi que préparer les centres de tables. C’était vraiment cool de leur part, et ça nous a vraiment épargné du temps.

Vers 14 heures, tout le buffet était terminé et j’aurais aimé partir directement au domaine, cependant pour des raisons qui m’apparaissent encore très floues il y a eu un très, très gros flottement, où nous avons attendu que d’autres personnes arrivent et où il a été question de logistique. Miss Far West mon témoin est arrivée dans cette période-là avec mes deux bouquets qui étaient magnifiques.

Finalement, après avoir laborieusement chargé les voitures avec toute la nourriture et les décorations nous sommes partis vers 17h30 sur le lieu du mariage avec une arrivée à la salle une heure plus tard environ. C’est moi qui ai tenu la pièce montée sur mes genoux tout du long et c’était un peu plus de stress sur mes épaules.

Là ma mère, avec une petite équipe de nos amis, se met à décorer la salle, pendant qu’avec mon témoin et l’amie chef de Mister Fox on dresse les plats en cuisine pour le lendemain. C’est long, je suis fatiguée, il y a encore tellement, tellement à faire et je me demande si on finira à temps. Mon père et mon frère arrivent avec un de ses amis et nous ramènent quelques préparations qui étaient restés chez nous. Ils nous aident un peu en cuisine.

Pendant qu’on défait les guirlandes de pompons (qui s’étaient emmêlées malgré le fait que je les avait enroulées sur un cylindre), je reçois un coup de fil d’une amie d’enfance qui me dit qu’elle a ratée son train et qu’elle ne pourra pas venir. J’ai déjà dû gérer quelques nouvelles fâcheuses dans la journée et je commence à sérieusement accuser le coup et c’est ma mère qui gère ça pour moi. Finalement, elle et son copain parviendront à réserver un train qui les fera arriver juste à temps pour la mairie le lendemain.

Je ne m’étendrais pas ici sur la décoration de la salle, je compte t’en parler dans ma chronique qui sera consacrée à notre arrivée à la réception le jour J. Je te dirais seulement que c’est vraiment top et tout à fait dans notre thème Wes Anderson. J’en suis vraiment ravie.

Test sono, puis mon beau-père et des amis vont chercher des pizzas qu’on mange sur le pouce en finissant d’installer les housses de chaises et les derniers préparatifs. Il est plus de onze heures du soir quand je quitte enfin la salle avec ma mère, mon beau-père et ma sœur. Je laisse mon fiancé au soin de ses amis et de mon père. Demain ils devront encore acheter les boissons sans alcools pour la réception et gonfler les ballons. Je croise les doigts pour que ça aille.

Rentrée à la maison une heure plus tard, j’y retrouve un ami qui dort chez nous pour la nuit. Et c’est ma pause de la journée, mon petit moment de détente. Après une douche où j’essaie de me cocooner un peu je retourne profiter un peu de mon ami. J’en profite pour blaguer avec lui, et râler contre ceux qui m’ont agacés dans la journée. Je me couche finalement auprès de ma petite sœur qui squatte la place de mon fiancé et le téléphone indique 2h30. Réveil demain à 8 heures, je suis déjà épuisée.

Crédits photo : Photo personnelle

Et toi ? Ta semaine avant le mariage a t-elle été si sport ? Raconte-moi !



6 commentaires sur “Mon mariage participatif et coloré : la semaine avant”

  • Han tu me fais peur Mme Crapate. À la lecture de ton billet 1/ je m’y vois complètement et 2/ je me transpose à mon mariage et je stress d’avance 😱
    Hâte de lire la suite! Je suis tellement contente que tu viennes nous raconter la fin! Je l’attendais avec impatience 😘

    • Salut Mlle Couture ! Déjà merci pour ta réponse ! Ensuite : ne stresse pas maintenant pour ça ! Essaie de profiter un maximum de ton temps pour faire le plus de choses possibles afin d’avoir du temps la semaine avant le jour J ! Et essaie de t’entourer un max ! Mais promis, même si tu en arrivais au même point que moi on y survit ! Et ça devient un souvenir cocasse. De toute façon le plus important c’est le jour J 🙂

  • Whaou en effet une dernière semaine sport ! Mais je suis sure que ça en valait le coup et que le résultat va être canon ! Contente que tu sois revenue nous raconter et Hâte de voir tout ça 😊

  • Oh la la quel stress quand on doit gérer la bouffe du mariage soi-même. Chapeau bas, moi je ne me serais jamais lancé dans un truc comme ça. C’était une semaine vraiment stressante.

  • Merci pour ton commentaire Madame Pomme de Pin ! Je crois que finalement la préparation du buffet est la partie où j’ai le moins stressée car j’avais tout préparé en amont, je savais exactement ce qu’il fallait faire et je savais que je finirais à temps ! Ce sera l’objet de ma prochaine chronique d’ailleurs !

Commente ici !