Mon mariage dans le Pays d’Oz : avant la cérémonie laïque

La dernière fois, je t’ai laissée sur l’arrivée de mon père avec 30 minutes de retard.

C’est ma mère qui me prévient qu’il est arrivé.

J’essaie de me détendre : tout est à présent rentré dans l’ordre, la journée va pouvoir continuer sans encombre, tout va bien. Vu que c’est ma maman qui va m’accompagner, mon père a dû aller s’asseoir à sa place. Touuuut vaaaa bieeennn… Je respire un bon coup et, allez, c’est parti, on se marie !!

Couacs et faux départs

Nous quittons donc la chambre des mariées, et notre photographe prend quelques clichés dans les escaliers. Je suis calme, uniquement concentrée sur Miss Witchy et sur notre mariage. Je commence à flotter sur mon petit nuage… avant d’en redescendre brutalement.

Nous entendons des voix dans le lobby, qui n’appartiennent ni à nos parents, ni à nos témoins. Tu ne devineras jamais ce qui se passait… Les propriétaires du lieu nous avaient dit qu’on les verrait pas du tout pendant cette journée, qu’ils seraient là seulement en cas de souci.

Eh bien je te laisse imaginer notre surprise lorsqu’on découvre le propriétaire… en train de faire visiter les lieux à une famille…

Si tu es en train de préparer ton mariage ou si tu l’as déjà vécu, tu sais à quel point c’est un moment spécial, privilégié, qui ne se partage qu’avec les gens qu’on aime et qui nous aiment… Je ne te raconte pas tous les sentiments qui nous ont traversé l’esprit quand nous nous sommes retrouvées nez à nez avec de parfaits inconnus. Sachant que notre salle était réservée depuis plus d’un an, sur toute la journée, on aurait pu croire que les gérants auraient pu s’organiser autrement, mais visiblement… non.

Ce n’était pas le moment de s’énerver, d’autant plus que cette famille n’y était pour rien ! Pas un mot d’excuse du propriétaire par contre, tout va bien.

Crédit photo : Julie Lilly Marie

Tu vois mon sourire crispé qui veut dire : « Je hurle maintenant ou tout à l’heure ? »

Bref, nous décidons d’ignorer la situation. Touuuuuuuuuuuuuut vaaaaaaaaaaaa bieeeeeeeeeennnnnnn…

Je tourne la tête… et je me retrouve face à face avec mon père. Qui n’est pas allé s’asseoir. Et qui est là comme une fleur, en bas des escaliers. J’ai appris après coup qu’il était là car le père de Miss Witchy, qui ne savait pas que ce serait ma mère qui m’accompagnerait, lui a dit de venir. Mais là, sans savoir, je suis sous le choc ! Je me répète en boucle : « Reste calme, ce n’est pas le moment de t’énerver, zen, respire, respire… ». Oui, sauf que quand j’ouvre la bouche pour lui parler, la seule chose que j’arrive à articuler c’est : « TU TE FICHES DU MONDE OU QUOI ???? ».

Ce à quoi je devais ressembler à ce moment précis…

Bon, pour rester calme, on pourra repasser… Je lui hurle dessus fais part de ma colère face à son retard. Il ne s’excuse pas. Je lui dis d’aller s’asseoir. Ma maman est hyper gênée, elle me demande si je suis sûre de ne pas vouloir qu’il m’accompagne, soit à sa place, soit avec elle. Je reste campée sur mes positions : hors de question ! Elle m’a élevée seule jusqu’à ce qu’elle rencontre son mari, à mon adolescence, et elle s’est débrouillée comme une cheffe ; ça ne ferait aucun sens que mon père m’accompagne. Ça ne serait pas justifié et franchement fort de café (nous sommes au XXIe siècle, il est loin le temps où le père, peu importe son rôle dans la vie de sa fille, la « donnait » à son époux, non ?).

Bref. Il finit par aller s’asseoir. Miss Witchy et son père essaient de détendre l’atmosphère en faisant des blagues et des grimaces. Je finis par souffler et à me joindre à eux, et nous lançons une dance party dans le lobby ! Touuuut vaaaaaa bieeeeennnnn…

Allez, cette fois, c’est la bonne !!! On y vaaaa !!!

… Tu y as cru ? Héhéhé, pourtant tu connais la phrase : « Jamais deux sans trois », non ? 😉 Troisième couac incoming… On voit au loin le DJ (imposé par la salle) arriver en courant vers nous.

Voici notre sublime conversation :

– Lui : « Euh… Je ne trouve plus votre chanson d’entrée de cérémonie… C’est quoi déjà ? »
– Nous : « …Elle s’appelle entréedecérémonie.mp3… »
– Lui : « Ah oui ok ok. »

………. VOILA.

Je recommence à bouillonner.

Mais Miss Witchy pose sa main sur mon bras, et tout de suite, tout s’efface.

Elle est là, je l’aime, elle m’aime, nos proches sont là, le soleil brille.

On va se marier.

Tout va bien.

Pour de vrai, cette fois-ci.  

En route vers la route de briques jaunes

La musique commence. Pour cette partie, nous avons choisi un arrangement de Somewhere over the Rainbow, pour rester dans le thème de Wicked et du Magicien d’Oz.

Je te mets le morceau ici :

Nos demoiselles d’honneurs partent en premier. Nous les suivons du regard et nous découvrons pour la première fois la foule de nos invités, tous de vert vêtus, tournés vers nous, une vingtaine de mètres plus loin.  

Dans mon article précédent, je te disais qu’un mariage c’est une claque d’amour dans la figure de la part des invités.

Nous avons toutes les deux pris la mesure de cette idée à ce moment-là.

Nos familles, nos amis… Ils sont tous venus pour nous, pour célébrer notre amour, pour nous entourer en ce jour si spécial. Un mariage n’est finalement pas juste une preuve d’amour pour le couple ; c’est un témoignage d’amour immense et tellement fort de la part des invités.

Pff… Rien qu’à te raconter ça, j’ai les larmes qui monte, je te jure !! Trop d’émotions !!!

J’agrippe la main de maman, et je m’élance. Je ne vais pas te mentir : j’ai fait deux pas et j’ai commencé à pleurer ! Je l’entends me dire : « Arrête, arrête, si tu pleures, je pleure aussi !! ». Bon, résultat, on pleure toutes les deux comme des madeleines. #noshame

Crédit photo : Julie Lilly Marie (et modif par mes soins)

C’est au tour de Miss Witchy et de son papa d’arriver. Ils ne s’en sont pas mieux sortis que nous, eux aussi, ils font les madeleines ! Son père la fait tournoyer sur notre route de brique jaunes. Il a l’air si fier !  

Crédits photo : Photo personnelle

Quand nous nous retrouvons toutes les deux au bout de la route de briques jaunes, face à Fabiola, prête à officier, nous sommes toutes les deux en larmes. Bon, la bonne chose, c’est que nos invités aussi. Au moins nous nous ne sommes pas senties seules ! :p

Crédit photo : Julie Lilly Marie

J’ai l’air stylée comme ça vu de dos (avec la super coiffure faite par Tatiana), mais en vrai je pleure comme un bébé !

Crédits photo : Photo personnelle

Nos invités s’assoient, et Fabiola lance la cérémonie.

Comme je te l’avais dit ici, nous lui avions laissé carte blanche sur le contenu ; nous n’avions donc aucune idée de ce qui allait se passer…

Et toi ? As-tu eu aussi des couacs pré-cérémonie, ou est-ce que tout s’est bien passé ? As-tu eu des surprises ? Raconte-moi dans les commentaires ! 


Pssst ! Tu as besoin d’aide pour créer ta cérémonie laïque ? Pas de panique, Mademoiselle Dentelle est là pour toi ! Découvre le guide « Cérémonies laïques : Guide pratique pour une cérémonie qui vous ressemble » pour glaner toutes nos bonnes idées. Si tu fais appel à un proche pour officier celle-ci, je t’invite à faire un tour du côté de notre coaching de l’officiant afin de lui donner toutes les clés pour préparer et célébrer votre union ! ❤ 



10 commentaires sur “Mon mariage dans le Pays d’Oz : avant la cérémonie laïque”

  • Oh là là, que d’émotions !
    J’espère que cela a effacé les montées de colère (bien légitimes…) qui ont précédé.

    • Oui, totalement ! En vérité j’ai un peu de mal à me souvenir des mauvais moments, la journée a été tellement magique que les bons souvenirs l’emportent sur tout le reste <3

  • J’étais énervée avec toi à la lecture du début de cette chronique (J’espère qu’après coup vous lui avez fait la remarque, que c’était scandaleux à votre proprio ! j’aurai pété un câble ! bravo pour ton calme !), puis tu m’as aussi mis les larmes aux yeux sur votre entrée. Magnifique cette photo au bras de ta maman au loin. Merci pour ce beau partage !

  • Oh la la, effectivement l’avant cérémonie ce sont des montagnes russes! J’espère sincèrement que la suite a effacé tout ça! Vous êtes superbes toutes les deux en tout cas 😀

  • Non mais les proprio 🤦‍♀️ Et le DJ 🤦‍♀️, mais sérieux juste avant la cérémonie. Comme si les mariées étaient pas déjà assez stressées en cette journée. Un véritable ascenseur émotionnel ce lancement de cérémonie.

  • Je n’imagine même pas comment on aurait réagi face à de telles situations juste avant la cérémonie…. c’est une honte de la part du propriétaire et un manque de professionnalisme du DJ.
    En tout cas vous avez géré ça d’une main de maitre . Bravo!!
    J’espère que la suite s’est bien passé 🙂
    Vous êtes superbe toutes les deux !

Commente ici !