Mon mariage presque relax : le grand jour

Après notre soirée à préparer la salle, j’ai réussi à m’endormir vers 2 heures du matin. Mais trop stressée, à 3 heures, je n’arrivais plus à dormir. Vu que le réveil était prévu à 4h45, plutôt que de tourner dans mon lit sans arrêt, je me suis levée pour terminer les décorations, les lampes led des décorations de table devaient être allumées le plus tard possible pour tenir jusqu’au soir.

Ça m’a fait du bien d’être au calme dans le gîte encore endormi.

Crédits photo : Photo personnelle

Les tables sont enfin prêtes

C’est le grand jour, notre grand jour

Ma douche est prise, il est 5h20 du matin, j’attends les coiffeuses, je tourne en rond, j’ai des nausées, la tête qui tourne et je ne sais rien manger pour reprendre des forces. Le stress monte encore plus, je ne vais quand même pas être malade le jour de mon mariage !!

Préparation de la mariée

Les coiffeuses arrivent à 5h30, quel soulagement de les voir arriver. Je sors les accueillir avec mon peignoir bride et là c’est comme si mon corps tout entier avait lâché prise en se disant « bon au moins tu seras bien coiffée, on va sauver les apparences, pour le reste tu ne pourras pas faire mieux ».

Je pense que ce lâcher prise a sauvé mon grand jour. J’étais tellement épuisée, que je n’ai plus eu la force de stresser et je me suis laissée porter, tout en respectant bien sûr tout ce que je voulais faire.

Pendant que les coiffeuses installent leur matériel, je suis passée faire un bisou à mon futur mari et lui déposer un petit cadeau ; un livre dans lequel j’ai pu enregistrer un message audio. Je passe donc à la coiffure, notre caméraman arrive en super forme aussi. Je n’ai pas eu le temps de mettre ma crème pour le corps et mon vernis à ongles, mais ce n’est pas grave, je suis coiffée, et ma maquilleuse est entrain de se garer. Je deviens enfin Mademoiselle Relax. Le dimanche, mes témoins m’ont quand même avoué avoir eu très peur en voyant mon état de stress le vendredi soir.

Les coiffures s’enchaînent, nous sommes 9 à devoir être coiffées, comme j’avais envoyé auparavant les différentes coiffures, ça va assez vite.

Puis c’est au tour de ma super photographe d’arriver. Pendant mon maquillage, qui est super long car ma photographe lui fait faire plein de poses pour les photos, les invités viennent me faire des coucou et commencent à déjeuner. C’est une ambiance tellement chaleureuse d’être tous ensemble et de recevoir tout cet amour.

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

Une petite série de couacs

Les autres filles sont passées à la coiffure, ma fille doit y retourner une deuxième fois car la coiffeuse ne lui a pas fait ce qui était convenu, une des petites filles hurle au démêlage de ses cheveux, bref c’est un beau bordel mais je plane, un sourire jusqu’aux oreilles.

Je réquisitionne ma maman et la sœur de mon chéri pour mon habillage. En arrivant dans ma chambre, je découvre ma fille en pleurs car ma maquilleuse a oublié de la maquiller et elle est déjà partie, je demande à ma sœur de s’en occuper. Heureusement, les larmes sont vite séchées et elle retrouve son sourire car elle doit m’aider pour le laçage de ma robe.

On continue dans les petits couacs : ma fille a aussi un soucis de robe, ma maman part avec elle et sa trousse de couture. Je me retrouve seule avec ma belle-sœur et ma photographe, petite séance photos pour passer le temps.

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

Ma maman revient mais c’est mon futur mari qui crie cette fois au secours car il a mis du sang sur le col de sa chemise après s’être rasé.

Tout va bien !!! Je me félicite d’avoir compté large pour le timing.
Je peux enfin enfiler ma robe, ma fille revient, elle lace ma robe, on dirait qu’elle est émue sur les photos mais non ce sont les traces de ses pleurs hihi.

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

Enfin ma maman arrive, je fais quelques photos avec elle. Je suis enfin prête, j’en profite pour mettre ma crème pour le corps, je m’entraîne à faire pipi à l’envers.

Crédits photo : Photo personnelle

Je te conseille de faire pareil si tu as une robe encombrante, c’est super facile.

Je fais aussi quelques photos sur mon beau balcon décoré. Je m’éclate, j’attends que mon chéri soit prêt, pour une fois que je suis prête avant lui.

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

Mon mari se prépare dans une des chambres avec une partie de sa team, sa filleule et sa sœur. Le vidéaste avait confié une deuxième caméra pour immortaliser ses préparatifs. Quand j’ai regardé la séquence, j’ai compris pourquoi j’ai dû attendre qu’il soit prêt. Ils étaient très détendus.

Crédits photo : Photo personnelle

Je suis désolée, mais je garde pour moi les photos de mon chéri en petite tenue, mais je ne résiste pas à l’envie de te montrer une photo des boutons de manchette que je lui ai offert pour l’occasion.

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

Puis, tout d’un coup, les couloirs du gîte sont vides, les invités sont réunis en bas, je les entends crier, j’attends impatiente dans le couloir, je danse avec ma fille, je fais des photos délires avec mon filleul.

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

Enfin, j’entends le goooooo de départ.

C’est parti, ma fille me prend le bras et je vais découvrir mon futur mari. J’en ai encore les larmes aux yeux en te l’écrivant 3 ans plus tard.

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

La découverte

Je commence à descendre les escaliers aux bras de ma fille, les larmes montent. Nos amis et familles crient, applaudissent, ils sont si beaux et émus, ils découvrent ma robe et puis je découvre mon chéri, je n’ai rien vu de son costume, je connais juste la couleur de sa cravate.

Il est magnifique, il pleure aussi, mon regard ne se détache pas du sien, on s’embrasse sous les cris des invités.

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

Crédit photo : Nathalie D’Elia Photographie

Je fais le tour de tout le monde, je fais des bisous, des photos avec mes petits chéris et je donne aux demoiselles d’honneur leur bouquet, un ballon pour mon petit filleul qui est magnifique avec son petit costume. Nous avons 10 minutes de retard sur le planning mais je suis sur mon petit nuage, aujourd’hui j’épouse l’homme de ma vie.

En voiture

Le top départ est donné, nous donnons aux invités les sacs de survie contenant des biscuits, bouteilles d’eau, pastilles de menthe et petits mouchoirs et les voitures prennent la direction de la commune pour la cérémonie civile. Je dois m’y reprendre à trois fois pour réussir à m’asseoir avec ma robe, le cerceau remonte chaque fois et m’empêche de plier mes jambes. Nous avons 1h20 de trajet, pour éviter des accidents, j’ai demandé de ne pas faire de cortège.

C’est mon beau-frère qui conduit la jolie voiture rouge de mon chéri, je suis à l’arrière avec lui, notre photographe est à l’avant, elle en profite pour faire quelques photos, surtout que mon beau-frère n’est pas à l’aise de conduire la voiture, il roule très lentement et n’arrête pas de parler, j’ai bien cru ne jamais arriver.

À notre arrivée, nous découvrons les invités qui n’étaient pas au gîte la veille, je prépare nos alliances et les appareils à bulles pour la sortie et la responsable nous demande de nous préparer. Nous avons souhaité rentrer tous les deux en dernier, nos invités rentrent s’installer dans la salle.

Nous attendons dans le couloir, j’entends notre musique démarrer (All of me de John Legend mais la version avec Lindsey Stirling), un dernier bisou de célibataires, je respire un grand coup et c’est parti.

Et toi, dis-moi, comment se sont passés tes préparatifs ?



5 commentaires sur “Mon mariage presque relax : le grand jour”

  • whaou tu es matinale dis donc !! Trop jolie la photo en noir et blanc de ta fille accrochant ta robe ! c’est chouette de pouvoir partager ce moment avec elle ! Ahahah ton mari était bien détendu en superman ! lol Puis vous êtes trop choux tous les deux au moment de votre first look, joli moment d’émotions

  • Ohlala en lisant le début, j’étais stressée pour toi à l’idée que tu ne profites pas de tes préparatifs, mais ouf, tu as pu te détendre ! Par contre le lever à 5h, ca m’aurait complètement achevée ahah, je suis une grosse marmotte et je mords avant 9h XD Vous êtes tout émus sur les photos de votre rencontre, c’est trop mignon ! Hate de lire la suite !

  • Et bien que de stress pour ces préparatifs….
    Par contre bravo pour avoir tenu le coup car avec la courte nuit que tu as passé ça ne devrait pas être facile.
    Je valide à 200% la musique choisie pour votre entrée (je suis fan de Lindsey Stirling).
    Cette musique faisait partie de notre liste pour notre cérémonie !!

  • Malgré le stress de la veile et les petits couacs du jour j ca fait plaisir de voir que tu as pu te détendre ! Pleins de beaux moments d’émotions et des presque mariés resplendissants !

Commente ici !