Mon (presque) mariage de princesse tout en légèreté et convivialité : en route pour le château

La dernière fois, je t’ai laissée sur le parvis de la mairie. Je profitais de cet instant de calme au bras de mon mari tout neuf pendant que les invités se dirigeaient vers le château, à 5 minutes de voiture à peine. Heureusement, mon oncle traîne à partir et je remarque sa voiture garée juste devant nous. Je t’avais dit que nous n’avions pas trop réfléchi à chercher une jolie voiture pour aller de la mairie au château. C’est donc la vieille golf de M. Bichon qui devait nous transporter.

Ni une, ni deux, je vais voir mon oncle « Dis donc tonton, tu nous emmènes ? ». Je me dis qu’il serait fier de devenir, à la dernière minute, le chauffeur des nouveaux mariés. Sa réponse ne s’est pas fait attendre : il a tendu les clefs à M. Bichon en lui disant « bah allez-y en amoureux ». Wouhooooooou trop la classe, on va pouvoir se la péter un max.

Nous voilà donc partis dans cette jolie Z3 BMW décapotable grise. Le trajet est court mais je profite de cet instant en amoureux pour me détendre. Je ne sais même plus de quoi on parle mais je me souviens que M. Bichon me fait la blague « Vas-y viens, on y va pas et on les laisse en plan ». Ça me fait rigoler.

L’arrivée se fait en klaxon. Nous apercevons au loin les invités, disposés autour du coin dédié à la cérémonie laïque. Il fait beau, le soleil illumine la façade du château. Je dois avouer que j’éprouve une certaine fierté devant ce joli rendu. J’espère que les invités ont eu la même impression en arrivant.

L'arrivée au château pour notre mariage // Photo : Cécile Picard Photographie

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Nous ouvrons les fenêtres (je me demanderai ensuite pourquoi on a pas tout simplement décapoté) et saluons la foule. Je m’amuse à tenter un mouvement de poignet à la Elisabeth II, ça a le mérite de faire sourire. Sur les vidéos récupérées depuis, nous pouvons entendre les gens à notre arrivée « Waaaaa » « Ooooohh ». Je suis ravie de ce changement de dernière minute.

L'arrivée au château pour notre mariage // Photo : Cécile Picard Photographie

Crédits photo : Capture d'écran d'une vidéo personnelle

L'arrivée au château pour notre mariage // Photo : Cécile Picard Photographie

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Nous allons nous garer à l’arrière du château et rejoignons la foule. Des invités viennent nous faire la bise, demander des photos, nous féliciter pour la beauté du lieu. Une petite cousine de Monsieur Bichon me regarde avec des étoiles dans les yeux et sa maman me confie que je suis passée en première place dans son classement de princesses, “loin devant la Reine des Neiges”. C’est bête mais je suis super touchée par ce petit commentaire.

J’aperçois les enfants attroupés autour de nos baby-sitters qui semblent ultra motivées pour lancer un jeu de groupe, ils ont l’air de bien profiter eux aussi. Je vois l’heure et remarque que nous sommes en avance, donc je profite.

L'arrivée au château pour notre mariage // Photo : Cécile Picard Photographie

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

L'arrivée au château pour notre mariage // Photo : Cécile Picard Photographie

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

L'arrivée au château pour notre mariage // Photo : Cécile Picard Photographie

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Petit couac d’après-midi : malgré toute la bonne volonté à essayer de faire les chaussures à mon pied les semaines précédentes, j’ai déjà des ampoules. Je prends donc 5 minutes pour m’asseoir sur une grande couverture posée dans le jardin et me faire des pansements.

À ce moment-là, mon papa arrive et me demande dans combien de temps nous pouvons lancer la cérémonie, ce à quoi je lui répond : « oh on a le temps ». Sauf que selon lui, les invités (que je n’ai pas dans mon champ de vision) sont déjà installés et attendent. Je ne vois pas d’inconvénient à démarrer plus tôt, d’autant que je ne sais pas combien de temps elle va durer (nous avons laissé quartier libre à l’officiant et aux intervenants).

Et là, deuxième petit-mini-rikiki couac mais quand même : le DJ m’explique qu’il lui manque du matériel pour la sono extérieure. Deux solutions : soit on attend qu’il aille vite fait le chercher chez lui, soit on démarre sans musique. Pas le choix, les invités attendent, nous descendrons l’allée entre les invités sans musique, tant pis.

L'arrivée au château pour notre mariage // Photo : Cécile Picard Photographie

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Nos témoins se chargent de faire asseoir les derniers invités. Nos parents nous retrouvent à l’arrière du château. Allez, on souffle un bon coup, on contourne le mur et hop on s’élance dans cette cérémonie qui promet d’être riche en émotions.

L'arrivée au château pour notre mariage // Photo : Cécile Picard Photographie

Crédits photo : Cécile Picard Photographie

Et toi, qu’as-tu prévu comme voiture pour le jour J ? C’est un détail auquel tu as pensé ou pas du tout ? Raconte ! 


Pssst ! Tu as besoin d’aide pour créer ta cérémonie laïque ? Pas de panique, Mademoiselle Dentelle est là pour toi ! Découvre le guide “Cérémonies laïques : Guide pratique pour une cérémonie qui vous ressemble” pour glaner toutes nos bonnes idées. Si tu fais appel à un proche pour officier celle-ci, je t’invite à faire un tour du côté de notre coaching de l’officiant afin de lui donner toutes les clés pour préparer et célébrer votre union ! ❤ 



4 commentaires sur “Mon (presque) mariage de princesse tout en légèreté et convivialité : en route pour le château”

    • Merci Madame Claddagh 😉 une chance que notre photographe soit arrivée par la “mauvaise arrivée” (celle des mariés plutôt que celle des invités”, c’est grâce a cela qu’on a pu avoir des photos de notre arrivée

  • Ohhhh un joli Z3 !! Presque comme celui de M. Golf, de couleur bleue, qui nous a servi pour nos 2 mariages.
    Je me demandais aussi, pourquoi vous n’aviez pas décapoté par un temps pareil…! (il faut dire que la manip’ est un peu spéciale 😉 )
    Je suis heureuse pour vous que vous ayez pu profiter d’une arrivée de stars … totalement improvisée ! L’imprévu, dans tout ce qu’il comporte : c’est aussi ça qui fait une belle journée de mariage, et des souvenirs en pagaille 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *