Mon mariage printanier en hiver : la mairie

Après notre belle rencontre sur le ponton, je monte dans la voiture de mon grand-père avec mes deux témoins. Le cortège est déjà bien avancé vers la mairie qui est à 45 minutes de route. Moi je dois retrouver le chauffeur à 10 minutes de la mairie pour arriver dans une très belle voiture ancienne, une Hotchkiss. En me déposant, mon grand-père, déjà très fier de m’amener, était tout content parce qu’il se souvenait que son papa en avait une.

Crédit photo : Sylvain Bigourie pour Imag’in

La cérémonie à la mairie

Le trajet a eu une drôle de saveur : j’étais seule dans cette voiture avec ma robe et mon bouquet, je partais retrouver nos invités et mon futur mari, j’avais hâte et en même temps j’aurai voulu que tout se déroule au ralenti… 

Crédit photo : Sylvain Bigourie pour Imag’in

Lorsque j’arrive devant la mairie, je suis impressionnée de voir tant de monde, tous si beaux et… avec des lunettes de soleil ! On se croirait au printemps, il fait 20 degrés et je sais déjà que je ne vais pas beaucoup utiliser mon étole en plumes !

Je suis un peu déçue parce qu’on avait demandé à la mairie de condamner le parking devant le parvis ce qui a été fait. Mais nos invités ont cru que c’était pour se garer devant. Ce qui a donné une arrivée au milieu des voitures… Mais j’oublie très vite ce désagrément.

M. Osier est venu m’ouvrir la porte et m’aider à descendre, tout le monde a applaudi. Cela m’a fait bizarre de les voir tous autour de nous nous sourire nous prendre en photos. Ce fut le premier élan d’amour de la journée et c’était magique ! 

Tout le monde est monté dans la mairie puis je suis montée au bras de mon papa sur l’hymne à l’amour. Le maire a eu un mot personnalisé pour M. Osier et moi. Je souris, un peu fébrile, et M. Osier est stressé cela se lit sur son visage. Il prend ma main pendant que le maire lit les articles. Il me la serre. L’instant est grave et solennel et pourtant si beau. Je ne saurai t’expliquer mais cette cérémonie m’a fait beaucoup de bien. Entendre les articles de loi qui expliquaient à quoi nous nous engagions m’a conforté dans le oui que j’ai dit à M. Osier ! Je savais que j’étais sûre de moi. 

Le maire a d’abord demandé à M. Osier, qui a répondu un beau oui un peu tremblant plein d’émotions mais beau. C’est là que l’émotion est vraiment montée en moi et mon oui a été empli de larmes !

Les applaudissements et cris de joie de nos invités ont conclu cette cérémonie.

Nous avons ensuite fait quelques photos dans la salle pendant que les invités descendaient. 

Crédit photo : Sylvain Bigourie pour Imag’in

À la sortie ils étaient tous là autour de nous prêts à nous accueillir. Ce fut superbe !

Nous avons ensuite fait la photo de groupe et rejoint l’église à pied. À peine 400 mètres dans le village tous ensemble. Avec le beau temps qu’il faisait c’était un moment merveilleux. Les gens nous saluaient et nous félicitaient : les passants, les commerçants.

Crédit photo : Sylvain Bigourie pour Imag’in

Toi aussi tu vois les voitures toutes moches en arrière plan ? Grrrr !

Moment drôle : des connaissances mangeaient en terrasse (un temps de printemps je te dis !!!) et nous ont salué et félicité. C’était étrange de les voir manger la pizza en tenue de tous les jours et nous sur notre 31 passer devant eux… j’ai bien aimé ce moment ! 

Crédits photo : Photo personnelle

Nous arrivons presque devant l’église et M. Osier a une folle envie de fumer : il pique une bouffée à ma tante tout le monde rit !

L’abbé nous attend. Il nous accueille et nous sommes prêts pour notre deuxième cérémonie ! 

Crédits photo : Photo personnelle

Et pour toi, le mariage à la mairie a quelle importance ?

Je suis Madame Gariguette et suis mariée à M. Osier depuis le 18 février 2017. Un mariage hivernal au coeur de la Corrèze, avec environ 150 invités sur tout un week-end : en voilà un joli programme. Tout a été parfait et nous avons profité d'un soleil radieux. Je t'ai raconté tout ça. Notre mariage a été magique au delà de nos espérances ! Merci à toi lectrice !

Commentaires

  • Avatar
    Madame Crapate
    Répondre
    24 mai 2020

    C’est chouette que le maire ai eu un mot personnalisé pour vous ! En tout cas vous êtiez très beau et j’aime beaucoup la voiture dans laquelle tu es arrivée !

Poster une réponse