Mon mariage printanier en hiver : le vin d’honneur

Après la cérémonie à l’église et le très doux trajet en amoureux jusqu’au domaine, le vin d’honneur a pu commencer. Nous sommes descendus les premiers dans le restaurant où les serveurs, ma merveilleuse esthéticienne et le directeur commercial nous attendaient. Ils nous ont félicité et j’ai pour la première fois entendu « Madame Osier ». C’était si touchant. Dans ma tête, ça a fait : « gniiii, paillettes, licorne, arc-en-ciel ».

J’ai aimé que les serveurs prennent le temps de dire un mot à nos invités et les débarrassent de leurs affaires. Le groupe de musique acoustique a commencé à jouer et l’ambiance a pris de suite ! 

Crédit photo : Sylvain Bigourie pour Imag’in

Je suis passée d’invités en invités, nous avons dansé, bu des bulles. J’ai peu mangé, prise par l’ambiance. M. Osier et moi avons pris le temps de peaufiner notre discours prévu au début de la soirée. 

Nos invités ont tout mangé ! Il paraît que c’était délicieux, copieux et raffiné ! Pour la grande majorité de nos invités ce fut un moment extra et je sais que le choix du groupe a beaucoup contribué à la réussite de ce début de soirée. C’était si bien que le vin d’honneur s’est prolongé d’une heure de plus que prévu mais le directeur m’a rassurée en me disant de profiter et que tout était sous contrôle. 

Crédit photo : Sylvain Bigourie pour Imag’in

Nous avions prévu de faire nos photos de couple quelques jours après le mariage pour profiter pleinement de notre journée. Mais la météo parfaite a inspiré notre photographe qui a voulu faire quelques photos pendant la golden hour. Nous nous sommes échappés quelques instants et le résultat en valait la chandelle. 

Crédit photo : Sylvain Bigourie pour Imag’in

Crédit photo : Sylvain Bigourie pour Imag’in

Crédit photo : Sylvain Bigourie pour Imag’in

Crédit photo : Sylvain Bigourie pour Imag’in

Le vin d’honneur a été le moment du mariage que j’ai vu passer le plus vite mais j’en garde un excellent souvenir parce que j’ai vu tout le monde s’amuser, se régaler, prendre des photos, boire et manger. À ce moment-là, je savais que la soirée allait bien se passer. 

Crédit photo : Sylvain Bigourie pour Imag’in

Et toi, tu imagines quoi pour ton vin d’honneur ?



4 commentaires sur “Mon mariage printanier en hiver : le vin d’honneur”

  • En effet votre vin d’honneur avait l’air top dommage que nous n’ayez pas pu en profiter et quand même grignoter 2/3 petites choses. Bien vu de la part de votre photographe c’est canon ce coucher de soleil et le reflet des arbres dans le lac !!

    • Oh on a mangé quand même mais pas beaucoup comparé à tout ce qui était proposé.
      Les photos près du lac sont trop chouettes oui !

Commente ici !