Mon mariage classique revisité : le choix des musiques

M. Patate à Raclette et moi avons l’habitude de ne jamais rien choisir par hasard. Que ça soit les cadeaux que nous nous faisons ou les destinations que nous choisissons. Il en va de même pour la musique de notre mariage.

Quelles musiques pour le mariage ?

Crédits photo (creative commons) : Unsplash

L’importance des paroles

Je fais partie de cette catégorie de personnes qui, lorsqu’elles écoutent une chanson, se concentrent d’abord sur les paroles avant même d’écouter la mélodie. Si les paroles sont pauvres, pas très recherchées, sans aucune logique, j’ai énormément de mal à m’enticher de la musique ensuite. Et ça, c’est valable autant pour les chansons en français que pour les chansons en anglais. J’ai la chance d’être très à l’aise dans la langue de Shakespeare, et grâce à mon séjour en Écosse (god bless Scotland), mon oreille arrive beaucoup plus facilement à déchiffrer les mots même en l’absence de sous-titre.

Chacun définit le seuil d’importance d’une chanson pour son mariage. Il peut suffire pour certains que la mélodie soit juste agréable à l’oreille pour qu’elle mérite de résonner pendant la cérémonie ou les moments clés. C’est souvent le cas même, avec la très célèbre « Someone like you » d’Adele, qui est vraiment très belle, mais que personnellement, je ne comprends pas comment on peut la jouer à un mariage au moment de l’entrée des mariés par exemple. Je pourrais dire pareil pour la non moins célèbre « Hallelujah » de Jeff Buckley, très appréciée des mariées pour l’entrée à l’église mais dont les paroles ne collent pas du tout avec la célébration qui suivra (ce n’est que mon avis, s’il te plait, ne te vexe pas si tu as choisi l’une des 2).

Pour moi donc, le critère n°1, c’était que les paroles soient cohérentes. Si elles ne l’étaient pas, j’étais prête à opter pour une version instrumentale si jamais M. Patate à Raclette insistait pour une chanson en particulier.

Le second critère, c’était l’impact de la chanson. Il était important pour moi que je ressente quelque chose en entendant la chanson, qu’elle me parle directement, que je me sente concernée.

Enfin, le dernier critère n’était pas le moindre, puisqu’il s’agissait de la beauté de la chanson pour nous. Je dis bien nous, parce que oui, il fallait que chacune d’elle plaise à tous les 2, et sachant que nous n’avons pas les mêmes goûts musicaux, ce n’était pas gagné d’avance.

Le choix des chansons coté cérémonies

Je ne vais pas te le cacher, c’est moi qui ai présélectionné toutes nos musiques, et les ai ensuite proposé à M. Patate à Raclette. Pour certaines, ça a été très facile, presqu’une évidence. Pour d’autre, il n’a pas plié même devant mes yeux de biche et toutes mes tentatives d’amadouement.

Pour la mairie, nous avons choisir de rentrer sur une version piano et violon de la très jolie « Can’t help falling in love » d’Elvis Presley. C’est un grand classique, mais les paroles étaient criantes de vérité pour moi. On m’a répété très souvent pendant notre relation que nous nous précipitions, que nous étions jeune, et avions le temps avant de nous enfermer dans un mariage. Mais pour nous, pour moi, nous ne voulions pas attendre d’avoir le droit de nous aimer et à chaque fois, nous avons su montrer que nous étions assez forts pour passer un nouveau cap. Alors certes, il n’y avait pas les paroles, mais elles résonnaient dans ma tête tant que je remontais l’allée vers le maire. Aujourd’hui la version originale ne m’émeut pas tant que ça, mais cette version-ci, à tous les coups me fait pleurer.

 

Pour la sortie, nous avons choisi également une chanson plutôt connue, « A thousand years » de Christina Perri. C’est une chanson issue de la saga Twilight, une saga que je n’aime pas personnellement, mais ça ne m’empêche pas de trouver cette chanson parfaite.

Pourquoi la mettre en sortie ? Parce qu’elle exprime ce que représente cette simple signature sur le registre civile pour M. Patate à Raclette et pour moi. Le premier couplet me représente, frêle et fragile ayant perdu foi en l’amour, toujours dans le doute et la crainte de me retrouver seule au monde, mais qui n’est jamais aussi forte que depuis que M. Patate à Raclette m’a pris par la main. Le second couplet le représente lui, lui qui s’est promis en entendant l’histoire de ma jeune vie de tout faire pour m’offrir un plus bel avenir, lui qui s’est promis de me protéger toujours, quoiqu’il arrive. Et cette signature que nous venions juste de faire apportait encore plus de solidité à ce que nous ressentions, à cette valeur que nous donnions à notre couple. Et surtout, c’est LA chanson sur laquelle M. a versé des larmes en se projettant le jour du mariage alors qu’on était encore à M-3 !

Pour l’entrée à l’église, nous avons choisi une version contemporaine de « Amazing grace », par BYU Noteworthy. C’est l’une des chansons pour lesquelles il n’y a pas eu de discussion. Cette version est celle qui m’a le plus séduite, surtout à cause du marquage sur la libération des chaines. C’était une belle métaphore pour moi, pour une fois de plus mettre en évidence tout ce que représente ce mariage à mes yeux. Oui, pour moi je le voyais en partie comme une libération, un nouveau départ en créant notre famille avec M. Patate à Raclette.

 

Pour la sortie de l’église, nous avons choisi d’un commun accord, de mettre « Origin of Love » de Mika.

Mika est un des chanteurs que nous apprécions le plus, et nous nous identifions beaucoup à cette chanson. En plus, les derniers mots de la chanson « Merci Seigneur que tu m’aies trouvé », associé au rythme joyeux, en faisait un bon lancement pour la partie plus festive.

Le choix des chansons côté réception

Pour l’entrée des mariées, nous avons fait un clin d’œil à notre rencontre.

Je t’ai dit que nous nous sommes rencontrés pour la première fois à Disneyland Paris. Ce même jour, nous avons assisté à une projection en avant-première exclusive du quatrième opus de Pirates des Caraïbes. Cette saga est donc la toute première qu’on ait vu ensemble. Nous avons choisi de rentrer sur la musique « Drink up my hearties » version POTC 3.  Nous l’aimons beaucoup et cette musique bougeait assez pour permettre de faire une entrée des mariées dynamique.

Avant dernière chanson choisie : la chanson de la pièce montée. Nous sommes revenus vers Mika pour celle-ci, en choisissant « Celebrate ». Si tu la connais, je t’entends t’insurger en disant que je ne suis pas cohérente avec moi-même parce que les paroles ne sont pas que festive. Mais cette chanson est l’une des rares où le rythme l’emporte sur la lyrique, même si je t’avoue que j’ai trouvé que le refrain qui dit « je veux que le monde entier célèbre » était particulièrement adapté au moment.

 

Et dernière chanson choisie, celle de l’ouverture de bal, mais celle-ci je t’en parlerai plus longuement dans une prochaine chronique.

Et toi, quelles musiques as-tu choisies pour ton jour J ? Pourquoi celles-ci ? As-tu prêté soin aux paroles ou simplement à la mélodie ? Dis-moi !

 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



15 commentaires sur “Mon mariage classique revisité : le choix des musiques”

  • Je comprends tout à fait tes choix, que je trouve judicieux ! J’aime beaucoup certaines chansons que tu mentionnes et j’en ai découvertes d’autres (alors merci!)

    Je suis aussi sensiblement d’accord avec le fait que les paroles doivent correspondre avec le moment… Pourquoi parler de rupture quand on célèbre une union ou autre ? Si tant est que le rythme et la mélodie soit fantastique, pour moi, ce serait niet 😀 On se comprend 😛

  • Je comprends tout à fait que tu veuilles des chansons dont les paroles ont un sens. Mais des musiques « sans paroles » peuvent aussi avoir un sens profond. Quoi qu’il en soit, c’est chouette que vous ayez cherché des musiques qui vous correspondent.

    • Tout à fait. Parfois le fait meme de ne pas avoir les paroles permet de redecouvrir la musique et d’etre agréablement surpris. C’est notament pour cela qu’on a opté pour une version instrumentale pour notre entrée à la mairie ☺️.

  • Très beau choix de musique! Mais dis moi, pour votre cérémonie religieuse, vous mettez seulement une musique d’entrée et une musique de sortie, rien pendant la cérémonie?

    • Si si on avait d’autres musiques pour la ceremonie religieuse, j’en parlerai dans ma chronique qui y est dédiée dans 2 chroniques 😊.

  • Nous sommes rentrées sur la même musique! Mais pas la même interprète… Merci de m’avoir fait découvrir celle-ci et merci pour le petit moment frisson de réentendre cette si belle mélodie…

    • Oh, je suis contente de t’avoir fait découvrir une nouvelle version, et je serais ravie de decouvrir celle que vous avez utilisé, tu peux me passer un lien 😀?

  • J’aime vraiment la chanson d’Elvis Presley, elle est magnifique !!!!
    En ce qui nous concerne c’est pareil, j’ai fait une pré-selection pour mon chéri 😉

    • oui, elle est vraiment très belle. Et il y a tellement de version diffiérente qu’on peut facilement en trouver une a son gout. Après celle de notre entrée, c’est celle de notre teaser que je préfère.

  • Ahlala, comme je te comprends!! Moi aussi je suis très vigilante sur les paroles des chansons, et ce, depuis que j’ai découvert avec horreur ce que signifiait vraiment les paroles de la chanson « Macarena », que je connaissais et chantait pourtant par coeur et à tue tête depuis mes 8 ans…
    Passons!
    Pour mon mariage, j’ai donc dû batailler ferme pour qu’on ne passe pas, pour notre entrée dans la salle, la fameuse chanson de Katy Perry qui commence par « t’es-tu déjà sentie, comme un sac plastique… », car, vu la beauté de ma robe, très clairement ce jour-là aucune envie de me sentir comme un sac plastique hahahaha!
    J’ai fini par céder cependant sur le fameux « ta gueulle et danse avec moi » de Walk the moon, car après tout, ce n’est pas comme si je ne disais jamais de vulgarité 😉 !
    Par contre pour la cérémonie civile, nous avons opté, lors de notre entrée, pour « bitter sweet symphonie » en version instrumentale, car ici aussi je trouvais que les paroles ne collaient pas pour un mariage.
    Je suis ravie de voir, grâce à ton article, que je ne suis pas la seule à faire une fixette sur les paroles des chansons, notamment lors d’un évènement si particulier qu’est le mariage!
    Ps: j’adore tes choix!!
    Bises

    • je vois que nos avis se rejoignent Juliette.
      Je ne peux rien dire pour Walk the moon car tu verras dans ma prochaine chronique que nous avons nous aussi craquée pour cette chanson, dont au final, les paroles parlent d’amour!

  • Ce sont de très beaux choix de musique ! De notre côté, j’y accordais de l’importance aussi et pourtant, je ne sais pas comment on s’est débrouillés pour se retrouver à devoir les choisir à l’arrache dans la dernière ligne droite… les mystères du temps qui a sans doute passé beaucoup plus vite qu’on ne le pensait… 😉

    • ahaha! on a choisi les notres un moment à l’avance justement pour éviter de devoir choisir dans l’urgence. Et heureusement, parce que vu la folie des 6 dernières semaines, ça aurait été une véritable catastrophe!

  • J’adore tes choix musicaux, les musiques sont émouvantes. Nous avons choisi la chanson de Christina Perri aussi mais pour l’entrée dans l’église et la version des Piano Guys, je suis déjà très émue en l’écoutant alors qu’est ce que ce sera le jour J… Et merci pour la découverte de cette version d’Amazing Grace c’est sublime! J’ai hâte d’en savoir plus sur la suite de ton mariage 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *