Mon mariage sci-fi, sans chichis et avec plein de DIY : le repas

OMG  ! Me revoilà, après plus d’un an de silence… aheum, je m’en excuse. Alors à toutes les brides-to-be, rêveuses, et déjà mariées (et les égarées sur un site dédié au mariage), si vous ne vous rappelez pas de moi, Madame Yéti, vous pouvez lire le commencement de l’histoire ici ! Sinon, celles qui sont plus intéressées par les robes, c’est par là.

Un petit mot sur mon absence avant de revenir au récit de mon mariage : depuis ma dernière chronique publiée en 2016, j’ai fait beaucoup de choses. Sous plusieurs casquettes : prof doc, créatrice de robes de mariée, maman d’un petit chat, blogueuse, etc. j’ai donc eu peu de temps pour revenir ici finir le récit de mon mariage, bien que j’ai tenté plusieurs fois ce retour. Cette fois-ci, j’ose espérer que ce sera la bonne, car on s’approche tout doucement – re-OMG – des cinq ans de mariage ! Sache juste que je ne regrette aucun de nos choix pour le mariage et que 4 ans et demi après je trouve qu’il nous correspond toujours autant. Je t’en parlerai plus dans mon article final.

En attendant, revenons-en donc à nos moutons, après la décoration de la salle, le vin d’honneur et la cérémonie à l’église, passons aux choses sérieuses : le repas !

Pour moi, qui suis un estomac sur pattes, le repas c’était l’un des moments importants de la journée. J’avais déjà présenté notre recherche de traiteur ainsi que notre choix pour le plan de table : un demi-plan de table. Je vais donc te raconter le déroulement de la soirée.

La soirée commence…

Tout d’abord, nous avons commencé par dire aux invités de s’installer à leur table respective. Le temps qu’ils cherchent leurs tables, choisissent où ils souhaitaient s’installer etc., nous avions le temps de dire au-revoir aux derniers invités du vin d’honneur. Quand presque tout le monde fut installé, arriva le moment de préparer l’entrée des mariés.

Nous avions un vidéoprojecteur et un ordinateur à disposition pour diffuser un petit film après lequel nous devions venir dans la salle et faire un petit discours de remerciements improvisé. Je vous mets donc ici la petite vidéo que je me suis amusée à réaliser.

Après cette petite vidéo, nous avons donc dit un grand merci à tout le monde d’être venu, de près ou de loin. Deux minutes top chrono chacun, voir même pas, puis nous sommes allés nous installer en attendant le repas. Mais nous avions eu droit à quelques petits discours en plus !

Les animations de la soirée du mariage // Photo : Mélanie Reichhart photographe

Crédits photo : Mélanie Reichhart photographe

Les animations de la soirée du mariage // Photo : Mélanie Reichhart photographe

Crédits photo : Mélanie Reichhart photographe

Les animations de la soirée du mariage // Photo : Mélanie Reichhart photographe

Crédits photo : Mélanie Reichhart photographe

Comme tu peux le remarquer, nous étions très émus, certains invités étaient venus de loin, du Canada même ! Et puis nous avions aussi un peu bu, ce qui explique aussi un peu ces photos.

Le repas : simple mais efficace

Pour le repas nous avions opté pour une formule simple :

  • Entrée
  • Plat
  • Fromage
  • Dessert
  • Pièce montée

Nous n’aimions pas les repas longs où tout le monde attend la fin avec impatience, ni les repas trop lourds. Nous voulions avoir à manger dans l’assiette sans en avoir trop. Et enfin comme nous ne voulions pas non plus trop d’attente entre les plats nous avons décidé d’alterner : un plat, une animation. Mais en animation surtout pas de la danse, car nous avions du mal à nous imaginer danser avec l’estomac à moitié rempli ou trop rempli ou venant tout juste de se faire remplir. Comment ça je ne parle que d’estomac ? Oui dans une autre vie j’étais un hobbit !

Voici un petit rappel de notre menu :

Le repas de notre mariage // Photo : Mélanie Reichhart photographe

Crédits photo : Mélanie Reichhart photographe

Voici les intitulés exacts ainsi que la légende :

  • Prélude gourmand sur la route fleurie : en entrée, nous avions une petite salade accompagnée d’un morceau de foie gras alsacien maison, d’une tranche magret de canard (mon mari a des origines du sud-ouest en plus de ses origines alsaciennes), et un bout de saumon fumé pour ceux qui n’aiment ni l’un ni l’autre (et en même temps ça nous rappelait le Canada), le tout accompagné de toasts.
  • Roulé de poulet farci, sauce crémeuse aux champignons, écrasé de pommes de terre et délices du maraîcher : tout est dit dans l’intitulé, il s’agissait de cylindres de poulet réalisés à partir d’escalopes de poulet. Nous voulions une viande assez neutre qui conviendrait au plus grand nombre et pour laquelle nous n’aurions pas de souci avec la cuisson. Comme certaines personnes n’aiment pas la viande saignante par exemple, là le problème ne se posait même pas.
  • La palette fromagère : le traiteur a accepté que nous achetions nous-mêmes les fromages, il nous a même conseillé sur quoi prendre (un pâte cuite, un pâte molle, un fromage frais, etc.). Ils ont ensuite tout disposé sur plateau et mis sur un buffet. En plus ils ne nous l’ont même pas facturé ce service. Je reste absolument convaincue de notre choix avec eux, ils étaient pros, nous n’avions pas attendus trop entre les plats, c’était bon, et ils étaient hyper gentils (d’ailleurs je les ai recroisés il y a peu et en plus ils se souviennent de nous !). Certains de nos invités ont fait quelques montages artistiques avec le fromage, je vous expliquerais pourquoi au prochain article.
Le repas de notre mariage // Photo : Mélanie Reichhart photographe

Crédits photo : Photos personnelles

  • Délicatesse princière : il s’agissait du dessert du traiteur. Un gâteau mousse au chocolat, avec une base croustillante, des framboises, et de la mousse au chocolat. C’était hyper bon, un mélange de texture parfait. Juste un peu grand à mon goût après tout ce que j’avais avalé. Il était servi à table.
  • La tour de nos amours : plutôt qu’une pièce montée ou un wedding-cake, nous avons choisi un assortiment de gâteaux pour tous les goûts. La cousine de mon père étant pâtissière, nous avons commandé les gâteaux là-bas. Elle nous a aussi fourni le support. Le traiteur a gentillement tout disposé avec le crémant au fond de la salle. Et nous avons laissé les invités se servir comme ils le souhaitaient afin d’éviter le gâchis. Peu de crémant a été bu, et les gâteaux ont été goûtés mais pas trop. En même temps nous n’avons eu presque pas de restes dans les assiettes. Nous voulions absolument évité de gâcher de la nourriture ou de la boisson en servant tout le monde. Résultat, le lendemain, beaucoup d’invités ont pu goûter les gâteaux voir repartir avec quelques parts, et nous avons bu le crémant à l’apéritif le dimanche.
Le repas de notre mariage // Photo : Mélanie Reichhart photographe

Crédits photo : Mélanie Reichhart photographe

Comme je te l’expliquais plus haut, nous avions choisi d’alterner des animations et des plats pour que l’attente ne soit pas trop longue mais aussi pour ne pas avoir un repas trop long. Le repas a débuté vers 20h30 si je me souviens bien et la tour de nos amours a été servie peu après minuit, ce que je trouve assez raisonnable. J’avais poussé le vice jusqu’à chronométrer chaque partie : 20 min l’entrée, 20 min d’animation, 30 min le plat, 20 min l’animation, 20 min le fromage, 20 min l’animation, 20 min le dessert, 20 min l’animation, mise en place des gâteaux puis danse des mariés. En gros 2h50 avec les marges de battements de 5 à 10 min entre le tout, on entrait dans le créneau 20h30 – minuit.

L’avantage c’est que, pendant les animations, les serveurs pouvaient débarrasser les tables, et dès l’animation finie, la suite du repas arrivait. C’était une organisation qui nous convenait parfaitement.

En attendant de vous en dire plus sur les animations gérées d’une main de maître par mon super témoin en chef, voici un petit aperçu de la soirée !

Les animations de la soirée du mariage // Photo : Mélanie Reichhart photographe

Crédits photo : Mélanie Reichhart photographe

Et toi ? Tu es plutôt buffet, service à table ? Un repas long ou court ? La volonté de ne pas gâcher de nourriture était-elle aussi importante pour toi ? Raconte !



2 commentaires sur “Mon mariage sci-fi, sans chichis et avec plein de DIY : le repas”

  • Et voilà, j’ai faim… (ça va devenir le running gag de mes commentaires dès qu’un article en rapport avec la nourriture paraît, mais en même temps vous autres copines Dentelle ne m’aidez pas trop avec vos photos et/ou descriptions super-appétissantes…)
    Bon retour parmi nous Madame Yéti ! Je pense que tes articles vont nous apporter de super choses, vu que tu as du recul sur ton mariage. Très hâte de te lire à nouveau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *