Mon mariage traditionnel malgache : le début de la cérémonie, sans moi !

La dernière fois, je t’ai laissée alors que j’étais au bras de mon Papa, prête à faire mon entrée. Mais revenons un peu en arrière, pour que je te raconte le début de la cérémonie qui a eu lieu sans moi !

Comme je te l’ai déjà expliqué brièvement ici, la cérémonie du vodiondry est une négociation : la famille du futur marié va tenter de convaincre la famille de la future mariée de leur offrir leur fille. C’est une cérémonie très importante pour les malgaches. La cérémonie est très codifiée et l’ordre de chaque étape est très important. Les discours sont composés de nombreux proverbes. Nos mpikabary (ou orateurs) ont respecté le protocole de la cérémonie à la lettre, tout en la traduisant, au mieux et au maximum pour ma famille.

Traditionnellement, la cérémonie a lieu au domicile de la jeune fille. Quand la cérémonie a lieu dans un lieu extérieur, pour respecter l’ordre établi pour la cérémonie, on doit faire semblant !

Chéri-Chéri et sa famille ainsi que leur représentant attendent devant “l’entrée” pour pouvoir s’installer. Nos mpikabary entament les discussions. Notre représentante demande ce que tout ce monde vient faire ici, et une fois que la famille de Chéri-Chéri a prouvé ses bonnes intentions, ils sont invités à entrer.

Notre cérémonie traditionnelle malgache avec le vodiondry // Photo : Ymagoo

Crédits photo : Ymagoo

Notre cérémonie traditionnelle malgache avec le vodiondry // Photo : Ymagoo

Crédits photo : Ymagoo

Une fois tout le monde installé, la cérémonie peut commencer.

Le déroulé de la cérémonie

[Petite parenthèse installation : au cours de la cérémonie du vodiondry, normalement, les deux familles doivent se faire face. Malheureusement, dans notre cas, nous aurions eu 20 personnes d’un coté (le mien) et 300 de l’autre ! Pour éviter ce “déséquilibre”, nous avons disposé les invités sous plusieurs tonnelles qui formaient un cercle. Ma famille était regroupée sous une tonnelle, et les invités de Chéri-Chéri dans les 5 autres.]

Notre cérémonie traditionnelle malgache avec le vodiondry // Photo : Ymagoo

Crédits photo : Ymagoo

Le mpikabary de Chéri-Chéri prend la parole en premier pour saluer l’assemblée, puis il demande si tous les membres de ma famille sont arrivés afin de commencer la cérémonie. Ma mpikabary confirme leur présence puis débute la cérémonie par une prière.

Notre cérémonie traditionnelle malgache avec le vodiondry // Photo : Ymagoo

Crédits photo : Ymagoo

Notre cérémonie traditionnelle malgache avec le vodiondry // Photo : Ymagoo

Crédits photo : Ymagoo

Elle laisse ensuite la parole au mpikabary de Chéri-Chéri qui prononce quelques proverbes malgaches et demande à Jésus d’éloigner les mauvais esprits. À cet effet, il remet une enveloppe à ma famille nommée alafady qui permet d’éloigner le mauvais œil.

Ensuite, Chéri-Chéri offre à mon frère, une deuxième enveloppe, le tapi-maso (cache-vue) destiné aux frères de la promise. Mais le mpikabary a traduit ça comme un tampon auditif alors Chéri-Chéri s’est adapté !

Notre cérémonie traditionnelle malgache avec le vodiondry // Photo : Ymagoo

Crédits photo : Ymagoo

Il précise le désir de Chéri-Chéri à me prendre comme épouse, puis fait une rapide présentation de nos familles.

Ma mpikabary demande ensuite à Chéri-Chéri de s’avancer pour que tout le monde puisse admirer sa beauté et ses qualités, puis elle lui demande une promesse d’amour éternel. Chéri-Chéri et son mpikabary avait préparé cette promesse quelques jours avant la cérémonie. Le mpikabary répond à cette demande à l’aide de nombreux proverbes et d’images que je te retranscris ici : il dit que Chéri-Chéri s’est épris de moi dès la première fois où il m’a vue, que son amour ressemble à un grand rocher que l’on voit de loin, qui même ensevelit ne pourrit pas. Que son amour ne flotte pas comme l’huile sur l’eau mais vient bien de l’intérieur comme la moelle dans les os (oui oui…). Il réitère ensuite la demande de ma main.

Ma mpikabary continue de chercher la petite bête en demandant si ces belles promesses d’amour seront vraiment durables, et si cet amour sera vraiment un amour qui durera toute la vie. Elle dit que ma famille a besoin d’être rassurée avant d’accepter de donner ma main.

Le mpikabary de Chéri-Chéri dit que Chéri-Chéri est quelqu’un de confiance, on peut lui faire confiance et avoir confiance en son amour. Il dit que Chéri-Chéri m’aime comme son propre corps et que son amour ne tarira qu’à la fin de son existence. Mais que si la réponse est trop longue à venir, ils préfèrent prendre congé.

Ma mpikabary le rappelle à l’ordre en lui rappelant que la patience est une grande vertue et qu’il faut être patient avant d’avoir une réponse d’une si grande importance. Mais celle-ci lui donne finalement rapidement puisque quelques échanges plus tard, elle finit par lui accorder ma main.

Le mpikabary de Chéri-Chéri offre alors le vodiondry à mes parents afin de les honorer et compenser ma perte au sein de la famille. Je te l’expliquais ici, de façon littérale, le mot vodiondry signifie « croupe de mouton ». Autrefois, le marié devait donner un mouton à ses futurs beaux-parents. Mais, aujourd’hui, ce morceau de viande est remplacé par une dot ou somme d’argent qui équivaut à la « valeur marchande » de la future mariée. Le mpikabary prévient que ce don est à la hauteur de leur condition et non à la valeur de mon importance. Le vodiondry est placé dans un petit sac de soie et est composé d’exemplaire de toutes les pièces de monnaie et billets de banque en cours à Madagascar.

Notre cérémonie traditionnelle malgache avec le vodiondry // Photo : Ymagoo

Crédits photo : Ymagoo

Ma mpikabary le remercie pour cet honneur, et accepte le vodiondry en leur faisant confiance sur son contenu.

Le mpikabary de Chéri-Chéri remercie ma famille d’avoir accepté de me donner comme épouse, et il demande à ce que je fasse mon entrée. Ma mpikabary accepte mon arrivée au sein de la cérémonie et demande à mon père d’aller me chercher.

C’est le moment de mettre le prétendant une dernière fois à l’épreuve ! Des jeunes filles de la famille de la fiancée vont être présentée à la place de la fiancée, afin de voir si prétendant reconnait et choisit bien la bonne.

Mon père amène donc une première jeune fille devant Chéri-Chéri, qui la refuse. Puis mon père en amène une deuxième, mais encore une fois ce n’est pas la bonne !

Notre cérémonie traditionnelle malgache avec le vodiondry // Photo : Ymagoo

Crédits photo : Ymagoo

C’est un moment de franche rigolade où les invités jouent aussi le jeu. Dans certains mariages malgaches, beaucoup de jeunes filles défilent devant le futur marié, mais nous nous sommes limités à deux !

Finalement, mon père part me chercher pour que je fasse mon entrée !

Je te raconte ça très vite !

Et toi ? Tu as fais une cérémonie traditionnelle pour ton mariage ? Que penses-tu de cette cérémonie ? Aurais-tu aimé qu’une partie de la cérémonie se déroule sans toi ? Dis-moi tout ! 



35 commentaires sur “Mon mariage traditionnel malgache : le début de la cérémonie, sans moi !”

  • J’adore lire tout ça !
    Tu avais déjà assisté à ce type de cérémonie avant toi-même ? ça a du être une sacrée expérience pour tes parents en tout cas !

    • Oui ma famille a adoré assister à cette cérémonie, c’était une première pour moi également. J’avais déjà assite à des mariages à l’église à Mada mais jamais à un vodiondry !

  • C’est vraiment chouette de découvrir ces traditions ! J’aime beaucoup la dernière partie, pour être sûr que ton mari te reconnaisse bien ! Hihi.

  • Ca devait effectivement être une magnifique cérémonie et tu en témoigne de façon très vivante !! les photos que tu as partagées avec nous sont également très belle et le décor, tout simplement splendide !! ce devait être une journée émouvante (et éprouvante non ?). En tout ca, j’ai pris un immense plaisir à lire cette chnonique

  • Bonjour. Je suis agréalablement surprise que le mariage traditionnel malgache ait autant de similitudes avec celui qui est célébré dans ma culture Camerounaise! J’ai hâte de m’inscrire au blog en tant que future mariée, et de vous raconter mon mariage traditionnel qui est prévu pour le mois d’octobre 2015.

    • J’ai déjà entendu dire qu’il y avait des similitudes entre la cérémonie du vodiondry malgache et d’autres cérémonie traditionnelle africaine (+ ou – selon les pays) J’ai hâte que tu nous raconte ton mariage alors !

  • Bonjour,
    Félicitations pour ton mariage 😉 d’autant plus qu’au vu de tes rubriques précédentes, le stress était bien présent ! (malade la veille, le cauchemar…)
    C’est très intéressant de découvrir les traditions. Personnellement, je trouve cela très codé et presque choquant dans la mesure où la jeune fille ne semble pas avoir son mot à dire. Ce sont les familles qui semblent décider pour elle. J’aurais eu beaucoup de mal avec cela a ta place.
    Je pense que je n’ai pas assez d’ouverture d’esprit en la matière 😉 pour une féministe modérée comme moi, je n’aurai pas pu.
    Tu as eu un souci avec ça ou tu l’as accepté par amour sans trop t’en faire ?

  • Merci pour le partage, mais j’avoue que je ne supporte pas ce genre de cérémonie. Déjà que pour moi, il était impensable que je fasse mon entrée au bras de mon père (ça tombe bien, quand je lui ai demandé si ça lui ferait plaisir – en me disant que je le ferais si nécessaire- il m’a répondu que c’était une coutume d’un autre âge, du temps où on donnait sa fille à marier), alors se soumettre à une cérémonie codifiée de A à Z où ce n’est pas à la mariée que l’on demande mais à sa famille non merci !

  • C’est très chouette de nous raconter la cérémonie ainsi, je me régale de lire ces coutumes, et j’ai bien ri pour la dernière “épreuve” à laquelle ton chéri a été confronté. Heureusement qu’il t’a reconnue quand même !!!
    Mais c’est vrai que je trouve ça très codifié, et on a l’impression que tu n’as pas vraiment la place de t’exprimer, mais peut-être n’est-ce que le début, et ça viendra …
    Merci en tout cas pour ce partage !

  • C’est vraiment un récit intéressant…C’est fou ces cultures différentes d’un pays à un autre, d’une religion à une autre, d’un coin de France à un autre…! Encore! 🙂

  • Quel récit! J’avais l impression d’y être! Vivement la suite, c’est top de pouvoir découvrir toutes les traditions du mariage malgache.

  • Je ne connaissais pas du tout l’existence de cette cérémonie, et je trouve cela très intéressant !
    Mais bon, en féministe que je suis, même au nom de la tradition, je ne sais pas si j’aurais été capable de le faire… 😉

    • Merci Heloïse ! Notre mariage en France sera bien plus classique mais tu pourras retrouver quelques traditions malgaches par ci par là 🙂
      A bientôt !

  • Merci à toutes pour vos commentaires ! Je suis contente de pouvoir partager ça avec vous et surtout que toutes ces traditions vous intéressent.
    Pour celles qui l’ont demandé, effectivement, à l’origine, dans cette cérémonie ce sont les parents qui décident pour leur enfant, même si la cérémonie n’aurait pas lieu d’être si les enfants n’avait pas voulu se marier à la base. Je n’ai jamais entendu parler de mariage arrangés à Madagascar. En revanche, il faut voir notre cérémonie comme une pièce de théâtre. Nos mpikabary sont des acteurs, ils sont là pour retranscrire des traditions qui existaient il y a des dizaines d’années (ou qui existent encore dans des petits villages de brousse) et non quelque chose de réel. Je n’ai jamais vu ça comme quelque chose de choquant puisse c’est comme un jeu, il y en a d’ailleurs beaucoup au cours de la cérémonie, mais je comprends qu’on puisse penser que c’est rétrograde vu de l’extérieur. Pour ce qui est de l’entrée au bras de mon papa, c’était quelque chose de très important pour moi et très loin d’une coutume d’un autre âge ! Mais chacun son avis 🙂

  • Merci pour cet article Mademoiselle Vanille! Je me suis régalée et comme les autres, je m’y suis cru un instant.

    J’aime beaucoup ces traditions ancestrales qui sont encore suivies aujourd’hui. Merci de partager tout cela avec nous.

  • J’adore la façon dont tu racontes cette cérémonie, je trouve ça très émouvant, d’autant plus que j’ai personnellement un attachement viscéral aux cérémonies traditionnelles. Et je continue toujours d’être des similitudes d’une culture à l’autre. Une de mes meilleures amies est cambodgienne, et on est toujours sur le c… des similitudes de croyances ou de traditions d’un bout à l’autre du monde.

  • Et au Kenya ( probablement ailleurs également) la cérémonie de la reconnaissance de la mariée se fait aussi entre plusieurs jeunes filles mais toutes au visage et corps cachés. Le marié doit la reconnaître à ses seuls yeux. Bon faut pas se leurrer il se trompe souvent et c’est drôle car à chaque fois qu’il se trompe il a un gage.

  • Il est presque inutile de te dire que j’adore Mlle Vanille! Quel privilège de pouvoir nous plonger avec toi dans les traditions malgaches, où l’humour se joint à la perpétuation. J’ai hâte de lire la suite! La tienne évidemment, et puis les commentaires de lectrices qui comparent ton expérience à leurs propres traditions. Un beau terreau pour un riche échange qu’est cet article!

  • A mon tour je te remercie pour ce récit très riche. Je connais bien Mada et je trouve que tu as tout bien relaté 😉
    J’ai hâte de lire la suite!
    Je suis un peu choquée de lire que l’entrée de la mariée au bras de son papa est d’un autre âge!!
    Il n’y a pas que le côté “je te donne ma fille et elle n’a rien à dire” actuellement en France, on n’en est plus là, je le vis plus comme ” je te confie ma fille, ce que j’ai de plus cher, prends en soin” et ça me tient vraiment à coeur 😉

  • Je ne vois absolument pas cette cérémonie rétrograde ou non féministe ou autre jugement de ce genre.
    Je vois surtout l’amour d’une famille pour sa fille qui ne veut pas la laisser partir avec le premier venu ! Et je trouve cela très beau.
    C’est marrant que vous ne trouvez pas cela dégradant pour chéri chéri qui doit se vanter de toutes ses qualités ou encore reconnaître sa fiancée. Et lui a t-on demandé son avis pendant la cérémonie ? Je ne pense pas, on lui a seulement demandé de montrer ses biceps et de prouver que son amour est plus fort que lien entre la moelle et l’os (j’adore cette comparaison ^^) pas franchement folichon non plus !
    Je pense qu’il ne faut pas regarder cette cérémonie avec le filtre pseudo féministe et égalitaire qui est en vogue actuellement en France (c’est de l’ethnocentrisme pur et dur !). Il faut se rappeler que le mariage pendant très longtemps (et encore maintenant dans certains milieux – pays – cultures) est l’alliance de deux familles (et pas la célébration de l’amour de deux personnes) ce qui permet de comprendre une telle implication de la famille. Et comme dit plus haut, les parents ne veulent pas marier leur fille avec n’importe qui, et j’imagine bien qu’il y a eu des longues discussions avant avec la fiancée pour savoir si oui ou non elle veut se marier avec untel.
    Bref, merci Mlle Vanille pour ce super partage, ces magnifiques photos <3 <3 <3

    • Tu as raison Mme Irbis, lors de la cérémonie on ne demande pas spécialement son avis à Chéri-Chéri non plus et ça n’étonne personne 🙂
      On oublie souvent également que le mariage est effectivement l’union de deux familles et à Madagascar la famille c’est primordial ! Nos familles sont acteurs de la cérémonie autant que nous 🙂

  • C’est passionnant !!! Je crois qu’à ta place, tous ces codes et ces rituels m’aurait tétanisée ! 😀 Mais ce doit être tellement beau et enrichissant pour votre ccouple et vos deux familles…

  • J’adore ton article ! C’est comme voir une pièce de théâtre, enfin en lire une. chacun son rôle etc… c’est un peu une comédie où le marié doit prouver qu’il aime plus que tout sa fiancée et qu’il est prêt à attendre que tout le monde accepte leur amour et donc du coup le votre. Et c’est super intéressant de lire d’autres coutumes.
    Comme tu l’as si bien dit, aujourd’hui c’est une coutume qui est faite surtout en souvenir d’un temps avant mais ce n’est en rien un mariage arrangé ou quelque chose à prendre au premier degré. Bref moi j’ai adoré lire ce témoignage parce que ça nous permet de découvrir d’autres cultures et je n’y ai rien vu d’anti-féministe, misogyne ou rétrograde non plus. Surtout que vous avez choisi tous les DEUX de faire cette cérémonie et que tout le monde y a adhéré et a apprécié ce “spectacle”
    Donc merci pour cet article !

  • C’est génial de découvrir ces traditions ! La Réunion et Mada ont une histoire commune c’est chouette de voir que certaines coutumes se ressemblent.
    Bref, j’ai adoré ton récit et j’ai trouvé l’histoire plutôt fun ! L’espace cérémonie avec ces tonnelles était superbe ! Hâte de lire la suite

    • J’imagine qu’à la Réunion il doit y avoir beaucoup de similitudes avec les traditions malgaches, vu la proximité des deux îles 🙂 Il y a d’ailleurs beaucoup de Malgaches installés à la réunion !
      Et merci pour tes compliments 🙂

  • Merci de nous faire découvrir tout ça. Quand j’ai vu les 300 sièges( magnifiques) je me suis dit ouh la la il ne faut pas avoir le trac d’être au centre de l’attention…( le premier rôle de la pièce de théâtre…) Ça ne te faisait pas peur?

    • Bizarrement pas du tout ! Après tout les gens qui sont là ne te veulent que du bien (normalement !) donc pas de stress de ce coté et puis je ne suis pas particulièrement timide donc ça aide 🙂

  • Coucou, J’ai adoré ton vodiondry, ça m’a beaucoup ému et j’en ai eu les larmes aux yeux! je suis malgache donc cette tradition est vraiment très importante pour moi, Je sais que mon commentaire arrive avec des années de retard mais Je voulais juste préciser que cette cérémonie est vraiment un grand symbole pour valoriser la jeune fille au contraire de la rabaisser, c’est un très grand signe d’Honneur et de Respect envers la belle famille et surtout envers la jeune fille, elle n’apparaît pas au début car elle est tellement précieuse aux yeux de tous qu’on doit la préserver et c’est parce qu’elle doit bien se faire un peu désirer lol ! avant tout c’est la jeune fille qui annonce à ses parents que l’autre famille vient demander sa main, c’est elle qui décide.
    C’est la Première Grande Épreuve et Preuve d’Amour pour le marié que d’affronter sa Belle famille!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *