Mon mariage traditionnel à paillettes : un feu d’artifice pour commencer la soirée !

Dans mon dernier article, je t’ai laissé juste après le fromage. Il est 22h15, nous sommes nickel chrome au niveau du timing et nous invitons tout le monde à nous suivre dans le parc du château pour notre surprise.

En fait, c’est plutôt celle de Superman. Je ne suis au courant de rien à part la nature même de cette surprise et j’attends avec impatience qu’elle commence…

mlleirbisfeudartifice01

Crédits photo : Les productions de la Fabrik

mlleirbisfeudartifice02

Crédits photo : Les productions de la Fabrik

Et oui, un feu d’artifice, rien que pour nous. MA – GI – QUE…

Avec (encore) un couac…

Sauf que… Et oui, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Rien de très grave en soi, les invités n’ont rien remarqué. Mais, pour Superman, ce fut un cataclysme, une calamité, une tragédie (et, plus de 6 mois après notre mariage, il ne s’en est toujours pas remis).

Vois-tu Superman aime que les choses soient grandioses et parfaites. Un feu d’artifice, c’était trop simple pour lui, il a donc eu la bonne idée de le mettre en musique. L’artificier lui a passé le timing complet du feu (à la seconde prêt) avec des photos des différents effets et l’intensité de chaque coup. Puis mon cher et tendre a passé de très très nombreuses soirées et nuits blanches pour trouver les bonnes musiques, et tout régler au quart de seconde. Chaque effet était accompagné du bon rythme musical, le tout montant crescendo pour finir en apothéose lors du bouquet final.

Comme il avait fait tout ses réglages sur un logiciel spécifique, le format du « morceau » était un peu particulier. Il l’avait envoyé une semaine avant au DJ, lui précisant bien qu’il fallait qu’il le teste en amont pour être certain d’être ok et synchronisé avec l’artificier le jour J.

Bon, tu me vois venir avec mes gros sabots…

Le DJ n’a jamais ouvert le fichier avant le début du feu d’artifice. Et quand il a lancé le feu vert à l’artificier, il s’est rendu compte que son logiciel de lecture de musique ne reconnaissait pas le fichier. Le temps qu’il trouve le bon logiciel, le feu d’artifice avait pris 1 minute d’avance sur la musique. L’artificier a été parfait et a retardé au maximum le lancement des fusées pour essayer de résorber le retard de la musique, mais, à la fin du feu, il y avait encore 30 secondes de décalage.

Tu vas me dire, 30 secondes ce n’est pas grand chose. Mais pour mon perfectionniste de mari c’était un décalage plus important que le Grand Canyon. Il a passé TOUT le feu d’artifice les poings serrés, à la limite de pleurer tellement il était énervé. À chaque fois qu’une fusée partait et que la musique ne correspondait pas, son énervement montait d’un cran, comme si on continuait à lui enfoncer le couteau dans la plaie. Tout le monde autour était ébahi, mais lui n’a pas réussi à passer outre ce souci et n’a jamais pu profiter de ce feu sur lequel il avait tant travaillé et il avait tant espéré, et comme j’étais juste à côté de lui et que je ressentais toutes ses émotions, je n’en ai pas profité non plus. Et comme des imbéciles, nous n’avons pas pensé à le faire filmer, nous n’avons que quelques photos, alors que tout le monde nous en parle encore, nous ne pouvons que hocher la tête et dire oui oui !

À la fin du feu, tout le monde se tourne vers nous pour nous remercier et partager cette joie. Ce qui énerve encore plus (si c’est possible) Superman. Je parle très rapidement du problème avec mon beau-frère, le seul capable de le calmer, car je pense qu’il était à deux doigts d’aller s’expliquer avec ses poings avec le DJ.

L’instant critique passe, mon beau-frère arrive à faire baisser la tension et très vite, pour oublier cet accident, nous allons voir où en est le dessert. L’équipe du château a pris un peu de retard (mais vu le rythme de fou d’avant c’est tout à fait normal !) et au lieu d’enchaîner directement avec le buffet, il y a une petite demi-heure de flottement. Qui fut la bienvenue en fin de compte, car les gens sont restés dehors dans le parc et ont pu continuer à discuter, à aller voir leurs amis, faire toutes ces choses qu’ils n’avaient pas pu faire pendant le repas tellement celui-ci fut court.

L’arrivée du dessert

Vers 22h45, le DJ lance une bonne musique, nous nous plaçons derrière le buffet, nous allumons les cierges magiques qui nous restent et c’est parti pour le traditionnel découpage de gâteaux.

Bon, en vrai, on avait rien prévu du tout avec Superman, c’est le château qui a tout pris en main et c’était très bien ! Pour éviter que le service soit trop long, l’équipe de serveur a été très ingénieuse pour le coup. C’est la première fois que je voyais ça, c’est pour cette raison que je t’en parle mais peut-être que c’est comme ça partout ailleurs : il y avait nos trois gâteaux posés sur le buffet (un au chocolat, un vacherin au fruits rouge et un wedding-cake fait par mes soins), non découpés, nous avons fait semblant avec Superman de les découper. Et dès que ce geste symbolique fut passé, les serveurs ont enlevé les trois gâteaux pour en amener d’autres déjà découpés et des assiettes remplies soient des deux gâteaux du château soit d’un seul. Le wedding-cake fut le seul à être découpé à la demande. Ainsi, les gens pouvaient directement se servir suivant ce qu’ils voulaient manger et il n’y a pas eu de queue. Et donc pas d’attente bien ennuyeuse !

En plus de ces gâteaux, il y avait les traditionnels pyramides de macarons, des corbeilles de fruits frais, des petits fours et des grands bocaux remplis de bonbons (ma version très simplifiée du candy-bar !). Le champagne fut ressortit pour l’occasion ainsi que des boissons softs. En fait, ce gros pêle-mêle de choses sucrées est resté en place jusqu’à la fin de la soirée vers 4-5 heures du matin.

mlleirbisweddingcake

Crédits photo : Photo personnelle

Petite aparté sur mon somptueux wedding-cake. Je m’étais lancé ce défi personnel, car j’adore faire des gâteaux et j’avais déjà fait un rainbow-cake, donc le wedding-cake (grâce aux bons conseils de Mme Raviole) ne me paraissait pas insurmontable. J’avais bloqué tout mon jeudi précédent le mariage pour le cuisinier et surtout je n’en avais pas parlé à beaucoup de monde, trop peur d’être découragée (et en effet les deux ou trois personnes au courant ont tenté de m’en dissuader).

Pour la confection, rien de plus simple, j’avais déjà ma recette de génoise, des moules de différents diamètres (empruntés à droite à gauche, d’où la forme disparate du wedding-cake final), ce fut juste un peu long pour la cuisson. L’empilage des différents étages fut assez amusant à faire, heureusement que j’avais le coup de main du rainbow-cake et j’avais fait dix fois trop de crème, au moins le gâteau n’était pas sec ! J’ai décidé pour la pâte à sucre d’aller au plus simple et de la commander déjà étalée. J’avais prévu 3 rouleaux, en me disant que j’aurai assez des chutes pour faire des décorations. La décoration a été teintée dans la masse avec du colorant en gel Wilson et j’ai parsemé toute la surface de paillettes.

Je peux te dire, sans trop me vanter, que gustativement parlant il était super bon ! Et j’insistais bien auprès des invités pour qu’ils comprennent que c’était une réalisation maison. J’ai épaté pas mal de tantes et de cousines !!!

L’ouverture du bal

Vers 23h15, nous nous motivons avec Superman pour ouvrir le bal. Alors, au tout début de mes chroniques, je parlais de dépoussiérer la première valse. En en discutant avec mon cher et tendre, nous nous étions mis d’accord pour une autre danse avant le buffet des desserts et pour la valse afin de lancer la soirée. Nous avions pris des cours de danses latines et nous avions prévu de la faire dans le parc, entourés de flambeaux, et de lancer le feu d’artifice sur notre dernier pas de danse. Le jour J, nous nous sommes rapidement concertés et on était tellement fatigués que nous avons préféré annuler notre danse latine. Comme personne n’était au courant, personne n’a été surpris et nous avons juste dansé la valse.

Petite incartade à la tradition, mon père étant en fauteuil roulant et mon beau-père décédé, j’ai directement dansé avec Superman. Puis nos invités nous ont rejoint sur la piste de danse pour danser quelques valses et ensuite passer à des danses plus contemporaines comme le rock et autre madison !

mlleirbisbal

Crédits photo : Photo personnelle

La soirée était lancée et, grâce à quelques gadgets (type tube fluo, perruque, micro et guitare électrique gonflables), l’ambiance a été au rendez-vous. Le DJ a enfin bien fait son travail et la piste de danse n’a pas désemplie.

Un gros contingent de personnes est parti vers les 2 heures du matin, ce qui peut paraître tôt sauf quand on danse depuis 23 heures ! Et le reste s’est égrené tranquillement.

Superman et moi-même avons mis les voiles vers 3 heures du matin. Et je sais que les derniers invités sont partis vers 4 heures. Les derniers irréductibles !

mlleirbischateau

Crédits photo : Les productions de la Fabrik

Et c’est avec plaisir et bonheur que nous nous sommes retrouvés dans une suite d’hôtel, enfin en tête à tête et surtout très très fatigués ! Le lit est devenu notre meilleur ami dès que nous l’avons vu !

Et toi ? As-tu prévu des surprises pour tes invités ? Une soirée qui commence tôt ? Y aura t-il un buffet des dessert bien garni ? Raconte-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



15 commentaires sur “Mon mariage traditionnel à paillettes : un feu d’artifice pour commencer la soirée !”

  • Hooo J’adore l’idée du feu d’artifice… Je m’étais renseignée aussi pour notre mariage mais c’est quand même un énorme budget donc on a laissé tomber. Dommage que vous n’avez pas davantage profité de ce moment… mais heureusement les invités n’ont rien compris 😉

    • C’est sur qu’au niveau budget ce n’est pas rien. Mais en fait, ce n’est pas « si cher » que ça. On a été assez étonné du prix ! (enfin « si cher » tout est relatif on est d’accord !)

  • Je suis tellement déçue pour ton mari et toi. C’est clair que quand on prévoit une telle surprise aux invités, on aimerait qu’elle soit parfaite. Mais c’est sur Que la surprise a dû être magnifique pour vos invités.

  • Oh le pauvre Monsieur Superman, ça fait mal au coeur pour lui!… J’espère qu’avec du recul et du temps, il passera outre et saura en garder un bon souvenir! Mais j’avoue qu’il y a de quoi être énervé!

    • Je pense qu’il ne gardera jamais un bon souvenir de cet épisode. J’espère juste qu’il arrivera à ne plus être énervé et à être juste blasé ^^

  • Tiens, les horaires de fin de soirée ressemble à ceux de notre mariage. Au début, j’ai été un peu surprise que tant de monde parte vers 2h du matin, mais finalement, j’étais bien contente de pouvoir regagner ma chambre à 3h30 du matin avec mon mari tout neuf, surtout que j’ai dansé presque en continu entre 23h et 3h du mat. Je ne m’arrêtais que pour dire au revoir à ceux qui partait, dès que je m’approchais de la piste quelqu’un m’invitait à danser !

    • Tout comme nous ! C’est super agréable de ne pas se coucher « trop tard » c’est sur !
      Et c’est dingue comme tout le monde veut danser avec la mariée (même quand elle est super fatiguée et qu’elle danse assez mal ^^)

      • Peut-être que tout le monde veut danser avec la mariée car c’est le meilleur moyen d’avoir un tête à tête avec l’héroïne du jour ? En tout cas, moi, j’ai beaucoup apprécié ces petits moments de discussion comme dans une bulle (avec mes invités, et aussi avec mon mari qui pour une fois avait envie de me faire danser !)

  • De toute évidence, vous ne recommanderiez pas ce DJ… Je suis déçue pour vous qu’il ait causé tant de couacs. Dommage aussi que personne n’ait pensé à filmer le feu d’artifice !
    Bravo en tout cas pour ce beau wedding-cake 🙂

    • Oui c’est sur que le DJ n’est pas dans notre liste de prestataires préférés ! Heureusement pour nous il n’a pas planté la soirée ! C’est mieux que rien.
      Et merci pour le wedding cake (en plus je me rends compte que j’ai oublié de préciser que l’intérieur était fait de plusieurs génoises en dégradé de rouge, c’était troooop beau ^^)

  • Je comprends la « rage » de Monsieur Superman et je suis déçue pour vous que vous n’ayez pas pleinement profité de ce moment. Passer autant de temps à organiser dans les moindres détails et se rendre compte que ça ne se passe pas comme prévu… Bon au final ce n’est pas grave et ça devait être magnifique quand même ! Il faut se consoler en se disant qu’au moins les invités en ont bien profité et que c’était un beau cadeau ! Mais je compatis 🙂

  • ah zut … Mais ce DJ avait décidé de vous planter votre mariage ? une chance que les invités ne se soient rendus compte de rien mais je comprends tout à fait la déception de ton mari …

  • Je comprends ton SuperMan, ça a du être très frustrant pour lui !!
    Mais si les invités n’ont rien remarqué, alors c’est cette image positive qu’il faut essayer de garder (oui je sais, facile à dire, mais pas à faire !)
    Et je trouve ça bien dommage que votre DJ n’ait même pas pris le temps de tester le morceau, c’est quand même pas compliqué …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *