Mon mariage entre traditions et harmonie : le retour de noces et la fin de ce beau weekend

Traditionnel dans la famille de M. Xylo, inconnu chez les Piccolo, nous avons décidé de faire un retour de noces pour profiter un peu plus de nos convives.

Crédits photo : Photo personnelle

En amont

Nous avons invité nos familles et nos amis très proches à nous rejoindre pour un repas le dimanche midi. En comptant la grande famille de M. Xylo, nous avons reçu une centaine de personnes pour ce petit repas. Et histoire de se faciliter la tâche (humhum…) et de réduire les coûts, nous n’avons pas refait appel à un traiteur pour gérer ce repas.

Ainsi, la semaine précédant le mariage, nous avons enchaîné cuisson de cake salé, quiches et gâteaux. Nous avons complété le tout avec des plateaux de charcuterie commandés en grande surface, sorti les bouteilles ouvertes la veille et non finies et le tour était joué ! Bon j’avoue que deux jours avant le mariage, alors que je préparais le cake n°10, je me suis un peu maudite pour mon idée oh combien brillante encore une fois. Mon neurone hyperactif du mariage, le retour (tu sais celui qui me pousse à faire des faire-part DIY à la chaîne ou encore une déco presque 100% à la main ??).

La famille de M. Xylo s’est bien investie dans cette partie du mariage, ça a permis de soulager un peu la mienne qui était à mille à l’heure depuis quelques jours.

Le jour J

Le réveil fut un peu rude ce matin-là. Et le démêlage de mes cheveux encore plus ! Oui oui, c’est le point qui m’a le plus marqué. Ayant oublié de prendre un démêlant ou même un élastique pour attacher ma tignasse pendant la nuit, je ne te raconte pas le massacre au réveil. Une heure, cinq shampoing, trois crises de nerfs et vingt touffes de cheveux arrachés plus tard, j’étais prête à rejoindre nos amis qui avaient dormi dans le gite du domaine.

Alerte à toi, bride-to-be à la chevelure de Raiponce : n’oublie surtout pas de mettre un super démêlant dans ta trousse de toilette spéciale nuit de noces. Parce que crois-moi, tu auras du mal à te défaire de la couche de laque de la veille !

Le repas s’est déroulé dans la bonne humeur. J’avais peur qu’on manque de nourriture mais en fait les calculs étaient plutôt bon et tout le monde a pu manger à sa faim sans qu’il nous reste de quoi nourrir un régiment entier à la fin.

Crédits photo : Photo personnelle

Retour de noce, le bilan

Malgré les difficultés d’organisation, je ne regrette pas d’avoir prévu ce moment avec nos familles. Ça nous a permis de profiter de ceux qu’on n’avait pas trop vu la veille, de papoter avec tout le monde avant que chacun ne reprenne sa route.

Et après…

Vers 16 heures, les convives sont tous partis et nous avons terminé le rangement de la salle et de l’Eglise. Ce fut plus rapide que ce que je craignais, merci à mon père et mon frère pour leur super travail de la nuit précédente.

Crédits photo : Photo personnelle

Puis nous sommes rentrés à la maison. C’était un moment irréel. Retourner dans le salon que j’avais quitté plus de 24 heures avant, voir mon sac à main, qui me suit de partout normalement, accroché à sa patère. J’avais l’impression qu’il me disait  » Mais où étais-tu passé ? Qu’est-ce qu’il se passe ? Tu as une nouvelle bague au doigt, c’est quoi cette histoire ? « . Oui, j’avoue mes neurones m’avaient assez déserté pour que j’imagine une conversation avec mon sac, autoritaire en plus ledit sac !

Puis nous nous sommes réunis dans le salon avec ma famille et nous avons ouvert les cadeaux déposés pour nous dans la salle.

Ce petit moment, parsemé d’émotions, nous a permis de clôturer ce weekend entouré d’amour. J’en garde un souvenir merveilleux.

Nous n’avons pas traîné pour aller nous coucher ce soir-là, après avoir tout prévu pour le départ du lendemain. En effet, pendant que ma famille allait rendre les clés du domaine, M. Xylo et moi devions prendre la route pour Bordeaux, avant de partir en avion le mardi pour notre voyage de noces.

Mais ça c’est pour la prochaine chronique !

Et toi, qu’as-tu prévu pour ton retour de noces ? Dis-moi tout !



4 commentaires sur “Mon mariage entre traditions et harmonie : le retour de noces et la fin de ce beau weekend”

  • Super d’avoir tout fait vous même! J’ai une question à ce niveau-là, comment avez vous fait pour la logistique de transport et stockage de tout ce que vous aviez préparé? Et pour l’installation?

    • Merci 🙂 ! De mémoire on avait congelé les cakes (c’est pour ça qu’on a fait ça majoritairement). On avait tout rapatrié à la salle le dimanche matin. Et on a décongelé au fur et à mesure donc pas de gâchis ! On avait aussi commandé des plateaux de charcuterie en supermarché qu’on est passé prendre le dimanche matin, comme le pain et compagnie. La famille de M. Piccolo a aussi ramené des choses.
      Pour l’installation on était dans la salle de la veille donc il restait toute les tables, la déco… Le traiteur avait récupéré la vaisselle… Et mon père et mon frère on fait un travail de malade la nuit pendant que le DJ rangeait son matos pour tout ranger et nettoyer (on avait prévu de faire ça le dimanche matin à la base)

  • Une petite question me trotte en tête… vous faites quoi chez la famille Piccolo le dimanche alors s’il n’y a pas de retour de noce ?
    Je suis comme Monsieur Xylo, chez moi, c’est traditionnel, et j’ai vraiment du mal à imaginer les choses autrement. En tout cas, sacrée organisation !! Effectivement, la logistique derrière n’a pas dû être facile à mettre en œuvre.

    • Chacun rentre chez soi après la soirée. Dans ma famille on ne se retrouve pas le dimanche, la fête se termine après la soirée dansante !

Commente ici !