Mon mariage entre traditions et harmonie : le vin d’honneur tout en musique

Plus d’un an… Plus d’un an sans donner de mes nouvelles, presque dix-huit mois, même. Je t’autorise à me traiter de tous les noms d’oiseaux qui peuvent te passer par la tête. Ou juste à te dire : “Mme Piccolo ? Jamais entendu parler !”

Bon, ce n’est pas une excuse, mais disons que j’ai été un peu occupée ces derniers mois… En effet, une petite fille est venue agrandir notre famille le 5 mars dernier !

Notre vin d'honneur

Crédits photo : Castille Alma

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à notre vin d’honneur !

Alors que nous sommes encore en train de nous faire mitrailler de tous les côtés, nous entendons les premières notes de musique. Notre harmonie, celle qui nous a permis de nous rencontrer, qui nous a vus nous épanouir en tant que couple, celle que nous avons dû quitter en déménageant à l’autre bout de la France, vient de poser ses premières notes.

Je me sens comme une gamine alors. Un an que je n’ai pas joué avec eux, je veux aller les rejoindre !

Notre vin d'honneur // Photo : Castille Alma et David Pommier

Crédits photo : Castille Alma et David Pommier

Mais d’abord, saluons les gens, prenons des photos

Eh oui, si tu espères profiter de la bonne nourriture de ton vin d’honneur, je ne peux que te conseiller d’en profiter à fond… lors des essais ! Personnellement, j’ai dû prendre deux ou trois petits fours au maximum.

Il faut dire qu’à cause de la météo, les buffets sont dressés dans les chais, alors que nous restons dehors à dire bonjour aux gens qui sortent par petits groupes pour écouter l’harmonie. Pas l’occasion non plus de tester les ateliers chauds proposés. Pourtant, une petite brochette de gambas aurait été plus qu’appréciable !

Notre vin d'honneur // Photo : Castille Alma et David Pommier

Crédits photo : Castille Alma et David Pommier

Notre vin d'honneur // Photo : Castille Alma et David Pommier

Crédits photo : Castille Alma et David Pommier

Notre vin d'honneur // Photo : Castille Alma et David Pommier

Crédits photo : Castille Alma et David Pommier

Notre vin d'honneur // Photo : Castille Alma et David Pommier

Crédits photo : Castille Alma et David Pommier

Nous profitons encore une fois du reste de luminosité pour faire les photos de groupe.

Malgré un ordre préparé, ça reste la foire, ça prend du temps, je suis ravie quand ça se termine. Pourtant, forte des expériences des autres, nous n’avons prévu que six groupes, mais ça traîne. Et puis, on se gèle, ça n’aide pas, les gens ont du mal à sortir.

Finalement, on y arrive ! Une petite photo de groupe pour clôturer cette session, et retour au vin d’honneur.

Notre vin d'honneur // Photo : Castille Alma et David Pommier

Crédits photo : Castille Alma et David Pommier

De la musique pour les mariés

L’harmonie retourne à ses pupitres pour continuer l’animation musicale, c’est le moment pour M. Xylo et moi de les rejoindre. Rappelle-toi, nous nous sommes rencontrés grâce à cette harmonie. Depuis notre départ pour Bordeaux plus d’un an auparavant, nous n’avons pas eu l’occasion de jouer avec eux.

C’est donc avec plaisir que l’on sort le piccolo et les baguettes du xylo pour rejoindre nos amis. Nos super chefs ont même pensé à me préparer un porte-bouquet, si ce n’est pas la classe, ça !

Notre vin d'honneur // Photo : Castille Alma et David Pommier

Crédits photo : Castille Alma et David Pommier

Notre vin d'honneur // Photo : Castille Alma et David Pommier

Crédits photo : Castille Alma et David Pommier

Ça reste un des moments les plus forts de notre mariage. Nous débutons par notre musique, celle dont la mélodie a servi à faire la frise, celle qui débute par un magnifique solo de piccolo. Il s’agit d’Odilia. Le morceau se termine, mais hors de question de quitter notre place, nous enchaînons donc avec l’harmonie les trois morceaux suivants.

Notre vin d'honneur // Photo : Castille Alma et David Pommier

Crédits photo : Castille Alma et David Pommier

Notre vin d'honneur // Photo : Castille Alma et David Pommier

Crédits photo : Castille Alma et David Pommier

N’empêche qu’il fait froid. J’admire les musiciens qui en sont à leur troisième session de musique. Notre présence dans l’harmonie a fait sortir tout le monde.

Notre vin d'honneur // Photo : Castille Alma et David Pommier

Crédits photo : Castille Alma et David Pommier

Mais toutes les bonnes choses ont une fin, et il est maintenant l’heure de rentrer dans la salle. Enfin, en réalité, on a une demi-heure d’avance, mais encore une fois, le petit vent fraîchou nous pousse à précipiter le programme, au grand dam de notre traiteur, qui arrive à suivre la cadence à la perfection.

Et finalement, la tente montée précipitamment la veille ne sert pas à protéger de la pluie, inexistante à ce moment-là, mais permet d’améliorer l’acoustique de l’harmonie. Et le fait de ne pas avoir de paroi permet de garder la beauté de la pierre (mais ne protège donc pas vraiment du vent). Je suis un peu réconfortée par rapport à cette histoire, qui, rappelle-toi, m’avait compliqué la vie la dernière semaine.

Et toi, quelles seront les animations de ton vin d’honneur ? As-tu prévu d’y participer activement ? Raconte-moi tout !



3 commentaires sur “Mon mariage entre traditions et harmonie : le vin d’honneur tout en musique”

  • Le retour de Madame Piccolo !! il va falloir relire tout le début de ton récit maintenant, c’est raté pour la productivité au travail !!

    En tout cas, c’est super comme vin d’honneur, sur la partie musicale vous avez du être très heureux, c’est d’ailleurs ce que tu dis. Je comprends ta frustration au niveau des photos par contre c’est sûr que c’est toujours un peu long, surtout avec le froid, qui ralentit fortement la cadence.
    J’attends la suite avant le prochain enfant du coup, et félicitations pour cette petite fille qui a l’air parfaite 🙂

  • Félicitations à vous pour l’arrivée de cette petite fille !!! 🙂 Heureuse de te revoir par ici 😉
    C’est génial que vous ayez pu participer à la musique de votre mariage, un très beau souvenir pour tout le monde 🙂

  • Madame Piccolo j’avoue que je n’avais pas lu tes chroniques n’étant une lectrice assidue de Mademoiselle Dentelle que depuis moins d’un an. Mais du coup, bah là j’ai lu toutes tes chroniques d’un coup….
    Votre vin d’honneur musical a dû vous ravir, vous que la musique enchante.
    Et félicitations pour la venue au monde de votre petite princesse. Elle a l’air adorable.
    Maintenant, tu ne t’arrêtes plus : tu nous racontes tout jusqu’au bout….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *