Mon mariage végétal d’automne au Pays Basque : la décoration – Partie 2

Après t’avoir montré la décoration de la salle et des tables, je vais maintenant te faire découvrir l’espace livre d’or et le photobooth.

La table livre d’or & urne

Avec M. Golf, nous aimions l’idée de créer un espace dédié, en retrait du dîner. La mezzanine de notre salle a parfaitement rempli ce rôle. Nous avons utilisé la grande table en bois, mise à disposition à l’étage par la propriétaire.

Crédits photo : Sara Cuadrado

Pour le livre d’or – ou « de cuivre » en l’occurrence… ! – j’ai protégé la tranche des pages intérieures d’un carnet à dessin avec du plastique, avant de le recouvrir à la bombe. Ensuite, je l’ai personnalisé avec un sticker à l’effigie de notre logo (réalisé à partir de la machine de découpe « Silhouette Portrait »).

Crédits photo : Sara Cuadrado

M. Golf n’aimait pas l’idée du texte à trous. Il ne voulait pas « téléguider » les inspirations de nos invités. À la place, j’ai proposé des petites questions à scotcher avec du masking-tape dans notre livre d’or :

  • Quel a été votre moment préféré aujourd’hui ?
  • Quel souvenir gardez-vous de notre première rencontre ?
  • Si vous étiez notre marraine la bonne fée, vous nous souhaiteriez…?
  • Un voyage à nous recommander ?
  • Etc.

Crédits photo : Sara Cuadrado

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles ont eu un succès fou ! À la question « une bonne recette à nous conseiller ? », beaucoup ont répondu par une recette… pour être heureux en couple ! Adorable.

Mon seul regret ? Ne pas avoir prévu un espace pour la signature. Les trois quarts des questions collées dans notre livre souvenir sont anonymes.

Crédits photo : Sara Cuadrado

En clin d’œil à notre histoire, j’ai mis à disposition « Dessine-moi un parisien » d’Olivier Magny, le livre offert à M. Golf lors de notre tout premier rendez-vous – et aussi l’une des réponses à notre cocotte « Quizz des mariés », tu te rappelles ?

Pour le cadeau de mariage, M. Golf et moi avons proposé à nos invités de participer à notre voyage de noces en Tanzanie – Zanzibar :

  • Soit en accédant à la liste Mes Envies (l’un des rares sites fiable et 100% gratuit – testé & approuvé !), depuis notre site Internet. Les invités pouvaient réserver un « moment » du voyage, puis procéder à un virement sans frais sur notre compte bancaire. De la nuitée en lodge (200€) à la bouteille de Champagne à ouvrir en safari (30€), en passant par le petit déjeuner dans la savane (60€), il y en avait pour tous les goûts et pour tous les budgets !
  • Soit en postant une jolie carte dans notre globe-urne.

Comme beaucoup de chroniqueuses avant moi (Mme Loup, Mme Impatiente, Mme Chat Potté, etc.), j’ai personnalisé un globe terrestre acheté 8€ sur Le Bon Coin, à l’aide d’une bombe cuivrée, de papier Décopatch et d’un feutre indélébile bleu. J’ai passé un temps fou à décalquer les continents, couper au cutter une fente suffisamment grande, coller chaque petit morceau de papier… (« au moins une dizaine d’heures… », me souffle M. Golf). Mon plus long DIY.

Pas de regrets, le résultat valait le coup !

Crédits photo : Sara Cuadrado

À côté, j’ai ajouté de petits animaux recouverts de papier Décopatch aux couleurs pep’s, ainsi qu’un cadre précisant ce qu’allait devenir l’argent de nos généreux donateurs :

Grâce à vous, nous allons réaliser un rêve d’enfant :

  • Observer les « Big Five » dans le parc du Serengeti
  • Piquer-niquer au milieu du cratère du Ngorongoro
  • Dormir en tente dans un camp mobile au plus près de la faune
  • Arpenter les vieilles ruelles de Stone Town classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO
  • Profiter des eaux turquoises de l’Océan Indien

Décollage le … !

♥ Merci ♥ 

Crédits photo : Sara Cuadrado

Une boite contenant des fortune cookies était à disposition pour les petits creux nocturnes… et les grands philosophes non danseurs ! Quelques fleurs et bougies venaient compléter la table, tout en douceur.

Le totem des destinations

Alors là, c’est Papa Saphir qui a insisté pour réaliser ce DIY (si si, j’te jure !). Il se disait qu’au cocktail, ce genre de panneau permettrait aux gens d’amorcer la discussion. Malin !

Il m’a alors demandé de lister une dizaine de destinations qui nous représentaient, moi et M. Golf (villes de naissance, lieux de vacances…), ou qui rappelleraient de bons souvenirs à nos invités. À nouveau, il a taillé des flèches en bois, les a recouvertes avec des restes de peinture, puis y a collé des stickers personnalisés en imprimerie. Pour finir, il a poussé le vice jusqu’à calculer l’orientation Est-Ouest & Nord-Sud afin de positionner le fléchage de manière exacte dans la salle…

Bref, c’est devenu son petit délire à lui, et je dois dire que cela m’a beaucoup amusée ! J’étais aussi très touchée qu’il y consacre autant d’énergie. C’était sa manière à lui de nous dire qu’il était heureux de cet événement.

Crédits photo : Sara Cuadrado

Pour le maintenir ? Le socle d’un parasol

Evidemment, le totem n’a pas été installé sous la pluie… On lui a trouvé une place dans la mezzanine, en face du photobooth.

L’espace photobooth 

Là encore, j’aimais bien l’idée du photobooth, sans que ça soit un indispensable à mes yeux. Après tout, notre (nos !) photographes resteraient toute la soirée pour immortaliser l’ambiance. M. Golf, lui, y tenait, alors on s’est décidé : un coin photos, il y aurait.

Très vite, il est apparu évident qu’on ne louerait pas une box spéciale photobooth auprès d’un professionnel. Trop vue. Trop « clé en main » pour nous – on aime se compliquer la vie – et surtout… non prévu dans le budget.

En qualité de technophile photographe, M. Golf s’est fait un plaisir de parcourir la planète geek pour construire un dispositif fiable et facile d’utilisation. Voilà le fonctionnement qu’il a trouvé :

  1. Mise en place d’un appareil reflex sur trépied, avec flash
  2. Téléchargement de l’application SLRBooth sur une tablette
  3. Fixation de la tablette au trépied, grâce à l’utilisation d’un porte-tablette
  4. Branchement du dispositif, à l’aide d’un câble de liaison entre l’appareil photo et la tablette

Les invités n’avaient qu’à lancer le chrono de l’application (durée réglable), avant de prendre la pose. Toutes les photos étaient automatiquement stockées sur la carte mémoire de l’appareil. Le paramétrage de l’application permettait de bloquer la suppression des photos (une mauvaise manip’ d’un invité, et hop, plus de photos – tu imagines ?!)

Côté budget ? Tu t’en doutes, M. Golf avait déjà l’essentiel du matériel. Il a suffit de compléter en achetant un porte-tablette (25€ environ) et le câble de liaison (7€).

… et une fiche d’explications plus tard :

Crédits photo : Image personnelle

Tadaaaaaam, prêt à être utiliser !

Crédits photo : Photo personnelle

Zoom sur « la bête »

Et les accessoires ? Et la déco ? Et…?

Bien vu ! Autant te dire que si je n’avais pas posé la question de la déco de cet espace, ce serait totalement passé à la trappe… Une fois encore, j’ai opté pour la simplicité :

  • Un ballon « Love », une guirlande cuivrée « Just Married » et bien sûr, le mur de pierres brutes de notre salle en toile de fond.
  • Un kit d’accessoires sur pique (bouches, moustaches, lunettes, etc.)

Crédits photo : Sara Cuadrado

Et alors, ça a fonctionné ?

Jusqu’au dernier moment, M. Golf craignait :

  • Que le système bugge…
  • Que la batterie de l’appareil photo se décharge pendant la soirée
  • Que les invités soient déçus de ne pas pouvoir repartir instantanément avec la photo imprimée

Par conséquent, M. Géomètre, a été missionné de veiller au bon fonctionnement du photobooth, autonomie comprise (ça n’a pas dû lui prendre plus de 10 minutes dans la journée…) Par chance, aucune panne à déplorer. Comme souvent, l’animation a cartonné pendant le dîner et la soirée !

Quant aux photos, on avait promis à nos invités un envoi numérique de la totalité. Ils n’ont pas du tout paru gênés de repartir sans. Comme quoi !

Sur ce constat fort satisfaisant, je te laisse avec cette phrase de Victor Hugo que j’aime beaucoup :

Crédits photo : Sara Cuadrado

Pour rappel, une partie de ma déco est en vente via Annonces Dentelle : n’hésites pas à me contacter si tu es intéressée ! 😉

Et toi, que prévois-tu ? Urne ou liste en ligne ? Livre d’or classique, texte à trous, autre… ? Photobooth or not photobooth ? Viens me raconter !


Nouveauté de cette rentrée 2019 : retrouve de nouvelles chroniques tous les jours, du lundi au dimanche, à 7 heures sur Mademoiselle Dentelle. Ne manque pas le rendez-vous ! 🙂

Psst ! Tu te maries au printemps prochain ? Tu souhaites nous rejoindre comme chroniqueuse ? Les candidatures sont actuellement ouvertes : clique par ici pour en savoir plus !


 



8 commentaires sur “Mon mariage végétal d’automne au Pays Basque : la décoration – Partie 2”

  • Bonjour Madame Saphir, J’aime beaucoup tes idées de décos et cette façon de « revisiter les classiques » de la wedding sphere :). Plusieurs petites questions! J’aime beaucoup l’idée de créer ses propres stickers (et économique peut être aussi?, Il faudrait que je regarde le prix de la machine). La machine imprime sur du papier autocollant c’est bien ca? 🙂 L’avez-vous utilisée pour d’autres utilisations dans votre mariage? J’aime beaucoup les cartes « livre d’or »! Les personnes collaient la carte et répondaient dans le livre d’or? Est ce que certains ont écrit sans la carte? Je pense piquer l’idée! :). Pour le site « Mes envies » vous aviez donc préparé en amont tout votre voyage de noce et les personnes choisissaient un moment une activité sur le site et en parallèle virement sur votre compte? :). Et pour le photoboth, tu sais si chaque reflex peut se brancher à une tablette? 🙂 Voilà toutes mes petites questions! Bonne fin de journée 🙂

    • Merci Mlle Coccinelle pour ton petit mot et ces questions ! 🙂

      Pour la création du sticker du livre d’or, on m’a permis d’utiliser la machine de découpe Silhouette. Elle sert à imprimer n’importe quel sticker ou découpe « flex » pour report sur tissu (pochette, t-shirt…). Elle a fais beaucoup parlé d’elle sur les réseaux sociaux, mais il est vrai qu’elle reste un investissement certain… (entre 150€ et 350€, selon les modèles). A mon avis, c’est intéressant seulement si l’on compte la réutiliser pour des projets DIY après le mariage 😉

      Concernant les petites cartes questions, j’avais prévu des pointillés pour que les invités écrivent directement dessus, puis la colle à l’aide de masking tape dans le livre d’or. La majorité n’entre eux en ont remplis 2, 3 voire 4 chacun…! D’autres ont préféré écrire un mot directement dans le livre d’or.

      A propos de la liste en ligne, ayant fait le choix de ne pas passer par une agence française pour organiser notre voyage de noces, nous avions mis ce qui nous semblait correspondre être en adéquation avec notre voyage : massage pour 2, nuitée en lodge, chapeaux de safari anti-UV… Il suffisait de cliquer dessus pour que le cadeau soit « réservé par… », notre RIB était ensuite affiché, pour que la personne effectue un virement correspondant au montant. Libre à nous ensuite d’utiliser cette somme comme bon nous semblait, même si par principe, nous avons respecté les choix de nos invités 🙂
      Pour te donner une idée, la moitié d’entre eux sont passés par Mes Envies (entre M-2 et J+7 pour les retardataires..), l’autre moitié a laissé une carte et une chèque / des espèces dans l’urne-globe.

      Et enfin, pour le photobooth (après confirmation de M. Golf !), je te confirme que tu peux utiliser n’importe quel appareil photo (reflex ou non) avec un port USB pour le connecter à la tablette. Cela demande juste un peu d’anticipation, mais cela reste une solution économique très chouette !

      Voilà, j’espère avoir répondu à tes interrogations. Je te souhaite de bons préparatifs 😀
      A bientôt, par ici !

      • Merci Madame Saphir pour toutes ces réponses 🙂 D’ailleurs j’avais vu dans un autre article que tu avais utilisé une plastifieuse (Si je confonds pas!)… Dans quel cadre l’as tu utilisée?.

  • Je me répète, mais l’ensemble de ta décoration est vraiment très harmonieux ☺ Si je m’écoutais, je t’achèterais le tout !!! Mais Chéri risque de faire la grimace… et moi de pomper sur ton mariage 😥
    Toutefois >< ce qui est en ligne sur les Annonces Dentelle est toujours en vente ?! 😉

    • Merci beaucoup Nala, c’est adorable ☺
      Et… si tu arrives à obtenir gain de cause avec Monsieur, je te confirme que ma déco est toujours en vente sur Annonces Dentelle, et ce sera un immense plaisir d’en faire bénéficier une fidèle lectrice du blog !! 😉

  • Comme Nala, je me répète, mais j’adore votre déco, vos petites idées et attentions 🙂
    J’adore l’idée des petites phrases ou questions pour le livre d’or : je voulais faire pareil, et puis finalement, avec la « difficulté » supplémentaire de devoir tout traduire en anglais et en français, j’ai abandonné, je ne voulais pas que la question prennent la moitié du papier ahah (qui devait être petit pour entrer dans les bouteilles).
    Le totem fait par ton papa est super chouette aussi, c’est adorable de sa part 🙂

    • Ah oui, avec la traduction, ça complique franchement l’affaire ! On (j’ai) a décidé de faire ces petites questions dans les dernières semaines avant le jour J. On a un livre d’or hyper vivant, mais il y a fallu jouer aux devinettes des écritures pour trouver qui avait écrit quoi XD Si c’était à refaire, j’ajouterais une mention comme « de la part de: …. »

      Il faudra que tu nous montres ce livre d’or en bouteilles, clin d’œil à la demande en mariage de Monsieur Claddagh, je présume ? 😉

Commente ici !