Mon mariage végétal d’automne au Pays Basque : nos photos de couple anticipées sur le littoral

Après un first-look tout en douceur, nous arrivons sur le lieu choisi pour notre séance photo de couple : la Corniche basque, un chemin littoral protégé qui s’étend sur une quinzaine de kilomètres, à flanc de falaises. C’est un endroit que j’adore. On s’y sent fort, et à la fois une si petite chose, face à l’immensité de l’océan…

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Je rêvais depuis longtemps d’y faire nos photos de mariage, sans savoir exactement quel coin s’y prêterait le mieux. Il nous fallait :

  • Un endroit photogénique (j’entends par là un lieu avec plusieurs plans possibles, pas seulement la mer, mais aussi la côte sauvage, son érosion…)
  • Proche d’un coin pour se garer
  • Et accessoirement… accessible depuis la route avec des chaussures à talons et une robe de mariée !

Nos prestataires images n’étant pas de la région, c’était à nous de proposer. L’hiver précédent, nous avions sillonné la côte avec M. Golf à la recherche du cadre idéal.

Lorsque l’on a progressivement réalisé les jours d’avant que cette séance serait compromise par la météo, on a décidé d’inverser nos plans, en enchaînant first-look et photos de couple, avant la cérémonie religieuse, plutôt qu’après.

Et bien, tu sais quoi ? C’est la meilleure décision que nous avons prise en terme d’organisation.

L’écume des vagues, un ciel contrasté par de légers nuages et cette lumière diffuse, si caractéristique des prémisses de l’automne… On a beau être en plein milieu de journée, tout est réuni pour sublimer une nature vivante et pleine de promesses !

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

En sortant de la voiture, M. Golf m’aide à franchir la barrière qui nous sépare de la falaise. Il fait un vent terrible. Malgré la laque pour cheveux, je sais d’avance que mes boucles ne sortiront pas indemnes…

J’avais tellement entendu dire que ce moment permettait aux mariés de se retrouver à deux, dans le tourbillon de la journée… Pour nous, il en sera autrement. Ce sera court. Court, oui… mais intense.

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Malgré un positionnement face au vent, je passe mon temps à remettre mes cheveux et ma traîne en place. M. Golf est ébloui par le soleil. Et pourtant… quand je re-re-re-re-re-regarde ces photos, je retiens juste une chose : c’était un moment magique, hors du temps.

Pour rien au monde je n’aurais manqué cette poignée de minutes ventées, en osmose avec mon futur mari (oui, même pour une coiffure plus toute fraîche à l’église…!).

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Après un ou deux clichés, je réalise que j’ai oublié mon bouquet dans la voiture. Un poil tête en l’air au quotidien, le jour J n’arrange rien…

Guile fonce le récupérer… sauf que l’alarme du cabriolet se déclenche ! M. Golf finit par courir éteindre le bruit strident. Ce n’est pas comme si tous les promeneurs du weekend ne nous regardaient pas déjà…

Ahhh, je me sens beaucoup mieux avec cette main gauche occupée !

Comme pour nos photos de couple au mariage civil, on improvise. Sara et Eva nous guident très peu, et ça nous convient plutôt bien. Rien ne vaut le naturel !

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Pour éviter d’abîmer ma traîne sur la roche (un trou dans la mousseline avant l’entrée à l’église, ça l’aurait fait moyen…), M. Golf propose de me porter. Sara a capturé avec brio cet instant totalement improvisé, nous offrant l’une de mes photos favorites, qui est devenue la couverture de notre album photos de mariage :

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

Nous nous apprêtons à faire demi-tour lorsque la photographe nous dit de nous arrêter net et de nous tourner vers elle. À voir son visage plein de malices, on devine que le cadre vaut bien un dernier cliché.

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

… alors avant de reprendre la route, on joue le jeu !

Nos photos de couple le jour du mariage sur la côte Basque // Photo : Sara Cuadrado

Crédits photo : Sara Cuadrado

M. Golf doit me déposer à la maison, où je rejoindrais mon papa, puis il filera seul accueillir nos invités sur le parvis de l’église.

Sur le chemin, nous nous disons à quel point nous avons la chance de vivre cette journée. La playlist concoctée pour nous accompagner pendant les 800 kilomètres qui nous séparaient du Pays Basque, tourne en fond sonore, lorsque… BIM ! Les premières notes de « Bitter Sweet Symphony » se mettent à raisonner : le morceau que nous avions choisi pour notre entrée à la mairie et qui n’avait pas marché sur le lecteur en juillet dernier, tu te souviens ?

Instant de grâce. Sur plus de 500 titres, on l’entend PILE ce jour-là. Je n’en crois pas mes oreilles… Alors ça, si ce n’est pas ce que l’on appelle de la synchronicité !!

Et toi, y a-t-il un endroit où tu es certaine de vouloir faire tes photos de couple, ou pense-tu plutôt te laisser porter par les propositions de ton photographe ? As-tu déjà vécu des moments de synchronicité inédits ? Raconte-moi !



11 commentaires sur “Mon mariage végétal d’automne au Pays Basque : nos photos de couple anticipées sur le littoral”

  • Elles sont superbes tes photos! Très beau cadre et le fait d’être dans le vent cré du mouvement et de l’authenticité!
    Vous êtes très beaux.

    • Merci beaucoup Luz ! Sur le moment, le vent n’était pas très agréable. J’avais tellement peur de ne ressembler à rien pour la cérémonie… Malgré tout, on s’est fait confiance et quand on a découvert les photos… Magique 🙂

  • Non mais ces photos….. La lumière, les couleurs, c’est juste magnifique !!! Vraiment, j’adore ! C’est superbe ! Et que dire de la musique ? Je vous imagine tellement dans votre cabriolet, vitres ouvertes vous regardant ! So romantic !!!!!!!!!! je suis fan 🙂

    • Vos photos sont une nouvelle fois magnifiques… Sublimées par un couple tellement bien assorti et un cadre à couper le souffle ❤
      Décidément je suis fan de votre photographe !

      Pour ce qui est du vent qui soufflait ce jour-là, je trouve qu’il donne un petit “je-ne-sais-quoi” supplémentaire. Bon pour le coup, tu as dû finir par bénir ton coiffeur et sa laque !! 😅
      Ton bouquet a tenu le choc également ?

      Vivement la cérémonie religieuse à présent ☺

      • Un grand merci Nala ! C’est exactement ça : je me suis dis que tout compte fait, la laque n’était pas de trop ☺ Même si, évidemment, ma coiffure en a pris un coup… Mon bouquet, lui, NADA ! Il s’est bien accroché.

        Avant de vous raconter la cérémonie, je vous réserve une chronique un peu spéciale la semaine prochaine 😉

    • Merci Madame Lilloise ❤ Haha, les vitres ouvertes, c’était presque ça 😅 On a quand même bien maudit ce satané vent qui nous empêchait de décapoter ! J’ai adoré ce court instant dans la voiture avant le grand rush.

  • Des photos juste… magnifiques! Mais est ce que vous “posez” ou est ce que les photographes ont capté certains moments? Et petite question timing? Vous aviez prévu combien de temps pour ce moment? 🙂 (temps de trajet inclus?!)

    • Merci Mlle Coccinelle ! Je dirais… les deux 😉
      On s’est “posé” dos à l’océan, puis on s’est fait un bisou, on s’est regardé, j’ai fermé les yeux… M. Golf m’a dit : “tiens, vas-y, on va répéter ce mouvement de notre ouverture de bal”. Et hop, il m’a envoyé en arrière (cette photo est prise sur le vif, par exemple !). Nos photographes et vidéastes ont saisi tout ça, de manière naturelle.
      A un moment, pour varier un peu, la photographe lui a demandé de se positionner derrière moi. J’ai remis mes cheveux en place, et ça donne cette photo où il m’aide à le faire.
      Bref, nos photographes ont majoritairement capturé certains moments, tout en nous guidant dans les placements lorsque c’était nécessaire.

      Question timing, on avait prévu le first look vers 14h15, puis de nous rendre sur la Corniche (à 5 minutes en voiture) et d’y passer 25 min environ (incluant un peu de marge), pour être de retour chez mes parents vers 15h-15h10 et que M. Golf puisse se rendre à l’église sur les coups de 15h20-25, juste avant la cérémonie (15h30). En l’écrivant, je me rends compte que l’on était quand même hyper optimiste ^^
      En réalité, le vent puissant nous a contraint à écourter la séance photo sur la Corniche. Les photos que tu vois dans cette chronique ont été capturées en 10 minutes … tout au plus !

      Mon conseil ? Restez flexible sur le timing jusqu’à l’avant-veille pour s’adapter la météo et à la luminosité (en prenant 10-15 minutes de marge PARTOUT !). Envoyer son fil à son photographe 2-3 semaines avant le jour J, pour avoir son avis (est-ce que ça lui parait faisable ? est-ce que le timing est bon ? etc.) et choisir (si possible) des lieux proches géographiquement pour les photos. C’est un gain de temps précieux en cette journée qui passe – tous les mariés le disent … et c’est très vrai – beaucoup trop vite 😉

  • Vous êtes sublimes, j’adoooore ! Les couleurs, la lumière, votre complicité… Un grand bravo à vous deux, et à votre équipe de choc !

Partager un commentaire...