Mariée il y a plus d'un an... mes conseils

Mariée il y a plus d’un an… mes conseils

Je suis bientôt arrivée au bout de tout ce que je voulais te raconter.

Mais aujourd’hui, si tu le veux bien, et sans me substituer au super coaching de Mlle Dentelle, je voudrais te donner quelques conseils. Très personnels, bien sûr. Je ne prétends pas que ce soient des conseils universels. Non, au contraire, c’est plutôt le genre de choses que je dirais à ma sœur, ou à une amie dont je sais qu’elle a à peu près les mêmes envies et le même caractère que moi.

Mariée il y a plus d'un an... mes conseils

Crédits photo (creative commons) : Kaboompics

Alors, si ma sœur m’annonçait ses fiançailles aujourd’hui, voici ce que je lui dirais…

  • N’annoncez pas trop vite votre mariage. Prends le temps de décider, avec ton Chéri, comment vous voyez cette fête (où, quand, comment), qui vous voulez inviter, combien d’argent vous mettrez (et qui paiera). Sinon, ta maman risque de l’annoncer plus vite que son ombre à Tata Jeanine que finalement tu ne veux pas inviter… Sueurs froides en perspectives…
  • Annoncez la couleur à vos parents / témoins tout de suite : ce que vous attendez d’eux (payer ? vous aider ? surtout ne rien faire ?), les échéances (« le 9 novembre j’essaie ma robe, j’aimerais vraiment que tu viennes »), le périmètre de sécurité à respecter (« je veux bien que tu m’aides à choisir le vin, mais le menu, c’est nous »). Je crois sincèrement que beaucoup de conflits peuvent être évités en étant très claire sur tes attentes dès le départ. Sachant que l’implication de la famille n’est pas une obligation du tout. Ne te fais pas putscher ton propre mariage !
  •  N’aies pas trop d’attentes vis-à-vis de tes proches. Ils seront sans doute plein de bonne volonté, et ils vous réservent certainement des surprises très sympas pour le jour J, mais ça ne veut pas dire qu’ils seront dispos et motivés pour t’aider dans tous tes préparatifs… ou, s’ils participent, rien ne garantit qu’ils seront efficaces… Moi, je te dirais : n’attends rien, ne leur en demande pas trop, et tu ne seras pas déçue.
  • Mettez le paquet sur le choix du lieu : le style du lieu, sa taille, son organisation, vont beaucoup compter pour l’ambiance du mariage. Je pense que s’il y a bien une chose pour laquelle ça vaut toujours le coup de dépenser beaucoup de temps, d’énergie et d’argent, c’est le lieu du mariage. Et d’ailleurs, quand je suis invitée, c’est la seule chose dont je me souviens, mise à part la robe de la mariée of course.
  • Lâche du lest pour tout ce qui n’est pas une priorité pour toi. Les préparatifs seront compliqués de toute façon (dixit la fille qui s’était juré de « faire simple »), alors ne t’en rajoute pas ! Pour nous, c’étaient les faire-part et la déco que nous avons réduit à la plus grande simplicité. Certes, quand je vois le boulot accompli par mes copines chroniqueuses, je me rends compte que mes menus écrits à l’arrache la veille sur une feuille blanche étaient un peu bof. En même temps, pour être franche, je m’en fichais un peu, et je suis contente de ne pas y avoir passé des heures. Alors, que ce soit la déco, la cérémonie, les fleurs ou la playlist : n’oublie pas que le but, c’est de te faire plaisir, pas d’impressionner tes invités… et que les DIY, c’est très souvent plus compliqué que prévu.
  • Bois un coup avant le début des moments « publics ». Ou prends une tisane relaxante, ou fais 20 minutes de yoga, ce que tu veux, mais fais en sorte d’être dé-ten-due. Si c’était à refaire, je demanderais une petite coupe de champ’ avant de partir à la cérémonie. Désolée, ce n’est pas très politiquement correct, mais c’est vraiment ce que je pense !
  • Prends le temps de remercier tes proches et de leur dire que tu les aimes. En public ou en privé, au début du repas ou pendant la cérémonie, peu importe, mais penses-y. C’est une journée inondée d’amour et d’émotions, alors tout ce que tu leur diras ce jour-là comptera énormément. Penses bien aussi à faire des photos avec ta maman. Tu peux te lâcher sur la guimauve !

Les conseils de MonChéri

Les conseils du marié

Crédits photo (creative commons) : Unsplash

Et, petit bonus, si tu fais lire cette chronique à ton fiancé, voici les conseils que MonChéri donnerait à son meilleur ami :

  • Le mariage doit être votre mariage à tous les deux : la fiancée doit s’efforcer de laisser son cher et tendre participer aux décisions, et le fiancé doit absolument venir aux rendez-vous prestataires et donner son avis !
  • Organise la journée pour passer le maximum de temps avec vos invités.
  • Prépares-toi à ce que ta chérie se mette à passer beeeeacooooup de temps sur les blogs mariage et te montre pleeeeein de photos de robe. Bref, sois patient et compréhensif !

Voilà pour ces conseils qui ne sont pas des scoops, mais qui sont très sincères. Si tu as un caractère un peu similaire au mien, j’espère qu’ils t’aideront un peu.

Et toi, si tu es déjà mariée, as-tu des conseils ou des regrets importants ? As-tu pris un peu de champagne avant de te jeter dans le grand bain (rassure-moi, je ne suis pas la seule ?) ?

Bonjour, je suis Mme Suzette, heureuse jeune mariée de septembre 2015 ! J'ai 29 ans et Mon Chéri 32 ans. Nous avons imaginé un mariage convivial et détendu, avec une petite quarantaine d'invités, dans ma belle région natale : la Franche-Comté. Par goût et par nécessité (car nous avons dû aussi gérer deux mutations/déménagements en même temps), nous avons choisi un maître-mot : simplicité. Le mariage de mes rêves ? tout simple ! La réalité de mes préparatifs ? hhm hhm, c'est compliqué de faire simple ! Tout cela, et bien d'autres choses encore, je serai ravie de te le raconter sur ce blog.

Commentaires

  • Avatar
    Claire
    Répondre
    11 décembre 2016

    Je plussoie le conseil « prends des photos avec ta maman » et j’élargis avec tes proches les plus proches…

    C’est un de mes regrets! Je n’ai qu’une seule photo avec ma maman c’est au photomaton lol. J’ai bien sûr les traditionnelles photos devant l’église avec parents / frères / soeurs etc… Mais aucune plus simple avant que le frénésie ne commence… A partir du moment où tu t’habilles, cela défile et c’est vraiment ce que j’en retiens…

    J’ai réussi à avoir une photo avec mes 2 témoins et amies de coeur ouf et je la regarde souvent celle ci!

    • Avatar
      Claire
      Répondre
      11 décembre 2016

      Oups « la » frénésie évidemment…

      Quant au champagne avant la cérémonie… et non mais ayant vu dans un des dernières articles postés, une chroniqueuse trinquer avec sa famille… je le regrette aussi! C’est tellement aller si vite à partir du moment où la robe était revêtue… allez vite aux photos…. et après… tourbillon de la journée…
      Mais étonnamment je n’étais pas stressée… j’ai trouvé le vendredi très difficile à vivre avec toute la préparation et là, oui le stress mais le samedi, plus de stress…

      Je trouve que c’est un très bon conseil! Par contre j’ai apprécié le seul et unique verre de framboisine en arrivant au vin d’honneur 😀 et aussi la bouteille d’evian offerte par l’adjoint en attendant que tout le monde s’installe dans la mairie ;-D Mariées du 27 août sauront pourquoi… 😀

      • Avatar
        Madame Peach
        Répondre
        11 décembre 2016

        La mariée du 27 août que je suis voit très bien de quoi tu parles… 😉

  • Avatar
    Répondre
    11 décembre 2016

    Je ne sais pas si nous avons des caractères similaires, mais je donnerai exactement les mêmes conseils.
    J’en rajouterai un, les couacs ne sont pas graves et il ne faut pas culpabiliser pour. Après le mariage, j’ai beaucoup cogité sur trois choses qui m’avait gêné le jour du mariage. Et quand j’y repense aujourd’hui où j’ai lâché du lest, je me dis que ce n’etait pas moi la responsable mais ceux qui n’ont pas respecté mes volontés et envies. Et finalement ces couacs ne me dérangent plus.

  • Avatar
    Madame Peach
    Répondre
    11 décembre 2016

    J’ai une vision du mariage et de l’organisation de cette fête qui me semble assez similaire à la tienne maintenant, notamment sur le fait de lâcher du lest sur certains aspects, la déco notamment. Le plus important, c’est vraiment l’ambiance et l’état d’esprit des mariés ! C’est ce que les gens retiendront.

    J’ai un pincement au cœur en lisant qu’on arrive bientôt au bout de tes chroniques, ton humour et tes articles plein de bon sens et de conseils vont me manquer, c’est sûr !

  • Avatar
    Julie
    Répondre
    11 décembre 2016

    Merci pour tes conseils, c’est toujours très instructifs d’avoir des retours d’expérience concrets (et pas seulement « délèguer et profiter! »)
    Pour la salle, je dirais que oui, c’est important , mais dire que c’est le poste prioritaire sur tout le reste, je te répondrais que ça dépend vraiment des priorités de chacune. Certains couples sont prêts à faire des concessions sur la beauté de la salle pour s’offrir un animation de ouf , ou un repas gastronomique… Pour nous on a préféré mettre un peu moins dans la salle (qui du coup est jolie, mais pas très grande et scindée en deux petites salles), plutôt que prendre un château, plus près, mieux agencé et plus grand, mais qui nous aurait obligés à rogner sur d’autres postes (notamment le photographe).

  • Avatar
    OphrysTheOne
    Répondre
    12 décembre 2016

    Merci pour ces conseils plein de bon sens.
    Je tâcherai d’en tenir compte lorsque mon moment sera venu ^^.

  • Avatar
    Répondre
    14 décembre 2016

    Madame Suzette, j’ai toujours adoré tes articles et tes conseils sont plein de sens ! Ça fait du bien de prendre un peu de recul ! Merci 🙂

  • Avatar
    Madame Huit
    Répondre
    14 décembre 2016

    J’adore cette chronique!! Même si je ne suis pas sûre de te ressembler à 100%, je les trouve tous EXTREMEMENT pertinents! Bravo et merci pour ta sincérité et ta non-prise de tête, elle font du bien!

  • Avatar
    Mademoiselle Presque Relax
    Répondre
    18 décembre 2016

    Merciiiii pour tes précieux conseils.
    Et comment ça tu as bientôt tout dit? Nooooooon tu dois continuer à faire des chroniques j’adore te lire

Poster une réponse à cancel reply