Parenthèse 23 : et un jour, il fallut tourner la page…

Toutes les bonnes choses ont une fin. Les récits de mariage ne dérogent pas à la règle.

Je te propose dans cette chronique un petit bilan général sur notre mariage, à Monsieur Fernand et moi. Une façon comme une autre de retarder le moment de se dire au revoir…

Le bilan financier et moral de notre mariage

Crédits photo : Thierry - Happy Photo

Bilan financier

Je dois t’avouer que même si ce genre d’article m’intéresse, je suis assez paresseuse et n’ai pas très envie de détailler toooooutes les dépenses de ce beau jour, ligne par ligne… J’espère que tu ne m’en voudras pas !

Parce que je sais que c’est tout de même important de pouvoir se faire une idée, je te donne quelques indications générales sur les postes majeurs !

Petit avertissement cependant : il s’agit de tarifs qui avaient cours au printemps 2018 ! Il est fort possible que des changements se soient produits entre temps du côté de nos prestataires…

  • Location de la salle et des chambres : 4262€
  • Location de vaisselle pour le soir et le brunch : 1015€
  • Cocktail et repas du soir (bio, pour 100 personnes) : 3323€
  • Boissons alcoolisées : 1038€
  • Brunch du lendemain (galettes bio et boissons) : 893€
  • Mise en beauté de la mariée (robe, coiffure…) : 985€ (mais ma robe m’a été offerte par ma maman, donc 900€ hors-budget !)
  • Mise en beauté du marié (costume) : 652€
  • Alliances : 1170€
  • Photographie (dont plusieurs albums photos à offrir à nos proches) : 1140€
  • Papeterie officielle (faire-part et remerciements) : 533€
  • Décoration : 76€
  • Cadeaux aux invités (chocolats !!) : 529€
  • Baby-sitting : 100€ (mais nous lui avons offert un bonus non comptabilisé parce qu’elle s’est super bien débrouillée !!)

Soit un total de 14 816€ (au lieu de 12 000€). Nous sommes donc de ces mariés qui dépassent largement leur budget (sic)… Mais nous ne regrettons rien du tout ! Ce qui me permet de passer, dans une transition superbement bien amenée (oui, je m’envoie des fleurs), à la partie du…

Bilan moral

Pas de « Ce que je referais / Ce que je ne referais pas » ici, car comme d’autres chroniqueuses et lectrices avant moi, je n’ai absolument aucun regret sur nos noces.

Avant d’accepter la demande en mariage de Monsieur Fernand, et bien que je l’attendais avec impatience, je n’avais jamais imaginé mon mariage dans ses moindres détails. En fait, je dirais presque que j’ai pris notre joli jour comme il venait, avec ses hauts et ses bas, sa météo pluvieuse et ses couacs pas si graves (pour moi, bien sûr, je comprends tout à fait que ne plus avoir de maquilleuse le matin du jour J t’angoisse terriblement !).

Et du coup, aujourd’hui… hé bien je ne vois pas comment nos noces auraient pu se dérouler autrement. En toute honnêteté, je me rappelle parfois de certains « couacs ». Mais comme je ne peux rien y changer maintenant, ce n’est pas la peine que je me prenne la tête avec des « et si » au quotidien !

Donc juste pour toi, voici la liste des vagues regrets que j’entretiens parfois une ou deux secondes, avant de les renvoyer loin dans ma tête, qui a bien d’autres choses à penser :

  • seul un des trois demi-frères de Monsieur Fernand est venu
  • les amis de longue date de ma SuperMaman, que j’avais fini par inviter quand même pour lui faire plaisir, ont tous répondu par la négative alors qu’elle avait vraiment envie de partager ce moment avec eux
  • j’aurais pu mieux tenir ce verre de jus d’orange
  • un oncle de Monsieur Fernand et sa femme, qui habite dans le village où nous nous sommes mariés, ne sont même pas venus pour la cérémonie à la mairie
  • bien que le témoin de Monsieur Fernand ait testé l’acoustique de la salle, le jour J, beaucoup de personnes n’ont pas entendu les discours ! En effet, il a fait ses tests dans une salle vide, et je pense qu’une fois remplie, le son ne se propage pas du tout de la même façon !
  • certaines personnes (dont un de mes oncles…) ne se sont pas prêtées au jeu des compères… empêchant ainsi les autres de se prendre en photo au grand complet !
  • la Maire a écorché mon prénom pourtant simple… et bien qu’on l’ait rencontré 3 fois avant ! C’est Mammeg qui l’a corrigée… Mais c’est plus un sujet de rigolade entre moi et Monsieur Fernand maintenant !

Comme tu le vois, nous n’avions pas vraiment le contrôle sur ces éléments. La seule chose que nous aurions pu éviter, peut-être, c’est cette histoire de son : avec un DJ, je suppose que l’acoustique aurait été mieux gérée.

Il paraît qu’en habituant ton cerveau à voir le côté positif de chaque événement, tu finis par ne plus voir le négatif. Je n’avais pas fait ce travail en amont du mariage, mais mon cerveau a opéré tout seul en ce sens !

Et du coup, ce que je retiens de ce jour J, c’est :

  • ces moments complices lors de l’habillage, partagés avec ma SuperMaman et ma DesignSister, la cousine de Monsieur Fernand et Mammeg
  • la joie qui m’a envahie quand j’ai compris qu’une calèche venait me chercher
  • tout ce monde réunit pour nous voir nous marier (tant de regards plein d’amour, c’est fouuuuu !! Et un peu angoissant, quand on n’aime pas la foule comme moi, mais heureusement, c’est une foule bienveillante !)
  • les gentils compliments de parfait(e)s inconnu(e)s lors des photos
  • les compliments de tous ces gens que nous connaissons quand nous sommes sortis de la mairie
  • les jolies surprises qui ont émaillé notre dîner et la soirée
  • nos deux « premières » danses, dans notre bulle et les répétitions quelques minutes avant avec une de mes sœurs et mon cousin
  • la nuit de foliiie grâce à la musique choisie par le témoin de Monsieur Fernand
  • le fou-rire de nos amis juste avant d’aller nous coucher

Donc, pour tous ces moments, OUI, ça vaut vraiment la peine que nous nous sommes donnée ! Vivre une seule journée comme ça, c’est un tellement chouette souvenir que tous les mauvais côtés se diluent dans les bons. Je souhaite que tous les mariés vivent une belle journée, sans couac majeur, parce que c’est un vrai moment de bonheur à savourer sans modération !

Ainsi s’achève mon récit. Je parle, je parle, mais en attendant, de nouvelles chroniqueuses sont arrivées et d’autres récits de mariage sont à découvrir ! Alors j’espère que le mien a pu t’aider, voire même t’inspirer, et que les autres vont continuer à le faire. Je te souhaite de belles noces, et un beau mariage ! Et pour celles qui sont intéressées, mon clavier sort parfois quelques productions dans Sous Notre Toit… Alors peut-être à très vite pour une nouvelle chronique ! 😉

Et toi, as-tu toujours des regrets quant à ton mariage ? Ou parviens-tu à te concentrer uniquement sur les bons moments vécus ? Dis-nous tout !



4 commentaires sur “Parenthèse 23 : et un jour, il fallut tourner la page…”

  • Merci pour cette jolie chronique de fin Mme Parenthèses (même si je n’aime pas ce genre d’article) 🙂 J’ai pris un grand plaisir à suivre tes préparatifs puis le récit de ton mariage.
    Malgré les couacs (inhérents à toute cérémonie), on sent à travers tes mots que ce fut malgré tout le plus beau jour de ta vie… et c’est bien là l’essentiel !
    Je vais continuer à te suivre sur SNT, je te souhaite le meilleur dans vos futurs projets avec M. Fernand 🙂

    • Merci Mademoiselle Nala ! J’étais très heureuse de recevoir des commentaires de ta part sous mes chroniques 🙂
      Oui, je pense que je peux le définir comme un des plus beaux jours de ma vie (définitivement dans mon Top 3 ;)) !!

      Je suivrai tes chroniques avec grande attention, puisque te voilà maintenant de l’autre côté de la barrière !! 😉

  • Très belle chronique de fin Madame Parenthèse. J’ai pris plaisir à te lire et suivre votre aventure à tout les deux.

    Je pense qu’il y a toujours des couacs quel que soit le mariage, mais il ne faut pas se focaliser dessus (même si je sais que c’est parfois difficile).
    Il faut penser à tous les moments positifs qui ont fait de cette journée l’un de tes plus beaux jours.

    Bonne continuation à toi et à M Fernand

    • Merci Monsieur Triton ! Je suis heureuse de savoir que tu as bien aimé lire nos aventures mariagesque 🙂
      C’est bien vrai qu’il ne faut pas se focaliser sur les couacs !! Je préfère garder un beau souvenir de nos noces, parce que c’est comme ça que je les ai ressenties 🙂

      Bonne continuation également !

Commente ici !