Ma merveilleuse parenthèse bretonne : la semaine précédente

Ça y est !!! J’entame mon récit du grand jour J ! Enfin, presque… puisque, comme tu as pu le lire dans le titre, je vais passer en revue la semaine qui a précédé notre mariage. Prête ?

Samedi

Nous avons achevé la décoration que nous pouvions préparer en amont. Mes parents viennent la récupérer le matin : nous disposons six cartons et une table pliante dans leur grande voiture (vive les grandes voitures).

Ma témoin, Miss Serpentard, nous rejoint pour déposer vite fait ses tenues (qui tiennent dans un tote bag) et des bouteilles vides supplémentaires, nécessaires à nos centres de table.

Le reste de la journée se déroule assez sereinement, nous finissons notre valise et passons en revue les éléments que nous aurions pu oublier. Mes parents ont une liste des éléments qu’ils doivent nous apporter depuis chez eux le mardi.

Dimanche

Nous arrivons très en avance à la gare car nous devons récupérer des bougies ! Je les ai achetées lors d’une réunion entre copines (tu sais, comme Tupperware, mais pour des bougies) et elles ont eu quelques soucis d’acheminement ! Mais nous partirons finalement avec, à ma grande satisfaction. Nous avons même eu droit à un allume-feu pour nous dédommager de l’attente.

Notre train est enfin annoncé, le voyage se déroule sans problème et nous arrivons enfin chez Mammeg. Nous nous posons, faisons une petite balade, et commençons à préparer le reste de la semaine. Notamment, nous faisons un planning de repas, pour évaluer les courses que nous devrons faire le lendemain.

Lundi

Nous rencontrons la maire de la commune et sa première adjointe. Elles sont là toutes les deux, au cas où la maire soit empêchée le jour de notre mariage. Ainsi, la première adjointe pourra prendre le relais sans débarquer complètement. Nous leur exposons les grandes lignes de notre histoire et les leur remettons sur un papier.

Ensuite, c’est parti pour les courses ! Avant de partir, mauvaise nouvelle : mes parents n’arriveront que le mercredi. Trop de boulot (ils sont profs, et les copies s’accumulent), trop de fatigue, ils préfèrent prendre un jour pour décompresser avant de faire le trajet Paris-Bretagne. Ils pourront emmener ma DesignSister, qui avait prévu de partir le mercredi également.

Je suis assez contrariée car j’avais prévu mon planning de réalisation de décoration en fonction de leur arrivée. Mais c’est ainsi, j’écarte ces mauvaises pensées et nous en profitons pour nous détendre avant la course des derniers jours.

Nous remplissons le frigo avec les denrées de la semaine, mais nous convenons de n’acheter les softs du coktail que le jeudi. Il y a un Métro à côté de Saint-Malo, et la propriétaire de la salle a gentiment accepté de nous laisser déposer les boissons le jeudi plutôt que le vendredi, jour de la remise des clés.

Mardi

Nous commençons à nous pencher sur une des pièces centrales de nos centres de table : les bouteilles. Remplies d’eau et garnies d’une branche de fougère, elles constituent l’élément le plus élevé du centre de table. Mais nos essais sont bien moins concluants que ceux de l’été dernier : la fougère ne descend pas assez dans la bouteille, et il reste une grosse partie vide vers le bas. Mammeg a alors l’idée d’ajouter des billes plates de couleur, pour garnir un peu. Tout le contenu de son vase y passera !

Nous allons également chercher du sable sur la plage, pour garnir notre deuxième élément central. L’occasion d’une belle balade à nouveau.

Mercredi

En passant récupérer les alcools, stockés dans les caves et garages des différents oncles et tantes de Monsieur Fernand, nous réunissons toutes les bouteilles nécessaires à notre décoration. Plus besoin d’attendre l’arrivée de mes parents pour compléter le lot ! Nous stockons les vins et le champagne dans la salle de bain, à l’abri du chauffage au sol (bon, il fait super beau depuis le début de la semaine, mais sait-on jamais).

Monsieur Fernand regarde encore la météo : devant le changement constant des prévisions pour le samedi, nous convenons que c’est inutile et décidons de ne plus la regarder de la semaine. Ça ne nous empêchera pas d’être régulièrement mis au courant des prévisions par nos proches respectifs !

Mes parents arrivent dans la soirée. Nous déchargeons leur voiture, qui semble à deux doigts de l’explosion !

Je me rends compte qu’il manque un panneau en liège, sur lequel j’avais prévu de fixer les éléments du plan de table. Branle-bas de combat, ma mère et Mammeg cherchent une solution pendant que nous allons récupérer ma DesignSister, lâchée en chemin par mes parents pour un rendez-vous in extremis chez une esthéticienne locale. Quand nous revenons, le problème est résolu, et le cadre aménagé est encore plus grand que celui originellement prévu (et heureusement !).

Nous mangeons tous ensemble et commençons l’atelier décoration dans la bonne humeur (mais un peu fatigués quand même).

Jeudi

Grosse journée en perspective ! Nous partons de bonne heure avec ma DesignSister et ma SuperMaman pour aller acheter les alcools. Métro n’étant pas accessible (la carte envoyée à ma mère n’est toujours pas arrivée), nous nous rabattons sur le SuperU de Dinard. Nous vidons les rayons (d’accord, j’exagère beaucoup) et repartons de là après une bonne heure de courses.

Nous mangeons sur Dinard et repartons ensuite très vite, direction notre salle ! Les cartons sont déposés, vidés dans les frigos et repliés dans un coin assez rapidement. Nous en profitons pour faire un tour, car ma mère et ma sœur n’ont pas vu la salle, et elles sont ravies de la découvrir. Le jardin leur plaît beaucoup aussi. Nous discutons du meilleur endroit pour installer les barnums. Puis nous rentrons.

Mammeg est allée chercher Miss Serpentard à la gare le matin. Nous faisons une balade en famille avec elle, puis nous rentrons et le deuxième atelier décoration commence. Miss Serpentard se charge du plan de table : elle découpe tous les éléments pour que sa mise en place le lendemain soit super rapide.

Ma DesignSister et moi faisons les bocaux (le fameux deuxième élément), ma mère plie les supports en origami de toutes nos feuilles de signalétique (si tu ne veux pas acheter trente-six cadres en plastique pour mettre tes noms de table dedans, je te recommande fortement cette solution !) et mon père prend des photos.

La mise en place de notre décoration bretonne

Crédits photo : Photo personnelle

Focus sur les bocaux !

La mise en place de notre décoration bleue et bretonne

Crédits photo : Photo personnelle

Tu peux apercevoir le fameux pliage des feuilles pour servir de support aux noms des tables et au menu !

Puis nous chargeons la voiture, en essayant de bien noter leur contenu sur les cartons.

Vendredi

Encore plus grosse journée !

Nous remplissons deux voitures, dont une avec le repas pour sustenter toutes les gentilles personnes qui sont venues nous aider. Et je peux te dire qu’elles ont dépoté ! Grâce à elles, nous avons fait les tâches suivantes avant 15h, nous permettant de les libérer pour qu’elles puissent profiter des environs (ben oui, Dinard, c’est beau quand même, ça vaut le coup de s’y promener !) :

  • Montage de deux barnums
  • Nappage et dressage des tables
  • Mise en place d’une grande partie de la décoration (plan de table, centres de table, table de la tirelire…)
  • Passage en revue du planning du lendemain
La mise en place de notre décoration bleue et bretonne

Crédits photo : Photo personnelle

D’ailleurs, je reviens sur le chapitre des surprises car il faut savoir que beaucoup de choses se sont décidées à la dernière minute ! Par exemple, le pliage des serviettes. Ou encore l’ajout d’un élément décoratif sur les bouteilles formant le centre de table. Et aussi, la dispersion de petites perles de couleur sur les tables, au centre, pour donner un petit effet coloré supplémentaire.

Ce sont des propositions qui m’ont été soumises (oui, soyons claire : ce jour-là, j’ai passé mon temps à courir de groupe en groupe pour donner mes instructions ! Je crois que Monsieur Fernand a été moins sollicité) et que j’ai acceptées parce qu’elles m’ont paru bonnes.

Et je suis très heureuse du résultat, car plusieurs personnes ont contribué à y parvenir ! Du coup, quand je vois les photos, je me souviens que c’est ma mamie qui a proposé de plier les serviettes ainsi, et que Mammeg a proposé de présenter cet élément de cette façon. Ça me fait plaisir, je trouve que les souvenirs que j’y attache sont plus forts ainsi !

La mise en place de notre décoration bleue et bretonne

Crédits photo : Photo personnelle

Ces grues accrochées n’étaient pas prévues non plus !

Ensuite, nous avons fait les finitions, accueilli ceux qui arrivaient un peu en décalage pour tester la sono, et nous avons même été expédiés dans une voiture, le temps que des “tests acoustiques” soient réalisés… Comme il y avait des Kango dans la voiture, on n’a pas trop protesté (j’adoooooore ces biscuits !!).

C’est dans cette même voiture que nous nous sommes rendu compte que nous avions oublié d’aller chercher les cadeaux des invités !! Heureusement, la chocolaterie nous a proposé de les apporter en même temps que la pièce montée le lendemain, et nos témoins et familles se sont chargés de les disposer sur les tables, comme nous l’avions prévu à la base.

Après une french manucure faite par ma DesignSister, nous rentrons chez Mammeg. Demain, nous nous marions !!!!

La suite dans une prochaine chronique !

Et toi ? T’es-tu entourée d’une équipe de choc pour la dernière ligne droite ? As-tu été mise dehors avec ton chéri pendant des tests de sono ? Aimes-tu les Kango ? Partage tes astuces pour une mise en place efficace et sereine avec nous !


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



8 commentaires sur “Ma merveilleuse parenthèse bretonne : la semaine précédente”

  • J’aime beaucoup votre décoration de table <3
    Hâte de découvrir le rendu final en situation !

    Je ne sais pas si c'est vraiment ce que vous avez ressenti avec tes proches, mais ton article donne l'impression d'une installation à la cool et sans (trop de) stress 🙂 Vous avez pris le temps de vous poser lorsqu'il le fallait et de vous balader, c'est très sympa je trouve.

    Vite la suite à présent Mme Parenthèses 😉

    • Merci Nala !!! Hé bien… il va falloir patienter pas mal pour le voir ^^ Ce sera la dernière chronique sur mon mariage ^^

      J’ai eu des coups de stress et de contrariété (notamment quand mes parents ont décalé leur arrivée), bien sûr, mais c’est vrai que je garde plutôt le souvenir d’une semaine de vacances ! Après, je ne sais pas si c’est le cas pour notre équipe de choc, qui devait être pas mal stressée ^^
      Et le vrai moment de “stress”, c’était le samedi, où j’ai eu l’impression d’être indispensable à tout le monde :p Ils ne voulaient pas installer quelque chose sans mon accord préalable, c’était trop gentil ^^

  • On sent que votre installation et votre semaine plus globalement a été plutôt sereine ! C’est super 🙂
    En tous cas, le rendu est super joli, et vraiment original ! Je n’avais jamais vu ce genre de centres de table auparavant ! Bravo à vous 🙂
    Et j’aime beaucoup le fait que des choses aient été improvisées 😉

    Vivement la suite 🙂

    • Oui, ce n’était pas trop la course (j’étais d’ailleurs assez surprise) ! L’improvisation, ça apporte toujours un petit plus 😉
      Je suis contente que tu trouves ça original ! Je crois que mes invités non plus n’étaient pas habitués à ce style de centre de table : certains ont bu l’eau avec la fougère dedans XD

  • Mais tu fais pleins de suspense là, je pensais voir les photos de tout ce dont tu parles et même pas. Je me contenterai des centres de tables, qui rendent super bien. Les fougères dans la bouteille, j’avoue que je ne comprenais pas bien l’idée, mais ça rend super au final !

    • Ah, non désolée, j’ai tout mis dans ma chronique spéciale décoration ^^ Oui, j’avais beaucoup aimé le rendu en photo, et en vrai c’était vraiment sympa (et pas très cher :p) !

  • Whaouuuu c’était pas de tout repos cette dernière semaine !! Impressionnant tout ce que vous avez accompli. Mais ta deco est chouette. Ça en valait le coup ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *