Mon mariage bilingue – la veille du jour J et ma déco

Je t’ai raconté en détail la semaine précédant le mariage et mon après-midi wedding cake. Nous voici donc arrivés maintenant à la veille de notre jour J !

Depuis le début de la semaine, la météo joue avec nos petits cœurs, nous promettant un coup du beau temps, un coup de la pluie, voire des orages, pour notre joli jour. Mais rien n’est fiable en ce mois de mai. La météo heure par heure nous dit qu’à cet instant précis, là où nous sommes, il pleut des cordes, alors qu’on est dehors et qu’il y a du soleil… Va comprendre !

Quand le temps s’en mêle…

Je suis résignée à cette incertitude jusqu’au dernier moment. Pourtant, une chose devient de plus en plus évidente au fil des jours : il va faire froid. S’il fait 15°C, nous aurons de la chance. Or, nous avions prévu de faire à la fois notre cérémonie laïque et le cocktail à l’extérieur, dans les jardins, sous de magnifiques cèdres centenaires.

Heureusement, nous avons aussi deux salles, très belles et spacieuses. L’une, à l’étage, est réservée au dîner. L’autre, au rez-de-chaussée, est destinée à la soirée dansante, mais peut aussi servir de plan B en cas de mauvais temps. Cette deuxième salle va donc – malheureusement – devoir être utilisée…

N’ayant accès au site qu’à partir de 16h, nous avons la plus grande partie de la journée du vendredi devant nous pour finaliser les derniers détails. J’ai préparé les cartons de déco à emporter sur place, pendant que Ken récupère la sono et notre voiture de mariés chez les loueurs. Mes beaux-parents, eux, s’occupent d’accueillir les invités qui commencent à affluer, et des dernières courses à faire pour le dimanche.

chargement

Crédits photo : Photographies ToutCourt

16h. Nous sommes sur place, accompagnés de nos amis, reconvertis en petites mains pour l’occasion.

Mine de rien, nous sommes nombreux, une bonne dizaine ! Je m’improvise chef de chantier, courant à droite et à gauche, donnant mes consignes, répartissant les tâches, téléphone greffé à l’oreille et calepin en main pour rayer au fur et à mesure les éléments de la to-do list.

Petit rappel de notre thème déco, pour celles qui n’auraient pas suivi. Du rose fuchsia, du orange mandarine, des bulles/ronds/pois et des sucettes spirales (à cause de notre séance d’engagement et de nos faire-parts). Du peps et de la couleur, quoi !

Déco adaptée

Nous commençons par déplier les pompons en papier de soie. J’en ai préparé une cinquantaine, en gros – des roses, des oranges, des jaunes et des blancs – pour faire des grappes au plafond de la salle du repas. Ils doivent être installés avant que le traiteur ne dispose les tables, rapport à l’escabeau… A ce moment-là, nos petites mains m’ont maudite !

Celle qui n’a jamais déplié de pompons ne peut pas comprendre… Sache juste que c’est long et fastidieux, mais le résultat en vaut vraiment la peine !

Crédits photo : Lillynet

Psst ! Pense à prévoir des vivres pour tes petites mains le jour de l’installation… je n’y avais pas pensé et ça a râlé !

Nous passons ensuite à l’installation de la cérémonie laïque dans la salle du bas.

Qu’il pleuve ou non le lendemain, impossible de la faire à l’extérieur par 15°C. Snif… Tant pis pour mon beau cèdre ! La principale difficulté sera donc de tout débarrasser dès la fin de la cérémonie, pour que le traiteur puisse installer les buffet du cocktail qui suit. Mais un rapide brainstorming avec les amis présents nous a permis de mettre en place un plan d’attaque qui a super bien fonctionné. Je te raconte ça très prochainement !

Pour la déco de la cérémonie, j’avais prévu :

  • Des guirlandes de pastilles, découpées dans du papier cartonné, qui auraient dû être suspendues aux branches des arbres, et qui ont finalement constitué une constellation de pois au dessus de nos têtes
install cérémonie

Crédits photo : Photographies ToutCourt

  • Un grand drap blanc, qui devait trouver sa place dans une branche du cèdre au dessus de l’autel, mais qui a finalement été accroché à une poutre
  • Des petits pompons en papier de soie au bout des chaises dans l’allée – eh oui, encore des pompons ! Par rapport au tuto, j’avais simplement coupé les feuilles en 4
  • Des livrets de cérémonie en anglais et en français, mis en page par notre chère Madame Citron, et des bulles à poser sur les chaises
allée cérémonie

Crédits photo : Photographies ToutCourt

 

  • Une table avec nos bougies pour le rituel, j’y reviendrai bientôt !
  • Un pupitre à partitions, pour que les intervenants posent leurs textes
  • Un petit panier, avec des paquets de Kleenex entourés d’un rond de papier « Pour vos belles larmes d’émotion ». Une idée trouvée je ne sais plus où sur le net, et qui a fait sensation auprès de nos invités !

Crédits photo : Lillynet

Enfin, il fallait installer :

  • La sono et les éclairages pour la cérémonie et la soirée dansante. Les garçons s’en sont fait un plaisir !
  • Les bonbons du Candy-bar, qui ont trouvé leur place sur un rebord de fenêtre
  • La table avec l’urne et le “livre d’or”.

Crédits photo : Lillynet

Un livre d’or à trous !

Je mets ça entre guillemets, car ce n’en était pas vraiment un…

En grands angoissés des livres d’or, dans lesquels nous ne savons jamais quoi écrire, Ken et moi avions choisi d’adapter une autre idée, que l’on trouve sur des sites de mariage anglo-saxons. Une fiche avec un texte à trous, que les invités n’ont plus qu’à compléter avec leurs mots. Ça a donné des messages très touchants ou très drôles, selon les cas, et la plupart des invités on joué le jeu !

Nous avions également posé à côté de l’urne des cartons vierges et des enveloppes, pour ceux qui préféraient nous écrire un mot libre, ou qui avaient oublié de prendre une enveloppe pour leur cadeau. Et nous avons retrouvé une bonne vingtaine de nos enveloppes dans l’urne, preuve que c’est utile !

Pas la place de mettre le Photobooth. Tant pis, il faudra l’installer en même temps que le traiteur installera son cocktail…

Nous repassons à l’étage, pour décorer les tables installées par le traiteur.

Déco de table animée

J’ai prévu des centre de tables DIY.

Depuis un an, nous avons collectionné des bouteilles en verre transparentes de toutes les formes et de toutes les tailles, pour servir de vases. J’avoue, j’en ai acheté aussi pour compléter. Si tu en as besoin aussi, je te recommande ce site.

J’avais acheté des rubans à pois à nos couleurs, pour les nouer autour des bouteilles que nous avions préalablement bombé à la peinture blanche. Nous avons donc posé au centre de chaque table quatre bouteilles dépareillées, dans lesquelles nous avons mis des germini fuchsia et oranges, du gypsophile et  de grandes herbes, achetées en vrac à ma fleuriste.

Centres de table

Crédits photo : Lillynet

Nous avions également sur les tables :

  • Des sur-nappes carrées en intissé rose – 1€ pièce et franchement, ça habille super bien !
  • Des chandeliers prêtés par le traiteur
  • Des ballotins de dragées préparés par belle-maman (on adore ça !)
  • Des cocottes en papier pour permettre aux personnes ne se connaissant pas de briser la glace, une idée inspirée de Madame Coquette, avec des questions ou des gages

Par exemple : Raconte la première fois que tu as rencontré Mlle Tout Court et/ou Ken ; Combien pèsent Mlle Tout Court et Ken réunis ? Quel invité a fait le plus de kilomètres pour venir ? Vrai ou faux : il y a un taxidermiste dans la salle* etc…

Déco Tables

Crédits photo : Lillynet

  • Les menus, sous forme de ronds de serviette, imprimés sur du papier calque et reprenant le motif de sucette du faire-part
  • Les cartons de placement

* Véridique !

Escort-sucettes !

Enfin, le clou du spectacle.

Au lieu d’un plan de table classique, nous avions envie de faire des escort-cards. Tu sais, c’est ce système où chaque invité se voit remettre un carton – ou autre, selon ton imagination – lui indiquant à quelle table il est assis. Et comme je te l’ai déjà raconté, suite à notre séance d’engagement et à la création de nos faire-parts, nous voulions qu’il y ait des sucettes à notre mariage.

L’idée était donc toute trouvée : nous allions faire des escort-sucettes ! Chaque invité devait trouver la sienne, son prénom étant inscrit d’un côté de la sucette et le nom de sa table de l’autre. Ça a été du boulot à faire, surtout la planche sur laquelle elles étaient accrochées, mais les invités ont vraiment apprécié !

Crédits photo : Sonia Epple

Avec tout ça, nous avons fini l’installation vers 21h, épuisés mais ravis d’en avoir fini du résultat ! Après ça, Ken est allé passer la soirée avec ses témoins et ils ont dormi tous ensemble chez l’un d’eux, pendant que je rentrais dormir chez mes beaux-parents, accompagnée de mes témoins. Eh oui, on est comme ça chez les Tout Court : c’est la mariée qui se prépare chez le marié !

Astuces et petits conseil

  • Si tu comptes te lancer dans la peinture de bouteilles…

Sache que j’ai essayé à peu près toutes les techniques. La bombe, le pinceau/rouleau, tremper les bouteilles dans le pot de peinture, verser la peinture dans la bouteille et étaler…

J’en suis arrivée à la conclusion que la meilleure solution reste la bombe. En effet, pinceau = traces, trempage = égouttage pas facile à gérer, peinture dans la bouteille = soit la peinture est trop épaisse et ne s’étale pas, soit elle est trop liquide et n’adhère pas !

Mais il faut vraiment bomber par petites touches pour ne pas avoir de coulures, et ne pas espérer avoir un rendu parfaitement uniforme, à moins d’être une pro de la bombe… Et une fois peintes, ne surtout pas les entrechoquer/griffer, car la peinture s’écaille tout de suite. Je t’aurai prévenue ! Madame Loco nous avait déjà mises en garde, pourtant, mais je ne pensais pas que c’était à ce point-là !

  • Si tu comptes te lancer dans ce type de composition florale DIY…

Attention. Ça prend beaucoup de temps de remplir les bouteilles d’eau, de tailler les fleurs à la bonne hauteur et de disposer ça joliment. Belle-maman y a passé l’après-midi entier !

Et toi,  tu as un plan B en cas de mauvais temps ? Tu es angoissée quand tu dois écrire dans un livre d’or ? Tu fais beaucoup de DIY pour la déco ? Tu es plutôt plan de table classique ou escort-cards ? C’est à toi !



58 commentaires sur “Mon mariage bilingue – la veille du jour J et ma déco”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *