Mademoiselle Starlight passe dans la cabine

Ça y est, cette fois, je ne te parle plus de mes chaussures ! J’avais hâte de commencer cette chronique parce que, même si, comme je te l’ai dit précédemment, je savais quelles chaussures je voulais avant la robe, j’ai tout de même rêvé de celle-ci un bon nombre de fois étant petite fille. Tantôt rouge, tantôt blanche, meringue/romantique/princesse ou un peu plus rock’n’roll, voire courte. Aujourd’hui, la petite fille à l’imagination débordante s’est calmée mais, quand on aime beaucoup de choses, le meilleur moyen de se décider est d’essayer !

Essayage round 1

Me voilà partie avec Miss Bouquin, ma témoin. On a été dans une boutique près de chez moi toutes les deux, et sans les 3 autres demoiselles d’honneur, le but de cette visite étant de débroussailler le chemin dans la jungle des robes de mariée.

Une première personne nous accueille et me propose d’essayer quelques robes. Ça tombe bien, je suis là pour ça. Je fais le tour du magasin et je sélectionne 2-3 modèles bien qu’un peu perdue dans tout ça. Je passe une première robe très princesse et jolie sur le cintre. Mais alors je ne me sens absolument pas à mon avantage dans celle-ci, trop bouffant/« effet miroir grossissant ». J’essaye une 2e robe, la coupe me convient beaucoup plus. Je me sens plus grande et élancée mais ce n’est pas encore ça. Ensuite, la 3e robe se rapproche de la précédente mais, pour le coup, il y a du strass et beaucoup trop à mon goût. Parce que même si j’aime bien les strass et les paillettes, je ne me voyais pas dans une robe avec beaucoup de strass. Donc, suivante.

J’en essaye une plus originale repérée en vitrine. Elle est très jolie, je l’aime bien et je me retrouve un peu dans celle-ci. Mais, j’avais envie d’être une princesse alors retour à une coupe plus classique et qui sera mon coup de cœur pour cette série d’essayage : une robe Rosa Clara, de la dentelle, du tulle, un joli décolleté, une coupe parfaite, quelques petits brillants. Ce pourrait bien être celle-ci… Mais je ne prends pas de décision tout de suite et j’en essaie une dernière (que je n’avais pas réellement envie d’essayer mais bon) suite aux conseils d’une seconde vendeuse, parce que je suis petite, ma morphologie, blablabla – pas très convaincue – une coupe droite, fluide ou sirène serait la coupe parfaite pour moi, d’après elle. Et bien, c’est peut-être parce que je suis têtue mais je n’ai pas aimé du tout, pas sur moi en tout cas.

Bref, nous sommes reparties en gardant en tête 2 robes : la Rosa Clara, mon coup de cœur, et la grain de folie comme Miss Bouquin l’appelle. Surtout, j’ai trouvé le style de robe que je souhaitais : une coupe princesse qui part des hanches, du tulle et de la dentelle.

Debriefing de mes essayages de robe

Crédits photo : Image personnelle

Essayage round 2

Suite à ce premier essayage, j’ai fait du repérage via mon ami Pinterest. Je vois plusieurs modèles qui pourraient être le bon. Mes demoiselles d’honneur, Miss Bouquin et moi nous mettons d’accord sur une date pour m’accompagner lors du prochain essayage.

Finalement, l’une de mes demoiselles d’honneur, ma cousine, ne pourra pas être là. Nous allons à 4 dans cette petite boutique toute mignonne. La dame qui nous accueille est très chaleureuse. Je lui montre quelques images trouvées sur Internet et c’est parti pour les essayages.

J’ai dû essayer une demie douzaine de robes. Il y a eu des « pourquoi pas », des « no way », des « bof », des « ouais, celle-là je l’aime », des regards échangés, des sourires, des rires…

Debriefing de mes essayages de robe

Crédits photo : Image personnelle

Et puis, il y a eu l’essayage d’une robe. On la voit, jolie sur son cintre et, pour l’instant, ce n’est qu’une jolie robe. La dame m’aide à l’enfiler et elle l’ajuste à ma taille à l’aide de ses pinces et épingles. Je me regarde dans le miroir et ce truc dont tout le monde parle, cet effet de « tu sauras tout de suite si c’est la bonne » auquel je ne croyais pas m’est arrivé ! L’espace de quelques secondes, je n’étais plus dans cette petite boutique de région parisienne, j’étais dans l’allée face à celui qui allait être mon mari !

Une fois redescendue sur la terre ferme, je me tourne vers les filles le regard rempli d’émotion. À croire que la vendeuse l’a ressenti puisqu’au même moment j’ai eu le droit à un voile piqué dans les cheveux avant même avoir eu le temps de dire ouf.

C’est là que les larmes ont coulé. Je savais. C’était celle-ci et pas une autre. La dame me demande tout de même de faire une sélection top 3 qu’elle me note sur un papier pour que j’y réfléchisse.

Debriefing de mes essayages de robe

Crédits photo : Image personnelle

J’ai attendu un mois avant d’y retourner. Pendant ce temps, j’en ai reparlé avec Miss Bouquin et, on avait beau voir d’autres modèles, le choix a été unanime. Au fond de moi, je le savais depuis le début, j’allais me marier dans cette robe. On a donc repris rendez-vous avec la boutique. J’ai réessayé d’autres robes en plus des deux autres robes qui étaient dans mon top 3. À chaque essayage, la même réponse : non catégorique. Je réessaie cette fameuse robe et là encore des larmes pour tout le monde. Re-piquage de voile dans les cheveux, re-larmes. C’est parti, je commande le tout, robe, voile et jupon.

Ces moments resteront gravés dans ma mémoire et mon cœur parce que c’est le jour où j’ai vraiment réalisé que j’allais me marier à l’homme que j’aime et où j’ai partagé un moment merveilleux avec des filles qui me sont proches.

Depuis, je suis retournée à la boutique pour mon premier vrai rendez-vous, celui où je revois ma robe après des mois et où elle est à ma taille (enfin presque puisque nous y sommes pour prévoir les retouches à faire). J’y ai été accompagnée de ma cousine qui n’avait pu être là les précédentes fois. J’étais super contente qu’elle vienne d’autant plus que, comme les autres fois, la dame a été adorable. J’ai pu rester dans ma robe un long moment juste pour profiter de celle-ci et m’amuser à faire des photos. Je remercie vraiment cette personne qui est d’une gentillesse incroyable, qui connaît parfaitement ce qu’elle fait et qui, pour moi, est vraiment faite pour ce métier !

Debriefing de mes essayages de robe

Crédits photo : Photo personnelle

Et toi, comment as-tu vécu ce moment ? Avec qui y es-tu allée ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



10 commentaires sur “Mademoiselle Starlight passe dans la cabine”

  • Oh oui ! absolument superbe cette robe ! Elle te vas merveilleusement bien !! Mais toutes celles que tu as essayé t’allaient super bien ! Tu es très belle et rayonnante ^^
    Y’a pas photo, quand les vendeuses sont sympas, on est plus détendues et on profite du moment ! En tout cas, super originale comme présentation, j’ai adoré les photos avec les bulles pour qu’on sache ce que tu penses !! Bravo !

  • C’est vrai qu’elle te va particulièrement bien !
    Et comme je t’enviiiiiie, j’aurais aimé ne pas galérer lors de mes essayages et que ce soit fluide, tout comme pour toi !

  • O’scarlett, o joie ? On a du trouver notre bonheur dans la même boutique 😉 très jolie robe et elle te va très bien. Même si, pour être honnête, tu es à ton avantage sur toutes les photos !

  • Wouah ! que tu es belle et rayonnante 😉
    Vous (avec Mlle Salade de Fruits) avez de la chance qu’on vous ai laissé prendre des photos car lors de mes essayages c’était totalement interdit.

  • Merci pour ce joli récit accompagné de jolies photos qui m’intéresse d’autant plus que je n’ai pas vécu ces moments, ayant décidé de choisir ma robe avec mon fiancé. Merci de nous en avoir fait profiter et bravo pour ta superbe robe.

    • Mister Jack et moi avons choisi de se faire la surprise de nos tenues respectives, du coup il est interdit de séjour sur Melle Dentelle !
      En tout cas, contente que ça t’ait plu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *