Mon deuxième essayage : un coup de coeur confirmé – Partie 2

Je t’ai laissée au moment où, ma robe H sur le dos, je trépigne, je glousse, je me tourne, je m’admire… Vraiment, c’est elle ma précieuse, sans aucun doute !

Super Conseillère nous confie que, puisque le modèle d’exposition est à ma taille, on peut l’avoir avec une réduction de 20 % ! Ma mère se transforme alors en marchande de tapis (mais de tapis en dentelle, hein !) et négocie le prix ! Notre vendeuse s’éclipse en parler avec sa responsable. Nous en profitons pour inspecter la robe. La dentelle est un peu abîmée à un endroit mais rien d’irréparable…

Mathilde revient pour nous annoncer que finalement la réduction passe de 20 % à 25 % ! Oui, oui, tu as bien lu ! Je ne sais pas si c’est grâce au fait que je sois chroniqueuse Dentelle mais, en tout cas, cette réduction supplémentaire rend ma belle H encore plus précieuse ! Ma mère, en vraie Momzilla, ne se laisse pas pour autant impressionner ! Elle s’assure que le pressing et les retouches, en cas de variation de taille, soient bien compris…

Pendant ce temps, Madame Yam tente de joindre l’autre boutique où nous avons rendez-vous pour prévenir que nous aurons du retard. Garde ce détail en mémoire, il aura son importance !

Je finis mes essayages Cymbeline avec une autre très belle robe :

041-CY-HERITAGE

Crédits photo : www.cymbeline.com

Elle est juste magnifique et elle me va très bien aussi ! Mais elle est éclipsée par la robe précédente… J’aime ma précieuse, je la veux, je la veux, je la veux !!! Oh non, je ne veux pas me la faire piquer par une autre mariée taille 42 ! Mais ma mère veut absolument passer à la deuxième boutique, « pour être sûre »…

Dans une précédente chronique, je t’avais parlé du mauvais stéréotype de la boutique de robes de mariée… Tu t’en rappelles ? Et bien, lis la suite !

Mauvais accueil et confirmation du coup de cœur

Nous sonnons et entrons… Personne ne nous accueille… À l’étage, une dame passe sa tête par-dessus la rambarde. Madame Yam annonce que nous avons rendez-vous mais que nous sommes en retard :

« Ah bon ? Vous avez rendez-vous ? » Hum, ça commence bien…

Cette femme me demande si j’ai déjà vu des robes ou d’autres marques. Je lui réponds donc : « Cymbeline et la collection Mademoiselle Amour de Pronuptia ». Elle m’arrête et me rétorque : « Nos robes n’ont rien à voir… Nous n’avons que du haut de gamme » Okay, rentre chez toi, nous n’avons pas les mêmes valeurs ma petite demoiselle ! « Nos modèles démarrent à environ 6 000 euros, mais nous faisons des soldes… moins 60 % sur l’ancienne collection ».

Soit, jetons un coup d’œil…

On nous indique rapidement les robes, toutes dans des housses (argh) puis elle repart discuter avec sa copine. Pendant ce temps, le téléphone sonne mais Madame n’a pas l’air de s’en préoccuper… Nous nous regardons entre nous, on comprend mieux pourquoi on n’arrivait pas la joindre !

Nous faisons le tour du magasin mais, visiblement, cette Dame n’a aucune envie de nous renseigner, de nous aider… Bref, aucune envie de travailler ! Pas étonnant que ses robes soient autant soldées ! Je suis sûre que, dans un autre magasin, j’aurais déjà été en cabine, à poil, en train d’attendre qu’on m’apporte une robe.

Heureusement que j’avais déjà trouvé ma robe ! Je pense que si ça n’avait pas été le cas, j’en serais ressortie DÉ-GOU-TÉE des boutiques de mariage !

Ça a également vacciné ma Maman et c’est de nouveau au pas de course que nous faisons le chemin inverse. Ma précieuse m’attend, on la réserve… Après cette mésaventure, je ne peux qu’apprécier l’accueil que nous avons eu à Cymbeline !

Et ma robe courte pour la soirée alors ?

Oui ? Quoi ? Mademoiselle Inès ? Qui ça ? Ah oui, c’est vrai !

Oubliée Mademoiselle Inès !

J’aime tellement ma précieuse H qu’il m’est impossible de lui faire une infidélité ! Je refuse de la quitter de la journée !!!

J’ai hâte de la retrouver pour mes essayages couture !

Et toi ? As-tu eu une mauvaise expérience d’une boutique de mariage ? Ou au contraire un super accueil ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



18 commentaires sur “Mon deuxième essayage : un coup de coeur confirmé – Partie 2”

  • Pas de mauvaise expérience mais pas envie d’aller essayer (déjà que je déteste faire du shopping…) ce sera donc robe de couturière mais à distance …

    • Waah comme j’avais déjà répondu en commentaire (peut-être était-ce toi?), je trouve cela très courageux de passer par une couturière (trop peur d’être déçue du résultat et de ne pas savoir m’imposer) et encore plus en ligne!

  • J’ai hâte d’aller essayer ma robe mais à la fois, j’ai un peu l’appréhension de me retrouver comme toi dans une boutique avec des gens froids, alors que c’est un moment tellement important ! J’avoue que l’essayage de la robe ca donne hâte et ça fait un peu stresser aussi 🙂

    • J’étais comme toi, je stressais beaucoup mais le fait d’avoir mon amie WP avec moi m’a beaucoup rassurée!
      Pour éviter un maximum ce genre d’expérience, je peux te conseiller de prendre rendez-vous, en dehors du samedi si tu as le choix. Fait aussi le tour des catalogues en ligne pour avoir quelques noms de robes (même s’il n’y a pas toujours tout sur place) et précise que tu es ouverte aux suggestions des vendeuses qui, dans mon cas, ont assez d’expérience pour te trouver LA robe!

  • C’est vrai que chez Cymbeline, elles savent conseiller et accueillir !!!! c’est là que j’ai trouvé ma précieuse <3
    Je n'ai eu qu'une seule mauvaise expérience de ce genre et c'est chez Pronuptia à Raspail où la dame m'a bien fait comprendre que dans cette boutique "il n'y a que du haut de gamme" … m'enfin tampis.
    J'suis super heureuse pour toi et hâte de lire la suite ^^

      • C’est Alice qui a été d’abord un coup de coeur visuel. La 1re fois que je suis allée essayer les robes, elle ne l’avais pas… déception. Mais la 2e fois quand j’y suis retournée avec Maman elle y était et ça a été la révélation ^^ adorables conseillères très à l’écoute !!

  • « Que du haut de gamme », Cymbeline, c’est quand même pas donné !!

    Je déteste ce genre de comportement, avec une telle personne, c’est tout de suite mal parti pour faire affaire avec elle.

    J’ai hâte de lire la suite !

    • Merci Justine! Je t’avoue que cette phrase m’ a un peu scotchée! Je fonctionne beaucoup à l’ « affectif » et même si j’avais trouvé une belle robe là-bas, je ne sais pas si ce magasin l’aurait emporté contre un autre plus sympathique, sachant qu’il aurait fallu y retrouver pour les retouches!

      • En effet, Cymbeline ce n’est pas donné mais ça reste « abordable » avec certaines offres.
        Je marche également beaucoup à l’affectif et j’ai renoncé à une robe chez Pronovias pour son prix mais aussi parce que j’étais moins à l’aise…

  • Pas franchement de mauvaise expérience pour ma part (pas à ce point), mais je me suis toujours sentie mal à l’aise… La dernière boutique que j’ai faite, je sentais vraiment la pression commerciale : la vendeuse qui tient absolument à me vendre du champagne au lieu du blanc que je souhaitais… le classique : « il faut commander maintenant sinon ça sera trop tard ».. et évidemment, les modèles proposés 3x plus chers que mon budget, alors que sur le site j’en avais vu des sympas dans mes prix.. bizarrement, elle ne les avait pas..

    • Tu as raison, c’est limite comme type de procédé… Et plus c’est le meilleur moyen pour nous pousser à faire un achat qu’on regrettera ensuite… C’était aussi une de mes craintes… En tout cas, j’espère que tu as trouvé ta robe dans un magasin un peu plus agréable…

    • La vente forcée je l’ai ressenti chez Pronovias à Rue Saint Roch. Ce n’était pas ma conseillère habituelle et elle a voulu me faire comprendre que c’était aujourd’hui ou jamais… mais au final je garde quand même une bonne expérience de cette boutique. Elles ne se rendent pas compte que nous ne sommes pas forcément à l’aise d’essayer ces robes je pense.

  • Comme je te comprends pour le 2nd accueil…j’en ai encore rêvé (cauchemardé?) cette nuit, me rappelant la vendeuse et son air hautain ! Grrrr…!

    • Sympa ton cauchemar de mariage! J’aimerai éviter de faire le même, j’en ai déjà assez fait pour que Madame viennent me hanter la nuit! ^^;

  • Super que tubais trouvé ta précieuse et en plus dans une boutique charmante! Ton article confirme tout de même mon idée sur le sujet – et c’est pareil au Québec!- les boutiques de robes de mariée savent qu’on a BESOIN d’eux et que forcément il y aura toujours de la clientèle… J’ai détester mes visites dans ces boutiques! Heureusement, j’ai tout de même eu un coup de foudre pour une robe et une boutique!

    • Je suis désolée que tu aies eu aussi de mauvaises expériences… Peut-être que les boutiques ne se posent pas vraiment la question non plus, c’est beaucoup l’affaire de la personnalité des vendeuses ( et sûrement aussi de la « politique » de l’enseigne). Heureusement que nous avons le choix en région parisienne et autres grandes villes (au Quebec aussi?). Ça devient plus compliqué quand on habite dans une petite ville et qu’on doit faire des kilomètres :-/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *