Mon mariage automnal franco-belge : les préparatifs avant le jour J

La dernière fois que je t’ai laissée, nous étions au point sur nos préparatifs grâce à notre répétition générale en Ardèche.

Le mercredi, j’ai laissé l’homme charger la voiture. Heureusement, mes parents avaient pu récupérer plein de choses lorsqu’ils ont fait le déplacement pour la répétition générale, parce qu’elle était pleine à craquer.

Pendant ce temps-là, je travaillais. L’homme est ensuite venu me chercher au boulot, et nous avons pris la route en direction de la Belgique. Le trajet m’a permis de me reposer un peu pour pouvoir prendre le volant, moi aussi. Nous avons eu des conditions climatiques et de circulation idéales. Ça aurait été dommage de se cartonner précisément à ce moment là.

Nous sommes arrivés chez mes parents vers 22h. À peine avions-nous déchargé la voiture que nous fignolions déjà quelques petits détails avec ma maman et mon frangin-témoin, avant d’aller nous coucher vers minuit et demi.

Jeudi matin, nous avions rendez-vous à 10h avec le propriétaire de notre salle pour la cérémonie d’engagement et le cocktail. Il nous fallait décorer la salle et organiser les derniers détails. Pour cela, nous avions rapatrié du monde :

  • ma maman, mes beaux-parents, ma belle-sœur et moi-même avons dépliés les pompons
  • mon papa, mon frère et ma maman ont géré le montage ainsi que la décoration de l’arche
  • l’homme a fixé les pompons au plafond
  • et tout le monde s’est bougé pour installer les chaises.

Il nous aura fallu 3 heures pour obtenir le rendu que nous voulions ! Durant ces 3 heures, tout le monde m’a mis les nerfs à vif. À ce stade-là, je n’étais plus en mesure de donner des directives. Mais c’est ce que j’ai dû faire, parce que personne ne voulait prendre d’initiatives. Pas même l’homme, qui n’avait rien d’autre à dire que “j’sais pas, demande à Mlle Louli !”.

Mais bref, le principal, c’est que, tous ensemble, nous étions quand même efficaces.

salle cérémonie

guéridon urne et livre d'or

Il était passé 13h, nos estomacs criaient famine. C’est alors que nous avons décidé emmener tout le monde dans une baraque à frites (ah bah oui ! T’es en Belgique ici !).

À 14h30, nous repartons tous ensemble vers notre 2e salle, celle où aura lieu le dîner et la soirée.

À notre arrivée, toutes les tables étaient déjà dressées par les maîtres d’hôtel. Ils ont été d’une efficacité exemplaire. Il ne nous restait plus qu’à placer les centres de table, la décoration automnale, le menu en guise de porte serviette et les marques-places. En parallèle, ma belle-sœur s’est occupée du candy-bar.

décorations de tables

centre de table

Ma témoin nous a rejoint pour nous apporter la pyramide de pralines, réalisée par son cousin chocolatier, qui devait trôner au centre du candy-bar.

Et là, je te vois, d’un air perplexe, te demandant ce que peut être une praline, en Belgique. C’est un petit carré de chocolat fourré. Il y en a au chocolat blanc, noir et au lait. Et le fourrage peut-être praliné, avec de la liqueur, de la pâte d’amande, de la pâte de fruit, etc.  Une spécialité belge.

pyramide de pralines

En 1h30, toute la salle était prête. La Clairette pour le dessert était mise au frais, les derniers détails réglés avec les propriétaires. Nous étions tellement contents du résultat que nous avons complètement oublier de prendre des photos ! Sur ce coup, je m’en suis voulu, et je m’en veux encore aujourd’hui !

Nous sommes ensuite rentrés chez mes parents pour nous attaquer au plan de table. Et une fois de plus, nous n’avons pas de photos ! (Chère future bride, je te conseille d’établir une liste de photos qu’il ne faut absolument pas oublier de prendre, au risque de t’en vouloir toute ta vie !)

Notre plan de table représentait une grande carte de la ville de Lyon. Les tables étaient représentées par des lieux emblématiques de la ville où nous avons posé devant l’objectif de notre photographe.

Fourvière

rue de la République

Une fois de plus, nous nous sommes couchés après minuit !

Le vendredi matin était un peu plus relax. L’un des témoins de l’homme nous a rejoint. Nous avons déjeuné à la bonne franquette chez mes parents. Ensuite, nous sommes allés flécher le parcours entre les 2 salles. (Chose qui n’aura servi strictement à rien, je t’expliquerai pourquoi.)

Ensuite, nous sommes retournés à la 2e salle pour rencontrer notre DJ. Je vais te dire, on est un peu fous : on a décidé de faire confiance au DJ de la salle. Certes, nous lui avons écrit de nombreux mails et nous étions sur la même longueur d’ondes. Mais nous voulions le voir… Ou plutôt, ma belle-sœur, organisatrice des animations, voulait le voir pour s’organiser. Et nous avons directement accroché. Et là aussi, je t’expliquerai pourquoi.

Pour terminer notre journée ensemble, nous sommes allés à Lille, chez le 2e témoin de l’homme. Une bonne partie de nos amis lyonnais y étaient logés. Nous avons donc passé la soirée avec eux,  ainsi que mon autre belle-sœur et son copain, nos vidéastes !

Lors de cette soirée, mon amie esthéticienne s’est occupée de mes petites mimines. Nous avons mangé une délicieuse tart’chti’flette (une tartiflette avec du maroilles).

Mon futur époux m’a raccompagné vers minuit chez mes parents, avec ma belle-sœur. Puis il est rentré de son côté. Tu auras donc compris que nous avons dormi séparément.

J’ai passé une plutôt bonne nuit et heureusement parce que le lendemain, le réveil a sonné à 7h.

Suite au prochain épisode.

Et toi ? Crains-tu d’accumuler de la fatigue les jours précédant le mariage ? Dois-tu préparer des choses dans des lieux différents (vin d’honneur, cérémonie, dîner) ? Fais-tu confiance aux prestataires proposés par la salle ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



15 commentaires sur “Mon mariage automnal franco-belge : les préparatifs avant le jour J”

  • Ha tu vas bientôt « nous expliquer pourquoi »?? lol
    Dis quand tu dis que tu as « accroché » avec le DJ, ça veut dire qu’il vous a plu ou non? Non parce que moi je peux dire « avec cette personne on accroche bien » dans le sens on s’entend bien, comme je peux dire « je me suis accrochée avec un tel » ce qui veut dire qu’on s’est disputés.
    J’ai envie de voir la suite!
    J’espère réussir à dormir correctement la veille ça commence à me turlupiner. Hier je me demandais à partir de quand j’allais « mal dormir » lol. Bon je suis une vraie marmotte aussi alors y’a peu de risques, mais quand même. J’ai donc peur effectivement d’accumuler d ela fatigue la semaine juste avant…

    Et sinon, nous on a choisi tous nos prestataires nous-mêmes, on a rencontré le DJ vendredi dernier et tout s’est très bien passé, on voit notre photographe une dernière fois vendredi aussi et ça va très bien, le traiteur = notre choix aussi, etc etc. Donc pas trop de « risque » à ce niveau-là même si on n’est jamais à l’abri.

    Bientôt la suite!!!! hein, dis, bientôt?

    • Oui bientôt la suite pour que je puisse vous expliquer pourquoi notre parcours fléchés n’a servi à rien 😉
      Pour répondre à ta question sur le DJ, c’est qu’il était au top 🙂 Bref, on a bien accroché et dommage qu’on ne puisse pas le recommander puisqu’il ne travaille qu’avec la salle.
      En tout cas moi je n’ai jamais eu trop de mal à dormir. De temps en temps un mauvais rêve mais aucune insomnie, ouf !

  • Aïe les nerfs à vif à cause des âmes de bonne volonté… j’ai bien connu 🙁 Et ce fut loin d’être mon moment préféré du mariage, évidemment.

    J’aime beaucoup l’idée du plan de table avec la ville de Lyon ! Vous avez dû pas mal gambadé pour faire des photos partout.

    Le concept de la tart’chti’flette m’a bien fait rire ! Je serais bien tentée de monter sur mes grands chevaux hauts-savoyards et de crier au scandale… mais un plat avec du fromage fondu, ça ne peut être que délicieux, donc j’approuve (et du coup j’ai envie d’essayer… ) !

    • En effet, on a gambadé un weekend entier, début juillet. Il faisait très chaud ce weekend là. Ca m’a permis de prendre de jolies couleurs et de bronzer pour la première fois de ma jeune vie !!! Et surtout, j’ai attrapé quelques courbatures ! Mais c’était pour la bonne cause.
      Je te confirme, la tart’chti’flette c’est tout autant délicieux qu’une tartiflette 🙂

  • j’étais stressée rien qu’à lire ton récit ! pfiou quel travail !
    je ne sais pas si j’aurais pu réussir à ne pas péter câble avec tout ça ! lol

    pour notre mariage, je me suis occupée de tout en amont, et j’ai laissé mes collègues gérer… moi qui suis pourtant de nature à avoir du mal à déléguer… j’étais tellement confiante par mes prestataires et mes collègues (facile tu me diras, je bosse avec ^^) que je me suis totalement laissée aller et tout était PARFAIT !
    mais j’avoue, si je n’avais pas fait notre mariage sur mon lieu de travail, avec des prestataires que je connaissais… je n’aurais pas pu être aussi zen !

    viiiiiite la suite !!!

    • Merci beaucoup.

      Est-ce qu’on trouve du maroilles partout en France ? Je me le demande. J’avoue qu’à part dans le Nord, je n’en mange pas. Mais en formage fondu même sur un toast, c’est trop bon 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *