Mon mariage champêtre à paillettes : le dîner et ses surprises

Je t’ai laissée juste avant la mise en bouche ! Tu veux voir ce que l’on a mangé ? Voici notre menu : notre traiteur (c’était le traiteur de la salle) nous a vraiment régalé (et les serveurs étaient très pros !). Nous avions deux invitées avec des allergies alimentaires (qui ont donc découvert le menu en avant-première) et deux invitées vegan : notre super traiteur a adapté le menu à chacune (je leur avais également imprimé un menu spécifique pour elles).

N’hésite pas à préciser à tes invités avec un menu spécifique à leur demander de se signaler auprès de leur serveur dès le début de la soirée, c’est beaucoup plus confortable pour tout le monde.

Crédit photo : photo personnelle

Nous dégustons la mise en bouche (délicieuse) et nous avons droit à notre première surprise ! Nos témoins prennent la parole : ils ont préparé un très beau discours à 4 voix. Ils prennent tour à tour la parole sur notre rencontre, notre relation avec M. Redingote, nos meilleurs souvenirs ensemble… Je ris, je pleure, je ne sais plus comment je m’appelle à cause de ce shot d’amour (d’ailleurs Coloc, tes mots restent encore gravés en moi <3).

Crédit photo : Charlène Drouel

Le temps de nous remettre de nos émotions, nous passons à la première entrée. Nous avions en effet choisi un menu avec une entrée froide et une entrée chaude. Lors de la dégustation, ça ne nous avait pas semblé « insurmontable » en terme de quantité (et jusqu’au dessert, les assiettes sont toutes reparties vides en cuisine). Contrairement à ce que j’avais pu lire, je mange et je me régale (j’ai même terminé la mise en bouche à la truffe de mon petit frère #mariéeglouton).

Il est temps pour mes amies de la danse d’entrer en scène : après leur succès au mariage civil, les invités les attendent avec impatience. Cette fois, j’ai choisi 4 chorégraphies de styles très différents (d’ailleurs, si tu veux voir ce que nous faisons, c’est par ici). Elles sont censées commencer par danser sur Candy Man de Cristina Aguilera, nous nous asseyons devant et je m’attends à les voir débarquer en robes de pin up.

Crédit photo : Charlène Drouel

Crédit photo : Charlène Drouel

Tu la vois la surprise ? Quand je te disais qu’il était de tradition de créer une chorégraphie spécifique pour les grands événements, je ne t’ai pas précisé que c’était une chorégraphie surprise ! Je te laisse imaginer ma tête quand je vois mes amies habillées en personnages que je connais bien : j’ai donc eu à mon mariage la Fée Bleue, la Belle, Pocahontas, Moana, Jasmine, Ariel… Oui, oui, elles m’ont fait l’immense surprise de créer une chorégraphie sur une musique que j’adore de la parade de Disneyland, chacune habillée en princesse. Forcément, je suis ravie, je pleure, je crie même (ça, je m’en suis rendue compte sur la vidéo faite par le mari d’une des danseuses qui a filmé juste à côté de moi, on peut dire que j’exprime mes émotions…). Mon seul regret ? Qu’elles aient filé pour se changer pour la prochaine chorégraphie sans que j’ai pensé à faire une photo avec elles, elles étaient tellement belles !

Crédit photo : Charlène Drouel

Elles enchaînent ensuite sur le programme prévu et je trouve qu’elles dansent comme des pros (c’est tellement rare que je puisse profiter du spectacle) : la Pin Up, une chorégraphie Bollywood, une chorégraphie ATS et… une percussion orientale.

Il était prévu dès le début que je les rejoigne sur scène (fantasme « danser la percussion en robe de mariée »: check aussi !). C’est un très bon moment et je n’avais jamais dansé avec mon groupe devant la plupart de nos invités (sauf Papa et Maman Redingote, avant de rencontrer M. Redingote d’ailleurs, nous adorons cette anecdote !).

Crédit photo : Charlène Drouel

Nous terminons la seconde entrée quand je me penche vers mon mari : « on leur dit quoi à nos parents ? » « Tu penses qu’on doit leur dire quelque chose ? » « Bah oui, ils nous ont beaucoup aidé pour le mariage et pour tout le reste d’ailleurs » « Ok, on improvise quoi ? » « On mange le plat, et on y va ». Voilà, voilà. Encore aujourd’hui, je crois que c’est mon plus gros regret de tout mon mariage : ne pas avoir préparé de discours un minimum construit pour remercier nos parents, à la hauteur de tout ce qu’ils ont fait (et font !) pour nous. Je profite du plat pour organiser nos idées et j’ai l’illumination, on va commencer en citant la famille Chedid « on ne dit jamais aux gens qu’on aime qu’on les aime ». Nous nous concertons, nos idées sont claires, nous appelons le DJ, prenons le micro et réalisons notre discours. Ouf, je crois qu’ils ont apprécié !

Crédit photo : Charlène Drouel

La soirée s’enchaîne mais nous profitons d’être servis les premiers à chaque fois pour aller faire le tour des tables. Pour pouvoir couvrir deux tables en même temps, nous nous séparons. Grâce à cette technique, nous avons réussi à voir chaque table, l’un comme l’autre. Je n’ai par contre pas mangé mon fromage, je ne voulais pas parler à mes invités après avoir dégusté mon morceau de brie !

Nos témoins nous assoient de nouveau sur des chaises et installent un écran blanc : ils ont réalisé un super powerpoint, drôle mais pas gênant, très émouvant, en mélangeant photos, vidéos et témoignages. Je te laisse deviner l’état dans lequel je me trouve quand les lumières se rallument !

Nous nous rendons compte que le temps commence à filer (entre le cocktail qui a duré plus longtemps et les nombreuses surprises, nous avons environ 1h30 de retard sur le planning). Nous décidons, après en avoir parlé au DJ, d’enchaîner le « reste ». Nous mangeons le dessert, puis nous enchaînons sur la pièce montée. Oui, nous avons eu un dessert puis une pièce montée (parce que j’adore les choux, tout simplement). L’idée était de grignoter la pièce montée pendant le bal et le café, et surtout de le servir en dessert le lendemain. Les choux devaient être bons puisqu’il n’est rien resté après le brunch !

Crédit photo : Charlène Drouel

Crédit photo : Charlène Drouel

Nous nous plaçons pour la découpe de notre pièce montée sur Don’t Stop me now de Queen. Il n’y a pas de scintillants volontairement, le DJ fait un super show avec les lumières, puis nous découpons. Je ne sais pas si c’est l’émotion, le fait de manier un énorme couteau devant tous nos invités ou le fait de vouloir danser en même temps mais j’ai failli la faire tomber pendant la découpe !

Crédit photo : Charlène Drouel

Heureusement, tout est bien qui fini bien et nous pouvons trinquer tranquillement ! Les serveurs désinstallent la table et vont découper la pièce montée en coulisses pendant que nous nous préparons à ouvrir le bal.



4 commentaires sur “Mon mariage champêtre à paillettes : le dîner et ses surprises”

  • Non mais c’était un menu de dingue entrée, poisson, viande fromage dessert !! whaou ! Et le tout arrosé de champagne !! On peut dire que vous avez du vous régaler !!! Excellent la surprise de tes amies en princesse !! Et c’est quoi cette histoire, que les parents de M Redingotte t’ont vu dansé avant que tu n’aies rencontré M. Redingotte, tu as peut-être déjà dit, j’ai loupé un épisode ? mince !! Je veux savoir ! 🙂 En tout cas encore un très bel épisode de ton mariage !! J’espère que l’on verra la vidéo de la danse !! 😉

  • Whaou ! ça avait l’air d’être une super soirée très animée ! Rien qu’avec le repas dis donc … Vous aviez encore de la place pour le dessert ? Ahah ! J’aurais trop aimé voir la vidéo de la danse moi aussi ^^ Et c’est bien curieux cette anecdote au sujet des parents de ton chéri !! Franchement bravo pour l’inspiration du discours en direct live, l’exercice n’est pas facile ! J’adore la photo où tu réalises certainement que tu as failli faire tomber le gâteau ! Trop de spontanéité ! Et toujours le sourire … 🙂

  • Wahou ! ça avait l’air d’être une super soirée très animée ! A commencer par le repas tout entier !! Vous aviez encore de la place pour le dessert ??! Ce devait être super sympa la danse de ta troupe, je trouve très chouette que tu les aies rejoint en cours de route, ce devait être une belle surprise pour ton chéri ^^ D’ailleurs trop drôle cette anecdote au sujet de tes beaux-parents ! J’adore la photo où tu te rends compte (je suppose) que tu as failli faire tomber le gâteau … trop de spontanéité ^^ Hâte de lire la suite, et tu es toujours aussi radieuse ^^

Commente ici !