Mon mariage d’officialisation en Provence : la cérémonie zoroastrienne – Partie 1

Me voilà de retour après t’avoir parlé de mon mariage civil et catholique. Je t’avais laissée la dernière fois après un cocktail qui avait pour but de sustenter nos invités avant de leur infliger les inviter à une troisième cérémonie.

Nous voilà donc partis pour la troisième et dernière cérémonie de mariage : le mariage zoroastrien.

Mais avant, un peu d’histoire…

Le zoroastrisme, késako ?

Le zoroastrisme est une religion qui date d’il y a environ 3000 ans. Il existe aujourd’hui un peu moins de 200 000 adeptes dans le monde, en grande majorité en Iran et en Inde (les Pârsis). C’est la première religion monothéiste de l’histoire et elle est basée sur un dualisme entre le bien et le mal. En effet, Zoroastre (le prophète de la religion) prêchait que la vie reposait sur un combat permanent entre le bien et le mal et que chaque personne est dotée des 2 aspects.

La cérémonie zoroastrienne de notre mariage

Crédits photo (creative commons) : Romanm

L’équivalent du karma hindouiste existe également dans le zoroastrisme. En effet, la doctrine de la religion est « Bonne pensée, bonne parole, bonne action » et le principe est que chaque action entraîne une réaction. Ainsi, en consacrant sa vie à être bon (en pensée, en parole et en action), on ne reçoit que le bien. À l’inverse, les esprits malveillants ne récolteront que le mal.

Zoroastre encourage les Hommes à pencher du côté de la bonté car ils seront récompensés (par un retour de bonté) mais, en aucun cas, ils sont forcés. En effet, le deuxième pilier de la religion est le libre arbitre. Selon le zoroastrisme, l’Homme a été créé avec du libre arbitre et c’est à lui de choisir entre le bien et le mal. Il est aussi le seul à pouvoir décider de ce qui est bon pour lui. Ainsi « l’Homme est l’ouvrier de Dieu pour faire évoluer le monde. »

Tu l’as découvert lors de ma cérémonie de mariage à Séville, les 4 éléments sont également des composantes très importantes de la religion. Le dieu nommé par Zoroastre s’appelle Ahura Mazda. C’est celui qui a créé le monde mais aussi les 4 éléments : l’eau, le feu, la terre et l’air. Ces éléments sont vénérés par les zoroastriens et ils ne doivent pas être souillés par les Hommes.

Alors que l’air, l’eau et la terre sont des éléments divins car existent sans l’intervention de l’Homme, le feu a une toute autre propriété. En effet celui-ci a besoin de l’Homme pour exister. C’est donc cet élément qui est le plus vénéré par les zoroastriens car il est le lien entre le monde des humains et le divin.

Ainsi, dans tous les temples zoroastrien (lieu de cultes), il existe un « feu sacré » qui est alimenté et protégé par les adeptes. Le plus « vieux » feu sacré est dans le temple de Yazd (Iran), il daterait de 470 et n’aurait jamais été éteint depuis.

Si le sujet t’intéresse, n’hésite pas à me l’écrire en commentaires, je serai ravie de te donner plus d’informations. En attendant, je vais arrêter le cours de religion et retourner sur mon mariage… enfin presque ! 😉

La table de la cérémonie

Après ce pavé sur la religion, revenons à notre mariage. Je t’en avais déjà parlé la dernière fois, il y a une table de cérémonie très importante pour le mariage zoroastrien.

La cérémonie zoroastrienne de notre mariage

Crédits photo : YM Photography

Elle se compose de plusieurs éléments.

  • Une grenade et une pomme : la grenade est le symbole d’une bonne santé et la pomme est le symbole de la fécondité
  • De l’eau de rose : l’objectif est d’embaumer la pièce (ou le jardin ici…) durant la cérémonie
  • Du sucre : représente la « douceur » du couple, le fait que leur vie soit pleine de bons moments.
  • Un miroir : l’objectif du miroir est d’apporter de la lumière et la clarté au couple
  • Une photo de Zoroastre
  • Deux bougies : les deux bougies représentent les deux mariés. Celles-ci apportent de la chaleur, de la lumière et de l’énergie au couple.
  • Des fleurs : bien sûr, les fleurs sont dans tous les mariages mais chez les zoroastriens, celles-ci représentent la vie.
  • L’avesta : le livre sacré de la religion zoroastrienne.
  • Les ciseaux : les ciseaux représentent une double symbolique pour le couple. Chaque marié étant une lame de la paire de ciseaux, il faut que les deux mariés soient soudés et en accord pour pouvoir fonctionner. Ainsi, à deux ils peuvent « couper » tous les problèmes qu’ils rencontreront dans leur vie de couple.
  • Du vert : représente la nature, la bonne santé de la terre.

Comme tu peux le voir, il y a beaucoup de symbolique chez les zoroastriens. Bien que cette table ne relève pas de l’obligation (bonjour le libre arbitre), elle est vivement conseillée pour avoir des bonnes ondes qui accompagnent le mariage et le couple.

J’espère que cette chronique historico-religieuse t’a plu. Si c’est le cas, n’hésite pas à venir m’en parler en commentaires. Promis je reviens vite avec le détail de notre cérémonie.

Hello, moi c'est Madame Framboise, mariée de Juin 2018. Un mariage sous le signe des échanges puisque je suis d'origine iranienne, mon chéri est français et nous nous marions en Espagne. Comme tu peux t'en douter, pleins de défis en vue ! A très vite

Commentaires

  • Avatar
    Madeleine
    Répondre
    10 février 2020

    Très intéressant !! N hesite pas, je trouve ces chroniques passionnantes ! On connaît si peu de choses sur ta religion. Et j aime beaucoup connaître ces rituels différents d une culture à l autre!
    Merci beaucoup.

  • Avatar
    Mademoiselle Cactus
    Répondre
    10 février 2020

    Merci d’avoir partagé tout ça avec nous ! J’aime beaucoup la symbolique derrière chaque objet, je trouve ça très beau et très fort !

  • Avatar
    Madame Lagon
    Répondre
    10 février 2020

    Oui, c’est super intéressant ! Merci beaucoup de partager ça avec nous !

  • Avatar
    Mlle couture
    Répondre
    10 février 2020

    C’est intéressant de voir comme les mêmes objets peuvent contenir une symbolique différente selon les religions/cultures… je pense en particulier au ciseaux. J’aime beaucoup cette analogie. Il faut être soudé et fonctionner de concert pour couper les problèmes !

  • Madame Sirène
    Madame Sirène
    Répondre
    10 février 2020

    Merci pour cet éclairage. Les piliers de la religion zoroastrienne sont plein de bon sens….

  • Avatar
    Madame Pomme de Pin
    Répondre
    10 février 2020

    Avant de te lire sur MD, je n’avais jamais entendu parler de cette religion et je trouve très intéressant que tu nous expliques tous les symboles et les rites.

  • Avatar
    Madame Chat Potté
    Répondre
    11 février 2020

    Merci d’avoir partagé toutes ces informations Madame Framboise, je m’endormirai moins bête ce soir ! L’ensemble de ces symboliques est très logique et pleine de bon sens. J’ai hâte de lire la suite.

  • Avatar
    Sertraline
    Répondre
    13 février 2020

    Je ne connaissais pas, très intéressant !
    Moi c’est la Wicca qui fait chavirer ma Foi… Hélas l’Ours est un pur Athée anti-religions, quelles qu’elles soient… 😭

      • Avatar
        Sertraline
        Répondre
        14 février 2020

        Oui Cérémonie Laïque, et ça il aime plutôt bien l’idée ! Oufff je vais pas devoir me contenter de la Mairie! 🤣

        La Wicca est une Religion Païenne, d’origine celtique, où il y a deux Divinités Principales : La Déesse Mère (Terre = Brigid) et le Dieu Cornu (Soleil = fils et amant de Brigid)… Ils représentent le Cycle des Saisons, et on fête des Sabbats et Esbats comme Yule (Naissance du Dieu Cornu Solstice d’hiver) ou Samhain (Décès du Dieu Cornu, le 31 Octobre).
        On l’appelle parfois la Religion des sorcières… Car on fait différents Rituels (« magiques ») tout au long de l’Année.

        Le Mariage Wiccan est différent du Mariage Traditionnel ou Monothéiste: les amants s’unissent devant les Dieux « tant que l’Amour durerera, au bon vouloir des Dieux », et le Divorce Wiccan existe ! Lors de la Cérémonie du Mariage, on enroule différents rubans autour des mains des époux. Lors du Divorce on coupe ces mêmes rubans.

        Voilà ! ^^

Poster une réponse