Notre mariage en 2 temps : nos faire-parts DIY

Après le récit de notre mariage civil, reprenons un peu celui du D-Day à proprement parler : le mariage religieux, samedi prochain ! Je n’ai pas encore eu l’occasion de te montrer nos faire-parts DIY, alors, lis la suite et tu vas les voir très vite…

Pourquoi les faire nous-même ? Eh bien simplement pour deux raisons :

  • Nous voulions faire quelque chose de vraiment très personnel.

Quelque chose que nos invités garderaient longtemps en souvenir. Nous voulions également dévoiler une partie du mystère de notre thème zen…

  • Le budget.

On a un budget certes, mais pas extensible. Avoir choisi un traiteur « clé en main » où nous n’avons rien à faire, a un certain coût. Et donc, faire nos faire-parts nous-mêmes était une bonne solution.

Voici le résultat :

faire part version dentelle

intérieur faire part version dentelle

Alors, pour la petite histoire, voici ce que nous avons utilisé (les cartes, papier et enveloppes sont de la collection Pollen chez Clairefontaine) :

  • Une carte pré-pliée couleur chocolat
  • Un tapon « couple de marié » et une encre turquoise
  • Une perforatrice trèfle
  • Une paire de ciseaux à dents interchangeables
  • Du papier photo autocollant
  • Un stylo pailleté argenté
  • De la colle
  • Des feuilles complètes de couleur beige
  • Des enveloppes ivoire irisé. Ça fait plus « classe » en irisé !

Tu peux trouver la collection Pollen un peu partout : chez Cultura, Isambourg, Picwic,… Ils ont plein, de très chouettes couleurs et franchement, la qualité est vraiment très bonne. Bon, alors, concrètement, on s’y est pris comment ? Je dis “on” car M. Zen a participé activement à la réalisation et à la conception des faire-parts ! Oui oui !

On a d’abord élaboré notre texte à proprement parler.

Sur internet, tu peux trouver beaucoup de  textes super chouettes, originaux et tout et tout. Google est donc bel et bien ton ami ! Une fois qu’on a eu le texte, j’ai réalisé la mise en forme sous Word en utilisant un tableau, histoire de pouvoir imprimer plusieurs textes sur une même page.

Puis, impression des textes et découpage avec des ciseaux à motifs. Nous, on a choisi une vague améliorée, comme tu peux le voir sur la photo. Dans un des coins, on a découpé un trèfle à l’aide de la perforatrice. On a pris soin de garder le petit trèfle ainsi découpé, c’est lui qui fait la jonction entre nos deux prénoms sur le faire-part.

Pour la partie recto, là il y a un peu plus de boulot.

J’ai commencé par le haut et le bas : nos prénoms et la date. Pour le centre, nous voulions absolument : le tampon « couple de mariés » et une orchidée originale. Si si ! Le truc au milieu est une orchidée !

Toute l’inspiration « zen » est venue de cette image, que j’ai eue en fond d’écran au bureau pendant presque 2 ans :

Orchidee-rose-Zen

Un décor simple, doux, reposant, zen. J’adore !

Forcément la déduction la plus simple : l’orchidée fait partie intégrante du paysage zen et ça tombe plutôt bien, car j’adore cette plante. Même si aucune ne survit jamais dans mon appartement…

Pour nos 1 an, M. Zen et moi sommes allés au château de Chantilly. Justement, une exposition d’orchidées avait lieu ce jour-là. Munis de notre fidèle appareil photo, nous nous y sommes donc rendus, dans l’espoir d’en trouver suffisamment de variétés pour pouvoir les utiliser pour notre plan de table. Pari réussi, nous avons plein de photos d’orchidées différentes, loufoques ou très gracieuses.

C’est après cette visite que nous avons décidé d’intégrer une de ses photos à notre faire-part. Je doute que les gens fassent le lien, car ça ne ressemble pas à l’orchidée que nous connaissons, mais je ne sais pas pourquoi, pour nous c’était important.

Voici la bête en plus grand :

Table 5

Je ne sais pas toi, mais je trouve qu’elle est vraiment… Étrange et mystérieuse ! La préférée de M. Zen, en tout cas… Et donc, l’heureuse élue pour notre faire-part.

Pourquoi mettre une photo de nous ?

Simplement parce qu’avec la seule mention de nos prénoms, nous avions peur que certains ne fassent pas forcément le lien avec nous. Il y a des personnes dans nos familles que nous ne voyons que très très peu, et on voulait éviter toute confusion.

Nous avons opté pour un papier photo autocollant. Très pratique et pas très cher, nous l’avons acheté dans un espace culturel Leclerc.

Au verso, on a piqué l’idée de Mme Pivoine : le plan !

Méga nécessaire dans notre cas, puisque si on indique l’adresse de l’église dans un GPS, celui-ci nous amène au village d’à côté ! Pas terrible… Du coup, on a prévu un plan sur le faire-part, un parcours fléché et l’envoi des coordonnées géographiques du lieu en question. En espérant qu’avec tout ça, nous aurons tout le monde à temps !

Et pour clore les choses en beauté, on a choisi un timbre personnalisé.

C’est M. Zen qui a trouvé ça ! Pas beaucoup plus cher qu’un timbre classique, mais quel effet, les gens nous en parlent encore ! On a simplement fait imprimer une photo de nous deux en vacances sur le timbre. Si ça t’intéresse, tu trouveras tous les détails ici.

Et toi ? Tu as aussi fabriqué tes faire-parts toi-même ? Où as-tu trouvé l’inspiration ? Les timbres personnalisés, ça te tente ? C’est à toi !

 


Tu es sur Instagram ? Ouiiii, nous aussi ! Rejoins-nous !

Abonne-toi au compte Instagram de Mademoiselle Dentelle



15 commentaires sur “Notre mariage en 2 temps : nos faire-parts DIY”

  • Marron et turquoise, une association qui marche bien !
    Effectivement, pratique le plan, c’est une bonne idée en plus je trouve, même si le gps ne se plante pas. Et puis tout le monde n’a pas un gps en plus

    Je trouve ça étrange de noter sur le faire-part la présence d’une urne. Je n’avais jamais vu. Pourquoi ce choix ?

    • Bonjour winnie,
      Et bien simplement parce qu’il est de coutume en Belgique d’expliquer aux invités ce qu’on attend d’eux : cadeaux, fleurs, liste de mariage ou simplement de l’argent pour financer le voyage de noce ou un autre projet par exemple. Je trouvais le terme urne trop froid c’est pourquoi nous avons choisi de tourner ceci de manière humoristique en parlant de notre “petit cochon” (référence à la tirelire).

      • Tout s’explique !! Je ne connaissais pas.
        Merci pour l’explication 🙂
        Et j’ai trouvé la phrase très bien tourné avec la référence à la tirelire cochon!

  • Ce que tu montres c’est le prototype de ton faire-part? vous l’avez fait à l’ordinateur après? parce que sans vouloir être désobligeante, ça fait gamin d’écrire un faire-part à la main (c’est mon avis perso au risque de déplaire) et c’est tellement plus rapide de le faire à l’informatique. Après le coup de dire que vous aurez la présence d’une urne dans le faire-part, c’est assez étonnant et j’espère que vos invités vont jouer le jeu car bon même en le précisant, il y aura toujours des gens pour vouloir apporter un cadeau ou une fleur notamment les personnes âgées.

    • Les goûts et les couleurs Katie ! Oui en effet je trouve votre commentaire un peu désobligeant :S
      Même si personnellement le style ne parle pas (d’un autre côté les faire part et moi n’avons pas une grande histoire d’amour!), l’écriture à la main ne me dérange pas bien au contraire. Je trouve que cela sous entend une petite attention personnelle envers l’invité 🙂
      De la même manière la mention de l’urne ne me gène pas bien au contraire. J’ai assisté à 6 mariages cette années et un seul couple avait été clair sur ses souhaits de liste/urne/cadeau. Il a été bien plus gênant de devoir courir après les autres couples pour savoir ce qu’ils avaient prévu/désiraient ^^;

      • Tout à fait plume les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Merci.
        Et je te confirme, de notre côté aussi les gens ont apprécié savoir ce que nous attendions d’eux. Et il est évident que nous aurons aussi des fleurs et des cadeaux mais au moins le message est passé et surtout de manière ludique à notre sens.

    • Katie,
      Je suis de l’avis de Plume…
      Tout d’abord ceci n’est pas un prototype mais le faire-part final. Et oui il aurait été plus simple de tout réaliser de manière informatique mais cela aurait gâché le charme et l’attention personnelle que nous souhaitions apporter à notre faire-part. Mais je respecte ton point de vue. Cela peut plaire ou non, ce n’est pas la question. Je tenais simplement à vous partager notre expérience et surtout vous montrer qu’avec un budget tout petit (pour ce poste) on peut tout à fait réaliser quelque chose de personnel et de joli. Pour le coup nous trouvons notre faire part à notre image et sache qu’il a énormément plu justement parce que nous avions pensé à ajouter une touche personnelle en écrivant ce petit mot à la main.

  • Perso la mention de l’urne sur le faire-part ne ne me choque pas, Les invités se posent forcément la question, alors pourquoi en faire un tabou ? A partir du moment où l’on a choisi de faire figurer sur l’invitation des infos pratiques (comme le plan) pour faciliter l’organisation aux invités, l’indication de la présence d’une urne, ou d’une liste ou autre, c’est une info pratique comme une autre ! En plus c’est tourné avec humour et joliment imagé !

    Et sinon, Mlle Zen, vos faire-part sont très jolis et on voit qu’ils ont été faits avec beaucoup d’amour ! Tu as du passer un sacré temps à écrire les textes à la main, tu m’épates !!! Tu as bien fait d’opter pour l’écriture à la main, parce qu’ une impression à l’ordi sur du papier marron foncé, ça doit pas rendre terrible !

    • Merci Madame Fresh 🙂
      Je te confirme l’impression sur du chocolat c’est juste l’horreur à gérer et je ne voulais pas non plus que nos faire-part ressemblent à un “patchwork” plein de bout de papiers plus clair juste pour pouvoir écrire. C’est comme ça que nous ai venu l’idée d’écrire une partie à la main et puis comme je le disais plus tôt c’est notre façon de personnaliser nos faire-part. C’était du boulot mais on l’a fait à deux et franchement on ne le regrette pas du tout!

  • Sacré boulot !
    Katie je pense que c’est le faire part final et tu as comme tout le monde le droit d’avoir ton opinion 🙂
    Pour ma part je trouve que l’écriture à la main demande plus de travail mais fait plus personnel (pour avoir fait le mien à l’informatique j’ai utilisé un certain nombre de cartouche d’encre, de papier, de découpe, de prototype, de temps et d’énergie… et ça devient vite fastidieux). Je comprend que le fait main puisse être un peu moins conventionnel aux yeux de certains invités mais vos proches sauront que ça a été fait avec beaucoup d’amour. Et puis ça évite l’écriture toute droite toute carré sur fond blanc que tout le monde fait (moi la première ^^)
    Je trouve que tu as bien fait de préciser que vous souhaitez une cagnotte parce que de toute façon les invités te demandent 1000 fois si tu fais une liste de mariage ou ce que tu aimerais en cadeau. Sache quand même que tu auras quand même quelque cadeaux, surtout des grands parents. Ça reste dans la tradition mais généralement ces personnes mettent aussi dans la cagnotte pcq le but c’est d’offrir aux mariés ce qu’ils veulent quand même. Donc tout bénef 🙂
    Sinon je trouve l’idée de la photo extra, je n’y avais même jamais pensé à vrai dire ! L’objectif de départ a été atteint (petit budget et faire part perso) donc bravo à toi !!

  • ah moi je trouve chouette de préciser ca! c est vrai je ne l ai jamais vu mais pour avoir entendu plein de fois “vous avez une liste de mariage? “et pour la petite on fait quoi?”(c était son baptême aussi)si je connaissais cette tradition je l aurai certainement préciser car s en été même gênant de répondre de vive voix.. pour le coté fait main je pense que c est une question de gout au même titre que d autre choses le principal c est que ca vous plaise a vous et que vos proches aient apprécié. Moi j avais fait 150 badge en pate polymère j ai réaliser le tout entièrement de la pate au montage des épingles et l écriture des prénoms alors ca faisait pas aussi classe que les vrai badges mais tout le monde a reconnu que c était un sacré travail et ont été bluffer et niveau budget 30 euros pour 150 porte nom je pense qu on peut difficilement faire mieux. pour la photo on a fait la même !!!et c est vrai que ca plait!!

  • Honnêtement, même si mon faire-part ne ressemblera pas à ça (tous mes invités n’ont pas fait hiéroglyphes-deuxième langue, il vaut mieux que je n’écrive pas !) et que les couleurs ne sont pas parmi mes favorites, je trouve ce faire-part très sympa ! Après tout, l’important c’est qu’il ressemble à ce que vous êtes et ce que votre mariage sera… et j’ai l’impression que c’est réussi !!
    BRAVO pour ce travail, parce que même si ça peut paraître “simple” pour certains, on sent que ya du boulot derrière ce faire-part homo-made ! Je trouve ça sympa de se dire “ce beau faire part, c’est nous qui l’avons fait”… vous pouvez être fiers !
    Et ouais, pour avoir géré les invités de ma belle-soeur la semaine passée (“comment on fait si on a des chèques ?”, “ya une urne ?”, “où ça ?”), c’est très très utile de le préciser aux gens… la question de “ce qui se fait ou pas” à un mariage, c’est tellement personnel que moi, j’arrive toujours à la même conclusion : tant que ça plait aux mariés et que c’est pratique… (ouais, je suis une fille qui aime le pratique !)…
    parfois, il faut un peu de courage pour bousculer les traditions, et vous avez eu le cran de le faire… j’applaudis des deux mains !
    🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *