Mon mariage évasion : le matin du jour J

Après 1 an, 3 mois et 21 jours de préparatifs, nous y sommes enfin !

Je me réveille en avance. Je ne suis pas fatiguée et je ne réalise pas encore tout-à-fait que c’est le grand jour. Je vais prendre mon petit déjeuner et me prépare tranquillement. Le rendez-vous chez la coiffeuse est à 8h45, elle ouvre le salon un quart d’heure plus tôt exprès pour moi.

J’embrasse mon futur mari et lui dis “à tout à l’heure, en tenue de mariés”. Tout d’un coup, je réalise un peu plus que ça y est, on y est.

Une fois arrivée, Marie-Agnès, ma coiffeuse, me demande comment je me sens. Bizarrement, je ne suis pas stressée. Tu comprendras que pour une fille anxieuse comme moi, ce soit un peu étrange de ne pas se sentir inquiète le jour de son mariage. En y réfléchissant bien, j’avais eu mon lot de soucis durant les préparatifs, alors les dés en étaient jetés. Quoiqu’il arrive, ce serait une très belle journée !

Le climat était de toute évidence de mon côté. Il faisait un soleil magnifique et déjà très chaud. La météo annonçait 38°C à l’ombre dans l’après-midi. A ce moment là, j’ai une pensée pour Phoebe, qui est toujours à l’hôpital et qui doit être entrain de négocier avec les médecins pour sortir et assister ne serait-ce qu’à un petit bout de mon mariage…

Marie-Agnès commence donc à me coiffer. Elle est très concentrée. Je surveille mon téléphone du coin de l’œil. J’y découvre au fur et à mesure des SMS me souhaitant une bonne journée. Je réalise de plus en plus ce qui se passe et je suis très touchée par les messages de mes proches.

Lorsque mon photographe arrive, la coiffure a déjà bien pris forme. Il fait quelques clichés, puis va repérer les environs car l’endroit que nous avions choisi pour faire les photos de couple ne lui convient pas tout à fait. Il revient, le sourire aux lèvres : il a trouvé l’endroit parfait, pas très loin. Mais en ajoutant le temps de trajet depuis chez mes beaux-parents, nous n’aurons pas le temps de faire notre séance avant la cérémonie civile.

Je dois t’avouer que cette nouvelle me chamboule un peu. Je voulais que ma robe et mon maquillage soient impeccables pour les photos de couple. En attendant, ma coiffure est terminée.

Coiffure mariée

J’enchaîne avec la french manucure et la maquillage, dans un institut, à deux pas.

Mon photographe, Yves, reste avec moi en attendant le signal de mon cher et tendre pour aller immortaliser ses préparatifs chez sa grand-mère. J’apprends que mon futur époux a oublié sa chemise chez ses parents. Cette péripétie permet à Yves de continuer sur sa lancée pour les photos de ma mise en beauté.

On commence par la french manucure, afin qu’elle ait le temps de sécher.

French manucure mariée

Ensuite, pour le maquillage, l’esthéticienne,  très expérimentée, s’adapte à la chaleur du jour et ne me met qu’une petite goutte de fond de teint. Par contre, elle me poudre le visage, afin que je ne brille pas sur les photos.

maquillage d'été mariée

A 11h30 je suis coiffée, maquillée et manucurée. Mon futur beau-père vient me chercher.

Arrivée là-bas, je mange un peu, mais cette histoire de décalage de séance de photos de couple me chiffonne. J’en parle à mes futurs beaux-parents, en attendant que mon photographe nous rejoigne. Ils proposent d’appeler le Maire pour décaler d’un quart d’heure la cérémonie civile. C’est jouable, si je ne tarde pas à enfiler ma robe. J’avais prévu 15 minutes pour mon habillage. Si je les tiens, je pourrais avoir les photos dont je rêve !

La suite au prochaine épisode ! En attendant, voici une photo de ma Précieuse :

Ma robe de mariée

Toutes photos : Yves Boucaux

Et toi, comment as-tu organisé la matinée de ton grand jour ? As-tu eu un timing serré à respecter ? Des imprévus à gérer ? Raconte !



7 commentaires sur “Mon mariage évasion : le matin du jour J”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *