Mon mariage évasion : les derniers jours des préparatifs – 1ère partie

Après toutes les étapes et les choix importants, nous voici dans la dernière ligne droite. Celle où tout est joué, mais où chaque détail compte !

Finalement, c’est un peu comme quand j’organise un voyage avec Monsieur Evasion. On passe beaucoup de temps à établir un planning et à chercher le meilleur hôtel. Mais le jour où nous partons, nous devons garder la tête froide afin de ne rien oublier (comme nos passeports, ou nos cartes d’embarquements).

Mais au fait, j’ai oublié de te faire part de quelques étapes. Previously on Evasion’s life :

  • Je me suis résolue à commander un parapluie transparent, fin juin. La météo était si changeante que j’ai préféré ne pas prendre de risque !
  • J’ai récupéré ma robe 15 jours avant le mariage, pour que ma collègue puisse me ramener chez moi, à côté de Paris, avec ma Précieuse. Je ne m’imaginais pas du tout dans le métro, avec ma housse de robe de mariée…

Le lundi

Nous prenons le train pour le territoire de Belfort, mais pas dans n’importe quelles conditions : avec ma robe de mariée dans sa housse. Nous avions donc décidé de réserver des billets en 1ère et d’éviter les périodes de pointe. Grand bien nous en a pris. Mais cela n’a pas empêché mon futur mari de stresser, dès le matin. Pourtant, tout s’est très passé, puisque le taxi est arrivé à l’heure, le train n’était pas complet et le voyage, relativement agréable, en dépit d’un Monsieur Evasion tendu comme un string.

En fait, il était mort de trouille pour ma robe ! Il avait peur qu’il lui arrive quelque chose. De mon côté, j’étais calme et détendue, enfin du moins, j’essayais de l’être. Ce n’est qu’en arrivant chez mes futurs beaux-parents qu’il a commencé à se détendre. Heureusement d’ailleurs, car j’étais déjà en train de le prévenir que s’il continuait comme ça, je ne signerais pas, samedi !

Une fois ma Précieuse à l’abri dans une pièce rien que pour elle, nous avons pu nous détendre un peu, le temps du déjeuner. Ensuite, nous avons revu le planning de la semaine et du jour J.

Vers 17h, j’ai enfilé mes escarpins pour notre premier cours de valse, dont le professeur n’était autre que Belle-maman. Nous n’étions pas du tout dans le tempo, mais nous avons bien rigolé ! 

Waltz moment

Crédits photo (creative commons) : Jan Solo

Le mardi

9h30 : nous avons rendez-vous avec le Maire qui nous mariera. Il connait un peu Monsieur Evasion, encore mieux ses parents, mais ne sait absolument pas qui je suis, ni d’où je viens. Nous discutons pendant une bonne heure avec lui. En bonne bavarde, je lui raconte d’où je viens, la rencontre avec Monsieur Evasion et notre goût pour les voyages. Il prend des notes.

11h : Monsieur Evasion va chez le coiffeur pendant que je suis chez l’esthéticienne. Détail peu glamour, mais important à faire la dernière semaine. Initialement, j’avais prévu d’y aller le jeudi, mais je craque car il fait plus de 30°C à l’ombre et j’ai envie de me mettre en short/débardeur !

L’après-midi, je complète à la main une quarantaine d’itinéraires « du vin d’honneur à la salle du dîner », car ils ne sont pas assez précis. J’y ajoute donc les panneaux avec les noms des villages et les distances, ainsi que des indications cruciales pour ne pas se perdre. Les taches répétitives ne m’ont jamais fait peur, mais au bout de vingt, je commence à en avoir marre et au bout de trente, j’ai mal à la main. Surtout qu’au final, seulement 10 itinéraires seront distribués…

C’est vers la fin de la journée que tout bascule.

Je reçois un appel du mari de ma principale témoin. Appelons-la Phoebe. Je ne suis pas étonnée, sur le coup, puisque je lui ai confié des tâches à accomplir pour la veille et le jour J. Mais ce n’est pas pour ça qu’elle m’appelle… Au fait, je ne sais pas si j’ai abordé le fait que ma témoin était enceinte de 7 mois. Tu me vois venir là, non ? Avant que j’aie eu le temps de m’asseoir, son mari m’annonce qu’elle est à l’hôpital, pour cause de contractions. Il m’achève en me disant : « Il y a de gros risques pour qu’elle ne soit pas là à ton mariage ».

Tout s’écroule autour de moi.

Comment imaginer que mon amie depuis 18 ans ne sera pas là… Il me la passe, et elle n’est pas aussi catégorique que lui. Elle garde espoir de pouvoir venir. Je sens qu’elle n’est pas prête à admettre son absence. Elle me parle de venir au moins à l’église, et m’assure qu’elle fera tout pour me voir en robe de mariée. C’est bête, mais ça me fait du bien que ni elle, ni moi, ne puissions nous résoudre à ne pas être ensemble ce jour là ! Elle me donne sa bénédiction pour appeler mes témoins de secours.

Je n’ai pas le cœur, ni le temps de le faire le soir même, je les appellerai donc le lendemain matin. Voyant que je suis déprimée, Monsieur Evasion me dit qu’il va réorganiser le plan de table car Phoebe était à la table d’honneur et dans tous les cas, elle ne sera pas au repas. Il me demande donc qui je veux à côté de moi et je réponds instinctivement. Il déplace un couple à une autre table, et le tour est joué. Enfin… presque, parce qu’il faut réimprimer le plan de table avec une imprimante laser, pour que la qualité soit bonne.

Nous réussissons à finir la journée sur une note joyeuse, puisque nous répétons de nouveau notre ouverture de bal.

Les pas de la valse commencent à être plus faciles et on garde le rythme quelques minutes avant que ça devienne n’importe quoi. On éclate de rire dès qu’on se plante, la pression retombe et je réussis à m’endormir malgré la tristesse de savoir Phoebe à l’hôpital.

Le mercredi

Rendez-vous chez le coiffeur à 9h pour faire couleur+mèches et couper les fourches pointes. Sauf que, suite à la nouvelle de la veille, je dois également appeler la Mairie pour savoir s’il est possible de changer de témoin. Ce que je fais dans la voiture, pendant que future belle-maman conduit. La réponse est oui, je peux, mais il faut la copie de la carte d’identité de ma nouvelle témoin jeudi matin, au plus tard.

Arrivée chez le coiffeur, et la couleur à peine commencée, le salon se transforme en un espace de téléconférence. Comme je ne peux pas avoir le téléphone à l’oreille, je suis sur haut-parleur avec mes deux témoins de secours, une pour la Mairie et l’autre pour l’Eglise. S’ensuit un texto de Phoebe, qui me dit qu’elle va mieux et qu’elle a bon espoir de sortir de l’hôpital vendredi soir ! Puis ma future belle-maman arrive avec de bonnes nouvelles : mon génial futur mari a réimprimé le plan de table dans une papeterie du centre-ville.

Par contre, je pensais que cela me prendrait deux heures chez le coiffeur. Mais en fait, ça a pris presque trois heures. J’ai donc loupé mon rendez-vous manucure…

L’après-midi, future belle maman m’emmène dans un institut pour rattraper ça. Comme nous sommes entre femmes, j’en profite pour essayer une dernière fois ma robe et déterminer si je mettrai les « body silicone » ou bien mon soutien-gorge. Le verdict tombe assez vite : ce sera le soutien-gorge, car il met plus en valeur le haut de ma robe, mais sans trop tricher.

Monsieur Evasion revient avec son papa, ils sont allés déposer les boissons chez le traiteur et récupérer les housses de chaises, les nappes et les serviettes chez un autre prestataire. Ils sont aussi passés chez Monica, ma décoratrice et amie, et m’ont ramené le Pass : sa carte d’identité. Eh oui, c’est elle ma témoin de secours pour la mairie ! Ce qu’elle ne sait pas encore, c’est qu’elle sera également à côté de moi pendant le repas.

Enfin, nous prenons notre dernier cours de valse. Nous sommes au point et gardons le rythme toute la chanson, qui parait longue à force de tourner. De toute façon, au bout de quelques minutes, j’inviterai mon père, et Monsieur Evasion, sa mère. A ce moment là, les autres invités nous rejoindront sur la piste !

La prochaine fois, je te raconterai les 2 derniers jours avant le Jour J.

Et toi, as-tu peur du mauvais temps et des contretemps ? As-tu pris des cours de danse pour ton ouverture de bal ? Tu as prévu toi aussi des témoins de secours ? Raconte !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



4 commentaires sur “Mon mariage évasion : les derniers jours des préparatifs – 1ère partie”

  • Coucou,

    pas facile la nouvelle de ta témoin ! Nous aussi on a eu trois désistements la dernière semaine pour des raisons de santé (graves en plus), l’une d’entre elle étant ma marraine, cela m’a fait un gros coup. Ca arrive quand on fait une fête avec 100 personnes c’est certain. En plus de cela les prévisions météo ne faisait que se dégrader…. A côté de cela mes grands parents ont pu venir (leur état était on le savit assez instable), c’était une bonne nouvelle !

  • mauvais temps oui je crains car c’est un 15 mars et à force d’entendre tout le monde dire qu’il va faire mauvais alors oui j’en ai peur que la pluie gâche tout ou qu’il y a de la neige comme cette année et que ça perturbe toute notre organisation mais d’une manière ou d’une autre parapluie sera notre amiii ce jour là je ne compte pas l’oublier.
    Alors comme ma soeur sera probablement enceinte il y a de forte chance j’y pense de plus en plus à prendre un autre témoin de dépannage au cas où. Mais le hic c’est que je ne sais vraiment pas qui car c’est une lourde tâche à prendre.

  • pour nous pas de cours de dance même si on déprt pour une ouverture de bal on y pensait et finalement ben on essaiera tous les deux pour dire seulement d’être un peu de rythme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *