Mon mariage participatif et trilingue : ma transformation en princesse — Partie 2

Je suis coiffée et maquillée, photographe et vidéaste sont descendus filmer l’habillage de Monsieur, j’en profite pour enfiler mes sous-vêtements.

Non, je ne te montrerai pas de photos, rassure-toi, mais par contre, je vais te donner un conseil suite à mon vécu.

La minute glamour de cette chronique

Ma robe avait un corset pour le bustier, avec des baleines bien taillées et très agréables à porter, j’aurai donc très bien pu me passer de soutien-gorge… et j’aurais dû !

Mais j’ai voulu tricher un peu et j’avais acheté un soutien-gorge pour me faire un joli décolleté. Tu sais, ces soutien-gorges qui tiennent tous seuls grâce à une bande en silicone. Et bien ma peau n’a pas du tout aimé : le bustier étant assez serré, ça a dû créer des frottements, avec la sueur (la minute glamour c’est maintenant), ça a dû chauffer, bref, ça a littéralement arraché ma peau autour des bandes de silicones. J’en ai encore des cicatrices aujourd’hui !

Bon, le jour J, je n’ai rien senti du tout avant très tard ! Sans doute l’effet des hormones du bonheur et de l’excitation. D’ailleurs, je n’ai pas non plus senti de douleur à la main et j’ai pu l’utiliser normalement (tu te rappelles, j’avais planté un cutter dedans à dix jours du mariage), même si je l’ai bien payé les jours suivants.

Bref, tout ça pour te dire que tu n’as pas nécessairement besoin de mettre quelque chose sous le bustier de ta robe. Franchement, s’il y a des baleines, ça ne va pas bouger et vaut mieux éviter les bobos plutôt que de vouloir tricher un peu !

L’habillage

Mais revenons au moment de l’habillage…

Je décide de mettre mes chaussures avant la robe, comme ça, pas besoin d’aller farfouiller dessous.

Regarde mes souliers trouvés au dernier moment qui finalement ne sont pas bordeaux. Mais pour respecter le thème couleur, ma maman y a ajouté des petits nœuds !

petits noeuds sur chaussures

Crédits photo : Mamzelle Joe

Et il est temps, de sauter dans la robe… Toute une gymnastique !

rentrer dans sa robe de mariée

Crédits photo : Mamzelle Joe

protéger son maquillage en mettant la robe

Crédits photo : Mamzelle Joe

Et tu as vu, c’est classe l’effet fantôme du tissu sur la tête pour ne pas abîmer le maquillage et / ou salir la robe !

Allez, on arrête de respirer, faut fermer les pressions avant de mettre le laçage…

fermer la robe

Crédits photo : Mamzelle Joe

J’ai toute une équipe pour m’aider à me transformer en princesse ! Il y a ma maman, ma sœur, ma meilleure amie et ma belle-maman qui est montée aussi donner un coup de main. Et puis, il y a aussi les maquilleurs en spectateurs qui attendent de pouvoir maquiller ma maman et ma meilleure amie et notre photographe et notre vidéaste. Ça fait du monde !

Mais j’ai beaucoup apprécié d’avoir tous ces gens autour de moi, il y avait une super ambiance, c’était très gai !

Maman et Belle-Maman s’attaquent au laçage…

faire le laçage

Crédits photo : Mamzelle Joe

Ma meilleure amie vérifie que le nœud de ma ceinture tombe bien.

préparation assistée

Crédits photo : Mamzelle Joe

Ma sœur coupe les petits bouts de fil qui dépassent en bas de ma robe et ma maman a la lourde responsabilité de couper à la bonne longueur le ruban de la ceinture (qu’on avait laissé long jusqu’au dernier moment…)

Tout avance plutôt bien et on est dans les temps jusqu’à ce que quelqu’un se rende compte que zut, il y a un problème dans l’harmonie du laçage ! Tu le vois ?

problème dans le laçage

Crédits photo : Photo personnelle

Bon, ben, on redéfait tout et on refait !

La pression commence à monter car on n’est pas en avance sur le planning… Ça s’active dans tous les sens autour de moi, ma belle-mère me met mes bijoux pendant que ma sœur et ma meilleure amie vérifient que le laçage est bien fait cette fois et elles en profitent pour me refaire vivre la scène de Titanic où la mère de Rose lui sert son corset. (Les sadiques ! Mais je vous aime les filles hein !)

Ma maman m’apporte des sandwichs et comme j’ai peur de tacher la robe, elle me donne un peignoir pendant que ma sœur me pose le voile (et oui, pas de temps à perdre). Je n’ai pas très faim mais je me force à manger, le prêtre m’ayant fait peur en me parlant de toutes ces mariées qui tombent dans les pommes…

Et ce moment a donné une de mes photos préférées du mariage :

protéger sa robe de mariée des tâches

Crédits photo : Photo personnelle

Qui sait, je vais peut-être lancer une nouvelle mode de la robe de mariée. Tu ne trouves pas que j’ai un air majestueux là ?

Mais trêve de plaisanteries, l’heure tourne et il paraît que l’amoureux s’impatiente gravement en bas. Il se demande comment on peut être aussi longue à mettre une robe !

Et puis mon vidéaste m’annonce qu’il commence à pleuvoir et comme je voulais absolument faire la découverte dans le jardin de mes parents (parce que je fantasmais depuis des années sur l’idée de descendre l’escalier de la terrasse en robe de princesse), il faut me dépêcher.

C’est comme ça que j’ai totalement oublié de me regarder dans une glace. Ce moment où tu te découvres en princesse (comme le raconte si bien Madame Zen), je ne l’ai pas vécu. Enfin si, le lendemain soir sur les photos de mes proches !

Mais qu’importe, j’étais tellement excitée de vivre cette journée que ça n’avait pas d’importance de me voir avant !

Si je ne me suis pas admirée en mariée le jour J, d’autres l’ont fait pour moi. Et la tête de mon papa quand il découvre sa petite fille en princesse, elle vaut de l’or ! (Mon petit papa, si tu passes pas là, je sais que tu n’aimes pas trop être sur le net, mais je l’aime tellement cette photo, tu y es tellement beau…)

papa découvrant sa fille en mariée

Crédits photo : Mamzelle Joe

Reste à savoir si l’amoureux, qui aime plutôt les robes bohèmes et les couronnes de fleurs va aussi me trouver belle avec ma tenue de princesse. Mais la découverte, je t’en parle la prochaine fois !

Et toi, tu as prévu du temps pour le passage de ta robe ? Tu sais qui va t’entourer pour ce moment particulier ? Tu as envie d’un tout petit comité ou comme moi d’être entourée de plein de monde ? Raconte !



36 commentaires sur “Mon mariage participatif et trilingue : ma transformation en princesse — Partie 2”

  • Tu es absolument magnifique !!
    Pour moi ce sera avec mes deux témouines 🙂 Et je te pique l’idée du tissu sur la tête, excellente idée que je n’avais jamais vu pdt un habillage de mariée
    Ton papa a l’air tellement ému <3

    • merci 🙂
      Et pour le tissu, j’avais lu ça, je ne sais plus où et c’est bien pratique 🙂 (et ça donne une photo rigolote en prime)
      Et oui, mon papa était un poil ému… Mais ce qui est drôle, c’est qu’à ce moment-là, je ne l’ai pas vraiment vu parce qu’il a fait une petite blague mais quand j’ai découvert la photo, là, c’est moi qui étais émue pour le coup 🙂

  • Ah le soutien gorge qui tient tout seul… moi aussi j’ai testé…. et moi aussi j’ai eu des cloques le lendemain !!!!
    Depuis, j’ai été obligé de porter des bas de contention pour ma grossesse et j’ai eu le même problème avec la bande silicone auto-fixante. La pharmacie m’a conseillé la crème Bariéderm d’Uriage et plus aucune brulure ou autre problème de ce genre !
    Si ça peut aider certaines mademoiselles 😉

    • merci de l’astuce, ça va peut-être me convaincre de redonner une chance à mon wonderbra qui dort sagement dans le fond de l’armoire…

      • Merci Mme Gezillig pour tes articles sans tabou ! J’ai aussi des bandes silicones dans le mien, le seul qui ne dépassait pas de la robe derrière (mais sans soutif, la retoucheuse de la boutique a dit que c’est no way !). Je l’ai déjà porté une journée sans problème, mais au travail ce n’est pas comme avec une robe de mariée 😉 Merci Tigri pour le nom de cette crème, je vais peut-être l’acheter et en mettre par précaution (tu te rappelles de son prix ? par hasard…). J’ai aussi lu du bien sur la crème Nok.
        L’astuce du tissu sur la tête, je l’ai déjà lu plein de fois, mais je n’avais pas vu de photo, c’est vrai que c’est comique !

        • La crème Nok que tu évoques marche également très bien. C’est à la base une crème pour les sportifs (frottements) et elle fonctionne parfaitement avec ce genre de soutien-gorge ou pour éviter (ou tout du moins nettement réduire) les ampoules dans des chaussures neuves.

  • Hannn merci pour ces 2 conseils avisés ! Je me demandais justement commet enfiler ma robe sans ruiner coiffure et maquillage … Et bien voilà un problème de résolu .

    ET pour le soutien gorge j’ai acheté moi aussi un wonderbra bustier avec bandes en silicone … Jvai bien tester lors de mon prochain essayage pour être sure de ne pas être gênée

    ET sinon le plus important c’est que tu es juste Wahouuuuu dans ta tenue de princesse

    • de rien, c’est pour ça avant tout que j’écris des chroniques, pour que mon expérience serve à d’autres (parce que je ne peux que remercier les témoignages trouvés sur le web de m’avoir aidée à préparer mon mariage)
      Et merci du compliment 🙂

  • géniale ta chronique ! tes astuces sont supers, les chaussures avant et le tissu sur la tête je ne sais pas si j’y aurai pensé! et effectivement ton look avec le peignoir est super ! tu vas lancer une nouvelle mode !

    La dernière photo est splendide ! on lit toute l’émotion dans le regard de ton père ! et tu t’arrêtes encore au moment clé ! vraiment hâte de te découvrir !

  • J’adore la photo “pause pique-nique en plein milieu des préparatifs” ! Elle est tellement naturelle !
    Pour la robe, moi j’avais opté pour la solution enfilage par le bas après l’avoir testée lors de mon dernier essayage en boutique. Ça passait tout juste, mais comme ça j’étais sure de ne pas abimer ma coiffure.
    Et même désagréable surprise que toi le soir du mariage : mon super soutien-gorge Wonderbra m’avait fait des cloques 🙁 Pourtant, je n’ai pas eu particulièrement chaud (mariée du mois de mars), et je porte régulièrement des bas de contention (d’ailleurs je les avais le jour du mariage) sans avoir de problème…

    • Cette photo, c’est aussi pour rappeler que se marier, c’est la vie et pas toujours des moments où tu ressembles aux filles des magazines 😉

      Et sinon, je pense que ça a beaucoup à voir avec le frottement du corset parce que j’avais porté le même soutif pour mon mariage civil et là, aucun problème…

  • J’adore tes chroniques, elles sont toujours pleines de spontanéité et de sincérité… Tes habilleuses ont du galéré encore plus puisque tu es grande mais ton équipe de choc a assuré. La photo de ton papa est très émouvante, dans l’escalier en plus, c’est très joli.

    • Heureusement, ma soeur fait 1m80 et ma maman n’est pas petite non plus et on a eu de l’entrainement puisque j’ai du essayer ma robe avec elle, hummm, une dizaine de fois !

      Et merci pour les compliments sur les chroniques, ça me va droit au cœur car c’est ça que je veux laisser paraitre, je ne veux pas enjoliver ou ne vous montrez que ce que j’ai aimé parce que j’espère que mon expérience puisse servir 🙂

  • Tu es superbe !!! Ton mari n’a pu que te trouver belle !
    Pour le soutien gorge, je retiens le conseil, je n’ai pas beaucoup de poitrine et je pense que le corsage de ma robe suffirait, mais je ne me sentirais pas à l’aise sans soutien gorge.
    Pour le laçage, j’ai bien rigolé car pour le mariage de ma soeur on a eu exactement le même souci. Arrivé à la fin, mince il y a un souci. Pas grave on défait et on refait. Comme cela ne m’a pas servi de leçon, j’ai aussi une laçage dans le dos, ce sera à ma soeur de galérer 😉

    • ouais mais le laçage, c’est un truc de princesse alors pour moi, ça reste un gros kiff et puis malgré le stress qui montait du temps qui passe, je crois que ça restera un bon souvenir pour mes habilleuses aussi ; on n’a pas tous les jours l’opportunité de se refaire la scène de titanic 😉

  • Tu es superbe de fait! Mais je ne dirais pas “transformation en princesse”… On est toutes des princesses “à la base”, non? 😀
    Sinon, merci pour cette chronique franche et sans complexe! J’avoue que je me pose la question du soutien “bustier/pas bustier/quel bustier”, sachant que je supporte déjà peu la bande de silicone du seul bustier actuellement en ma possession, même pour une soirée mais là… la réflexion à ce sujet s’impose vraiment! :-S Ma robe est de type bustier, mais il n’y a pas de baleines, ce n’est pas véritablement un corset… Beuh! Et il semble aussi que Wonderbra remporte la palme des mariées! :-p Serions-nous toutes des insatisfaites ou des adeptes du “peu mieux faire”? 😀 (je dis ça en toute sympathie pour les vénusiennes que nous sommes, et j’irai sûrement faire un tour chez eux aussi…)

    • Vendu, on est des princesses 😉
      Et sinon, je crois que wonderbra, c’est à cause de très bonnes campagnes de pub qui ont vraiment touché les femmes… Mais si tu trouves d’autres adresses sympas, partage, je suis contre les monopoles 😉

  • Chouette chronique !
    Personnellement, je n’ai pas été blessée par mon sous-tif. Mais c’est vrai qu’avec un bustier à baleines, j’aurais pu m’en passer : la vendeuse me l’avait dit, mais quand j’ai suggéré cette possibilité à une de mes témoins, ça l’a choqué… et je n’ai pas osé ne pas mettre de sous-tif du coup !
    Le laçage, c’est vrai que ce n’est pas si simple, mais c’est toujours très beau quel que soit le modèle de robe je trouve. Pour moi ce fut un peu l’inverse : à force de dire que je n’appliquerais pas l’adage “souffrir pour être belle” je n’ai pas demandé à ce qu’on me serre plus le bustier et j’aurais dû (il aurait pu être plus serré sans me faire mal pour autant et ça aurait été plus beau).
    C’est toujours très émouvant de voir la réaction des parents. J’ai vu l’évolution de mes parents : à l’annonce du mariage “mouais, pourquoi se marier ?” / pendant les préparatifs “on peut faire ci, et ça, et vous aider à ci” / le jour J une grande joie et une grande fierté sur le leur visage !

    • Le laçage faisait partie de mes critères en fait, je trouve ça si joli… 🙂
      (Et sinon, moi, ça m’arrive de sortir sans soutien-gorge alors c’est pas ça qui m’arrête… D’ailleurs j’ai bien été obligée les 3 semaines qui ont suivi mon mariage si je voulais pas souffrir le martyre…)

  • J’adore tes chroniques ! Parce qu’elles sont pleines de conseils, et que les photos sont très naturelles ! J’avais aussi vu des blogs où les filles enfilent les chaussures avant la robe, c’est moins embêtant, surtout avec une robe qui a un peu de volume ! Et le coup du tissu sur le visage, certaines boutiques le font pour les essayages de robes, donc j’y avais pensé aussi.
    Mais le coup du peignoir, ça, je n’y avais pas pensé !!
    Et ma maman a toujours regardé les vendeuses lorsqu’elles faisaient le laçage, car elle a peur de ne pas savoir faire le jour J !

    • moi, ma maman, elle maitrisait parfaitement la mise du laçage, on avait déjà ré-essayé la robe dix fois… Mais bon, le jour J, ça veut pas dire qu’on peut pas faire une petite erreur… Mais ce fut réparé et c’était parfait (et sinon, personnellement, ça m’aurait pas empêché de dormir si l’erreur était restée, je pense que peu de gens l’auraient vue donc no stress)

  • Je n’avais pas pensé à l’effet “bobo” du soutien-gorge, mais avec ma petite poitrine, j’avais envie de toute façon de ne pas en porter le jour J 🙂 et j’ai bien fait, c’était parfait !! les robes maintiennent bien normalement !
    Et sinon, j’adore la photo de toi avec le peignoir !! elle est mythique 😀

  • Trop géniale la photo du regard de ton père dans les escaliers ! C’est top de la part de la photographe de l’avoir chopé !
    Et quelle horreur cette histoire de soutif ! Ma pauvre, t’as été vernie côté bobos qd même… heureusement que tu planais sur ton nuage d’amour et de gezillig, m’enfin, dur dur tout de même ! Hâte de lire la suite, mais déjà tu es magnifique ! Et c’est vrai que plus je lis tes chroniques et je plus j’aurais été curieuse de te découvrir aussi en mariée bohème à pieds nus, cheveux au vent et fleurs entre les dents (nan ! ça c’est pour la rime !)

    • Je bénis ma photographe pour la photo de l’escalier 😉

      Et oui, je suis assez vernie côté bobo mais pas que pour mon mariage (comme l’a si bien dit mon père dans son discours “elle en a toujours profité pour nous faire visiter tous les hôpitaux de la région”), j’ai un côté miss catastrophe…

      Sinon, pour le côté bohème : une personnalité, c’est très riche et celle d’un couple encore plus… Nous avons un côté classique, élégant (surtout l’amoureux dans sa manière de s’habiller), j’ai un côté princesse (robes qui tournent) et on a un côté champêtre / bohème (pieds nus, fleurs dans les cheveux, vêtements en lin, voyage à l’arrache…).
      Comme on ne s’est pas posé la question de thème, on n’a pas vraiment décidé pour notre mariage, c’est au fur et à mesure de nos choix que ça s’est fait. Faire la fête dans une ferme nous correspondait plus qu’un château mais l’amoureux voulait un costume classique et moi, j’ai craqué pour la robe de princesse…
      Je crois que je me suis dit inconsciemment que c’est la seule fois où je pouvais assouvir le fantasme d’avoir une traine, un voile tout ça…
      Alors que pieds nus, les cheveux au vent, la robe fluide et légère, c’est moi dès que je peux l’été.
      Mais la bonne nouvelle, c’est que tu risques de le voir aussi Mme Gezillig en version bohème parce que c’est l’ambiance prévue pour notre voyage de noces : on fait dans le cliché roadtrip en vieux combi VW en Californie – ok, je serai pas en “robe de mariée” mais on a un ami photographe pro qui vit là-bas, donc peut-être que je vais en profiter pour acheter une vraie belle robe bohème et faire une séance photo…
      A suivre donc 😉
      (bon, je ne sais pas quand je viendrais raconter ça sur mlle dentelle parce que on ne sait même pas quand on pourra le faire ce voyage !)

  • Claire!!! On a acheté un combi! !! Un vieux wolkswaggen! Il de rait etre pret a rouler et repeint ( en orange et blanc!) d’ici cet été! En attendant votre Road trip , si tu veux une Seance photos de hippie, je suis ultra partante!!!:-)

    • Sérieusement ?????
      Déjà que j’avais déjà en tête une idée d’une séance avec toi et ta 2CV… Alors si y a un combi, orange en plus… Aaaaah, faut que j’y réfléchisse comment, quand, quoi, où mais, je garde ça dans un coin de ma tête, c’est une super idée ! Pour notre anniversaire de mariage si on n’arrive pas à partir en voyage de noces cet été ? Comme cadeau d’anniversaire de rencontre ? (Et l’avantage c’est que s’il n’y a une vieux combi dans l’histoire, Monsieur Gezellig sera juste ravi !)

  • Bonjour Madame Gezillig,

    D’autres chroniqueuse rencontrées récemment, m’ont conseillé de prendre contact avec quoi concernant le laçage de ta robe. En effet, je me marie le 30 janvier prochain et j’ai également un laçage à ma robe. Il est prévu que ce soit ma mère qui me le fasse. Elle a vu comment l’habilleuse du magasin faisait mais elle n’a jamais pratiqué… avec le stress du jour J j’ai un peu peur du résultat … as-tu des conseils à me donner ?
    Je pensais par exemple que lorsque j’irai récupérer et donc réessayer ma robe pour la dernière fois, je demanderai à ce que ce soit ma maman qui me mette le laçage… comme ça elle pourra être conseillé par l’habilleuse. Qu’en penses-tu ?
    Merci pour ton partage.
    Claire

    • Bonjour Mme Impatience, je reviens de vacances et je découvre ton message.
      Alors, c’est vrai que c’est pas super facile surtout avec le stress…
      Ce serait bien que vous vous entrainiez une fois pour bien voir comment on fait passer dessus ou dessous pour que ça fasse bien.
      Et surtout, le jour J, bien prendre le temps donc prévois du temps dans ton planning pour ça. Comme ça, si vous ratez la première fois, vous pouvez enlever et recommencer. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *