Mon mariage

Voilà six ans que je travaille pour Mademoiselle Dentelle… et même si tu as eu quelques détails ou images au fil de mes articles ou des publications sur les réseaux sociaux, il n’y a pas une seule chronique à propos de mon mariage.

Alors c’est promis, de justesse avant la fin, je t’embarque aujourd’hui pour mon mariage de lectrice ! Huit ans après, les souvenirs sont flous. Et ces derniers jours chargés en émotions n’aident pas ma mémoire à être efficace à 100%… mais je vais tenter, à mon tour, après des centaines de chroniqueuses qui ont déjà partagé leur mariage avec toi, de mettre des mots dans cette chronique pour écrire le récit de mon joli jour.

16 juin 2012, je viens de dire « Oui » à mon Amoureux. Je suis une mariée encore sur son nuage, entourée de mes proches et du shoot d’amour que nous prenons.

Flashback

Mon Amoureux, je l’ai rencontré au lycée. D’un flirt d’été, notre histoire a continué. En août 2010, nous avons filé pour un séjour au Canada et, le temps d’un weekend, nous nous sommes échappés ensuite à New York. C’est là, après avoir passé le pont de Brooklyn, à la nuit tombée et avec un air de jazz en fond sonore que Victor a fait sa demande. Avec un genou à terre. Et mes larmes (de bonheur évidemment). S’en sont suivis près de 2 ans de préparatifs…

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Notre séance d’engagement dans les rues de Nantes

16 juin 2012

Ce matin-là, je me réveille après une courte nuit. La veille, les préparatifs se sont terminés sous la pluie. La pression et le stress m’ont envahi (un plan B ? quel plan B ?) et des torrents de larmes sont sortis. Je ne me souviens plus très bien. Il y avait juste les bras de ma maman pour me consoler. Puis nous sommes rentrés chez mes parents et, à défaut d’avoir mon Amoureux près de moi, j’ai passé la nuit avec ma témoin.

La cérémonie civile

Après le petit-déjeuner (à trois, avec ma maman et ma mamie), je suis partie chez la maquilleuse puis chez la coiffeuse (ou peut-être que c’était dans l’autre sens, je ne me souviens plus). J’ai enfilé une petite robe blanche achetée quelques semaines plus tôt et nous nous sommes retrouvés, à la fin de la matinée, devant le perron de la mairie dans la commune de mes parents. Nous étions en petit comité (avec nos parents, frères et sœurs, grands-parents et nos témoins). Belle-Maman m’a offert mon bouquet (elle tenait à me l’offrir pour suivre la tradition). Et wahoo, qu’il était beau !

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Mon bouquet avec la broche de ma grand-mère maternelle, pour mon quelque chose de vieux. Un mouchoir avec de la dentelle bleue de ma grand-mère paternelle (et une jarretière offerte la veille par ma témoin !) pour mon quelque chose de bleu, un bracelet de perles de ma maman pour mon quelque chose d’emprunté et ma robe pour mon quelque chose de neuf. Me voilà prête.

Nous entrons dans la mairie ( All you need is love, The Beatles). La cérémonie civile se déroule avec beaucoup d’émotions et des larmes (et ce n’était pas les miennes cette fois-ci… mon mari, son témoin et son papa ! Quelle jolie brochette d’hommes en pleurs !).

Crédit photo : Marine Michels

Nous avons ensuite filé pour l’apéritif et le repas dans un restaurant de la commune où habitent les parents de mon Amoureux. C’était chouette, c’était bon… puis j’ai filé avec ma maman, ma sœur et ma témoin. L’heure tourne. Il est temps d’aller enfiler ma jolie robe.

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

La cérémonie religieuse

Mes souvenirs sont très flous, mais si intenses.

Il y a d’abord mon papa qui trépigne devant l’église. Tous les invités sont à l’intérieur. Personne ne m’a encore vue. Nous sommes tous les deux… ou presque. Il y a ses amis qui sont là, qui ne souhaitent pas entrer dans l’église, qui nous font en quelque sorte une haie d’honneur avant notre entrée, et ils font monter la pression de mon papa ! Il y a ses yeux qui se remplissent de larmes. Sa main qui serre très fort la mienne.

Crédit photo : photo personnelle

La musique démarre ( Amazing Grace, Happy Voices). Et j’avance au bras de mon papa. Il y a tous ces visages qui se tournent vers nous. Ces sourires. Ces applaudissements. Allez, je te l’avoue, tu veux savoir ce que j’ai ressenti à ce moment-là ? Exactement la scène finale de Titanic quand Rose s’avance (tu peux la voir ici, à partir de 1’23). Et là au bout de l’allée, il y a Leonardo… Victor qui m’attend. Il me découvre dans ma robe. J’ai juste le temps de lui demander s’il me trouve belle. Il me souffle que oui.

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

La cérémonie continue. Et puis il y a l’échange de vœux. Victor commence. Les larmes lui montent aux yeux. Sa voix tremble. Et il me tend le micro. Ok, vraiment ? C’est à mon tour ? Hahaha. Je peine à lire mon texte. Les larmes coulent. Je perds mon souffle… et je suis incapable de prononcer la dernière phrase : « … et de t’aimer tous les jours de ma vie. » Le curé reprend le micro et précise tout haut que, tout va bien, ce ne sont que des larmes de joie. Tout le monde rigole. C’est devenu notre private joke depuis : je ne suis pas obligée de l’aimer tous les jours, je n’ai jamais pu le dire. (Spoiler : bon, depuis, j’ai été obligée de le dire officiellement lors de notre renouvellement de vœux pour nos 5 ans de mariage, je te raconterai !).

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Il y a ensuite les acclamations de nos invités. Ça applaudit, ça siffle, ça crie. Ceux derrière sont debout sur les bancs. C’est une vague d’amour que nous nous prenons en pleine face. Et qui me fait pleurer encore quand j’y repense aujourd’hui.

Voilà, la cérémonie se termine ( Happy Together, The Turtles). Nous sortons sous les bulles, sous les félicitations et les embrassades de nos invités.

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Je fais ici une petite parenthèse pour t’expliquer ce que contenait le petit sac en kraft remis à nos invités au début de la cérémonie :

  • le livret de messe
  • un paquet de mouchoirs avec la mention “pour des larmes de joies” (et ça a bien été utile !)
  • les contenants à bulles pour la sortie de l’église
  • des cadeaux gourmands en clin d’œil à nos lieux d’habitation : de la confiture faite-maison avec des mûres ramassées en Brière, de la fleur de sel de Guérande récolté par le marié lui-même pendant la saison estivale précédente, et des berlingots nantais
  • des badges
  • des morceaux de tulle pour la décoration des voitures
  • et le plan de route (et les numéros de téléphone utiles si besoin !) pour se rendre jusqu’au domaine pour la suite des festivités…

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Le goûter

Après une petite heure de route (dans la sublime voiture de collection des années 40 de mon oncle – encore merci !), nous voici arrivés au domaine. Je te parlais de mes larmes de la veille face à la météo incertaine et de l’organisation du goûter en extérieur, sans aucun plan B (ne fais surtout pas comme moi, prévois ce foutu plan B !). Ouf, le soleil est bien là. Le goûter d’honneur se déroule comme je l’avais imaginé, sous les fanions et les guirlandes lumineuses.

Nous profitons donc du délicieux (paraît-il !) goûter. Nous faisons également les photos de groupe. Et cette partie-là a duré beaucoup (trop) longtemps. Un autre conseil ? Organise à l’avance les groupes pour ces photos-là ! Je me suis laissée emporter. Tout le monde voulait faire une photo avec les mariés et nous y avons passé un temps interminable.

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Les amis ont chanté une chanson en modifiant les paroles de « L’amour brille sous les étoiles ». Puis le buffet du soir a ouvert.

Pour cette partie-là du mariage, nous ne souhaitions absolument pas faire de plan de table (la prise de tête, non merci). Chacun se servait et pouvait ensuite s’installer comme et où il le souhaitait : en restant dans la salle du repas, sur les mange-debout, sur les quelques tables installées… Bref, chacun faisait comme il le souhaitait ! Et c’était très bien ainsi, et c’était très bon (paraît-il, bis repetita !).

(C’est pratique, je suis une mariée qui n’a pas mangé et qui n’a pas été aux toilettes de quatorze heures à cinq heures du matin… j’étais complétement ailleurs !) (En vrai, c’est un peu un regret, cette impression de n’avoir que survolé toute cette partie-là de la journée… je ne me souviens pas vraiment d’en avoir profité comme il se doit.)

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Le bal

Pour ouvrir la soirée dansante, je tenais d’abord à danser avec mon papa puis avec mon mari. Et il ne pouvait pas en être autrement que ça soit sur un rock ( Let’s twist again, Chubby Checker) ! Et c’était parfait. La musique a entraîné tout le monde sur la piste de danse.

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Puis nous avons dansé. Jusqu’à 4 heures du matin. Je ne me rappelle pas avoir quitté la piste de danse. Il y a simplement eu une pause (vers minuit ?) pour un discours de ma cousine, un diaporama préparé par nos amis, puis pour l’entrée du wedding-cake ( Marry you, Bruno Mars). Hein ? Quel wedding-cake ? Ce gâteau à 6 (faux !) étages était une surprise de mon papa ! En vérité, nous avons partagé à deux le dernier étage qui comportait un petit gâteau fait exprès pour moi (à la vanille, meringue et aux framboises : mes parfums préférés !) et, comme prévu, il y avait un buffet de dessert qui attendait les invités.

Crédit photo : DjR Pictures

Juste avant de partir, nous avons improvisé une dernière danse à l’extérieur, immortalisée par ma petite sœur. Puis nous avons rejoint, épuisés, notre chambre d’hôtel. Il était 5 heures du matin passées, j’ai filé aux toilettes, enlevé les 248 épingles de mes cheveux et nous nous sommes écroulés sur le lit.

Crédit photo : Marine Michels

Crédit photo : Marine Michels

Crédit photo : DjR Pictures

Le retour de noces

La plupart de nos invités ont dormi sur le domaine (en vrai, je ne me suis pas pris la tête à faire un plan de table… mais nous avons fait un plan de chambre (tout aussi pénible à faire !)).

Pour le déjeuner, il y avait un crêpier. Chacun choisissait sa garniture salé comme sucré. Et miam, c’était bon (oui j’ai enfin mangé !). En plus des parties de mölkky ou pétanque, nos amis et famille avaient aussi préparé quelques jeux et animations surprises. Il faisait un temps superbe. Nous avons pique-niqué sur de grandes tablées, sur les bottes de pailles ou à même le plancher de bois installé à l’extérieur. C’était chouette.

Puis il a fallu commencer à ranger. Les invités ont commencé à partir les uns après les autres. Et c’était difficile. (Oui, évidemment, j’ai encore pleuré !).

Ah si, avant ça, dans la journée, je me souviens m’être dit « mince, j’ai oublié ma crème solaire mais tant pis le jour J est passé, ce n’est pas grave si j’ai des marques de bronzage qui ne vont pas avec ma robe de mariée ». Oups…

Les photos de couple

Nous avions redonné rendez-vous à Priscillia le lundi pour nos photos de couple. Et moi, comme une idiote, j’avais des coups de soleil horribles sur les bras ! (Et Priscillia a géré ses retouches photos puisque c’est totalement invisible !) (Simplement, penses-y si, comme moi, tu fais tes photos après le jour J !).

Pour cette séance, nous sommes allés dans différents endroits de notre région de cœur : entre les marais de Brière et les plages de l’Océan Atlantique. Nous avons terminé les pieds dans l’eau.

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Crédit photo : Priscillia, Shoot in Love

Puis évidemment ici : devant notre lycée. Là où tout avait commencé 5 ans plus tôt.

Crédit photo : Marine Michels

Le budget de notre mariage

Au total, ce weekend de fête aura coûté environ 21000€, pour près de 200 invités (enfants inclus). Nous avions bien commencé à tout noter sur un tableau Excel mais, forcément, les dernières dépenses ont parfois été oubliées.

Nous avons payé nous-mêmes la salle, la déco, les alliances, la photographe, les DJ, les cadeaux d’invités, etc., soit 6000€. La partie traiteur + boissons du jour J et du retour a été payée par nos parents, chacun à hauteur du nombre d’invités côté mariée ou marié. Nos parents nous ont également offerts nos tenues. Nous avions aussi demandé une participation à nos invités pour la nuit et le retour de noces (15 ou 20€ par personne de mémoire).

Ce que je referais

  • Me marier sur l’après-midi avec un goûter d’honneur
  • Proposer un buffet où chacun mange et s’installe comme il le veut

Ce que je ne referais pas

  • Me marier à la mairie le même jour pour prendre le temps de profiter plus
  • Ne pas prendre de coordinatrice pour le jour J, notamment pour gérer les dernières mises en place. Nos proches ont vraiment assuré mais ça leur a mis beaucoup de pression et de stress.
  • Ne pas avoir organisé un peu mieux le déroulé des photos de groupe (comme je t’en ai déjà parlé ci-dessus)
  • Oublier ma crème solaire !

Huit ans après, au moment où j’écris ces lignes, je garde un doux souvenir de ce jour-là. Est-ce qu’il y a eu des couacs ? Oui, sûrement. Est-ce qu’il y a des choses que je referai autrement aujourd’hui ? Très certainement. Mais peu m’importe (on ne peut de toute façon pas changer le passé), ce 16 juin 2012 était parfait : c’était un weekend qui nous ressemblait. <3

Mes chouettes prestataires

Sans eux d’ailleurs, rien n’aurait été aussi parfait le jour J. Ils ont tous contribué à rendre cette journée magique et je ne peux pas faire l’impasse de te les présenter et de les remercier encore une fois par la même occasion !

  • Karine (Esprit Création) pour ma coiffure et Hélène pour mon maquillage
  • La boutique Tresse de Lierre pour mon superbe bouquet
  • Ludovic et Isabelle, au restaurant La Vieille Forge à Mesquer pour le déjeuner du midi
  • La boutique Espace Mariée à Nantes où j’ai trouvé ma robe de mariée (BGP Company, collection 2011)
  • Priscillia de Shoot in Love pour ses jolies photos
  • La fabrique Isocom de Nantes pour les badges
  • Le domaine de la Génestrie au Gâvre pour le lieu de la réception
  • Le collectif Fous d’cuisine (et en particulier Jean-Luc Senée & Yvonnick Briand) pour le délicieux goûter et le buffet du soir
  • Hervé Michels (Auberge de Kerhinet à Saint-Lyphard) pour le foie gras, le saumon fumé, la pyramide de macarons, le wedding-cake
  • Les deux frères DJ (The Music System)
  • Loïc Poirier pour le stand de crêpes lors du retour
  • Et enfin merci à toutes les petites mains (famille & amis) qui nous ont aidé pendant les préparatifs pour la décoration !
  • Merci à ces 4 fantastiques qui me connaissent plus que tout, qui savent combien je suis chiante exigeante et qui ont assuré pendant, avant et après ce jour-là. <3

Et après ?

Après le mariage, nous avons continué notre vie. Avec une alliance en plus à l’annulaire. Mais rien n’a vraiment changé à notre quotidien.

L’année d’après, nous sommes partis en voyage de noces aux États-Unis : 3 semaines sur place, 3 236 km parcourus en voiture, 3 kg de plus sur la balance et 3 134 photos à trier. Nous avons fait un road trip de San Francisco à Los Angeles, en passant par les grands parcs de l’Ouest américain et par Las Vegas. Puis, avant de rentrer, nous avons passé quelques jours à New York, là où Victor a fait sa demande. Pour partager ce voyage et tant d’autres, nous avons ouvert un blog de voyage tous les deux.

Passé mon mariage, je continuais tout de même à suivre Mademoiselle Dentelle, parce que je m’étais attachée aux chroniqueuses et j’aimais beaucoup suivre leurs récits. Puis il y a eu cette d’offre d’emploi qui est passée sur mon fil Facebook. Anne cherchait une personne pour la seconder dans la relecture des chroniques… La suite, tu la connais très certainement : ça a été ma plus belle expérience professionnelle. Six ans partagé avec toi. Six ans avec des mots ne seront jamais assez forts pour décrire cette aventure si intense. La bride to be de 2012 et la lectrice de Mademoiselle Dentelle que j’étais est passée rédactrice en chef de son blog préféré. Qui l’aurait cru ? Pas moi en tout cas.

En parallèle, j’ai continué à travailler pour mon auto-entreprise dans la communication (lancée avant que je rejoigne Mademoiselle Dentelle). Puis deux adorables petites filles sont arrivées : Capucine en 2016 et Constance en 2018. Nous habitons désormais en Bretagne. Nous continuons les voyages à quatre, de la manière la plus éco-responsable que possible. Bref, aujourd’hui, tout va bien.

Un peu plus haut, je te disais que nous avions renouvelé nos vœux pour nos 5 ans de mariage. Parce que oui, même si évidemment il y a des hauts et des bas, nous nous aimons toujours aussi fort tous les deux. Alors, en 2017, il y avait nos 10 ans de couple, nos 5 ans de mariage, les 1 an de notre aînée et nous y avons ajouté son « baptême » pour faire une jolie fête. Surtout que depuis j’avais aussi rencontré celle qui deviendra un peu plus qu’une simple collègue. Et c’est donc Fabiola qui a officié cette cérémonie placée sous le signe de l’amour (et qui a comploté avec mon mari pour que je termine (enfin !) mes vœux pour l’ « aimer tous les jours de ma vie »). Si tu es curieuse, je te raconterai cette « love party » sur Jolies Cérémonies ! 😉

Merci

Voilà. L’aventure Mademoiselle Dentelle est terminée. Je ne pouvais pas partir d’ici sans te raconter à mon tour mon joli mariage. Et c’est chose faite. Merci d’avoir été là. Merci à toi, lectrice, aux partenaires et aux prestataires croisés pendant ces 6 années, aux chroniqueuses (de Mademoiselle Dentelle, mais aussi à celles de Sous Notre Toit et de Dans Ma Tribu qui ont contribué à faire la femme et la maman que je suis aujourd’hui), à celles qui ont travaillé à mes côtés. Merci à toi Anne.

C’est le cœur (très très) lourd que je termine cette chronique. J’ai la gorge serrée et les yeux embués. (En vrai, tu t’en doutes, je pleure à chaudes larmes.)

Merci.



27 commentaires sur “Mon mariage”

  • Merci à toi pour le récit de ton joli jour, et de ceux qui ont suivi. J’attends maintenant le récit de vos 5 ans pour le faire lire à monsieur for it pour qu’on planifie le notre 😊. Sache que pour une fois monsieur for it a lu une chronique en entier, il ne m’a pas encore donné son opinion et malheureusement je ne suis pas sûre que ça l’incite à renouveler nos vœux 🤔.

    L’image de Rose à la fin de titanic est assez exacte, c’est vrai que c’est un peu l’impression qu’on a quand on s’avance dans l’allée. Et les crêpes au retour de noces c’est vraiment une bonne idée !

    Merci encore pour tes 6 années ici, à materner les chroniqueuses et à faire que l’on se sente bien ici.

    • Merci Madame Wait de ton commentaire. <3
      Promis, je raconterai vite notre renouvellement de vœux sur Jolies Cérémonies et je suis certaine que M. For It sera convaincu ! 😉

  • Votre mariage était magnifique, les photos, le lieu, la déco, vous deux… (et la voiture de collection est vraiment trop belle).
    J’aime beaucoup votre idée pour l’ouverture de bal (rock’& roll power) et j’imagine bien que tous les invités aient suivis et dansés jusqu’au bout de la nuit.
    Et la petite surprise de ton papa avec le dernier étage du gâteau rien que pour vous deux c’est trop adorable ! !!!

    Je ne suis arrivé que très récemment en tant que lecteur sur MD, mais ce fût très agréable de pouvoir lire les récits des différentes chroniqueuses.
    Merci à toi, d’avoir assuré le poste de rédactrice en cheffe de ce magnifique site qu’était MD !!!!

    • Merci à toi M. Triton d’être un lecteur si assidu (et même parfois chroniqueur ! 😀 ). Et merci de ton retour à propos de mon mariage, ça fait chaud au cœur. <3

  • Si tu étais en face de moi à l’instant Gwénaëlle, je ne pourrais pas te parler, car après la lecture de ta chronique, j’ai la gorge nouée. Les larmes ont aussi coulé…
    Mais comme je t’écris, ce sera un peu plus facile (ou pas).
    Tout d’abord, merci à toi d’avoir partagé le récit émouvant de ton si joli mariage. Que de belles photos ! Quelle magnifique mariée ! (Ton mari n’était pas mal non plus 😉)
    Ensuite, merci pour l’accueil que tu m’as réservé dans la famille Dentelle, merci pour ta présence, ta bienveillance, ta disponibilité, merci pour le travail de relecture et de mise en page que tu as effectué sur nos chroniques jusqu’au tout dernier moment.
    Enfin, merci de m’avoir permis de revenir ici aujourd’hui pour livrer le récit de mon mariage, malgré ma longue absence, sans aucun jugement de ta part, mais au contraire avec beaucoup de douceur, d’attention et de patience (encore merci pour l’ajout de dernière minute des quelques photos que j’avais oubliées 😅).
    Mille mercis Gwénaëlle.
    Je te souhaite bonne continuation, et surtout beaucoup de bonheur.

    Au plaisir de te revoir dans le Nord à l’occasion 😘

    Mme Minuscule

    • Merci pour tout ! Je le lisais quotidiennement tous les matins ainsi que dmt et smt !!! C’est vraiment sympa à toi de nous faire partager ton joli mariage et te souhaite plein de bonheur ainsi qu’à toutes les chroniqueuses. En lisant tes derniers mots, même en tant que lectrice, j’ai versé ma petite larme…

    • Ooh Mme Minuscule <3 Tu m'as mis les larmes aux yeux plus d'une fois aussi avec tes commentaires à mon égard laissés ici ou là. Je suis si touchée. Ton mariage était magnifique aussi, ça aurait été dommage de ne pas le publier. Je sais que ça n'a pas été facile pour toi. Merci d'avoir sauté le pas pour conclure ton aventure par ici <3
      Et évidemment, ce sera avec plaisir de te revoir dès que l'occasion se présentera. 😀
      Prends soin de toi.

  • Juste merci à toi Gwenaëlle pour tout ce que tu nous a apporté et je te souhaite plein de bonheur dans tes nouveaux projets <3

  • Un véritable honneur que de pouvoir lire le joli jour de la rédactrice en chef de MD. Une chronique toute en légèreté, sans parler des mets qui avaient tout simplement l’air délicieux … et le moment à deux à la fin de cette folle journée. Merci pour tout, Melle Dentelle a été pour moi une véritable source d’inspiration, et une déferlante de bienveillance. Je peine encore à croire que tout se termine, mais d’autre horizons s’offrent à vous ! Très belle continuation 🙂

    • Avec plaisir ! Et merci Aurélie pour ton assiduité par ici <3
      De nouvelles aventures nous attendent effectivement. Bonne continuation à toi aussi.

  • MERCI pour tout Gwen… pour tout ce que tu as fait pour nous, ce que tu nous as apportées… ta bienveillance, ta patience, ta gentillesse… tout ce qui fait que tu es toi et la raison principale pour laquelle on se sent tellement bien dans l’équipe Dentelle 😘😘😘😘

  • Salut Gwenaëlle ! Il y a quelques mois je revassais sur des blogs de mariage… Non pas que je rêve de me marier, mais que j’adore être invitée de ces moments de bonheur. Les gens sont beaux, heureux, on mange bien, on rit on pleure… Bref j’aime bien regarder les articles de mariage, les tribulations pour la robe, le traîteur, le lieu, etc. Et en traînant ici je me suis dit en voyant tes articles : hey mais je la connait ! Elle a fréquenté mon lycee (magnifique dernière photo btw!). Je ne suis pas étonnée que tu sois devenue une pro de l’événementiel, je me souviens du bal de promo en 2007.. merci encore pour ça ! Bref comme je vois sur l’aventure s’arrête ici, je tenais à te faire un petit coucou et a te souhaiter une bonne continuation. Ton mariage avait l’air vraiment chouette !

    • Quel joli mariage Gwenaëlle, merci d’avoir pris le temps de nous le relater pour terminer le blog en beauté…et merci d’avoir œuvre dans l’ombre de ces 3 jolis blogs attachants! Bon vent à toi et ta famille

    • Oooh coucou Elsa ! 😀
      Merci de ton commentaire par ici. Ah, ce bal… Celui qui a tout déclenché pour mes envies professionnelles !! Sans lui, je ne serai sûrement pas là aujourd’hui. Ni même peut-être avec cet Amoureux là ! 😉
      J’espère que tout va bien pour toi ?! Bonne continuation à toi également. 😘

  • Quel plaisir Gwenaëlle de te retrouver de l’autre côté du miroir ! ça aurait été vraiment dommage de passer à côté de ce si joli mariage et raconté avec une si jolie plume. 8 ans après tes émotions sont encore si fraîchement retranscrites et palpables que tu m’as mis les larmes aux yeux lors du descriptif de votre cérémonie. Votre décoration était canon, une piste de danse en extérieur sous les guirlandes lumineuses était un de mes rêves quand j’imaginais mon mariage à la base. Je garde l’idée dans un coin de ma tête pour nos renouvellements 😉
    J’adore votre photo de couple en noir et blanc vu légèrement du dessus, juste sublime.
    Merci d’avoir partagé ton joli jour avec nous, ce qui m’a appris à te connaître d’une autre façon ! Je ne savais pas comment tu étais arrivée en tant que rédactrice en chef de MD, c’est une jolie histoire ! Une belle page se tourne mais tu en as encore tant d’autres à écrire ailleurs. Encore merci pour tout, ta gentillesse, ta générosité et ta patience ! Je vous suivrai toi et Fabiola avec attention sur Jolie Cérémonie, et très envie de découvrir comment s’est passé ton renouvellement de vœux. A très bientôt donc ! <3 <3

    • Merci Madame Chaton ! <3
      Effectivement, 8 ans après, je ne garde que des souvenirs très forts. Il y en a sûrement eu d'autres, j'ai sûrement oublié des choses (c'est certain même !) mais tant pis ! (Arff et ça a été dur de tout faire tenir en 1 seule chronique 😉 ). Ce plancher en bois et ces guirlandes lumineuses au-dessus ont été une de nos premières envies pour la décoration. C'était si beau le soir venu (même si la soirée dansante s'est faite en intérieur, il faisait trop froid pour rester dehors cette nuit-là).
      A très bientôt, oui. 😀 <3

  • La boucle est bouclée, Gwenaëlle ! Tu peux partir tranquille maintenant que tu nous as confié l’histoire du jour de tes noces. Merci de nous avoir emmenés avec toi pour cette dernière balade sur Mademoiselle Dentelle. Et merci d’avoir fait tant pour nous, les lectrices, au cours de ces années.

    • Merci Noémie. Les derniers jours sont forcément difficiles, j’ai du mal à décrocher encore. Mais oui, la boucle est bouclée : je peux fermer la porte de cette aventure sereinement. Je suis prête maintenant pour de nouveaux défis et projets. <3

  • Ton mariage ! Votre mariage ! Youhou !! Je suis si contente de le lire ici. Vous étiez superbes et la journée avait l’air douce. Ce bouquet… Belle-maman a géré. Mais tout en fait : votre déco et cet extérieur avec son plancher, ses fanions et ses lampions. Et puis votre goûter donne faim. Merci d’être venue partager cette journée, et la suite avec nous Gwénaëlle.

    • Merci Madame Plumetis. <3 Avoir avoir tant lu de si jolis récits avec vos mariages, je me devais bien de partager le mien à mon tour avec vous ! 😀 Et ce fut un plaisir de le faire, de me replonger dans ce tourbillon d'émotions de ce jour-là.
      A très bientôt 😘

Commente ici !