Carnet d’aventures 2 : mon thème, mon amour…

Après t’avoir parlé de M. Flow et de moi, et succinctement des grands axes de mon mariage, puis du point de commencement de tout, à savoir ma-presque-demande-surprise, je me suis longuement demandée quel serait le premier sujet de bride-to-be que je pourrais te proposer, car ce mariage, j’en rêve depuis que je suis petite, comme beaucoup d’autres futures mariées, je présume.

Je l’ai rêvé et imaginé tant de fois, que je pensais que toute la préparation serait très simple. Mais mise devant le fait accompli, il faut bien plus se relever les manches que ce que l’on pense.

Aujourd’hui donc, je vais te parler de ce qui est à mon sens, l’un des premiers casse-têtes choix merveilleux de ce grand jour : le thème.

Réflexion et considération

Me voici donc pour te parler d’un sujet qui peut te paraître étonnant. Car pour certains, le thème, c’est simple et ça va de soi… Alors je ne dis pas que c’est un indispensable, car après tout, certains mariages n’ont pas de thème et ils sont magnifiques. Mais personnellement (et ça n’engage que moi), j’aime l’harmonie et la structure (Moi ? Perfectionniste et control-addict ? Taratata ! Comme le dis si bien Vivien Leigh… enfin, sa voix française en tous les cas), et le thème, c’est un moyen de cadrer toutes ces idées qui germent dans tous les sens.

via GIPHY

J’étais donc partie dès les premiers temps dans l’idée d’avoir un thème et j’avoue que jamais je n’aurais imaginé que lorsqu’on en choisit un, il prend tant de place et nous nous perdons si vite dans ses abîmes… Mais je m’égare, me voilà à mettre la charrue avant les bœufs… Revenons donc un peu en arrière.

Je n’ai pas attendu la demande de M. Flow pour fouiner sur Internet. Je savais que ça n’était plus qu’une question de temps avant que mon cher et tendre ne me fasse sa demande alors, en amont, j’étais déjà passée en mode détective à grands coups de blogs et de Pinterest. Mais voilà, Pinterest est devenu à lui seul mon grand ami, mais aussi mon pire ennemi. C’est un véritable paradoxe me diras-tu, et bien pas tant que ça car, sur Pinterest, tu as de tout, et de rien, mais surtout de tout… Et du tout merveilleux, avec les belles idées des mariages grandioses à l’américaine, ceux-là même qui te font totalement quitter la réalité. Alors j’épinglais, j’épinglais en me disant pourquoi pas…

Quand enfin est arrivée la demande officielle en bonne et due forme, que je t’ai déjà raconté ici, le thème a très vite pris une place au premier plan. Il fallait que mes recherches se restreignent, et que je me concentre dans une seule et même direction. Oui mais voilà, je voulais quelque chose qui me ressemble. Alors j’ai dans un premier temps tenté de faire mon portrait, et de le cantonner à mes passions, mes goûts, mon caractère. Mais là encore, ça restait un panel assez conséquent. J’ai fini par éditer une petite liste de ce qui me plaisait. Ça, c’était une première étape, et la deuxième n’allait pas tarder à me faire déchanter…

La route de tous les défis

Eh oui, je voulais un mariage non plus qui me ressemble, mais plutôt qui nous ressemble, à M. Flow et à moi. Et c’est à ce moment-là que le défi s’est corsé.

Je suis à M. Flow ce que l’hiver est à l’été. Ce qui nous va parfaitement en tant que couple car nous nous complétons. Mais pour le thème… c’était une autre histoire. Forte de ma toute nouvelle liste fraîchement raccourcie, je lui soumets alors mes idées, dont les deux principales : le thème baroque, et son concurrent, Alice aux pays des merveilles.

Le baroque m’a toujours plu et fasciné. Je suis une inconditionnelle de Versailles et de Louis XIV, et je bave littéralement devant les lieux, les tenues, la musique… C’est ma passion, mais je t’en reparlerai, sois-en sûre… À côté de ça, Alice et son monde magique et féérique me permettait de me laisser aller à mon imagination et faisait bien ressortir mon côté décalé… Tu vois donc, des thèmes pensés et réfléchis… Mais c’était sans compter sur un mot… Non, pas un mot. LE mot. Le seul, l’unique, le couperet du Juge intransigeant M. Flow, j’ai nommé le « Non ».

Simple, efficace. En trois lettres, il avait ruiné mes semaines d’élaboration et de réflexion. Mais son plaidoyer était on ne peut plus élaboré. Ces deux thèmes, disait-il, c’était moi oui, mais pas lui.

Soupir et désespoir. Je me remets au travail, mais ces deux thèmes tournent sans cesse dans ma tête et ne me permettent pas de m’ouvrir aux autres possibilités.

Faut-il obligatoirement un thème pour mon mariage ?

Crédits photo (creative commons) : freestockpro

Sur un malentendu…

Et finalement, une solution inattendue est venue d’elle-même. Enfin, de manière inopinée.

Un soir, mon frère, M. Pitchou, qui vient souvent nous voir, lance sur le ton de la plaisanterie « Eh bien, si c’est si compliqué, faites-donc un mariage Zelda ».

Fou rire et regard au ciel. Non mais oh ! Quand même !

Il faut tout de même que je t’explique l’origine de cette réflexion. Dans notre nid douillet flotte comme un petit côté rétro… gaming.

Eh oui ! M. Flow et moi sommes deux geeks. Pour lui en plus d’être une passion, c’est un métier, et pour moi, eh bien c’est un autre passe-temps que j’affectionne particulièrement… (T’ai-je dit que j’étais plutôt passionnée, comme fille ?) Quant à la saga Zelda, c’est sans nul doute ma préférée…

La soirée se termine donc, et fatigués, M. Flow et moi allons nous coucher, mais la graine (Mojo !) est plantée… Et elle mûrira durant la nuit et la semaine suivante… Me voilà de nouveau sur Pinterest à chercher les mariages Zelda existants… Et plus j’y pense, plus l’idée qui me paraissait saugrenue semble tout à coup logique et même indispensable.

Forte de mon nouveau point de vue, je me présente à nouveau devant M. Flow avec ma nouvelle idée (enfin… Pas vraiment la mienne, avouons-le) tout en marchant sur des œufs (on se souvient de son arme fatale à trois lettres…) et en lui présentant mes trouvailles.

Et là, miracle ! Un sourire comme je les aime, et trois lettres bien différentes des trois précédentes. Très emballé par ce nouveau thème tout nouveau tout beau, M. Flow trouve désormais que celui là sera parfait : c’est à la fois lui et moi, classe et féérique, original sans tomber dans l’excentrique.

Il ne reste plus qu’à respecter deux règles qu’on l’on se fixe : pas de mariage kitch, et une déco marquée de clins d’œil afin que les non initiés ne s’y perdent pas…

Et cerise sur le pompon, notre nouveau thème arbore fièrement nos deux couleurs préférées : le vert pour M. Flow, et le violet/parme pour moi.

C’est donc décidé… Nous nous marierons sous la bannière d’Hyrule, avec le thème « la forêt enchantée de Zelda ».

Et toi ? As-tu décidé de décorer ton mariage selon un thème ? Comment l’as-tu choisi ? Dis-moi tout !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



12 commentaires sur “Carnet d’aventures 2 : mon thème, mon amour…”

  • Ooo mais qu’est ce que je me reconnais dans cette quête du thème, qui fait plus moi que lui, lol et qui se finit par un NON ahahah. Et au final, comme toi on a réussi à trouver un terrain d’entente qui nous représente tous les deux !! Bon j’arrive à le faire abdiquer sur 2-3 trucs à force de persuasion quand même 😉 j’espère que toi aussi hihi

    • Ah oui ce n’était pas une mince affaire… mais on arrive toujours à nos fins… C’est aussi ça la magie du couple! C’est d’autant plus frappant que Mr Flow est du genre conciliant alors une réponse aussi abrupte m’a surprise !

  • J’avoue ne pas être une fan de la première heure des mariages à thème mais lire que vous allez distiller les éléments de votre thème Zelda par-ci par-là dans votre déco pour créer un univers qui vous ressemble sans pour autant perdre en route les non-initiés, ça je trouve ça vraiment parfait ! Du coup j’ai vraiment hâte d’en d’avoir plus ! 😀 parce que c’est ça qui est vraiment chouette ici : être autant de filles différentes avec des gouts variés et pouvoir découvrir avec plaisir d’autres univers que le sien ! 🙂

    • Je suis tellement d’accord avec toi! Même si les idées de thèmes sont différentes, c’est très sympa de voir comment chacune va le faire vivre à travers sa décoration, ses faire-parts… et pourquoi pas adapter telle ou telle idée pour le sien! C’est une expérience géniale avec cette impression de ne jamais être jugée sur ses choix… la grande famille dentelle!

  • OMG un mariage Zelda !!! <3 Mon compagnon et moi sommes aussi rétro gameurs, et j'ai vraiment hâte de lire la suite de votre aventure !!!

    • Merci beaucoup! Nous partagerons tout cela avec grand plaisir avec vous, et j’espère que cela vous plaira et que vous nous donnerez votre avis…

  • Je ne peux qu’adherer à ce thème, en tant que fans de jeux vidéo (même si nous sommes plus Mmorpg).
    Ça au moins c’est précisément et original !
    J’ai hâte de voir comment vous allez glisser ça sous forme de clins d’oeil, compréhensibles aussi pour les non-initiés.

    • J’espère que nous y arriverons ! A priori, on ne s’en sort pas mal… le meilleur reste la réaction des prestataires qui nous demandent quel est notre thème et qui sont surpris mais enthousiastes. C’est top je trouve!

  • J’ai rigolé toute seule devant mon écran avec ton  » mais la graine (Mojo !) est plantée » ^^
    J’adore votre thème en tout cas !

    • Alors tu vas suivre avec impatience mes chroniques comme moi les tiennes ?! Je suis fan des thèmes médiévaux et historiques en général… baroque, baroque…. hooooo!

Répondre à Mademoiselle Solène Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *