Page 13 du grimoire : transformer les murs de notre salle d’un coup de baguette magique

La dernière fois, je te parlais de la création de nos centres de tables.

Aujourd’hui, je te raconte comment on a réussi à habiller les murs de notre salle sur lesquels il était interdit d’accrocher quoi que ce soit !

Déco inspirée de Wicked pour notre mariage

Crédits photo (creative commons) : singkham

La phase recherche

Alors déjà, il faut que tu saches que quand on a choisi cette salle, les propriétaires nous ont montré des photos de soirées où les murs, de base d’un rose très pâle, étaient violets, rouges ou oranges. Ils nous ont affirmé que leurs DJs (imposés, 3 au choix) pouvaient en effet changer la couleur des murs grâce aux lumières. On voulait une salle verte, aux couleurs de notre thème, donc topissime !

Il faut aussi que tu saches que cette salle ne donne ni le nom, ni le contact de ses prestataires imposés avant que tu aies signé avec eux. Ça aurait peut-être dû nous mettre la puce à l’oreille, mais, les avis sur Internet étant globalement bons, on est passées outre. On n’aurait pas dû. Mais ça, je t’en parle plus tard.

Quoi qu’il en soit, on signe, et on récupère donc le contact des 3 DJs. On en rencontre deux (le troisième n’a jamais répondu), et là, surprise : aucun d’entre eux dit n’être en mesure de rendre la salle verte. Les photos qu’on nous a montrées ne viennent d’aucun d’entre eux. Impossible d’avoir une salle verte, malgré ce qu’on nous avait assuré. Tu t’imagines la déception.

On décide donc de trouver des solutions alternatives pour verdir la salle :

  • Il y a des petits lustres le long des murs. On propose d’accrocher à ces lustres des fanions légers aux couleurs d’Oz (vert et or). Mais les propriétaires refusent.
  • On propose de mettre quelques ballons à hélium verts au plafond. Mais les propriétaires refusent.
  • On propose de changer les rideaux (bon, ok, un peu drastique vu la taille des rideaux, mais on est à court d’idée !). Mais les propriétaires refusent.
  • Coller des choses aux murs est évidemment hors de question.
  • On réfléchit à d’autres propositions mais tout ce qu’on suggère est refusé.

On retourne donc dans la salle pour chercher de nouvelles idées.

L’idée

En y retournant, on découvre un élément qui nous avait échappé : il y a de gros radiateurs/climatiseurs dans des coffrets le long des murs, sur lesquels il est du coup possible de poser des choses.

On décide alors de designer des posters, de les imprimer et de les coller sur du carton plume pour les poser là.

Le souci est que les petits lustres dont je te parlais plus haut sont au-dessus de ces climatiseurs, et que, du coup, les posters ne peuvent pas être très hauts. On a donc un peu peur qu’ils ne se voient pas, mais avec cette salle, c’est ça ou rien.

Pour les posters, plutôt que de reprendre le poster du spectacle ou des visuels officiels, on décide de créer nos propres designs, inspirés de l’univers de Wicked. En termes de style, on choisit une inspiration art déco.  

Comme tu le sais, Miss Witchy travaille en tant que graphiste : elle m’apprend donc à me servir d’Illustrator pour l’occasion. C’est une super prof, et, grâce à son aide, je ne suis pas peu fière du résultat !

Les designs

On décide de partir sur des affiches qui seraient « d’époque », comme des publicités ou de la propagande pour le Magicien. Oui parce que (attention, spoiler : ne finis pas cette phrase si tu comptes voir le spectacle et te garder la surprise !), dans Wicked, on comprend petit à petit que le gouvernement du Magicien d’Oz est une sorte de dictature, avec des messages d’espoir trompeurs, des techniques de manipulation, et des boucs-émissaires.

On va donc faire deux affiches « publicitaires », et deux affiches de propagande.

Pour la première affiche, on décide de promouvoir le « Ozdust Ballroom », qui est la salle de fête où les personnages se rendent. On prend une réplique du spectacle en tant que slogan. C’est la première affiche que je fais, et celle que j’aime le moins, mais bon, il faut bien commencer quelque part !

Pour la faire, j’ai trouvé sur Internet une image d’un couple stylisé. Avec l’aide de Miss Witchy, je l’ai reproduite sur Illustrator, et ai habillé les personnages aux couleurs de la scène dans le spectacle.

On joue un peu avec les possibilités d’Illustrator, on choisit une police d’inspiration art déco, on ajoute un cadre à l’image pour rappeler cette esthétique, et voilà le résultat :

Déco inspirée de Wicked pour notre mariage

Crédits photo : Image personnelle

Pour la seconde publicité, on décide de prendre le « green elixir », l’élixir vert que boit le Magicien d’Oz dans le spectacle. Pour celui-là, on regarde plein de pubs pour des boissons ou de l’alcool de l’époque ; un thème récurrent est la présence d’un verre ou d’une bouteille, tenu(e) par une femme dont on ne voit pas le visage en entier. Ça tombe super bien : sur quel autre poster ne voit-on pas le visage d’une femme en entier ? Je te le donne en mille : le poster de Wicked. C’est donc de celui là qu’on s’inspire, en mélangeant son design avec des inspirations art déco, et tadaaa :

  Déco inspirée de Wicked pour notre mariage

Crédits photo : Image personnelle

On en vient aux posters de propagande.

Pour le premier, on se lance dans un visuel à la gloire du Magicien. Dans nos recherches, on a vu que les affiches de propagande pour les régimes dictatoriaux de cette époque sont souvent faits de la même façon : le peuple en bas de l’image, qui regarde le leader qui les surplombe.

Bon, évidemment, vu mes capacités en dessin et sur Illustrator, je n’allais pas faire un truc avec une perspective de malade. Mais on a essayé de s’en approcher.

Pour le Magicien, on décide de garder l’élément qui lui est associé : sa montgolfière. Miss Witchy m’aide à la construire, à l’aide de photos de vraies montgolfières qu’on trouve sur Internet.

Pour le peuple, c’est un secret… mais vu que je te fais confiance, je te le dis, mais ça reste entre nous : on a pris pour référence une image stock de la silhouette d’une foule à un concert. Et voilà le résultat :

Déco inspirée de Wicked pour notre mariage

Crédits photo : Image personnelle

On en vient au dernier poster. Dans Wicked, il est expliqué que la première mesure du Magicien après son arrivée au gouvernement, a été de construire la Route de briques jaunes, que tu dois connaître si tu as vu le film. Officiellement, cette route sert à créer des liens entre toutes les parties du pays. Spoiler : en réalité, elle ne relie que les parties « utiles » au Magicien, et ostracise encore plus certaines populations. Je ne t’en dis pas plus !

Pour la date, on a évidemment choisi la date de notre mariage. Et on a inventé un mot, comme ils le font dans le spectacle. Voici donc l’affiche finalisée :

Déco inspirée de Wicked pour notre mariage

Crédits photo : Image personnelle

La touche de fin

Dans notre salle, il y a un petit renfoncement à un endroit du mur, parfait pour mettre une déco supplémentaire.

On décide d’y installer le balai d’Elphaba et la baguette de Glinda, qu’on fabrique nous-mêmes (évidemment).

Pour le balai, après avoir cherché en vain dans la nature un bâton assez grand pour faire le manche, on retrouve par chance le bâton de marche que mon grand-père m’avait sculpté quand j’étais petite. On décide de s’en servir : il est parfait, et c’est une façon de plus de l’avoir avec nous pendant la journée (comme pour les livres qu’on a utilisés pour les centres de table).

On fait les « poils » du balai avec des brindilles qu’on a trouvées sur Etsy, juste ici, qu’on a attachées avec du ruban doré.

Pour la baguette, on a pris pour le manche une vieille tringle à rideaux qui trainait chez nous qu’on a peinte en argenté. Pour l’espèce d’étoile, on a pris du carton, qu’on a entouré de gaffer, et peint de la même façon que la couronne : peinture argentée, puis peinture bleue à paillettes, puis paillettes argentées.

Je n’ai malheureusement pas de photo de la fabrication en elle-même mais voici une photo de ces éléments une fois installés dans la salle :

Déco inspirée de Wicked pour notre mariage // Photo : Julie Lilly Marie

Crédits photo : Julie Lilly Marie

Et voilà comment on a réussi à transformer les murs de notre salle malgré tout ! On est hyper fières ! J’ai trop hâte de te montrer les photos du jour J !!!

Et toi ? Comment as-tu décoré ta salle ? Avais-tu toi aussi des contraintes imposées par les propriétaires ou avais-tu carte blanche ? Raconte-moi dans les commentaires !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



1 commentaire sur “Page 13 du grimoire : transformer les murs de notre salle d’un coup de baguette magique”

  • Ah oui, vous pouvez être fières ! Bravo pour tout ça, et aussi pour ne pas vous être découragées malgré l’attitude des propriétaires de la salle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *