Nos fiançailles, dans la région de notre rencontre…

Je commencerai par te dire qu’il n’y pas eu de demande en mariage « princesse », comme on l’imagine…

Pas de M. Marine débarquant sur son cheval blanc dans une nuée de paillettes, sautant de son destrier avec un sourire Colgate, posant un genou à terre et déclamant son amour dans un feu d’artifice digne de l’embrasement de la cité de Carcassonne. En revanche, il y a eu une bague !

Une demande en mariage naturelle

La demande s’est faite simplement, un peu mutuellement.

Autant te dire tout de suite que nous sommes croyants. Alors nous avons participé à un week-end de réflexion, qui n’accueillait d’ailleurs pas que des cathos. Le principe est simple : une petite intervention, un temps chacun de son côté puis un temps à deux. Après 2 jours intenses, nous nous retrouvons chacun dans notre chambre pour nous écrire une lettre.

Je mentirais si je disais que je n’ai pas eu un moment d’angoisse, en l’imaginant m’annoncer qu’il avait bien réfléchi et que je n’étais pas la femme de sa vie ! Au moment de nous retrouver, nous avons échangé nos lettres et les avons lues en silence. Je me souviens de la joie ressentie à la lecture de la sienne…

Lettre d'amour

Crédits photo (creative commons) : Sunshinecity

L’instant a été très doux, comme sur un nuage, nous n’avons pas beaucoup parlé et les quelques paroles échangées ont été des chuchotements. Je crois même me souvenir de quelques larmes…

Une date symbolique

Voici donc la demande faite, après un tout petit peu plus de deux ans ensemble, déjà des épreuves (et crois-moi, elles n’entrent pas dans la catégorie « dont on rigole plus tard ») et une petite vingtaine au compteur chacun.

On est en mars-avril, nous sommes en dernière année d’école d’ingénieur, du côté de Lyon. Nous décidons de laisser passer notre stage de fin d’étude et prenons le temps de savourer notre décision toute neuve et d’en parler à notre famille.

Nous ne voulions pas d’un pré-mariage, alors nous décidons que la fête se fera en petit comité – après relecture de cette chronique, je trouve que finalement, l’organisation ressemble fortement à celle d’un mariage… mais l’état d’esprit n’était pas du tout le même.

Pour choisir la date, nous nous projetons après les grandes vacances, pour avoir une location plus facilement,  le temps de tout préparer et surtout une date qui a une signification. Je te l’ai déjà dit, nous sommes croyants. Tous les ans à Lyon, il y a la fête des lumières, le 8 décembre.

Ce que peu de personne savent, c’est qu’à l’origine cette fête était prévue le 8 septembre, mais qu’à cause d’une inondation de la ville, elle a été repoussée. Le 8 septembre est aussi la nativité de la Vierge (le jour où Marie, mère de Jésus dans la religion catholique, est née). Pour faire court, la figure maternelle de Marie nous plaît beaucoup à tous les deux et nous souhaitons nous mettre sous sa protection.

C’est ainsi que nous arrêtons le 8 septembre 2012. Cela marque aussi la fin de nos études à Lyon, la fin des études tout court pour M. Marine, et nous permet de dire au-revoir à cette belle région, qui nous a accueillis pendant 3 ans.

 Un lieu pour tous

Nous voulions avoir notre petite vingtaine d’invités pour nous tous seuls pendant deux jours. Mais M. Marine avait déjà rendu son appartement, et mon petit 32 m² ne pourrait pas accueillir tout le monde. Nous nous sommes donc mis en quête d’un gîte où nous pourrions tous dormir – 7 chambres, ça ne court pas les rues, figure-toi !- et où nous pourrions nous attabler et passer un week-end en famille.

Nous avons visité 2 ou 3 gîtes. Nous allions réserver le moins pire quand, seulement deux jours après notre visite et sans nous avoir prévenus avant – et cela, même si nous lui avions dit que nous étions très intéressés, car oui, c’était le gîte qui convenait le mieux – la propriétaire nous appelle pour nous dire qu’il était loué.

Là, tout s’est écroulé, nous avions écumé tous les grands gîtes de la région et les deux autres n’allaient pas du tout ; trop d’escaliers, chambres-dortoirs etc… En désespoir de cause, je me dis que j’ai au moins le droit de rêver en regardant les jolis châteaux et manoirs de mariage. Et surprise, je tombe sur un manoir à 7 chambres, pas très cher et qui me paraît vraiment beau.

Manoir

Nous prenons rendez-vous : il est encore libre pour nos dates. La propriétaire est très sympathique, le cadre est magnifique, le manoir est une grande maison de famille. Nous avons trouvé LE lieu.

Décoration et invitations

J’ai préparé des faire-part, dans les tons bleus et gris, des menus bleus et des livrets de célébration verts reprenant les même motifs. J’ai aussi fait des petites boîtes en papier rigide remplies de Dragibus. Pour la décoration, je ne me suis concentrée que sur la salle à manger. De toute façon, le manoir se suffisait à lui-même.

J’ai donc acheté de fausses fleurs à Jardiland, quelques pots bleus et des bougies. Je te laisse juger du résultat…

déco fiançaillestables décorées

Un week-end merveilleux

Nous avions invité nos familles proches à vivre une messe dans la paroisse où nous allions habituellement et nous avions fait trois rencontres avec un prêtre, qui connaissait un diacre que je connaissais et qui était passé par une école d’ingénieur qui … Bref, une personne inconnue qui ne l’était pas tout à fait. Nous avons eu une petite bénédiction avec échange de cadeaux : une médaille pour M. Marine et LA bague pour moi !

bague de fiançailles

Cette petite bague a une histoire, un saphir rapporté d’un lointain voyage de M. Marine et une forme que j’ai eu l’occasion de dessiner…

Nous avons gardé avec nous le souvenir merveilleux de ces deux jours parfaits et ma maman m’a dit un jour que ce week-end lui avait donné plein d’énergie pour reprendre l’année ! Tout le monde était ravi. Le temps aussi a été avec nous, il a fait beau et chaud, nous avons pu manger en extérieur le dimanche et profiter du parc.

Un week-end parfait sur toute la ligne !

Toutes photos (sauf la 1ère) : D.R.

Et toi, as-tu choisi une période de fiançailles officielles ? Les as-tu fêtées avec ta famille, tes amis, ou juste à deux ? As-tu eu envie d’organiser les moindres détails, ou t’es-tu réservée pour le mariage ? As-tu eu droit à une grande déclaration digne des contes de fées, ou à une déclaration tendre et toute en retenue ? Raconte ! 


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



24 commentaires sur “Nos fiançailles, dans la région de notre rencontre…”

    • Tout comme vous, nous avons aussi fait une retraite de deux jours (avec Vivre & Aimer, top !!) avant de nous fiancer officiellement en famille. Pour moi, c’est un des meilleurs moments que nous avons passés ensemble, un vrai temps de réflexion et d’écoute pris pour nous deux qui est précieux quand on envisage un tel engagement. Personnellement, je l’ai aussi perçu comme un moyen de prendre du recul par rapport aux avis de personnes proches qui pouvaient être déstabilisants (au choix : « au bout de 2 ans, c’est pas un peu trop rapide ? » / « attends, t’es trop jeune » / «  comment peux-tu être sûre de ta décision ? »).
      En tous cas, j’ai hâte de lire tes futurs posts 🙂

      • Bonjour Mademoiselle Ecureuil, je trouve ça vraiment bien que les couples s’orientent vers ce genre de week end. Dans notre, c’était une période un peu difficile pour moi et je pense que ça nous a permis de nous sentir en sécurité pour prendre une décision réfléchie. Et puis comme tu le dis ça fait prendre du recul par rapport à l’entourage mais aussi par rapport aux autres couples, on se dit que finalement on a tous les mêmes questions ! à très bientôt !

  • Ta bague est magnifique ! J’ai aussi eu la chance de dessiner ma bague à partir des pierres de famille de mon cher et tendre.
    Nous avons fêté nos fiançailles très simplement avec nos familles proches (parents, frères et soeurs et neveux et nièces : 45 personnes tout de même) après une messe et la bénédiction des fiancés, pendant les vacances de Noël l’année dernière.
    Nous nous marierons pendant l’octave de Pâques, la veille du dimanche de la divine Miséricorde, et de la canonisation de JPII et JXVII (ça pour le coup, on avait calé la date avant et on est un peu déçu de ne pas pouvoir être à Rome le dimanche).

    • Coucou Mademoiselle Tradi, c’est vraiment chouette de pouvoir profiter des pierres de famille pour sa bague ! De mon côté, je n’avais pas d’a priori mais je suis vraiment, vraiment super contente d’avoir une bague avec une histoire !

      En ce qui concerne les fiançailles, nous avons fait un peu comme vous : juste les parents, frères et soeurs, grands-parents et parrains/marraines ce qui nous faisait environ 25 personnes.
      Je pense que je parlerai de notre date de mariage dans un prochain article parce qu’elle a été choisie un peu sur le même principe. En tout cas, je trouve que vous avez choisi de très belles périodes : noël et pâques … ^^

  • Waouh, tu t’es vraiment investie dans la préparation des fiançailles c’est chouette, et la décoration est simple mais très raffinée j’aime beaucoup !
    En ce qui me concerne, nous nous fiançons le 25 janvier prochain. Comme la tradition le veut çà se passer chez mes parents, et c’est ma maman qui reçoit.
    On sera une vingtaine de personnes, famille proche (parents, frères, soeurs) et nos témoins (on les avait trouvés dès le départ).
    On a pas mal de points communs j’ai trouvé. J’ai 24 ans aussi, chérichou en a 26, j’ai terminé mes 5 ans d’études cette année , j’habite sur Lyon (et en suis originaire…*fierté*) , je suis catholique, et je tiens comme toi à célébrer les fiançailles ^^
    Par contre j’ai eu droit à une magnifique demande en mariage digne d’un conte de fée, à Venise, sur un gondole 😀 la totale quoi !
    En tout cas, ton article m’a beaucoup plu et inspiré ! Hâte de connaitre la suite.

  • Félicitations!!!
    Pour le livret de célébration -pardon si je suis trop curieuse- est-ce que tu as imprimé aussi des images par ci par là ou juste les textes? Parce que pour la décoration DIY niveau tampons de scrap avec des motifs religieux, j’ai l’impression qu’il n’y a pas grand chose (ce n’est pas que je veuille transformer le livret de célébration en album pannini, mais je voudrais juste qu’il ne fasse pas « juste imprimé » alors je cherche des solutions.
    Une autre question un peu matérielle m’interroge et j’avais demandé à quelqu’un mais je ne sais pas si tu aurais la réponse aussi du coup (pas trouvé): pour tous les sacrements il y a des images souvenirs, comme celles que l’on met dans le missel: pour la Première Communion, les ordinations, etc… Mais je n’ai rien vu de tel pour le mariage (et je me demande un peu pourquoi)? Est-ce que l’une d’entre vous en aurait vu? Peut-être que je suis la seule que ça chiffonne ;)))

    • Bonsoir Marie,
      Concernant les signets, j’ai vu au mariage d’un ami récemment un petit signet souvenir glissé dans le livret de messe, sur lequel figuré une vierge à l’enfant et une prière d’intercession au verso. Nous pensons faire la même chose avec une illustration de Notre Dame des Foyers de Charité, qui est vraiment magnifique ! Tu avais quelque chose de précis en tête ?

      • Merci beaucoup Melle Tradi! J’aime beaucoup cette illustration et justement je pensais la mettre dans le livret sans penser qu’il serait possible de la trouver en signet! Est-ce qu’en fait on choisit l’image et on fait un signet maison ou y a-t-il une librairie, ou boutique où on peut en trouver?

        • Je t’avoue que je ne mettais même pas posé la question, car nous voulons les personnaliser avec nos prénoms et la date du mariage donc, ça va être du home-made 🙂

        • Sympa comme idée, M. Marine va encore râler si je rapplique avec « encore » une nouvelle idée mais c’est pas grave ! Pour trouver, tu peux te renseigner du côté de la Procure, ils sont plutôt spécialisés et ont une gamme de produits assez large. Si tu es sur la région parisienne, il ont une librairie à Versailles. Bon courage pour les recherches !

    • Merci Marie,
      La curiosité n’est pas toujours un vilain défaut 😉 Effectivement, je n’avais pas très envie que le livret soit trop austère. J’ai juste repris les papillons de la couverture que j’ai mis en couleur ça et là (rien sur certaines pages, 2 papillons sur l’autre ou juste 1 dans un coin, etc.) et j’ai encadré les partitions des chants par une petite arabesque. C’est vrai que les tampons de scraps adaptés et spécifiques ne courent pas les rues. De moncôté, j’avais tout fait à l’ordinateur donc je n’ai pas eu ce soucis.
      Pour les petites images, effectivement, je n’ai pas souvenir d’en avoir déjà vu mais mamanMarine avait eu une idée (que je pense nous allons garder) qui y ressemblait : une petite phrase calligraphiée par des soeurs.
      En tout cas, si tu trouve, n’hésite pas à partager l’information !
      à très bientôt

  • Waouh !! Félicitations Mademoiselle Bleue ! Très joies fiançailles ! Je reconnais d’ailleurs le Manoir de St Jean 😉
    Ma famille y logera lors de mon mariage dans le château de mes beaux parents (la grosse maison sur la colline juste à côté du Manoir, tu es surement passée devant 🙂

    • Bien vu Mademoiselle Etincelle ! C’est un surperbe endroit. Désolée, je ne me souviens pas d’avoir vu un château, je vais ressortir les photos pour voir s’il ne serait pas caché sur l’une d’elle. En tout cas, je te souhaite un très beau mariage, pour quand est-ce prévu ?

  • Salut Mlle Bleue !
    Nous venons de nous fiancer et souhaitons organiser dans la paroisse où j’ai grandi une bénédiction de nos fiançailles la même journée où nos deux familles seront rassemblées pour fêter nos fiançailles. Je n’ai jamais vu comment se déroulait une telle célébration, alors je voulais savoir si tu pouvais me raconter comme ça s’est passé pour vous. D’avance merci si tu me réponds !

    • Salut Jojo ! Je n’étais pas repassée par ici depuis longtemps, j’espère que je n’arrive pas trop tard. Nous avons été voir le prêtre de la paroisse où nous allions à la messe (qui était un ami d’un diacre de ma ville d’origine !). Nous lui avons expliqué notre projet, et il nous a prêté un livre où il y avait des dizaines de types de bénédictions (par exemple pour les maisons, pour les bateaux, et bien d’autres encore). Il y avait un texte spécifique aux fiançailles. Nous avons choisi des chants et nous sommes calés sur le déroulement proposé (lectures, psaumes, évangile). Nous avions convié tous nos invités à la messe dominicale anticipée et avons fait suivre la bénédiction dans une des chapelles de l’église. Si tu as besoin de plus de détail sur le texte, tu peux m’envoyer un petit mail à mllebleue@mlledentelle. En tout cas, félicitations pour vos fiançailles et si j’arrive trop tard, j’espère que vous avez eu une belle fête !

      • Merci pour ta réponse 🙂 nous avons rencontré le prêtre de ma paroisse d’origine, dans la ville où nous allons inviter nos familles. On s’est basé sur le déroulement décrit dans le livre des bénédictions et sur les textes à choisir pour les mariages. On a fait bien attention à ce que ça ne ressemble pas du tout à un mariage. Ca aura lieu le 19 avril matin, sans messe (justement pour bien séparer du mariage) et parce que de toute façon, l’eucharistie n’était pas possible le samedi saint. J’ai hâte d’arriver au week-end de Pâques maintenant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *