Notre mariage en 2 temps : la découverte, la cérémonie civile et la soirée !

La dernière fois, je t’ai laissée alors que je venais de terminer de me préparer.

Il est 15h20, je suis assise dans le salon avec tout le monde et nous attendons. Nous attendons… Nous attendons… J’avoue que c’est à ce moment précis que le stress commence à monter. Nous voir assis, tous ensemble, en silence en plus, eh bien ça m’a fait prendre conscience que le moment était arrivé. Ça y est, je vais vraiment épouser mon homme !

15h30. Toujours pas de voiture à l’horizon. Mais qu’est-ce qu’il fait ?! Nous nous marions à 16h à la mairie, et je n’ai pas envie d’arriver pile à l’heure. J’aimerais avoir un peu d’avance, histoire de respirer un grand coup avant de me lancer…
Je sais qu’être à l’heure ne fait pas vraiment parti de ses points forts, mais bon, le jour J, quand même !

Et puis, il y a toujours la question du bouquet… Tu sais, ce fameux bouquet que Monsieur a commandé 3 jours avant le mariage. Je ne sais toujours pas si Chéri a réussi à en avoir un potable, ni même comment il sera. Vu qu’il a déposé une rose blanche à ma cousine pour ma coiffure, j’en ai déduit que cette fleur serait présente dans mon bouquet. Mais je n’ai pas plus d’informations, et ça commence sagement à me stresser. Je me vois déjà me marier sans, l’horreur !

Ah, le voilà qui arrive enfin ! Je me cache, pour qu’il ne me voie pas tout de suite. Je le regarde sortir de la voiture avec son témoin. Il lui passe et ajuste sa cravate, l’aide à passer la veste de son costume… Qu’est-ce qu’il est beau, mon homme !

Il ouvre la porte, j’entends des « oh » venir de la cuisine… Je suis trop curieuse et je décide d’aller à sa rencontre.

Découverte

Que de surprises et d’émotions ! Il est là, il me sourit, il est beau et il a un magnifique bouquet de roses blanches et bleues dans la main. Et petit détail « Waouh » : il a même une boutonnière. Dire qu’il était totalement réfractaire à ça, on dirait bien que pour moi, il est capable de tout ! Je suis très émue, fière et parfaitement comblée.

Petit aparté sur le bleu…

Il faut savoir que Chéri et moi avons mis un temps considérable à trouver nos tenues pour le mariage civil. Un mois avant, nous n’avions encore rien. On était arrivé dans une phase de saturation complète sur le mariage et les préparatifs : un break s’imposait. Nous sommes alors partis en week-end en Alsace. Nous y avons fait du shopping, et là, nous sommes tombés nez à nez avec une superbe chemise bleue.  Tout est donc parti de là.

Après la chemise nous avons trouvé le costume, ma robe, mes bijoux bleus pour faire un rappel, et finalement, le bouquet qui compète à merveille cet ensemble. Comme quoi, c’est quand on a l’esprit léger qu’on l’on fait les meilleures choses. Chère Bride to be, ne te stresse pas. Même si le destin essaie de te jouer des tours, crois en ta bonne étoile. Elle t’a bien fait rencontrer l’homme de ta vie, elle ne va donc pas tout faire foirer si près du but !

Bon, allez, maintenant il temps de nous marier !

Nous nous positionnons à l’arrière de notre belle voiture, D., le témoin de Chéri, nous conduit fièrement. Nous sommes les premiers du cortège (forcément, il n’y a que nous qui connaissions la route).

Arrivés sur le parking de la Mairie, je vérifie que tout le monde est là. Nous n’attendons pas beaucoup de monde, mais le peu de personnes présentes nous sont très chères. Comme il manque encore quelques invités, nous patientons sagement tous ensemble. Puis ils entrent, Chéri aussi, avec sa maman. Il ne reste plus que mon papa et moi. On se regarde, complices, et là il me dit :

– « Tu es la mariée, viens on va leur faire peur. On attend un peu dehors, ils vont croire que tu ne veux pas venir ! ». On a éclaté de rire, mais on l’a fait ! C’est finalement le Maire qui est venu nous chercher. Nous entrons donc tous les deux avec un sourire jusqu’aux oreilles !

La cérémonie se déroule dans la bonne humeur. Pas un bruit dans la salle… Tout le monde est sage et très attentif ! Ce qui étonne d’ailleurs Mr le Maire. Il a souhaité personnaliser la cérémonie au maximum et nous avons eu droit à un joli discours, plusieurs anecdotes… Bref un moment parfait. Je t’avoue que je serais totalement incapable de te répéter les articles de loi qui ont été cités. J’étais ailleurs, sur une autre planète… Ah, l’amour !

Signatures

Beaucoup d’émotions dans nos yeux, au moment d’échanger nos alliances. C’était un moment fort, qui a bien failli passer à la trappe car figure-toi que le Maire avait totalement oublié ce passage. Heureusement que le petit bonhomme de Chéri était là pour le lui faire remarquer !

Alliances

Et puis finalement, le “oui” et le bisou… Nous sommes mariés !

Nous sortons et profitons de chaque instant. Le bonheur se lit sur nos visages, je pense. Je suis incapable de te décrire ce que l’on ressent exactement à ce moment là. C’est juste énorme, très bien, intense, parfait… Nous nous sommes ensuite dirigés vers le jardin municipal pour prendre quelques photos et discuter avec nos invités, et finalement, nous avons terminé dans la cour de ma belle-mère, où avait lieu notre vin d’honneur DIY.

Sortie des mariés
Couple
Alliances et bouquet

Je n’ai malheureusement pas de photos de notre vin d’honneur, mais je peux te dire tout ce qu’il y avait.

A boire nous avions choisi de servir la même chose qu’au mariage religieux : du Cerdon. Un petit vin mousseux, un peu dans le genre d’un crémant, mais rosé. Gros avantage : il se boit bien et ne monte pas à la tête ! Mon papa a donc passé son temps à faire sauter les bouchons un peu partout.

Pour la petite histoire, nous avons commandé notre vin directement chez le producteur. Sauf que ce cher Monsieur nous demandait 150€ de frais de livraison, pour 750€ de vin acheté. Autant te dire que ce n’était même pas envisageable dans le budget.  On a eu un moment de panique, mais un super ami nous a sauvés ! Il allait justement passer un entretien d’embauche dans la région et a accepté de faire un détour avec son Monospace pour aller récupérer nos bouteilles. Eh oui, on a vraiment de supers amis !

Mais revenons à nos moutons.

A grignoter, il y avait donc : des bâtonnets de carotte, de poivron et de concombre. Une petite sauce au fromage frais, pour accompagner tout ça. Des brochettes de fruits frais. Des brochettes de melon/jambon de parme. Des petits croissants maisons fourrés au chorizo/jambon-fromage/tapenade. Et finalement, des toasts avec du foie gras ou du caviar d’aubergines.

Tout le monde s’est régalé, nous n’avons reçu que des compliments. J’avoue que c’est agréable, surtout quand on sait que 24h avant, rien n’était encore prêt. Bon ok, il n’y avait que 25 convives, je n’ai donc pas du tout autant de mérite que certaines de mes collègues chroniqueuses, qui on relevé des défis bien plus incroyables que moi ! Je leur tire d’ailleurs mon chapeau !

Nous avons clos la soirée par un petit restaurant italien. On a été reçus comme des rois !

Le matin, j’étais passée décorer un peu la salle, qui nous avait été spécialement réservée, mais il n’y avait alors rien d’extraordinaire. Je ne te raconte pas ma surprise, quand j’ai découvert une toute autre salle à notre arrivée ! Les serveurs et le patron avait totalement refait la déco. On avait des petits cœurs au plafond, de jolies plantes vertes un peu partout, et une magnifique composition de fleurs en cadeau. Très belle attention de leur part !

restaurant

La soirée s’est déroulée dans une ambiance bon enfant, les uns ont fait connaissance avec les autres autour de plats succulents ! Une journée exactement comme nous l’avions imaginée…

Et toi ? Tu as eu aussi de très jolies surprises, le jour J ? Tu étais un peu en retard pour tout finir, mais finalement tout s’est très bien passé ? Raconte !



10 commentaires sur “Notre mariage en 2 temps : la découverte, la cérémonie civile et la soirée !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *