Notre wedding-team !

Comme je te l’ai dit dans ma dernière chronique, nous avons décidé d’inviter un peu moins de cent personnes à notre mariage, et uniquement des proches (nous avons limité la famille jusqu’aux cousins germains, et les amis à ceux avec qui nous étions en contact au moins une fois dans l’année). J’ai hésité à t’écrire une chronique sur l’annonce à tout cet entourage, mais il n’y aurait pas eu matière à dire grand-chose, car nous avons tout simplement passé l’heure qui a suivi les fiançailles à téléphoner à tout le monde, et à accueillir avec plaisir les félicitations et autres cris de joie des copines enthousiastes !

Aujourd’hui, je te raconte donc la constitution de notre « wedding-team », c’est à dire le choix des témoins et demoiselles d’honneur qui nous accompagneront tout au long de nos préparatifs.

Team bride, step 1 : les demoiselles d’honneur

Avant même d’avoir officiellement choisi mes témoins, j’ai demandé à deux de mes amies de la fac, Mlle Doudou et Mlle Poupinou, de devenir mes demoiselles d’honneur. Trois jours après la demande, alors qu’elles me parlaient du mariage avec plein d’enthousiasme  (« j’ai trop hâte d’y être ! » « j’ai déjà raconté à tous mes collègues que j’ai une copine qui va se marier en hiver ! » « ça va être trop beau ! »), j’ai ressenti envers elles une énorme bouffée d’affection, et j’ai lâché sans y penser « au fait, vous voudriez bien être mes demoiselles d’honneur ? ».

Comment nous avons choisi notre wedding-team

Crédits photo (creative commons) : Suttonls

Je dis « sans y penser » parce qu’en fait je n’avais même pas vraiment réfléchi à l’avance au fait de vouloir des demoiselles d’honneur adultes ou me contenter du cortège d’enfants…

Je savais déjà qui je voulais avoir comme témoins, et je ne pouvais donc pas leur proposer ce rôle, mais comme je sentais que je les voulais à mes côtés pour préparer mon mariage, c’est sorti tout seul ! Elles ont toutes les deux accepté immédiatement en m’assurant qu’elles allaient s’investir à fond, ce qu’elles ont fait puisqu’elles sont depuis lors d’un soutien indéfectible. Je suis super contente de les avoir autour de moi pour préparer ce moment important de ma vie, et je me dis que pour le coup j’ai complètement suivi mon instinct et que ça m’a porté chance. Les filles, si vous me lisez : merci pour tout ce que vous faites !

Team bride, step 2 : les témoins (et quelques considérations hautement philosophiques)

Comme je te l’ai dit quelques lignes plus haut, je savais déjà qui je voulais avoir comme témoins. La première allait de soi, il s’agit de mon amie Mlle Doc, que je connais depuis la sixième et, avec qui, malgré la grande distance qui nous a séparé même pas deux ans plus tard, j’ai gardé un lien très fort. Je lui ai demandé d’être ma témoin au téléphone, dans la semaine qui a suivi la demande en mariage, ce à quoi elle m’a tout de suite répondu « ben oui je serai ta témoin, attends y a plutôt intérêt ! ».

Sur le moment j’étais vraiment ravie mais, pour être tout à fait sincère avec toi, par la suite j’ai quand même eu quelques doutes sur mon choix… Alors que mes demoiselles d’honneur me posaient des tas de questions sur l’avancée des préparatifs, Mlle Doc ne m’en parlait jamais et elle ne montrait pas de signes d’intérêts quand j’abordais le sujet. Au contraire, elle avait plutôt tendance à me lancer des remarques qui m’ont un peu blessée sur le coup comme « mais te stresse pas pour ça, ton mariage c’est dans mille ans ! » ou encore « hé ben moi je peux te dire que je me marierai jamais ! »…  J’avais hésité à lui en parler car, d’un côté, j’aurais aimé partager avec elle des tas de petites choses mais, d’un autre, je me disais qu’elle n’accordait pas autant d’importance que moi à ces choses-là, qu’elle avait aussi beaucoup d’autres choses à penser, et que je ne pouvais pas l’en blâmer. Au final, j’ai décidé que j’étais tout de même suffisamment bien entourée pour préparer mon mariage, et que je n’avais pas besoin d’en demander plus à Mlle Doc juste sous prétexte qu’elle était mon témoin. Son seul rôle étant finalement d’être présente le jour J.

Malheureusement, j’ai appris tout récemment qu’elle n’était pas sûre de pouvoir le remplir (pour de bonnes raisons rassure-toi !), et ça a fait ressortir en moi toutes ces petites rancœurs que j’essayais d’étouffer. Je me suis dit qu’elle s’intéressait si peu à mon mariage qu’elle avait carrément oublié de le prendre en compte dans ses projets. J’ai été tour à tour déçue, triste, en colère, puis triste à nouveau, pour finalement lui dire tout ce que j’avais sur le cœur (en pleurant tant qu’à faire, je t’ai dit que je ne savais pas me retenir !), et je me suis aperçue que beaucoup de petites peines auraient pu être évitées en se disant les choses plus simplement…

On lit beaucoup de conseils sur les blogs de mariage comme quoi il ne faut pas hésiter à se débarrasser d’un témoin peu impliqué, mais je pense que les choses sont souvent plus complexes… ton témoin est peut-être plus concerné que tu ne le crois, même s’il ne te le dit pas. Par exemple j’étais persuadée (et attristée) que Mlle Doc soit la seule des quatre à ne pas avoir vu ma robe, alors qu’en fait mes trois autres comparses la lui avaient montrée, et qu’elles en avaient toutes beaucoup parlé ensemble. Si tu te retrouves à douter d’un témoin, je te conseille vivement de prendre beaucoup de recul, et de lui dire le plus simplement possible quelles sont les choses qui te mettent mal à l’aise. Je crois qu’il serait dommage de prendre une décision hâtive qui pourrait la blesser, et toi aussi au final, car ce n’est pas parce que ta meilleure amie n’est pas le meilleur des témoins qu’elle n’en reste pas exceptionnelle pour toi (et c’est sûrement pour ça que tu l’as choisie au départ !). Malgré les doutes que j’ai pu avoir cette année, je sais que Mlle Doc reste l’une de mes meilleures amies, qui s’investit totalement dans mon enterrement de vie de jeune fille, et j’espère très vivement qu’elle sera présente le jour J.

Pour clore ce petit passage un peu mélodramatique, je termine avec ma deuxième témoin, Mlle Babies, une amie du lycée avec laquelle j’avais finalement assez peu de contacts à l’époque mais qui, dès les premières années de fac, a été l’une des amies les plus présentes pour nous. Comment décrire Mlle Babies… c’est la personne la plus gentille et la plus attentionnée que je connaisse. Elle est adorable, investie, drôle et à la fois hyper sérieuse, bref, le témoin idéal ! Nous devions nous voir avec l’Ours début août 2015 pour son court passage en France (elle vit en Allemagne), et j’ai profité de l’occasion pour lui écrire une petite carte et lui demander d’être ma témoin, ce à quoi elle a immédiatement dit oui en me serrant dans ses bras et en étouffant une petite larme. Bien qu’elle habite loin de nous, elle est toujours présente dans nos préparatifs, et elle n’est jamais avare de petits conseils/idées de décoration qui nous amènent petit à petit à construire un mariage qui nous ressemble vraiment.

Comment nous avons choisi notre wedding-team

Crédits photo (creative commons) : Wikimedia

Team groom : les témoins (et tout le secret qui les entoure…)

Beaucoup moins émotionnel, le choix des témoins de l’Ours n’a quand même pas été une mince affaire. Ses amis sont tous TRÈS importants pour lui et en tirer deux hors du lot, c’était comme exclure tous les autres. Pourtant, au fond, il savait très bien qui il voulait avoir à ses côtés. D’abord il y a D et R, nos deux plus vieux amis en commun, ceux qui partageaient sa chambre à l’internat au lycée. Le souci, c’est que R a déjà un rôle important, c’est lui qui officiera notre cérémonie laïque, et l’Ours ne voulait pas attribuer deux rôles lourds à une même personne.

Il a tout de même choisi D mais il a mis un temps fou pour le lui dire (« c’était pas le bon moment ! »), pour finalement le faire au lendemain d’une soirée, à huit heures du matin, quand je dormais encore, alors que j’aurais trop aimé être là (grr). Impossible d’avoir plus de détails sur ce qui s’est dit (« rooooh, mais enfin Mlle Origan, on n’a pas eu besoin d’en parler pendant des heures non plus ! »), je sais juste que D a été très touché, et qu’il a accepté son nouveau rôle avec un grand plaisir.

Dans notre second groupe d’amis (les amis de la fac), l’Ours a beaucoup de points communs et une grande proximité avec le fiancé de Mlle Poupinou, J. Il avait donc très envie de le choisir comme témoin, mais il avait peur de blesser les autres garçons du groupe. De mon côté, j’ai raconté son hésitation à Mlle Poupinou, qui l’a immédiatement raconté à J, qui était trop content et a commencé à préparer l’EVJG alors qu’il n’était pas encore officiellement témoin (!). J’ai quand même dû mener une petite expédition pour vérifier que personne ne serait vexé par ce choix (évidemment, non), et l’Ours a  finalement profité d’une soirée pour attendre le moment où nous étions tous en train de chanter dans la pièce voisine, se retrouver seul avec J et lui demander d’être son témoin. Là aussi un grand mystère entoure ce qui s’est dit (« mais tu veux qu’on se dise quoiiii ?! »), mais J a tout de suite été super emballé, et il a passé le reste de la soirée à me parler de toutes les idées qu’il avait déjà eues.

Bref, on se dit que nous sommes quand même bien entourés !

Et toi, as-tu des demoiselles d’honneur adultes ? Le choix de tes témoins a-t-il été une évidence ou as-tu pris ton temps avant de te décider ? As-tu eu des doutes sur un témoin peu impliqué ? Penses-tu (un peu comme l’Ours) que choisir, c’est renoncer ? Raconte-moi tout !

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



4 commentaires sur “Notre wedding-team !”

  • Haha, les garçons sont en général beaucoup plus pragmatiques que nous ! Tu vas être bien entourée en tout cas, ce sera une chouette wedding team ! 🙂

  • J’ai fou comme les garçons ont pas du tout la meme notion que nous.
    C’est dommage pour ta temoin, mais je compatis parce que moi aussi j’ai gardé quelques rancoeur et au final, on se parle plus ?.

    • Oh là là, en effet ton histoire se finit plus mal que la mienne… c’est vrai que les non-dits peuvent faire beaucoup beaucoup de mal…
      A priori mes deux témoins seront bien présentes le jour J ; Mlle Doc a tout fait pour, et les chances qu’elle soit là sont passées de 30% à 95%, autant te dire que je suis super contente. Et quand bien même elle serait finalement absente, je sais qu’elle a tout mis en oeuvre pour assister à ce qu’elle sait être un moment très important pour moi. Alors je suis très sereine, et surtout heureuse de ne pas avoir gâché une amitié aussi stable, importante et agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *