Mon mariage civil en petit comité un an avant : le pourquoi du comment

Je t’en ai déjà parlé rapidement, nous nous sommes mariés en deux fois, mais pas sur deux jours dans le même weekend, ce serait trop facile. Nous avons choisi de nous marier à un an d’écart, l’exact même jour. Nous avons donc choisi le vendredi comme jour de mariage civil.

Un problème ?

Non, le vendredi, nous ça nous va, notre hôtel sera de toute façon fermé, donc ça ne pose pas de problème pour nous libérer. Par contre, pour tous les gens invités qui travaillent dans des entreprises, il leur faut poser un jour de congé. C’est donc la première difficulté. Mais on leur fait confiance pour se libérer.

Le même exact jour que l’année suivante, ça nous va aussi. Comme ça, pas besoin de se rappeler deux dates (pense à Madame Gypsophile qui elle, a trois dates !!), oui, nous ne sommes pas dotés d’une mémoire des dates phénoménale, si j’ai besoin d’une date, je demande à ma copine témoin M qui elle, est incollable à ce sujet.

Pourquoi se marier en deux fois ?

Crédits photo (creative commons) : geralt

Et pourquoi alors ?

Nous avons décidé d’avancer le mariage civil pour deux raisons principales.

La première c’est que nous ne connaissons personne dans le village où nous habitons, nous connaissons mieux le maire du village où mes parents ont une maison secondaire, dans le Loir-et-Cher, que celui de notre commune. Nous préférons donc être mariés par quelqu’un que nous connaissons et que nous apprécions grandement puisque c’est également un ami de mes parents. Je t’en ai déjà parlé donc tu le sais déjà.

La seconde raison est lié à mes grands-parents. En effet, Monsieur For It n’a plus aucun de ses grands-parents, mais j’ai la chance à ce moment-là d’avoir encore mes deux grands-parents maternels, je tiens donc à ce qu’ils soient présents.

Malheureusement, à 92 et 93 ans, ils ne sont plus en si grande forme, et nous aurions du délocaliser la cérémonie dans leur appartement pour qu’ils puissent y participer. Néanmoins, comme nous avons décidé de cette date avant que leur santé ne déclinent, nous avions espoir qu’ils soient avec nous.

Je t’avoue que j’ai eu espoir jusqu’au dernier moment, n’ayant pu les voir peu de temps avant et constater par moi-même que le voyage serait bien trop compliqué pour eux. Ils ont tout de même reçu leur invitation et quelques photos, nous avons également enregistré toute la cérémonie pour leur montrer (mais nous avons oublié que le maire allait cacher la majorité de l’écran, donc c’est un peu raté :)).

Voilà les raisons qui nous ont poussé à nous marier un an avant.

Et on invite qui alors ?

Qui dit mariage dit au moins témoin, un minimum, deux maximum à la mairie française. Ça nous fait déjà 2 à 4 invités. Mais, comme nous nous marions dans la commune de mes parents, il y a de grandes chances qu’ils soient dans le coin, et nous aimerions aussi qu’ils soient là tant qu’à faire. Ça nous amène à 4 invités de plus, oui, si nous avons mes parents, nous prenons aussi ceux de Monsieur For It.

Pour rester en petit comité, nous décidons donc d’inviter uniquement nos frères et sœur, conjoints et enfants et nos parents, ainsi que mes grands-parents, ce qui nous amène tout de même à 13 invités présents, donc 16 en tout avec nous (ça va, on évite le 13 à table !). On arrive à garder le petit comité. Ajoute à la famille copine témoin J, qui a fait tout un foin pour être présente et que bon, j’avoue, ça me faisait plaisir d’avoir avec nous (sinon je ne l’aurais pas invitée quand même).

Et on fait comment pour tout ça ?

Nous sommes peu nombreux et on ne souhaite pas dépenser trop (le nerf de la guerre, toujours là). Nous allons donc faire simple, bon, et sympathique (oui, je sais, je ne dois pas être la seule dans ce cas) ! Et on fait comment ? On fait ça chez soi et chez ses parents, tout simplement.

Décision est prise, la mairie se fera à 15h30, pour permettre à nos frères et sœur (et tutti quanti) de faire le trajet sur la matinée et ne prendre que leur vendredi, puis nous prendrons l’apéritif-vin d’honneur chez mes parents et nous irons ensuite tous chez nous pour le dîner et la soirée. Le vin d’honneur chez mes parents, ça nous permet aussi d’avoir les amis du village qui viennent, ce qui augmente sensiblement le nombre d’invités, mais nous n’allions pas ne pas inviter le maire.

Nous prévoyons un planning sur les trois jours, le samedi étant en partie consacré à la création de notre vidéo d’entrée pour l’année prochaine mais surtout à l’anniversaire de notre fille. Ce n’est pas ce jour-là, mais autant profiter que tout le monde soit présent (et pour ses deux ans, elle sera surtout contente d’avoir plein de monde avec elle que ce soit le bon jour ou pas).

Pourquoi se marier en deux fois ?

Crédits photo (creative commons) : Pexels

Maintenant, il nous reste plein de choses à faire :

  • demander aux témoins de l’être
  • faire le dossier de la mairie
  • réfléchir à oui ou non contrat de mariage
  • prévoir le repas
  • prévoir le vin d’honneur
  • les cadeaux d’invité
  • les cadeaux de témoin
  • les cadeaux aux parents
  • les tenues (oui, on ne se marie pas plus de deux fois, il faut en profiter)
  • les musiques d’entrée et de sortie
  • avoir un rendez-vous officiel avec le maire
  • mon bouquet
  • la décoration
  • voir si le photographe est toujours ok pour venir
  • et je pense que j’ai fait le tour.

Voilà voilà, rien que ça, mais quand nous décidons ça, nous avons encore quelques mois devant nous pour tout finaliser, ça va le faire (et pour tout te dire, ça l’a fait).

Et toi, tu as fait un mariage civil en petit comité ? Tu as prévu ça chez toi ou dans une salle ?



2 commentaires sur “Mon mariage civil en petit comité un an avant : le pourquoi du comment”

  • C’est amusant de voir comment votre liste d’invités « petit comité » a grossi au fur et à mesure ^^ Je trouve ça chouette comme idée, de se marier en 2 fois à un an d’écart ! En plus d’être pratique, c’est un joli symbole aussi, comme de très longues fiançailles qui confirment le sérieux de son engagement 🙂

    • Oui c’est vrai que la liste a grossi. Mais je ne me serais pas vu me marier sans ma sœur et mes parents à mes côtés. Et puis une de plus ça ne changeait pas grand chose (j’aurais encore pu ajouter d’autres gens s’ils m’avaient demandé je pense). On voulait surtout ne pas avoir trop de frais pour cette première cérémonie.
      Je n’avais pas pensé aux longues fiançailles. Comme nous avons eu notre fille et notre travail commun avant tout ça j’avoue ne pas y avoir pensé à la symbolique mais je trouve ça très bien effectivement. J’en parle de ce pas à Mr For It tiens.

Commente ici !