Souvent Bride varie : comment organiser un mariage dans une constante indécision ?

Les préparatifs de mariage sont en général des révélateurs d’humeur. Que ce soit pour les amitiés, les capacités d’organisation, les envies…

Au quotidien, certaines personnes savent très précisément ce qu’elles veulent, transigent peu et vont jusqu’au bout en tenant compte de l’avis des autres quand ça les arrangent. Je fais partie de cette catégorie, j’ai un caractère que l’on appelle « trempé » et peu souple sur beaucoup de points. Mais quand je me suis fiancée, j’ai eu besoin d’être rassurée sur mes choix, confortées, terrifiée à l’idée de ne pas plaire et de regretter mes choix… Et c’est compliqué d’être constamment indécise.

Attention, je n’entame en rien une chronique sur les personnalités des individus et ça reflète uniquement mes sentiments à quelques semaines du mariage. Si tu te retrouves dans ce que j’écris, alors tant mieux, mais je sais que les humeurs sont très variables et je n’ai pas vocation à en juger.

Je veux ça, ça, ça et ça… « Oh, non, regarde ce que je viens de trouver ! »

Te voilà fraîchement fiancée ? Tu es en route pour la’infernale fabuleuse weddingsphère, à la conquête de Pinterest, de tous les merveilleux blogs qui parlent mariage 24/24, pour ton plus grand bonheur d’ailleurs… Tu cherches en anglais, en espagnol, en allemand quand les sites français s’épuisent. Tu améliores grandement tes langues et rien ne t’arrête !

Avant d’entreprendre les démarches officielles ou les réservations des prestataires, tu as déjà une, deux, des centaines d’idées en tête pour faire de ce grand jour la concrétisation de tes visions les plus folles. Oui, oui, les plus folles.

Tandis que certaines vont surfer sur les dernières tendances, d’autres vont glaner des inspirations, et d’autres encore vont se mettre au défi de tout réaliser de A à Z.

J’avais une foultitude d’idées quand le champ des possibles s’est ouvert à moi. De l’ancien, du champêtre, de l’hivernal ! Oh, regarde les nouvelles épingles de Pinterest… Oh, regarde ce serait formidable de mettre ça sur notre table ! Oh, on change tout et on recommence !

Mais, Mademoiselle O’Hara, on a dit que l’on ferait ça, que l’on inviterait tant de personnes, que nous prendrions ce traiteur… Arrête de tout changer, TOUT le temps !

C’est tout le problème, je me suis découverte de multiples envies, diverses sensations et je n’arrive ni à les canaliser ni à les réfréner. J’ai l’impression qu’en laissant quelque chose de côté, j’y renonce et que je risque de regretter mon choix.

Ça prend en compte la palette de couleur SO CUTE, les chaussures, les centres de table… tout y passe, même lorsqu’il s’agit de l’organisation en elle-même, ce qui est bien plus discutable.

Comment organiser un mariage quand on est indécise ?

Crédits photo (creative commons) : Sindy

Gérer maudire une bride indécise : réunion de crise

Dans ma chronique sur les témoins et leur implication dans l’organisation de ton jour J, je te parlais de leur soutien au cours des mois qui précèdent le mariage. Ils m’accompagnent dans le choix de la déco, de la tenue et de tout ce qui va bien ! Mais quand la bride change d’avis tous les jours, toutes les semaines, je pense que c’est trop complexe à suivre.

Je peux devenir ce que l’on nomme « Girouette » et le pire est que je tends à culpabiliser de les mettre dans de telles situations !

Heureusement, M. Peter Pan, Mlle Merveilleuse et Mlle Pokéyo sont aux aguets et ont très vite compris la façon dont je fonctionnais. Ils sont là, écoutent les changements de dernière minute et ATTENDENT que je me sois fixée sur quelque chose. (Et c’est long…)

Ils me disent tant que tu n’as rien acheté/signé/récupéré, on ne le compte pas dans le plan. La technique de Mlle Merveilleuse et de M. Peter Pan est également de me laisser aller au bout de mon idée, d’essayer d’ailleurs, et de me rendre compte par moi-même que oui ça va ou non ça ne va pas le faire.

Et tu sais quoi, ça peut te paraître frustrant ou infantilisant, mais ils ont raison. Ça te permet de mûrir ta décision toute seule sans faire tourner la tête de tout ce petit monde qui a quand même d’autres chats à fouetter parfois…

Tu as parfaitement le droit de changer d’avis et sache que 12 mois de préparation minimum c’est très long ! Il y aura toujours de quoi t’intéresser autre part.

Note à toi, si tu as tendance, comme moi, à parler de toutes tes trouvailles au moment où tu les débusques, tu risques de passer réellement pour une girouette, et ce n’est pas ce que tu es. Je comprends que tu sois bercée d’extase, d’impatience, d’enthousiasme mais ton entourage a une vie à côté et ne le partage pas toujours. (Quoi ? Comment ça une vie alors que JE ME MARIE !!!)

Si vous êtes témoins, proches, amis ou simplement présents lors des élucubrations de votre bride-to-be adorée, ne lui en tenez pas rigueur. Essayez de l’écouter, de comprendre pour quelles raisons elle semble si indécise, c’est peut-être simplement parce qu’elle a peur de mal faire ou de se tromper… Apprenez à lui faire confiance de temps à autre et de l’aiguiller un peu si vous vous rendez compte que ses incertitudes tournent toutes autour de la même chose.

Peut-être découvrirez-vous alors que la bride a peur que son mariage ne soit pas à la hauteur de ce qu’elle croyait, et que, avant de la rendre triste, ça la terrorise…

Comment organiser un mariage quand on est indécise ?

Crédits photo (creative commons) : Insomnia Cured Here

Se faire confiance, prendre des décisions et accepter de ne pas plaire à tout le monde

Prendre des décisions implique de sacrifier d’autres opportunités. Dans la vie, une fois que l’on décide, nous sommes censés être sûrs de nous, confiants ! Du moins, nous devons le montrer.

En ce qui concerne notre mariage, la seule chose dont je suis sûre aujourd’hui, c’est le choix de mon mari. C’est même essentiel, me diras-tu à raison. Pour le reste, j’ai mis des semaines à accepter telle ou telle idée, telle ou telle prestation…

J’ai eu tendance à écouter énormément, parfois trop, de conseils alentours. Alors, les conseils c’est bien, QUE des conseils c’est trop. Car ta personnalité et tes envies doivent apprendre à se gérer toutes seules.

Les gens, même tes témoins ou ta maman, n’ont pas les mêmes goûts que toi, ne partagent pas forcément ta vision du mariage et vont, c’est humain, t’expliquer que non « ça ne le fait pas trop »… Au début, tu peux être déçue, mais après tout si TOI tu aimes, si TOI tu sens bien et que c’est ce que tu voulais depuis le départ, n’hésite pas.

Je ne dis pas de passer outre les recommandations ou les remarques, qui souvent sont pleines de bon sens. Vouloir porter une robe blanche avec des tâches de peinture, un voile en crochet et une rivière de diamants, le tout sublimé par une paire de bottes en caoutchouc, ça risque d’être légèrement compliqué. Mais une fois encore c’est toi qui vois !

TU NE PLAIRAS PAS À TOUT LE MONDE ! Cette phrase est clichée, oui, pourtant j’ai envie de l’écrire partout dans cet article. Tes décisions, vos décisions avec Monsieur, sont à vous et si elles vous correspondent c’est le principal !

Ne choisis pas, comme je l’ai parfois fait (même si au final le rendu est très chouette et que je ne regrette rien !), en fonction de ce que va penser Tata Lucette, Mamie Mimosa ou Copine Lola. Ne leur fais par plaisir en te privant, toi.

Si tu es indécise, éternellement insatisfaite, voici quelques idées pour te gérer :

  • Gave-toi d’inspiration, autant que tu veux !
  • Retire celles qui reviennent le plus souvent.
  • Écoute ton premier instinct.
  • Attends quelques jours/semaines pour voir si l’envie est toujours présente.
  • Libre à toi de demander l’avis de ton entourage ensuite.
  • Lance-toi.
  • N’Y PENSE PLUS !
  • Ne regrette rien.

Apprends à te faire confiance car, ce jour-là, tu auras beau être entourée de mille personnes, tu seras seule avec ton fiancée et il faut que ce moment-là vous plaise à tous les deux. On ne le répètera jamais assez, il faut que ce mariage vous ressemble !

J’ai pleinement conscience que c’est compliqué et qu’il va falloir prendre sur toi pour affronter le reste, mais tu vas y arriver, j’en suis certaine !

Et toi es-tu indécise ? Veux-tu faire plaisir à tes proches ? Quel est ton sentiment à l’approche de ton mariage ? Raconte-moi !

Enregistrer

Enregistrer


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



5 commentaires sur “Souvent Bride varie : comment organiser un mariage dans une constante indécision ?”

  • Eh oui, des tas de choses différentes peuvent plaire, et même des choses contradictoires : une ancienne usine transformée en lieu de réception, un gîte à la campagne / des couleurs acidulées, des couleurs douces… Personnellement, j’ai réellement aimé des tas de choses pourtant très différentes, et un jour je me suis simplement demandée ce qui nous correspondait le mieux, et les choses sont allées de soi. J’adorerais être invitée à un mariage d’un tout autre style que le mien (du moment que l’ambiance est sympa) mais le mien (nôtre) ne pouvait être autrement ! (enfin, je changerais certaines choses, mais ce serait globalement pareil). Je suis sûre que ce que tu as choisi va être super !

  • C’est vrai qu’au départ on a envie de tout. Heureusement que je n’étais pas trop sur la weddingsphere au départ, ce qui m’a permis de foncer tête baisser dans ce qui semblait me plaire au 1er coup d’oeil. Ce n’est que lorsque j’ai rouvert mes cartons de déco quelques jours avant le mariage que je me suis demandé ce que j’avais fait. Plus rien ne me plaisait, mais il était bien trop tard pour recommencer alors j’ai fait avec cette frustration pendant quelques jours, et finalement en voyant la déco en place avec les fleurs et tout le reste, j’en suis retombée amoureuse.
    Je pense en effet qu’il faut surtout écouter son 1er instinct et créer un mariage qui nous ressemble et non un mariage comme sur Pinterest.

  • Reussir a faire un tri dans tout ce qu’on veut n’est pas simple, et les changmeent d’avis sont toujours là. De notre coté on a hyerarchisé pour s’en sortir, sinon on y serait jamais parvenu.

  • Quel article plein de bon sens. Je l’ai lu avec attention et je me retrouve dans presque tout ce que tu écris. Changez d’avis, suivre les conseils, ne plus les suivre, faire plaisir, se faire plaisir. Pas toujours évident !
    Merci d’avoir mis des mots là-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *