Organiser son mariage à distance et hors-saison, des choix qui nous ressemblent

Après avoir pris la décision de faire enfin ce qu’on voulait sans nous mettre de barrières inutiles, nous nous sommes posés les premières questions : où voulons-nous nous marier ? et quand ?

Tu le sais déjà puisque je te l’ai dit lors de ma présentation, nous n’allons pas nous marier en Corse. Je vais donc t’expliquer les raisons de ce choix qui peut te paraître parfaitement absurde.

Nous marier en Corse ?

Bien sûr, ce serait le plus simple. Nous serions sur place, tout comme certains de nos amis mais voilà… il y a aussi quelques inconvénients.

Le déplacement

Pour les personnes qui ne sont pas sur place, il n’y a que deux options : avion + location de voiture ou bateau (avec la voiture). Et ça représente un coût non négligeable, sans compter l’hôtel qui est cher même hors-saison. Bien sûr, tu vas m’objecter que si nous nous marions sur le continent, alors ce sera aux Corses de faire la traversée et de prendre une chambre. Et que nous nous compliquons la vie à tout préparer à distance. Et tu auras raison !

La salle

En novembre 2013, nous avons organisé le baptême (civil) de notre fille. À cette occasion, nous avons cherché une salle. Sans succès. Les rares salles qui existent appartiennent à des traiteurs et sont hors de prix. Donc, nous avons tout organisé chez nous : une grande table dans notre salon et une autre dehors sur la terrasse (sous un barnum avec un chauffage d’appoint). C’était nickel pour 30 personnes, mais nous ne pouvons pas en accueillir plus !

lendemain baptême

Crédits photo : Photo personnelle

 Voilà à quoi ressemblait notre terrasse lors du brunch que nous avions organisé le lendemain du baptême !

Hein ? Je t’entends me dire quelque chose ? Ah oui ! Les paillotes ? Les pieds dans le sable. Oui… mais non. Déjà, j’aimerais avoir d’autre choix de thème/déco que « la mer » (tu vois franchement un thème médiéval, champêtre ou brocante dans une paillote ?) et je préfère l’option salle + traiteur que restaurant. De plus, les paillotes ne sont pas systématiquement privatisées. Il m’est déjà arrivée de me retrouver à côté d’une réception de mariage alors que je n’étais là qu’en tant que simple cliente. Certes, ils étaient à l’intérieur et nous dehors, mais bon… je trouve que c’est dommage.

Les prestataires

Le choix est très restreint de ce côté. Je suis d’ailleurs certaine que, même si nous nous étions mariés chez nous, j’aurais trouvé ma robe sur le continent.

La mairie

Un petit pincement au cœur pour moi, c’est la mairie. Les employés et les élus sont au top. Pour le baptême de notre fille, on sentait qu’ils étaient vraiment heureux d’être là. L’adjoint a fait durer la cérémonie une bonne trentaine de minutes, il a plaisanté, a discuté avec nous, a fait essayer à notre fille l’écharpe de la maire. Idem pour la secrétaire qui est toujours souriante, disponible, réactive et compétente (si, si, elle est tout ça !). Et ça, dans une grande ville, c’est peu probable que nous le retrouvions.

Heureusement, depuis que la loi pour le mariage pour tous est passée, nous avons maintenant officiellement le choix de nous marier ailleurs. Quoi ? Tu ne vois pas le rapport avec le mariage pour tous ? Je t’explique. Avant que cette loi ne passe, les futurs couples ne pouvaient officiellement se marier que dans la mairie de leur lieu de résidence. À présent, nous avons un choix plus large : notre ville ou celle de nos parents (bien que c’était déjà toléré avant). Si cette loi n’était pas passée, nous n’aurions pas cherché à « magouiller ». Hors de question pour nous d’engager de l’argent dans un mariage (je te parlerai bientôt de notre budget) avec le risque que la mairie nous fasse faux bond. Et, comme nos parents vivent tous les quatre dans de grandes villes et pas dans de petits villages, impossible de nous entendre avec la mairie. Si ce n’est pas la Corse, ce sera donc soit la région parisienne (de mon côté) soit Nice (du côté de Monsieur Caféine).

Nous marier en région parisienne ?

Un choix traditionnel

C’est la ville de mes parents. C’est là où j’ai grandi. Ça aurait donc pu être un choix parfaitement logique. De plus, nous avons du monde sur place : mes parents, ma sœur, mes grands-parents. Du côté de mon chéri, il y a son frère (sa femme et leurs deux enfants), sa sœur, des oncles. Et puis, nous avons aussi pas mal d’amis sur place, dont le parrain de notre fille et deux de nos témoins.

Mais bourré d’inconvénients

La région parisienne est vraiment trop éloignée de nous. Ça nous oblige à prendre l’avion ce qui, en plus de représenter un budget conséquent, pose un problème en terme de transport de la décoration. Et ce n’est pas comme si les prix pratiqués dans la région pouvaient compenser… Paris, c’est cher, et on le sait. De plus, je ne suis pas spécialement attachée à cette ville. Même pas du tout en réalité. Quitte à choisir, je préfère la Corse.

Nous marier à Nice ?

Il nous reste donc Nice.

Pratique pour nous

Si on ne pense qu’à nous, de façon purement égoïste, Nice représente un bon compromis. C’est une ville facilement accessible par bateau, ce qui nous permet de prendre la voiture et donc de transporter d’importantes quantités. Il y a aussi un large choix au niveau des prestataires (encore plus large que je ne le pensais d’ailleurs, je t’en reparlerai avec le traiteur).

Pratique pour nos invités

Ils ont un large choix pour venir : avion, bateau (pour les Corses, car pour les Parisiens, ça fait long), train, voiture. Sur place, il y a des hôtels pour tous les goûts, du moins cher au plus chic.

Avec quand même quelques inconvénients

Nice est vraiment la ville où nous avons le moins d’invités sur place. Il n’y a que ma belle-mère, mon beau-père et un témoin (qui n’ont pas tous l’implication que tu pourrais imaginer dans nos préparatifs). Certes, les grands-parents de Monsieur Caféine ainsi qu’un de mes cousins ne vivent pas loin, mais ça fait déplacer beaucoup de monde. Quant à la mairie, même si nous nous marions en mai, j’ai un peu peur de son côté « usine » très courant dans les grandes villes. Ah et puis, Nice, c’est cher. Mais bon, entre la Corse, Paris et Nice, je crois qu’on tient le top 3 des régions les plus chères de France (ou pas loin).

Donc, après réflexion, nous nous sommes dit qu’un mariage à Nice était ce qui nous correspondait le mieux à condition de trouver LA salle qui nous plairait/hypnotiserait/foudroierait. Bon, j’exagère peut-être un peu, mais le lieu ferait la différence entre Nice et la Corse.

Organiser son mariage à distance et hors-saison, des choix qui nous ressemblent

Crédits photo (creative commons) :

Oui mais quand ?

Ça, c’est une question facile. À peu près. En tout cas, nous n’avons aucun a priori et nous sommes ouverts sur n’importe quelle date du moment qu’elle n’est pas entre le 1er juin et le 31 septembre. Ça te surprend ? Un peu comme notre choix de ville ? Oui, on aime bien être à contre-courant…

Sinon, plus sérieusement, il existe une vraie raison à tout ça. Le travail de Monsieur Caféine est en partie saisonnier. Il a donc des horaires plus importants en été ainsi que plus de limitations dans les congés. Or, comme un certain nombre (ou plutôt un nombre certain) de nos amis exercent la même profession que lui, et ce aux quatre coins de la France, nous avons choisi de maximiser leurs chances de se déplacer.

Donc reste la période janvier/mai et octobre/décembre. Pour les raisons purement égoïste, j’ai écarté la seconde solution. En fait… Arg ! Comment te dire ? Eh bien… il s’avère que je vais passer le cap de la trentaine en juin. J’ai donc le choix entre me marier dans la vingtaine ou dans la trentaine. Et j’ai (bêtement, je l’avoue) choisi la vingtaine !!!

Donc le mois le mai de préférence. Mais je n’ai rien contre avril… ni contre février d’ailleurs ! En fait, je n’ai rien contre personne du moment que je me marie dans la vingtaine. Wouh ! Ouh ! Ouh ! *Je gigote dans tous les sens*. La disponibilité de la salle choisira pour nous.

Mais pour l’instant, chut !!! Nous sommes fin avril et avons décidé de ne rien dire à personne pour le moment. Au mois de mai, nous savons que nous allons voir tour à tour nos parents, nos frères et sœurs. Autant attendre pour leur annoncer la nouvelle en face ! Nous ne les avons donc pas du tout associés à notre choix de lieu, ni de date, c’est vrai (je viens de m’en rendre compte).

Et toi, as-tu aussi choisi de te marier chez tes parents ou tes beaux-parents ? Les as-tu prévenus avant de faire ce choix ? As-tu aussi préféré éviter l’été ? Dis-moi…


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



23 commentaires sur “Organiser son mariage à distance et hors-saison, des choix qui nous ressemblent”

  • Ce n’est pas plus mal de n’avoir associé personne au choix du lieu et de la date… Comme cela, vous n’avez pas les interminables réflexions parfois désagréables…Quand on dit « voilà, on se marie le X à tel endroit », personne n’ose faire de commentaire (enfin devant nous au moins 😉 )

    • Certains ne se sont pas gênés ! On a même eu comme réflexion de la part d’une personne vivant à Nice : « Ah ! Mais c’est loin » sous prétexte que notre salle est à environ 40 min de route…

  • Coucou 🙂
    Pour nous ce sera le Cap Corse , nous vivons à Bastia, et fin juin 2015, pas dans une paillote mais dans un petit resto avec sa plage de galets en bas où nous avons de superbes souvenirs (et envie d’en créer encore :p ) , mariage rockabilly participatif bien loin des mariages habituels. Nous mettons nos invités à contribution pour tout de l’organisation aux buffets en passant par la musique et ma robe de mariée (ma licorne d’honneur me la confectionne <3 ) et nous serons entre 100 et 150 ! oui oui c'est possile en Corse et on a tout annoncé plus d'un an avant pour que les gens commencent à prendre leurs dispositions (90% venant du continent) du coup çà va être limite grosse colonie de vacances/communauté hippie bien sympa car beaucoup arrivent avant et/ou repartent après 🙂
    Choix inverse assumé, par contre pas de soucis pour la mairie mais pour l'église (déjà planning rempli de mariages pour juin 2015 :/ donc attnte de réponse d'une autre paroisse)…
    Bon mariage de l'autre côté de la Méditerranée 🙂 Je te lis toujours volontiers !

    • Je sais bien que c’est possible, hein ;). Mais ce n’est pas la solution qui nous semblait la meilleure.
      J’ai vu ton récit pour l’Eglise sur l’autre chronique, j’espère que ça s’arrangera vite. De notre côté, il n’y aura pas d’Eglise car nous ne sommes pas croyants (c’est d’ailleurs pour ça que nous avons fait un baptême civil, en mairie, et nous religieux)

      • l’essentiel c’est de s’approprier totalement son mariage et Nice c’est bien comme point de ralliement dans votre cas car facilement rejoignable 🙂
        Pour la gestion à distance on fait un peu pareil aussi dans l’autre sens et pas évident de gérer les invités sur qui fait quoi surtout au niveau des buffets…
        Si vous, les futures mariées vivant ici passer par Bastia çà pourrait être sympa d’aller se boire un café et d’échanger ?

          • pareil dans l’autre sens 🙂 j’ai 2 de mes demoiselles d’honneur à Ajaccio (ainsi que le groupe rockabilly qui jouera pour le mariage) autant on passera dans les prochains mois.

  • Moi au contraire je voulais me marier en mai ou en juin 😉 On a choisi fin juin en espérant du beau temps ! On n’a choisi la date qu’à deux; d’ailleurs du côté de Chéri, pas beaucoup d’implication ou de questions… Ca peut être bien et pas bien 😉

    • L’implication du côté de mon Chéri est aussi un peu inégale (j’en parle dans les prochains articles de façon régulière). Même si ça a des côtés positifs car on est libre de nos choix, c’est un peu frustrant aussi…

  • Coucou! Je me suis totalement retrouvée dans ton texte!!! Nous aussi nous habitons en Corse et allons nous marier sur le continent! Toute notre famille est là bas. Par contre c’est vraiment dur je trouve d’organiser à distance ! Accepterais-tu de me transmettre ton email pour communiquer en privé? j’aurais qq questions d’organisation à te poser. Bon courage!

  • Notre mariage aura lieu du côté de ma famille et on a eu la chance de trouver une date au mois de mai (2015) incluant un pont… pratique pour nous car nous habitons à une centaine de kms du lieu des festivités et ma belle-famille à plus de 300 kms… Le vendredi étant férié, ils pourront tous arriver la veille.
    Bref, on a fait au mieux pour eux mais nous ne sommes pas à l’abri d’éventuelles réflexions. Exemple entendu le week-end dernier : « ouais mais bon, les locations sont plus chères au mois de Mai !  »
    Arrrggg… Allez Lili, reste zen !

  • Monsieur Soleil a été tellement lent à me demander en mariage (voir prochaine chronique ;-)), que finalement j’aurais 31 ans et quelques rides… grrrr… 😉

  • Petit bug dans mon précédent commentaire. Le message complet:

    Hahaha, je comprends ton envie de te marier dans la vingtaine. J’aurais bien aimé aussi mais Monsieur Soleil a été tellement lent à me demander en mariage que finalement j’aurais 31 ans et quelques rides 😉

    • Cool que tu me comprennes, je pensais être complètement bizarre. Pour l’âge, j’aurais 30 ans 3 semaines après le mariage, c’est passé proche lol.

  • Hello !
    Moi aussi j’avais envie de me marier avant la 30aine, j’ai réussi, à 1 an et demi près ! Youhou!!!!
    Sinon je te comprends très bien dans tes choix… nous organisons le mariage dans la propriété qui est mi-à nous mi-à mes beaux parents, et nous ne les avons pas intégrés aux choix de la date ou de l’agencement quel qu’il soit… on les a mis devant le fait accompli en envoyant nos save-the-date
    Bon, maintenant qu’ils sont au courant, ils ajoutent leur grain de sel, mais j’ai trouvé ça bien de faire comme ça, puisque maintenant c’est « notre bébé »: On a déjà décidé beaucoup de choses, et donc personne n’a vraiment trop de marge pour imposer sa vision. Du coup c’est plus facile de dire non, je trouve…
    Je crois que ça a peut être fait grincer quelques dents, mais je m’en fiche un peu 🙂

    • Cool ! Je me sens moins seule d’avoir pensé à la vingtaine pour me marier 🙂
      Sinon, vous avez bien raison de prendre votre mariage en main même si c’est sur un « lieu commun ». Les gens qui se plaignent se seraient plaints dans tous les cas (certaines personnes aiment râler, c’est comme ça)

  • Coucou Madame Caféine !

    Voilà .. je suis un peu perdue ! Je me suis mariée civilement il y a quelques jours, mais nous n’avons pas fait de fête par manque de moyens.
    Mais plus les jours passent et plus notre rêve du « mariage en Corse » refait surface ..
    Le soucis c’est que nous ne connaissons personne sur place et que nous n’avons que très peu de moyens.
    Nous avons essayé de contacter quelques paillotes et attendons encore quelques retours.
    Penses-tu qu’un mariage « pas cher » est faisable même à distance ?
    Sinon, connais-tu quelqu’un qui serait prêt à nous aider sur place ?
    Merci pour ta réponse.

  • Bonjour Madame Caféine,

    Je recherche quelqu’un de confiance en Corse du sud (côté Porto-Vecchio) qui puisse m’aider dans l’organisation de mon mariage là-bas.
    Je n’ai malheureusement pas les moyens de payer une wedding planner mais je suis prête à payer la personne.
    Connaitrais-tu quelqu’un qui soit prête et qui aime faire ça ?
    Je galère un peu en ce moment ..

    • Salut,

      Alors, désolé, mais je ne connais pas grand monde du côté de Porto Vecchio.
      Niveau budget, je dirais que tout dépend de ce que tu entends par « pas cher » et de ce que tu cherches comme prestation : une paillote, en haute saison, en week-end, je ne connais pas précisément les prix, mais c’est très cher !
      Peut-être qu’en tablant sur de la semaine, ce serait déjà plus abordable. Mais, dans tous les cas, le coût de la vie en Corse est relativement élevé :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *