Organiser ses quêtes : mon journal (mini tuto inside)

Avant toute recherche, avant tout préparatif, je te conseille très fortement de te poser, et de t’aménager un “wedding planner”, c’est-à-dire un “organisateur de mariage” (ouais, ok, c’est un classeur amélioré). Je te présente aujourd’hui le mien, comment je l’ai créé, comment je l’utilise, bref, tu vas tout savoir de l’organisation de Mademoiselle Aran.

Mais tout d’abord, quelques étapes préliminaires…

Préliminaire 0 : le choix du support

Tu as des organiseurs dans le commerce déjà pré-remplis : tu n’as qu’à cocher les cases au fur et à mesure, tu es guidée. Personnellement, je n’en avais pas envie, mais sache que cette option existe.

Chose à savoir sur moi, j’adore le papier. La papeterie, les stylos, le scrapbooking, les carnets (on n’a jamais assez de carnets !), bref, j’aime les jolies feuilles. En plus, j’adore écrire ! C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers un format papier. Par conséquent, je ne te parlerai pas ici de format numérique, mais tu peux presque tout adapter.

En particulier, je me suis tournée vers les organiseurs. Je trouvais les classeurs trop tristes, alors que les organisateurs sont parfaits ! Il ont en général six trous, des designs sympas, des petites pochettes, et surtout, des possibilités de personnalisation en mode mignonnerie hallucinantes !! Par exemple, je tiens mon agenda dans un organiseur, et voici son habit d’hiver :

Organisateur de mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Et puis, comme on n’a jamais assez d’organiseurs, ça faisait une bonne excuse raison pour en racheter un.

Préliminaire 1 : le choix du format

Concrètement, tu as trois choix : “personal”, “A5” et “A4”.

Le format A4 est le format grand classeur. Il n’y a pas beaucoup de modèles dans le monde des organiseurs et niveau portabilité, on repassera.

Le format A5, c’est la moitié d’un format A4. Il est plus transportable, tu as quand même plein de place pour écrire, mais tes devis ne rentreront pas dedans.

Le format “personal” est un format un peu plus grand que du A6 (donc un peu plus grand qu’un demi-A5). C’est un format nomade, très bien par exemple pour stocker les cartes de tes prestataires, mais un peu petit et un peu compliqué niveau feuilles qui vont dedans (comme ce n’est pas un format classique, il faut mesurer, en général).

J’ai donc choisi un format A5, car je voulais avoir de la place et le transporter. Pour les devis, j’ai une pochette A4 à la maison, et ça suffit largement !

Ma pochette A4 et mon organiseur A5

Crédits photo : Photo personnelle

Ma pochette A4 et mon organiseur A5

Préliminaire 2 : les catégories

Il faut que tu définisses les catégories de ton organiseur. Personnellement, j’ai écrit tout ce que je voulais mettre dans mon organiseur sur une feuille, et j’ai entouré d’une couleur tous les mots qui semblaient aller ensemble, en changeant de couleur entre chaque “famille”. C’est ainsi que j’ai créé mes catégories. Les voici :

  1. Les invités : liste, suivi des réponses, cadeaux d’invités, faire-part
  2. Les lieux : mairie, salle, décoration, plan de table, fleuriste
  3. Les cérémonies : tenues, alliances, musiques des cérémonies, déroulé de la cérémonie celtique (avec rituels)
  4. La fête : traiteur, boissons, animations, desserts, photographe, musique, livre d’or
  5. La mariée : robe, accessoires, mise en beauté

Bien sûr, cette organisation est discutable : j’aurais pu faire une partie “prestataires”, par exemple.

Matériel nécessaire :

  • un organiseur ou classeur
  • du papier épais
  • une paire de ciseaux
  • des feuilles A4 (ou directement A5)
  • des crayons
  • une perforatrice (je te conseille une perforatrice-pince)
  • des onglets à coller (parce que c’est plus simple !)

et en option :

  • une plastifieuse
  • une perforatrice d’angle
  • de la déco : autocollants, washi-tape (tu sais, les jolis petits rouleaux de scotch illustrés et dix fois plus chers !), die-cut/chipboard (formes découpées, comme ce qui entoure la photo de mon planner d’hiver, en matériaux divers), rubans, etc.

Étape 1 : créer tes intercalaires et ton dashboard

À partir de tes catégories décidées en préliminaire, tu vas devoir faire autant d’intercalaires que de catégories. Si tu as acheté des onglets déjà faits (par exemple ici), c’est parfait, sinon, il faut les faire : tu te crées un patron de la taille qui t’intéresse (comme celui ci-dessous), et tu les découpes !

onglet

Crédits photo : Illustration personnelle

Trois exemples d’onglets : la ligne en pointillés correspond à là où tu plies (à ne pas découper, donc !)

[Note : je trouve que c’est plus simple de séparer le corps de l’intercalaire de l’onglet, mais si tu préfères tout faire d’un bloc tu peux aussi, hein !]

Pour faire un intercalaire, il te suffit de découper un rectangle de dimension 21 X 15cm, de faire des trous qui correspondent à tes anneaux, et de coller ton onglet à l’emplacement voulu. Tu peux, avant de coller ton onglet, plastifier ton futur intercalaire, mais attention : ton papier ne doit pas être trop épais de base.

Les organiseurs sont en général vendus avec des feuilles, ou des intercalaires. Tu peux te servir des pré-existants pour faire tes gabarits, en particulier pour les trous ! Si tu n’en as pas, prends une feuille, et referme les anneaux dessus. Avec un crayon, fais un cercle autour des anneaux. Perce ensuite avec la perforatrice, pour voir si tu n’as pas bougé et si tu n’as pas de décalage. Quand c’est bon, tu as ainsi un guide pour bien percer tes trous !

Pour le dashboard, encore plus simple ! C’est juste un rectangle de taille 21 X (15 + onglet)cm avec des trous, que tu décores et/ou plastifies selon ton envie. Le 15 + onglet correspond à la largeur totale de l’intercalaire avec son onglet, afin de le cacher.

rectangle

Crédits photo : Photo personnelle

[Note : pour des raisons d’esthétique, j’utilise une perforatrice d’angles pour les arrondir. Mais c’est bien sûr optionnel !]

Étape 2 : s’amuser !

Le plus dur est fait, il ne te reste plus qu’à décorer si tu en as envie, et surtout à investir ton nouveau meilleur ami ! J’ai pris beaucoup de plaisir à décorer le mien, même si ça peut paraître futile.

Au final, je suis contente d’avoir fait ce choix et de ne pas avoir pris un des organiseurs mariage tout faits du commerce, car je peux l’adapter à mes besoins, le décorer, et avoir quelque chose de beaucoup plus personnel.

Pour créer des feuilles, rien de plus simple : tu coupes une feuille A4 en deux et tu troues !

Tu peux te créer des pochettes, des enveloppes pour ranger tes documents, utiliser des feuilles doubles et donner libre cours à ton imagination !

Mon organiseur ouvert et ses décors

Crédits photo : Photo personnelle

Mon organiseur ouvert, ses décors “fixes” et ses stickers à coller au fur et à mesure !

Tu peux, comme moi, garder de jolis stickers, que tu colleras au fur et à mesure sur tes pages, et décorer d’un “bijou” (ici le Claddagh) pour une petite touche sympa supplémentaire. Perso, ça me motive à l’utiliser plus souvent !

Étape 3 : l’utiliser

Je note tout dedans. J’y mets toutes mes envies et idées, les cartes des prestataires, la feuille de budget, les dépenses faites (avec la date) et celles à faire, etc. C’est ce qui me permet de tout centraliser sans rien oublier. Et ça permet aussi à Monsieur Stór de regarder un détail si besoin, ou juste de participer. Ça me permet enfin de me souvenir et de voir l’évolution de nos idées (c’est assez marrant d’ailleurs, pour le faire-part, on en est à la version 7…).

J’y ai aussi une petite fiche “Journal des quêtes”. Si tu joues un peu aux jeux vidéos (type RPG, surtout), tu vois de quoi je veux parler. Il s’agit de la liste des “missions”, en fait. J’y marque tout ce qu’on doit faire, et je mets à jour (en cours/fait). Ça permet de nous faire un suivi et de savoir où on en est. Comme on joue à ce genre de jeux, dont l’univers n’est pas si éloigné que ça de notre mariage, c’est pour ça que mes chroniques commencent toutes par “Journal des quêtes”.

Si tu as la moindre question ou besoin de conseils, n’hésite pas à me contacter dans les commentaires ou par mail à l’adresse mllearan@mademoiselle-dentelle.fr, je me ferai une joie de te répondre !

Et toi ? Comment organises-tu les différents documents et tâches liés à ton mariage ? Tu es aussi une adepte du papier ? Ou tu as opté pour le tout numérique ? … Ou ni l’un ni l’autre ? Dis-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



17 commentaires sur “Organiser ses quêtes : mon journal (mini tuto inside)”

  • Quelle chouette chronique Mlle Aran ! Je te rejoins tellement sur l’addiction à la papeterie. Tu as bien raison, on a jamais assez de carnets 🙂
    Très joli rendu, tu peux être fière!

  • Ta chronique me fait un peu penser à un des premiers articles que j’ai écrit sur mon mode d’organisation et mon addiction aux carnets, papiers, stylos 😀 j’adore ! Et ton organiseur est très fun, au moins ça rend ludique le côté parfois rébarbatif de l’organisation ! Très chouette 🙂

    • Ah c’était toi ! j’avais adoré ton article mais impossible de me souvenir de qui il était !!
      La différence, c’est que je n’ai que ça comme méthode, pas de tableau Excel par exemple (pour une personne qui travaille dans l’informatique, c’est un comble !)

  • C’est vraiment super joli et très attractif !! J’adore les couleurs choisies.

    Bon, pour ma part j’avoue que je ne fonctionne pas avec un carnet car notre mariage étant petit, on n’a pas 36 prestataires (pour chaque poste on n’en a vu que 1 ou 2, pas de quoi se perdre) ou choses à penser. Un fichier excell fait très bien l’affaire !

    • Merci 🙂
      Rhooooo mais nous aussi c’est un petit mariage, prestataires trouvés facilement etc…Mais c’était une bonne excuse quand même pour avoir un petit peu de papeterie (et puis j’aime bien écrire ^^)

  • Oh une copine de planner !!! Moi aussi j’ai un joli organiseur de mariage avec le journal de mes preparatifs, mes photos d’inspiration. .. je suis partie sur un format A5, un dokibook doré. Jolie deco en tout cas j’adore !

  • Aaaahhh !!! Génial 🙂 j’adore écrire mais je peine à décorer ou dessiner convenablement donc je m’étais rabattue sur le format numérique. Mais quelque chose me manque, le stylo au bout de la main… du coup je crois que je vais sauter le pas grâce à toi 😀 !!!

    • Rejoins nous dans le monde merveilleux des planners et de la papeterie ! (je nie toute responsabilité en cas de craquage sur divers sites ou magasins…)

  • J’ai commencé à tout écrire dans un carnet (moche) mais je suis vite passé sur l’ordinateur 😉 Mais j’ai vraiment adoré ton article, et ton carnet est tellement beau !!!!! Avec tous ces petits autocollants, et ces paillettes !!! 🙂

  • Il est trop beau !! Ca me donne vraiment envie! Perso, je note tout sur mon téléphone ou ma tablette sur un logiciel “one note” mais j’avoue que je commence à m’y perdre! Et aussi j’aime l’idée de garder un beau souvenir après le mariage! Je crois que dès ce week end je vais aller m’acheter un nouveau carnet 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *