Page 4 du grimoire : la quête des alliances et la fabrication de leur écrin

La dernière fois, je te parlais du design de nos invitations et de notre site de mariage.

Aujourd’hui, je m’attaque à nos alliances, et surtout, à notre porte-alliances, que nous avons fabriqué nous-mêmes !

Les galères avec nos alliances et mon tuto de porte-alliances

Crédits photo (creative commons) : Caio Resende

Les alliances : de la simplicité à l’épopée

Je t’avoue que je ne pensais pas écrire d’article sur les alliances en elles-mêmes. C’était notre premier achat.

Peu après que Miss Witchy a fait sa demande, nous sommes allées au Salon du Mariage de Paris. Nous voulions des alliances sans fioritures, un simple anneau en or blanc, identique pour toutes les deux. Nous les avons trouvées au stand d’une célèbre enseigne franc-comtoise, à prix salon : youpi ! On les commande à notre taille, pour une livraison dans le magasin le plus proche de chez nous. L’affaire est dans le sac !

Enfin, c’est ce qu’on croyait… Finalement, ce qui devait être une commande hyper simple (deux bagues à la même taille, livrées dans une boutique parisienne définie avec la vendeuse) a pris plusieurs mois !

Je te fais un petit résumé :

  • Les bagues sont d’abord livrées dans une autre boutique, dans laquelle il est impossible que nous nous rendions. Nous appelons la boutique en question plusieurs fois, et tombons à chaque fois sur une personne différente. À chaque appel, même discours : personne n’est au courant de l’erreur de livraison, les bagues sont toujours en boutique à nous attendre… Pour que quelqu’un comprenne enfin qu’il fallait les envoyer dans la boutique que nous avions choisie au départ, il a fallu deux bonnes semaines.
  • Les bagues sont enfin livrées dans le bon magasin. Nous allons les récupérer, et là : surprise ! Une des bagues est à la bonne taille, mais l’autre est beaucoup plus grande. Comme je te l’ai dit plus haut, nous faisons la même taille… et ils ont quand même trouvé le moyen de commander deux tailles très différentes. Sans commentaire.
  • La « mauvaise bague » repart donc en atelier pour être mise à taille. Nous récupérons la commande plus de deux semaines plus tard. Surprise : le cachet est à l’intérieur de l’une des bagues, et à l’extérieur de l’autre… Pour des bagues identiques, on pourra repasser. On décide de passer outre et de les récupérer telles quelles.
  • On se renseigne sur la gravure, et la vendeuse nous explique que nous pouvons utiliser notre propre police (et même notre propre écriture) pour la gravure. On repart donc avec cette idée, on les fera graver à une date plus proche du mariage (on a peur que nos doigts ne changent de taille entre-temps !).
  • On retourne à la bijouterie deux mois avant le mariage, avec la police qu’on souhaite utiliser. On fait la queue à trois caisses différentes car à chaque fois, le vendeur nous renvoie vers « un autre collègue qui pourra [nous] renseigner ». Je fulmine. Quand on finit par s’occuper de nous, le vendeur nous explique qu’il est en fait impossible d’utiliser la police de notre choix, mais qu’il faut choisir parmi les leurs. Visiblement, cette enseigne adore faire perdre son temps à ses clients… On choisit donc une de leurs polices… Les bagues doivent être prêtes dix jours plus tard.
  • Quand on retourne les chercher, surprise : la police a été gravée de façon fine sur l’une des alliances, et en énorme dans l’autre. Le vendeur ne sait pas quoi nous dire. Super. Encore une fois, ce sont des bagues identiques, à la même taille, dans lesquelles nous avons fait graver la même chose… Bref.
  • Les bagues repartent en atelier pour que l’erreur de la boutique soit corrigée. Deux semaines plus tard, nous les récupérons enfin !! VICTOIRE !!!
Nos alliances gravées

Crédits photo : Photo personnelle

Nos alliances en poche, on peut passer à la partie fun : la fabrication du porte-alliances !

Un porte-alliances à l’image de notre thème [Tuto]

Nous souhaitions donc que ce dernier corresponde à notre thème, la comédie musicale Wicked. On avait pensé à un mini grimoire, comme celui du spectacle. Et ce super tuto trouvé sur mariages.net nous a bien aidées !

Je t’ai donc préparé un petit reportage photo !

On est parties d’un petit carnet de la marque Paperblanks (tu peux les trouver chez Gibert Joseph, ou sur Internet) :

Tuto : porte-alliances livre ancien

Crédits photo : Photo personnelle

On a tracé sur la première page du carnet un rectangle aux dimensions voulues. Dans le tuto, ils conseillent de choisir l’épaisseur du trou et de placer un carton à cet endroit pour ne pas dépasser. On voulait rajouter un petit coussin au fond du trou (comme dans les boîtes à alliances « lambda »), on a donc opté pour trouer toutes les pages. On s’est armées d’un cutter, et on s’est lancées !

Conseil n°1 : le carton ne sert pas à grand-chose. Si tu as un bon cutter, il le traversera quand même. Donc si tu veux creuser seulement jusqu’à un certain niveau, vas-y doucement !

Conseil n°2 : évite d’essayer de couper toutes les pages d’un coup ; c’est possible, mais ça risque de faire un peu brouillon sur les découpes. Fais plutôt des petits groupes de pages.

Tuto : porte-alliances livre ancien

Crédits photo : Photo personnelle

Conseil n°3 : si le cutter résiste, ne force pas, sinon tu vas déchirer ta page… Ça m’est arrivé plusieurs fois, et c’est trèèèès énervant !

Tuto : porte-alliances livre ancien

Crédits photo : Photo personnelle

Ce qu’on ne voit pas : la fumée qui me sort des oreilles.

Conseil n°4 : une fois que tout est découpé, colle les pages entre elles pour consolider le tout, et pour que tes bagues ne s’échappent pas !

Petit aperçu de ce que ça donne une fois que le découpage est fini, et que rien n’est collé :

Tuto : porte-alliances livre ancien

Crédits photo : Photo personnelle

Pour le coussin, on a éventré la boîte dans laquelle la bijouterie avait mis nos alliances (ben oui, hein, pas de pitié). On a récupéré leur petit coussin, et on l’a recouvert d’un tissu vert. Pour séparer les alliances, on a pris un petit carton, on l’a découpé à la bonne longueur et on l’a recouvert du même tissu vert.

Enfin, on a collé la partition d’un des morceaux de Wicked sur la première page : « For Good », ou « Pour toujours » en français, titre qui nous paraissait plus qu’approprié – c’est d’ailleurs ça qu’on a fait graver dans nos bagues !

Et voilà le résultat ! On voit que c’est DIY… mais on se dit que ça fait tout le charme de l’objet…

Tuto : porte-alliances livre ancien

Crédits photo : Photo personnelle

On va peut-être ajouter un système de fermeture, car j’ai peur que les bagues ne tombent, vu qu’on va les faire passer parmi nos invités lors de la cérémonie laïque – dont je te parle d’ailleurs très vite ! Mais en tout cas, pour l’heure, on est super contentes !

Et toi, comment as-tu fait ton porte-alliances ? Va-t-il avec ton thème, si tu en as un ? L’as-tu déniché dans une boutique ou l’as-tu fabriqué ? Raconte-moi dans les commentaires !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les « Petits Tattoos » ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



6 commentaires sur “Page 4 du grimoire : la quête des alliances et la fabrication de leur écrin”

  • Hé bien, quelle épopée !! Ils sont vraiment désorganisés dans cette enseigne… c’est effrayant.

    En tout cas, votre porte-alliance est magnifique !!! Merci beaucoup pour ce tuto, j’aimerais beaucoup faire mon propre « livre-boîte » un jour, et tes astuces me serviront sûrement ! Les partitions sont un très joli clin d’oeil, bien adapté à votre thème 🙂

  • J’aime beaucoup vos alliances, très jolies dans leur simplicité 🙂

    Votre porte-alliance DIY est magnifique et tellement bien adapté à votre thème ! Merci pour le partage tuto et conseils, ça pourra sans doute servir un jour 😉

  • Quelle épopée dis donc cette histoire d’alliances, une galère du début à la fin !! En tous cas, elles sont magnifiques, ça valait le coup 😉

    J’adore ton DIY, hyper original et super bien réussi 😀 ! Merci pour le tuto !

  • Hé bien, l’enseigne choisie n’est vraiment pas professionnelle c’est effrayant ! Mais vous avez réussi à avoir vos alliances au final et elles sont simples mais très jolies !

    Pour le porte-alliances je ne peux qu’approuver, j’ai réalisé le même ! J’ai acheté un beau livre dans une association type Emmaüs (Jane Eyre pour 50cts, j’adore Charlotte Brontë) . Par contre je l’ai creusé en forme de cœur et j’ai fait en sorte que les pages apparaissant soient des moments clés du roman.

    J’ajoute que j’ai fait un test sur un vieux livre (lui aussi acheté 50 cts) ce que je ne regrette pas malgré le temps passé car j’ai ainsi pu voir exactement là où je devais faire attention (ma version était plus compliquée car ne creusant pas tout j’ai dû utiliser colle à bois et serre-joints). Et cette version béta à été récupérée par ma belle-fille pour jouer avec ses copines !

  • Malgré les déboires avec la bijouterie, le porte-alliances permet de terminer l’article sur une note positive – vraiment superbe, bravo ! Je n’ai pas votre patience avec les DIY, le résultat étant que je vais probablement juste acheter une boîte 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *