Page 11 du grimoire : notre urne de mariage, ou comment faire de la bouillie de sorcière

Après t’avoir parlé en long, en large et en travers de nos robes et coiffures, aujourd’hui, je commence à te parler de notre déco !

C’est le gros challenge de notre mariage.

Vu qu’on a un thème bien particulier, le spectacle Wicked, impossible pour nous d’acheter du tout-fait. Entre les boules à neige, les leggings et les tee-shirts, il n’y a guère de quoi faire une déco de mariage avec les produits dérivés officiels…

Du coup, je te le donne en mille : on a décidé de faire toute notre déco en DIY.

On a mis très longtemps à se mettre d’accord pour ce qu’on souhaitait faire. En plus, la salle qu’on a retenue nous a réservé des surprises, la plus grosse étant que la personnaliser était très, TRÈS compliqué.

Les propriétaires ont refusé qu’on accroche quoi que ce soit aux murs ou aux fenêtres, qu’on mette des ballons à hélium au plafond, qu’on retire l’énorme tableau dans l’entrée (qui est accroché comme n’importe quel autre tableau, donc facile à enlever et à remettre, et qu’on voulait retirer pour ne pas risquer de l’abîmer et le remplacer par une déco pour un photobooth)… Et négocier avec eux était hors de question, ils étaient intransigeants. La salle en elle-même est très jolie, mais du coup… la décorer est infernal.

On a donc décidé de tout miser sur la lumière, les tables, et de créer des posters que l’on collerait sur du carton plume pour les poser sur les radiateurs (qui ne seront pas allumés au mois de mai – enfin, on l’espère !!!).

Mais avant de rentrer dans la déco de la salle en elle-même, je t’emmène faire un tour du côté de notre urne !

La maison est en carton, pirouette, cacahuète

On voulait plonger nos invités dans l’ambiance un maximum, en mettant à profit les moindres détails.

Pour l’urne, on a donc décidé de s’inspirer d’une référence très connue du Magicien d’Oz, que l’on retrouve dans Wicked (qui est en gros la préquelle de cette histoire) : la maison de Dorothy qui a écrasé la méchante sorcière de l’Ouest.

On a trouvé ce super tuto en traînant sur Facebook en faisant des recherches sérieuses et ardues.

Miss Witchy a donc construit une base en carton de la forme de la maison de Dorothy, avec une fente sur le toit pour recueillir les cartes ou les enveloppes.

On s’est posé la question de la sécurisation de cette urne (comment faire pour qu’on ne pioche pas dedans, etc.). Finalement, on a décidé qu’on ne pourrait l’ouvrir que par le bas, qui serait bien scellé : si quelqu’un veut se servir, il ne passera pas inaperçu.

On a recouvert le tout de papier alu pour que le carton ne souffre pas de l’humidité de la pâte qu’on allait appliquer dessus.

Une urne de mariage DIY en forme de maison

Crédits photo : Photo personnelle

C’est à ce moment-là que la galère le fun a commencé !

On a travaillé avec du plastiroc, qui est une pâte qui a l’avantage de sécher à l’air libre. C’était, pour ma part, la première fois que je touchais à cette matière. Et franchement, c’est trop rigolo ! Même si tu n’es pas très manuelle, je te conseille d’essayer : il y a quelque chose de vachement sympa et relaxant dans le fait de créer des formes avec une pâte de ce genre.

Une urne de mariage DIY en forme de maison

Crédits photo : Photo personnelle

Plastirocage de l’urne !

Bon, OK. Le côté sympa et relaxant a duré trente minutes. Je me suis vite rendu compte de la galère que c’était, surtout quand il a fallu « plastiroquer » le porche de la maison, avec ses mini colonnes, et créer les volets des fenêtres ! Encore une fois, je n’avais jamais fait ça : j’y suis allée à tâtons, j’ai dû défaire et refaire ce que je faisais plusieurs fois avant d’arriver au résultat souhaité. Mais bon, on a fini par y arriver !

Top chrono pour la déco

Le challenge : comme je te disais, le plastiroc sèche à l’air. Top ! Oui, sauf qu’il sèche TRÈS VITE. Surtout si tu l’appliques en couches fines, comme c’était le cas pour notre urne. Du coup, à chaque fois qu’on finissait de couvrir un pan de la maison, il fallait immédiatement graver les décos, pour que la pâte n’ait pas le temps de sécher…

Bon, ça, en vrai, c’était plutôt chouette à faire. Même si, vu qu’on était des noobs du DIY, on n’avait pas encore trouvé la bonne technique pour travailler en précision sans se faire mal au dos… (OK OK, je t’avoue qu’on ne l’a toujours pas trouvée, et qu’on a fait toutes nos sculptures affalées par terre !)

Une urne de mariage DIY en forme de maison

Crédits photo : Photos personnelles

Gravure time !

Allez, je te mets quand même un petit montage de la sculpture finie pré-peinture ! On a bien galéré, mais on était quand même hyper fières ! Surtout pour une première !

Une urne de mariage DIY en forme de maison

Crédits photo : Photos personnelles

L’urne avant peinture

Il était maintenant temps de s’atteler à la peinture.

Si tu connais le plastiroc, tu sais que quand la pâte est humide, elle est grisâtre, mais que quand elle sèche, elle devient blanche. Histoire de ne pas se rajouter du travail inutile, on a décidé de ne pas peindre la partie « murs », qui resterait blanche.

On a par contre peint en marron le toit, les volets, la porte et le porche.

Et, pour ne pas que les invités puissent jouer les indiscrets et regarder à l’intérieur de la maison, on a collé du papier peint en noir à l’intérieur des fenêtres, pour les occulter.

Le détail qui tue

Comme je te le disais plus haut, cette maison devait être celle de Dorothy, qui a écrasé la méchante sorcière de l’Ouest.

On avait donc la maison… mais pas la sorcière.

On a du coup sculpté les jambes de la sorcière ! Petite astuce : pour que ses pieds aient la même taille, j’ai fait un gros pied très large, que j’ai ensuite coupé en deux pour avoir deux pieds de la bonne largeur (vive le système D).

Et voilà le résultat ! Ses chaussures sont couvertes de paillettes argentées (et non rouges comme dans le film) parce que dans le livre du Magicien d’Oz, et dans Wicked, elles sont couleur argent !

Une urne de mariage DIY en forme de maison

Crédits photo : Photos personnelles

L’urne terminée !

On est super contentes, les pieds de la sorcière nous font trop rire !!! On espère vraiment que les invités vont les remarquer ! Dans tous les cas, ça nous a vraiment amusées – et ce premier élément nous a fait réaliser qu’on était capables de se lancer dans une déco entièrement en DIY !

C’est tout pour notre urne – je te retrouve très vite pour un article sur nos centres de table !

Et toi ? As-tu fabriqué ton urne, ou l’as-tu trouvée dans le commerce ? Va-t-elle avec ton thème ? Raconte-moi dans les commentaires !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



5 commentaires sur “Page 11 du grimoire : notre urne de mariage, ou comment faire de la bouillie de sorcière”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *