Search Results: save the date

Nos save the date, nos faire-parts faits maison et notre site internet

Nos save the date, nos faire-parts faits maison et notre site internet

Aujourd’hui, je vais partager avec toi tout ce qui me sert pour communiquer avec les invités pour le mariage : le save-the-date, le faire-part et le site internet.

Avant de devenir une future mariée traquant toutes les bonnes idées sur les blogs, je n’avais jamais entendu parler d’un « save the date ». L’idée nous a plu et nous avons décidé d’en faire un très simple, juste histoire de donner la date de notre mariage à nos invités.

En gardant nos couleurs et notre police de faire-part, j’ai créé une image que nous avons envoyé à nos convives par mail….

Pourquoi (et comment) nous avons fait un save-the-date pour le mariage

Pourquoi (et comment) nous avons fait un save-the-date pour le mariage

J’ai un temps pensé à faire un save-the-date « numérique ». C’était une solution pour faire des économies, et pour gagner du temps. Mais les principaux intéressés par nos save-the-date sont plus « papier-crayon » que « tablette-stylet ».

De nos save-the-date et faire-part

De nos save-the-date et faire-part

Aujourd’hui, j’aborde avec toi la façon d’informer le monde entier de tes prochaines épousailles : les save-the-date et les faire-part ! Comme tu vas le voir tout est homemade et – tu vas vite t’en rendre compte – nous ne brillons pas par notre perfectionnisme !

Un save-the-date en deux temps, trois mouvements

Un save-the-date en deux temps, trois mouvements

Maintenant que nous avons trouvé notre salle parfaite, la date de notre mariage est donc sûre et certaine… et voici venu le temps d’annoncer la nouvelle à la terre entière. Enfin, à nos chers invités quoi. Nous nous sommes rapidement mis d’accord sur un save-the-date par email, parce qu’il était hors de question de dépenser autant que pour un faire-part, sans parler des timbres pour l’étranger.

Le save-the-date ou la bonne excuse pour un moment à deux

Le save-the-date ou la bonne excuse pour un moment à deux

Une grande partie de nos invités vient de loin et comme nous avons décidé de nous marier un vendredi, il faut d’autant plus s’organiser pour éviter les désistements. Nous avions tout de même largement anticipé en prévenant en amont nos invités que nous étions en train de préparer le mariage. Mais il était désormais important de leur annoncer la date exacte afin qu’ils puissent prendre leurs billets d’avion, de train, journée de RTT, semaine de congés, chambre d’hôtel, voiture de location, carrosse à licornes… Bref, pour qu’ils s’organisent ! Et c’est là qu’entre en scène le fameux save-the-date.

De l’annonce aux proches à la construction de notre save-the-date

De l’annonce aux proches à la construction de notre save-the-date

J’avais lu sur les blogs mariage – à commencer par Mademoiselle Dentelle – des annonces originales, sous forme de puzzle photo ou de plateau de jeu détourné. Et j’adorais ! Jusqu’à le mettre dans notre contexte : en très grande curieuse, éloignée géographiquement, je tenais absolument à voir de mes yeux la réaction de mes proches. On a donc fait simple : un apéro en famille, une bouteille de champagne attrapée en chemin et le classique « On a quelque chose à vous dire… ».

Quand il a fallu expliquer aux invités ce qu’était un save-the-date

Quand il a fallu expliquer aux invités ce qu’était un save-the-date

Je pense qu’une future mariée a parfois tendance à oublier que ses proches ne sont pas spécialement connectés à la weddosphère, et que certains concepts peuvent parfois paraître incongrus, voire déroutants ! C’est ce qui nous est arrivé pour nos save-the-date : mais je vais d’abord te raconter leur conception.

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VIII : nos save-the-date un peu particuliers…

Un mariage de Noël à l’ancienne, chapitre VIII : nos save-the-date un peu particuliers…

Si tu flânes sur Internet et en particulier sur la weddingsphère, tu sais ce qu’est un Save-The-Date ou STD. Pour toutes les innocentes, c’est quelque chose que l’on a piqué à nos amis anglo-saxons et qui permet d’annoncer la date du D-DAY a tous les invités avant le faire part officiel. En gros, c’est un peu comme si tu disais : WARNING JE ME MARIE TEL JOUR TU AS INTÉRÊT À bLOQUERloquer TON WEEKEND (Allez, on ne se ment pas, c’est vraiment pour dire ça) !

Récit de quête n°7 : confectionner le save-the-date

Récit de quête n°7 : confectionner le save-the-date

Aaah le save-the-date (STD pour les intimes), caprice de bride-to-be ou pré-faire-part bien pratique, il rallie de nombreux adeptes dans la weddingsphere ! Pour ma part, j’avais entendu parler de cette pratique via un collègue. Ensuite, son utilité m’a été confirmée plusieurs fois par mes lectures sur notre blog préféré. Il m’a semblé bien utile dans mon cas, étant donné que notre mariage est début juillet et que nous avions peur que les gens ne réservent leurs vacances avant l’arrivée du faire-part dans leur boîte aux lettres.

Un save-the-date : pourquoi, quand et comment ?

Un save-the-date : pourquoi, quand et comment ?

Au fil de tes lectures, tu commences par lire des mots bizarres, très souvent en anglais. Et tu te sens alors totalement perdue. Avant toute chose, sur la to-do-list de la bride-to-be (ou la liste des choses à faire pour la future mariée donc), tu entends parler d’un save-the-date, un élément marqué comme indispensable… Un save-the-quoi ?
Voici nos réponses aux questions les plus courantes que tu te poses donc sûrement à propos des save-the-date !