Notre papeterie homemade : décliner l’esprit visuel dans la décoration des tables

Maintenant que nos faire-part sont partis, reçus, collés amoureusement sur leur frigo par nos invités, il est temps d’envisager la conception du reste de notre papeterie !

Tu l’as compris, je mettais un point d’orgue à faire la part belle à une jolie papeterie assortie de A à Z (du faire-part, au marque-place, en passant par les étiquettes des cadeaux invités) sans nécessairement – une fois n’est pas coutume – y laisser un bras.

Comme Madame Impatiente, j’étais convaincue qu’une harmonie visuelle ferait toute la différence. Et si la papeterie aux couleurs du mariage était LA solution pour une décoration pas surchargée ? Je crois dur comme fer aux dictons de nos amis anglo-saxons : “Less is more”, “Details matter”.

Et puis, soyons honnête, décliner l’esprit de notre faire-part, c’était aussi la solution de facilité : allez hop, on reprend les motifs et on décline ! Prise de tête : 0.

… sauf pour M. Golf. La Saphir étant un poil perfectionniste, il a passé quelques heures derrière Photoshop pour combler mes rêves de bride les plus fous (chéri, si tu passes par là : à nouveau, un grand merciiiiii !).

Pour commencer, on s’équipe !

La papeterie épurée DIY de notre mariage

Crédits photo (creative commons) : Coyot

Vouloir, c’est bien. Pouvoir, c’est mieux.

Alors que nous n’avions pas encore envisagé de créer toute notre papeterie comme des grands, je me suis lancée dans la création de mes welcome-bags. Autant te dire qu’après avoir passer quelques soirées TV à découper 80 étiquettes “pour les larmes d’émotion”, j’en avais marre. Si on se lançait dans la papeterie home-made, pas le choix, il nous fallait investir dans cet outil au nom barbare : le massicot. À moi les découpes soignées et à la chaîne, sans y laisser un doigt !

Si tu souhaites réaliser ta papeterie toi-même, un conseil : emprunte ou achète cet outil magique. On en trouve facilement d’occasion. Vraiment, ça vaut le coup d’en acheter un. Crois-moi, ce sont les 30€ de matériel do-it-youself les mieux dépensés de tous mes préparatifs ! (celle-ci fait même plastifieuse)

Dans la famille “matériel fort utile pour sa papeterie de mariage”, je te recommande également d’opter d’office pour une perforatrice à deux trous. Elle a été très pratique au moment de faire la reliure de mes livrets de cérémonie.

Côté papier, nous avons tout simplement acheté des blocs de papier à dessin (180g) à grain pour reproduire l’effet du papier Rives Tradition de notre faire-part.

Ça y est, fin prêts à commencer !

On décline, on décline, on décline !

Les étiquettes du goûter

Rappelle-toi, nous avons prévu de mettre à disposition un goûter sur le lieu de réception, en libre service entre la fin de la cérémonie religieuse et le début du cocktail. Devant l’offre alléchante d’un magasin de déstockage, j’ai fini par craquer pour ces bonbonnes en verre à robinet, que l’on voit partout. À 7€ l’unité, il n’en restait plus que deux ! Je les ai embarqué fissa, avant de me pencher sur ce que j’y mettrais : des infusions glacées sans sucre, dégotées chez Palais des thés.

J’ai donc gardé l’esprit des deux pages de notre faire-part pour designer d’une part, les étiquettes qui seront collées sur un cure-dent, avant d’être plantées dans les cakes et d’autre part, celles que nous afficherons sur les bonbonnes.

La papeterie épurée DIY de notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

[NDLR: En plein été, portée par l’excitation de la trouvaille des bonbonnes en verre, j’ai juste oublié de me demander : “des thés glacés, ça va le faire, sous 18°C en octobre ?” Réponse, en avant-première : “À moitié. Seule une des deux bonbonnes de 4 litres a été bue par nos invités. En revanche, nos cakes fait maison ont récolté un franc succès !”]

Les noms des tables

Sans thème de mariage prédéfini, comment nommer nos tables avec une pointe d’originalité et un soupçon de personnalisation ?  En faisant référence à un de nos loisirs commun, les voyages par exemple ? Avec M. Golf, nous n’avons pas mis longtemps à nous mettre d’accord : ce seront des villes que nous avions visitées et appréciées tous les deux, ces 4 dernières années passées ensemble. Rien d’hyper recherché (on ne peut pas toujours être original !), mais au moins, ça nous ressemblait.

Afin de rendre l’histoire compréhensible pour nos invités, nous avons ajouté à chaque fois une (vraie !) anecdote en rapport avec la ville. Je te laisse en découvrir quelques-unes :

La papeterie épurée DIY de notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Les étiquettes “Merci”

Il me fallait trouver un moyen de mettre du bleu marine sur les tables, tu te souviens ? Trop de cuivré dans ma décoration, ça ne pouvait pas retransmettre l’esprit épuré et naturel qui me tenait à cœur.

Inspiré par les rubans ronds de serviette de Madame Impatiente (toujours elle !), j’ai commandé du ruban organza bleu nuit, raccord avec mes centres de table en tissu. Et hop, une touche de bleu, ni vu ni connu !

La papeterie épurée DIY de notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

J’ai fais un trou à la perforatrice à la base de chaque étiquette (avec ma perforatrice deux trous – pas besoin d’en avoir deux différentes), puis il a fallu attendre la veille pour récupérer les serviettes de table auprès du traiteur et nouer le tout.

Les marques-places

Même combat pour les marque-places ! On ne te la fait plus, tu as saisi : M. Golf et Mlle Saphir sont de gros flemmards, ils recopient le design de leur faire-part. Emballé, c’est pesé.

La papeterie épurée DIY de notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Les scintillants

S’il y a bien une chose qui me faisait rêver, c’était de faire une entrée des mariés sous les scintillants et les “hourra” enflammés de nos invités (ouais, j’ai parfois tendance à… m’enflammer !). J’ai acheté un lot de cierges magiques, puis j’ai motivé M. Golf pour qu’il duplique notre faire-part en miniature et réalise des planches d’étiquettes “Faites scintiller l’entrée des mariés”. Après impression sur mon papier légèrement cartonné, j’ai fais deux trous en haut et en bas de chaque étiquette, afin de pouvoir y glisser la tige du scintillant.

Si tu souhaites en réaliser toi aussi, petit conseil : place bien l’étiquette sur le bout de la tige, et non sur la partie grise inflammable. Ça évitera à tonton Hubert de mettre le feu à l’étiquette et accessoirement, à la nappe du traiteur, à la robe de tata Huguette, à ta salle de réception… (non, vraiment, ne me remercie pas).

La papeterie épurée DIY de notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

La cocotte quiz des mariés

Qu’est-ce qui est ludique, nous fait retourner en enfance et se fabrique en quelques pliages ? La cocotte en papier, bien sûr !

En tombant sur le tutoriel de Mme Pivoine, j’ai tout de suite pensé que l’on pourrait l’adapter en “Quizz des mariés”. Pourquoi sur nous, me diras-tu ? Quant on ne connait pas grand monde à un mariage, rien de pire que de n’avoir rien à dire à son voisin de table, on est d’accord. Alors on essaie de se retrouver des points communs. S’il en existe bien un, c’est celui de connaître le ou la mariée. Hé hé.

Voilà comment je me suis dis que répondre à des questions sur notre couple permettrait aux invités de briser la glace dans la bonne humeur. Niveau des questions ? Expert (ça plaisante pas, chez les Golf-Saphir…)

Elle a été testée et approuvée par mes frères et mes parents pendant les préparatifs. Personne n’a encore réussi un sans faute !

La papeterie épurée DIY de notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Je te laisse découvrir les questions (… et les réponses) en détails, petite curieuse !

En pratique, j’ai pris le temps de comprendre comment placer les questions et les réponses pour qu’une fois plié, l’ordre soit logique ; puis j’ai téléchargé gratuitement des icônes orientés “mariage” sur flaticon (astuce : le format .png te permet ensuite de travailler l’image, afin qu’elle se “fonde” sur ton support). Il nous restera à les plier quelques jours avant l’événement !

Le menu

Ahhh… la fameuse question du menu. Faut-il le présenter ou laisser la surprise ? À l’entrée de la salle, sur un tableau ? Sur l’assiette de chaque convive ?

J’ai longtemps tergiversé sur la question. En effet, nous avions choisi un menu simple, sans entrée, sans pièce montée sucrée, juste composé par de bons produits du terroir. En vérité, je craignais que nos invités trouvent dommage qu’aucune entrée ne soit prévue (tant un couple d’amis récemment mariés que mes parents nous avaient fait la réflexion : ce n’est visiblement pas qu’une question de génération, même si les cocktails longs faisant office d’entrée pour passer moins de temps à table se font de plus en plus !). Je ne tenais donc pas mettre l’accent sur notre menu, sans toutefois priver nos invités de cette information cruciale appréciable.

À nouveau, nous avons été fainéants (ou astucieux, me dit-on dans l’oreillette !) en optant pour un seul menu par table et en réutilisant (encore !) le format de notre faire-part, tout simplement. Et hop, en ajoutant des petites croix basques ça et là, le tour était joué.

La papeterie épurée DIY de notre mariage La papeterie épurée DIY de notre mariage

Crédits photo : Photo personnelle

Recto et verso du menu, au format parfaitement identique à notre faire-part

Alors verdict, satisfaits ?!

Sans avoir la créativité et la rapidité d’un graphiste professionnel, je l’avoue, nous étions pas peu fiers du résultat. Lui au design, moi à l’impression et à la découpe… un beau travail d’équipe (c’est aussi ça, le couple, non ?). Même si nous avons passé quelques (longues…) heures derrière l’ordinateur (pour lui) et le massicot (pour moi), nous gardons un souvenir très sympa de ces réalisations à quatre mains.

Nos invités remarqueront-ils cette harmonie visuelle ? Sauront-ils deviner que l’ensemble de la papeterie a été conçue et produite par nos petites mains, ou penseront-ils que nous avons fais appel à un prestataire spécialisé ?

Affaire à suivre…

 

Et toi, as-tu prévu de te lancer dans une papeterie 100% DIY ? Vas-tu mobiliser ton ou ta chéri(e) pour cette mission ? Qu’as-tu choisi comme noms de table ? Et pour le menu, plutôt format individuel ou collectif ? Raconte-moi !


Crédits photo : Petit Mariage entre Amis

Pssst ! Tu as vu la nouveauté de Petit Mariage entre Amis ? Ce sont les “Petits Tattoos” ! Nous sommes totalement conquises chez Mademoiselle Dentelle : c’est une chouette idée à retenir pour une animation originale le jour J ! Regarde vite par ici !



8 commentaires sur “Notre papeterie homemade : décliner l’esprit visuel dans la décoration des tables”

  • Je vois que je ne suis pas la seule à avoir pousser le vice de décliner du faire part pour toute la papeterie… nous avons fait pareil, les memes polices et les memes arabesques sur tout les bouts de papiers divers qui ont contribué à la decoration ( livret de cemeronie, nom des tables, affiches, étiquettes du bar à douceur, menus, remerciements) J’ai passé des heures avec mon massicot et ma perforeuse et je suis super fière du résultat.
    La touche qui peut paraître un détail mais qui harmonise tout l’essemble… bravo

    • Bienvenue au club des accros aux petits détails, Estelle 😀
      C’est clair que cela prend un certain temps (même si ça va beaucoup, beaucoup plus vite avec un massicot…), mais alors, quelle satisfaction personnelle ensuite ! Et puis, on est d’accord, ça fait toute la différence dans une décoration de table. Sans suspens, nos invités les plus observateurs ont adoré découvrir que tout était soigné dans les moindres détails. Alors bien sûr, cela n’a rien d’obligatoire, hein. Pour ma part, j’y tenais juste beaucoup trop pour ne pas m’y attarder.

  • J’avais déjà adorée ton faire-part, tout en finesse et classe, donc je ne peux qu’adhérer à toute la déclinaison de la papeterie ! Très jolie! Le cuivre et le bleu foncé se marient très bien!
    C’est drôle, parmi tes invités (cf marques places), c’est la première fois de ma vie que je vois quelqu’un portant le même prénom que mon deuxième prénom (Isoline)!

    • Oh, merci beaucoup Abby, ça me fait très plaisir de lire cela !
      Et oui, nos mamans respectives portent toutes les deux des prénoms originaux 🙂 Pour l’anecdote, un copain de M. Golf a tellement aimé le prénom de la maman de M. Golf (Isoline, donc), qu’il a choisi de s’en inspirer pour appeler sa fille Soline.

  • Ahhhh, je me reconnais bien dans cette volonté de papeterie 100 % assortie ! Vous avez relevé le défi haut la main, c’est clairement canon, bravo à vous 2 !

  • Très joli ce thème visuel. je le trouvais déjà beau en FP, mais décliné comme ça, sur les tables, je trouve vraiment ça élégant.
    Nous essayons aussi de garder une ligne directrice commune… Avec des éléments du FP qu’on retrouvera sur le menu par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *